WorldCat Identities

Rot, Gwenaële

Overview
Works: 27 works in 46 publications in 2 languages and 367 library holdings
Genres: History  Biographies 
Roles: Author, Publishing director, Editor, Other, Opponent, Thesis advisor, Research team head
Classifications: HD6956.A82, 330
Publication Timeline
.
Most widely held works by Gwenaële Rot
Sociologie de l'atelier : Renault, le travail ouvrier et le sociologue by Gwenaële Rot( Book )

4 editions published in 2006 in French and held by 91 WorldCat member libraries worldwide

Genèse d'une discipline, naissance d'une revue : Sociologie du travail by Anni Borzeix( Book )

5 editions published between 2010 and 2020 in French and held by 90 WorldCat member libraries worldwide

En 1959, Michel Crozier, Jean-Daniel Reynaud, Alain Touraine et Jean-René Tréanton prennent la responsabilité éditoriale d'une nouvelle revue : Sociologie du travail, publiée aux Éditions du Seuil. La « sociologie du travail » et sa revue éponyme incarnent alors le renouveau de la sociologie française fondé sur la démarche de « terrain » et la confrontation avec la « demande sociale » dans le contexte de la France de la Reconstruction. C'est à ce moment charnière de l'histoire de cette discipline qu'est consacré cet ouvrage. Les auteurs y dressent le portrait d'une communauté scientifique vivante où les sociologues académiques sont dans un échange permanent avec les acteurs sociaux de tous bords : hauts fonctionnaires, syndicalistes, dirigeants d'entreprises. Cet ouvrage est une contribution à l'histoire de la sociologie et de son institutionnalisation, mais aussi à l'histoire des intellectuels et de leur engagement dans la Cité. Les témoignages des quatre fondateurs qui s'expriment avec rigueur et sincérité et qui ne cachent pas leurs désaccords, constituent en eux-mêmes des documents de première importance. Ce livre porte principalement sur l'histoire de la sociologie, mais aussi sur les débats politiques, économiques et sociaux de la France d'après-guerre
Le cinéma : travail et organisation( Book )

4 editions published between 2012 and 2013 in French and held by 56 WorldCat member libraries worldwide

Planter le décor : une sociologie des tournages by Gwenaële Rot( Book )

5 editions published in 2019 in French and held by 53 WorldCat member libraries worldwide

"Qu'est-ce que la ville fait au cinéma? Qu'est-ce que le cinéma fait à la ville? À travers les exemples de Paris et Marseille, deux métropoles qui font les yeux doux au cinéma, ou encore Versailles, Rome et Los Angeles, l'auteure s'intéresse à ce qui se joue entre un territoire, une ville, et la production d'une oeuvre cinématographique. Dans le temps éphémère où les films s'accomplissent, travailleurs du cinéma et travailleurs de la ville apprennent à combiner leurs actions pour rendre possible les tournages. À mesure que les équipes de film se les approprient, les lieux choisis pour servir de décor ne sont plus figés, circonscrits ni fermés au regard extérieur, ils s'ouvrent, deviennent malléables, se recomposent sans cesse au fil de multiples événements. Émaillé de témoignages, documents, anecdotes, tranches de vie de plateau, voici un "envers du décor" cinématographique peu usuel, sous le regard d'une sociologue cinéphile qui a observé des dizaines de tournages."--Title page verso
Au fil du flux : le travail de surveillance-contrôle dans les industries chimique et nucléaire by Gwenaële Rot( Book )

2 editions published in 2017 in French and held by 32 WorldCat member libraries worldwide

"Les débats sur la place du travail dans notre société ont un caractère paradoxal. On vante les potentialités de la technique ou on dénonce la domination techniciste, mais on affirme, pour s'en inquiéter ou s'en réjouir, la disparition inéluctable du travail. La technique se serait donc émancipée du travail ? Abordant le travail par l'étude concrète des activités productives, cet ouvrage se penche sur la fonction de surveillance-contrôle dans les usines chimiques et nucléaires. Il pose des questions simples : Que font les hommes dans un contexte productif très automatisé ? Comment assurent-ils la continuité du flux productif et la sécurité des installations ? En somme, comment travaillent-ils ? Les formes de l'activité productive dans ces industries contredisent les représentations communes du travail, celles qui le réduisent à une dépense de force ou à une contrainte sociale. Aussi, l'étude minutieuse de cette configuration industrielle permet d'interroger les transformations contemporaines du travail, bien au-delà du cas de ces secteurs. Écrit dans un langage clair, illustré de nombreux cas concrets et verbatims d'enquête, cet ouvrage devrait intéresser les étudiants en sciences sociales comme les élèves ingénieurs, mais aussi les professionnels confrontés au quotidien avec les nouvelles logiques productives" [Source : 4e de couv.]
Reynold Arnould : une poétique de l'industrie, suivi de, La jeunesse d'un peintre by Gwenaële Rot( Book )

4 editions published in 2019 in French and held by 18 WorldCat member libraries worldwide

"Tubulures de l'industrie chimique et grands pylônes électriques, pales de turbines et torchères pétrolières... la grande industrie moderne respire une beauté particulière, inquiétante et fascinante. Peu de peintres pourtant ont travaillé ce motif. Assurément aucun autant que Reynold Arnould (1919-1980). Dans une grande exposition au musée des Arts décoratifs en 1959, il a transfiguré l'industrie moderne dans des toiles d'apparence abstraite mais pourtant très documentées. Reynold Arnould a dirigé les musées du Havre de 1952 à 1965 et inauguré en 1961 dans cette ville le premier musée de conception moderne en France. En 1965, André Malraux l'appela à la direction des Galeries nationales du Grand-Palais. Mais cette brillante carrière de conservateur ne doit pas occulter son oeuvre picturale, inlassablement poursuivie pendant cinquante ans. Cet ouvrage se penche sur le thème de l'industrie chez Reynold Arnould, depuis ses portraits d'automobiles de 1955 jusqu'à ses oeuvres murales des années 1960-1970. Une seconde partie éclaire cette peinture par le récit de sa jeunesse dans la France d'avant et d'après-guerre. À travers ce cas singulier : jeune prodige pris en charge par le peintre et écrivain mondain Jacques-Émile Blanche, premier Prix de Rome à vingt ans, professeur de beaux-arts dans une université du Texas de 1949 à 1952, c'est, aussi, un pan d'histoire sociale de la peinture du XXe siècle qui est ainsi mis au jour."--Page 4 of cover
Les Usines Renault à l'épreuve de leur modernisation : contribution à une sociologie de l'atelier by Gwenaële Rot( Book )

2 editions published in 2000 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

A partir de l'étude du fonctionnement de nouvelles formes d'organisation du travail chez un constructeur automobile cette thèse basée sur l'observation participante et des entretiens qualitatifs approfondis se propose d'analyser le fonctionnement d'ateliers en prise au déploiement du management par la qualité totale. La première partie présente un regard rétrospectif sur la «modernisation » des Usines de carrosserie montage Renault depuis les premières expériences de restructuration du travail des années 70 jusqu'à l'introduction de la lean production. Ces trajectoires montrent que l'idée d'une rupture radicale dans l'évolution des formes d'organisation, d'un passage d'un modèle d'organisation à un autre doit être relativisée. Dans les deux parties qui suivent, nous avons analyse les formes de déploiement des nouveaux dispositifs de gestion dans les ateliers. Alors que la responsabilité, l'autonomie, la transparence, l'intégration sont énoncés comme principe d'action, se dessine en réalité une double orientation : l'une qui introduit un surcroît de contraintes, l'autre qui suscite l'initiative et la créativité en vue de parfaire la rationalisation. Le nouveau management révèle une organisation à la fois efficace et éminemment fragile, un mode de gestion qui provoque l'impatience et qui répond difficilement aux attentes qu'il suscite, qui encourage l'initiative tout en soutenant des processus d'assignation. Dans une troisième partie, nous avons esquissé une théorisation des transformations de l'organisation productive et de ses formes de régulations productives et sociales. Pour faire face aux tensions, les acteurs opérationnels s'engagent dans des arbitrages de fluidité des ajustements opaques par l'intermédiaire desquels ils s'efforcent d'assurer la continuité de la production. Ces régulations apparaissent moins conflictuelles mais plus paradoxales et plus fragiles. Il s'agit bien d'un système productif hybride jouant sur les deux sens de la responsabilité : l'imputation quasi-juridique des fautes et la reconnaissance des compétences personnelles. Le travail de «compensation» des acteurs intermédiaires que sont les chefs d'unité et certains opérateurs privilégiés est au centre de ce processus de régulation qui participe à la construction de la fluidité industrielle
Planter le décor by Gwenaële Rot( )

1 edition published in 2019 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Reynold Arnould: une poétique de l'industrie. texte de Gwenaële Rot et François Vatin by Reynold Arnould( Book )

1 edition published in 2019 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Nouveaux aspects du travail( Book )

1 edition published in 2007 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Évaluer et valoriser : une sociologie économique de la mesure by François Vatin( )

1 edition published in 2020 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

« Les marchés ne peuvent faire abstraction de la matérialité du monde », écrit Michel Callon dans la postface de cet ouvrage. Les acteurs économiques s'efforcent donc sans relâche d'« expliciter les qualités marchandes, c'est-à-dire calculables en termes monétaires, d'un journal, d'un travailleur intermittent, d'un corps d'agneau, d'une cocotte-minute, d'une transmission téléphonique ou du fonctionnement d'un hôpital », etc. Produit d'une longue réflexion collective, ce livre dirigé par François Vatin s'attache à étudier la genèse de la valeur économique dans ces dispositifs de mesure. Cherchant à penser l'économie en amont du marché, il offre une contribution originale au renouveau de la sociologie économique française. Un exemple en forme de clin d'œil à La Fontaine éclaire cette démarche novatrice : « L'agneau est dès sa naissance un être composite, engagé dans plusieurs existences parallèles. Il ne cesse jamais d'être un véritable agneau, bien vivant et bêlant, mais l'éleveur l'élève pour qu'il devienne ce qu'il est déjà : un agneau mort qui devra convaincre les clients des supermarchés ou celui des boucheries de luxe, un agneau dont le prix se dessine sur ses flancs comme l'ombre rétroprojetée des grilles de paiement utilisées par les abattoirs pour fixer la rémunération de l'éleveur. » S'appuyant sur les exemples les plus divers, les auteurs soulignent combien les processus de mesure affectent la nature même des biens et des services offerts à la consommation. Ils éclairent ainsi d'une lumière originale l'économisation du monde à l'œuvre dans nos sociétés contemporaines
Les chemins de faire de la surveillance : une sociologie des dispositifs de sécurité et de sûreté ferroviaires en France by Florent Castagnino( )

1 edition published in 2017 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

The proliferation of surveillance devices such as access controls, customers profiling, medical records digitalization, as well as radioactivity or atmospheric sensors, have become the target of strong criticism. NGOs, professionals, and researchers have all denounced their harmful effects or called for them to be reinforced. This thesis seeks to explain these diverse and critical opinions that shape the actualization of the risk society and of the surveillance society. It offers an analysis that rewrites surveillance practices in their practical, social and organizational context from two perspectives: the prevention of both accidents (known as safety) and malicious acts (known as security) in the French railway system. This research demonstrates that despite the remoteness of the issues in question, monitoring professionals face similar practical challenges. This thesis tests this result from an historical point of view by demonstrating that the first rail administrator during 19th century dealt with these two problems using the same disciplinary measures. After much specification of these issues during 20th century, sociological analysis of current measures has highlighted a relation between railway safety and security focused on the notion of "risk management". In both case studies, one of the main activities of safety and security professionals is to dispose of data collected during their surveillance measures. Based on these results, the thesis offers to partly renew surveillance practices analysis. Most research within the field of surveillance studies focuses on the processes related to the collecting of data, their social and political impacts that overshadows the omission, exclusion and destruction of data. The thesis calls for more focus on both the process of collection and separation of data to better understand and renew the critical approach of the practices of surveillance
Inégalités de carrières entre hommes et femmes. Une approche par les conventions d'évaluation. Analyse des trajectoires professionnelles des cadres et ETAM chez un constructeur automobile by Lidwine Charbeau( )

1 edition published in 2009 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Plutôt que de réduire les inégalités professionnelles entre hommes et femmes à un problème de choix, d'incitations ou de pure discrimination, nous proposons d'examiner ce phénomène à travers la question de l'évaluation du travail. L'approche conventionnaliste mobilisée accorde une place majeure au processus d'évaluation de la qualité du travail : celui-ci ne se résume pas à une simple coordination des acteurs autour d'un critère de sélection, il mobilise une représentation collective et consensuelle du « bon » salarié, i.e. une convention de qualité. Une même entreprise est traversée par une pluralité de conventions de qualité. Nous faisons l'hypothèse que la mobilisation de certaines d'entre elles explique l'exclusion durable des femmes de certains postes (le plafond de verre) ou de certaines filières évolutives. Une étude économétrique de la progression des cadres et des ETAM chez un constructeur automobile est proposée. Elle permet d'isoler les déterminants objectifs des carrières, considérés comme autant de critères d'évaluation, et d'évaluer leurs impacts sur les trajectoires des hommes et des femmes. Une étude qualitative par entretiens affine notre prospection des modes d'évaluation et permet de comprendre comment des processus de gestion, apparemment neutres, s'avèrent in fine défavorables aux femmes. Ces résultats plaident pour un examen plus fin des pratiques d'évaluation dans le diagnostic des inégalités professionnelles. Ils soutiennent également la stratégie d'égalité négociée défendue depuis peu par les pouvoirs publics : pour plus d'efficacité, les politiques publiques doivent favoriser des formes de régulation plus proches de la réalité des entreprises
Les choix et les changements de"nationalité sportive" : le cas des "naturalisés de l'équipe de France olympique aux jeux d'Athènes by Marion Lajous( Book )

1 edition published in 2005 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Reynold Arnould : Une poétique de l'industrie by Gwenaële Rot( Book )

1 edition published in 2019 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Tubulures de l?industrie chimique et grands pylônes électriques, pales de turbines et torchères pétrolières? la grande industrie moderne respire une beauté particulière, inquiétante et fascinante. Peu de peintres pourtant ont travaillé ce motif. Assurément aucun autant que Reynold Arnould (1919-1980). Dans une grande exposition au musée des Arts décoratifs en 1959, il a transfiguré l?industrie moderne dans des toiles d?apparence abstraite mais pourtant très documentées. Reynold Arnould a dirigé les musées du Havre de 1952 à 1965 et inauguré en 1961 dans cette ville le premier musée de conception moderne en France. En 1965, André Malraux l?appela à la direction des Galeries nationales du Grand-Palais. Mais cette brillante carrière de conservateur ne doit pas occulter son œuvre picturale, inlassablement poursuivie pendant cinquante ans. Cet ouvrage se penche sur le thème de l?industrie chez Reynold Arnould, depuis ses portraits d?automobiles de 1955 jusqu?à ses œuvres murales des années 1960-1970
La « sécurité » en fuite : la construction du contrôle à partir des relations entre groupes dans une raffinerie by Fanny Girin( )

1 edition published in 2017 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

The theme of security generally invites to consider work practices in hazard industries from the point of view of rules. This thesis shifts the questioning towards the analysis of a non-explicit activity in a formal organization: the maintenance of facilities. A diffuse collective is formed on this basis; it units several sited collectives, defined from the organization without being restricted to it. The maintenance consist in catching up an efficient operation that constantly escapes beyond any control, due to material deterioration of facilities and to just-in-time constraints. In an urgency atmosphere, the workers try to avoid accidents and production arrests, intricately linked and always latent. They regulate their cooperation by trying to gain control on machines and on their own career paths, and thus on the composition of collectives. In parallel, security procedures relate to a larger bureaucratic apparatus, which is both elusive and omnipresent. On behalf of « security », this latest is supposed to conciliate just-in-time production with accident prevention through a control of workforces. It intervenes in practice as a benchmark but mainly as a threat: workers, unable to measure the deviations from reality to requirements, fear to be charged in case of accident. Participative actions supposed to improve this apparatus do not allow emphasizing the uncontrollable nature of machines. The members of the diffuse collective thus avoid participating in order to minimize the hierarchical hold on the in-house-built social order
Les intellectuels précaires, genèses et réalités d ' une figure critique by Cyprien Tasset( Book )

1 edition published in 2015 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Les intellectuels précaires sont la nomination synthétique d'une figure sociale qui, à travers des termes variables, était couramment évoquée au cours de la décennie 2000 dans des discours savants sur la société. Notre recherche a pris pour point de départ deux questions : celle des réalités de ce groupe théorique ou latent dans la société française contemporaine, et celle de sa propension à critiquer la société et même à nourrir ce que Luc Boltanski a appelé une « critique radicale » de celle-ci. Pour cela nous articulons une enquête de première main auprès de personnes occupant aujourd'hui des emplois précaires parmi les professions intellectuelles et culturelles, avec une approche généalogique. Celle-ci retrace la genèse et les métamorphoses de figures d'intellectuels défavorisés, comme figures de crise, depuis l'Ancien Régime jusqu'aux années 1970, montre la résurgence de ce thème au début du 21e siècle, et typologise les mises en forme inchoatives de ce groupe social dans les discours savants et politiques contemporains. De plus, à partir de sources syndicales, sociologiques, journalistiques et militantes, nous analysons la mise en place de trois modes de problématisation critique de la précarité et des précaires à la fin des années 1970, qui préfigurent les hésitations et les contradictions des rapports des personnes interviewées à la catégorie au nom de laquelle était menée l'enquête. On comprend mieux, alors, les formes variables prises par les investissements politiques des précaires, notamment « intellectuels », ainsi que les limites de leurs chances de prendre consistance
Images de gestes, gestes en images. Le filmage du travail dans la fabrication de l'acier en France (1896-1981) by Nadège Mariotti( )

1 edition published in 2019 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Victims of the economic circumstances of the late 20th century, the traditional skills associated with mining and the vast majority of French iron and steel mills have today disappeared. The know-how and the heritage of yesteryear is no longer transmitted across the generations. However by visually recording the handling of raw materials, manipulation often involving complex and even elegant gestural movements and actions, industrial films contribute to the collective memory. Based on a corpus of 309 films, this research aims to conserve demonstrations of the skills and behavioural gestures typical of mines and steel plants between 1896 and 1981. At the crossroads of disciplines as diverse as mining and steel production techniques, the history of cinematography and film anthropology, this compilation of films is examined in the context of its sources, archives and the specialised press, as applied to the socio-economic contexts of work and the methodological analysis of film. This multi-scale work reflects that the North and East of France were dominant not only in terms of steel production but also in its preservation on film. Further the years 1945-1960 were the most prolific in both these respects. Moving images are divided into categories of industrial films: the interior of production sites, steel production processes and machine operation, all of which become increasingly clear with the improvement of filming techniques. The depiction of the production process constitutes an authentic cinematographic archive. The analysis of gestures and their on-screen evolution attests to the recurrence of a spectacular pattern and the immutability of certain actions. Interestingly, the human gestures of which there is question here are not always condemned to disappear with the encroachment of mechanization and robots. They may distance themselves from the mechanical devices of production but, in so doing, metamorphose, adapt and survive
La fabrique de la critique : les travailleurs « sous-traités » de l'industrie électronique au Mexique by Gabriel Mendoza Zárate( Book )

1 edition published in 2014 in Spanish and held by 1 WorldCat member library worldwide

This thesis inquires into the "subcontracting" of workers by the electronics industry in Mexico and the manufacturing of labour criticism in this globalized industry.The thesis describes the global production network of the electronics industry and its location in metropolitan Guadalajara as well as the production regime of those companies; thus we can better understand the working conditions of the people hired by subcontracting agencies. Through an analysis of the living conditions imposed by such a flexible and precarious labour system this thesis accounts for the workers' practices in order to make their environment habitable and for the criticism implied in the way they describe their work. Then the enquire focuses on the workers' ordinary expressions of criticism in situations of uncertainty and conflict they encounter and on their resourcefulness with a view to enhancing their capabilities for both criticism and action. Furthermore, it describes the process leading to the foundation of the Centro de Reflexión y Acción Laboral in Guadalajara, a civilian association which receives complaints and backs up the workers' demands, as well as the shaping of a public international arena for criticism of working conditions in the electronics industry. Finally, the thesis shows that criticism may prove effective through the bringing together of the actors at different levels and the establishing of links between local and global perspectives
 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.89 (from 0.86 for Les chemin ... to 0.99 for Les chemin ...)

Alternative Names
Rot, Gwenaële

Languages
French (38)

Spanish (1)