WorldCat Identities

Robert, Pierre-Yves (1966- ...).

Overview
Works: 33 works in 51 publications in 2 languages and 356 library holdings
Genres: Case studies 
Roles: Publishing director, Author, Thesis advisor, Editor, Contributor, Other
Publication Timeline
.
Most widely held works by Pierre-Yves Robert
Ophtalmologie by Collège des ophtalmologistes universitaires de France( Book )

10 editions published between 2010 and 2021 in French and English and held by 190 WorldCat member libraries worldwide

En parfaite conformité avec le nouveau programme de DFASM (Diplôme de formation approfondie en sciences médicales, BO du 16 mai 2013), cet ouvrage aborde les connaissances fondamentales en ophtalmologie. Il comprend deux parties : une partie Connaissances divisée en 23 chapitres commençant systématiquement par un rappel des objectifs pédagogiques puis développant la thématique, étayée de points clés, de notions à retenir, de tableaux et de figures ; une partie Pratique qui propose 10 cas cliniques avec grilles de correction ainsi que 58 QCM, offrant un
Réadaptation des déficiences visuelles : 27 fiches pour votre pratique by Pierre-Yves Robert( Book )

3 editions published in 2019 in French and held by 57 WorldCat member libraries worldwide

Déficiences visuelles : [rapport 2017] by Pierre-Yves Robert( Book )

5 editions published in 2017 in French and English and held by 28 WorldCat member libraries worldwide

Chirurgie palpébrale : pathologique et esthétique by J.-P Adenis( )

1 edition published in 2018 in English and held by 25 WorldCat member libraries worldwide

Chirurgie plastique réparatrice de la face et du cou by Jean-Pierre Bessède( )

1 edition published in 2011 in French and held by 7 WorldCat member libraries worldwide

La chirurgie plastique et réparatrice de visage doit être abordée dans sa globalité. Ce premier volume, pratique et didactique, reprend les différentes techniques utilisées en chirurgie plastique et réparatrice de la face et du cou. Il traite des plaies du visage, de la traumatologie faciale, de la cicatrisation et des pansements. Il détaille les principes et les techniques de réparation des pertes de substance. Les différentes réparations topographiques sont présentées à l'aide d'une iconographie riche : dessins, cas
Kératite herpétique et allogreffe de cornée by Pierre-Yves Robert( Book )

2 editions published in 2003 in English and held by 5 WorldCat member libraries worldwide

La kératite liée au virus herpes simplex (HSV) est la première cause de cécité infectieuse dans les pays développés. Elle peut entraîner une opacification cornéenne justifiant une greffe de cornée. L'infection herpétique peut survenir après la greffe en cas de réactivation d'un virus latent chez le receveur, mais aussi par transmisson du donneur à l'hôte, entraînant alors un échec primaire de la greffe. Dans ce travail, nous avons étudié le diagnostic pré-opératoire, le comportement du virus lors de la conservation de cornées, et l'influence de l'infection sur le pronostic de la greffe. Nous avons montré que les larmes pouvaient être infectantes pour les herpesvirus même chez les patients asymptomatiques, que les cornées de donneurs même non herpétiques pouvaient contenir de l'ADN viral, principalement associé aux kératocytes, et que la recherche d'anticorps produits localement pouvait contribuer au diagnostic de kératite herpétique. Nous avons développé deux modèles expérimentaux de conservation de cornée, qui ont montré l'effet cytopathogène de HSV in vitro sur des cornées en culture, et la réduction temps et température dépendante de la présence d'ADN viral dans les cornées infectées lors de la conservation. Enfin, l'étude de cohortes de receveurs nous a permis d'associer l'échec primaire de greffeà la présence d'ADN viral dans la cornée du donneur
Intérêt de l'examen extemporané dans la chirurgie des carcinomes basocellulaires de la paupière : étude rétrospective de 2003 à 2015 et revue de la littérature by Odile Vernat Tabarly( )

2 editions published in 2020 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Purpose : To determine recurrence rate of basal cell carcinoma (BCC) of the eyelid and to study the value of face frozen section controlled (FSC) excision in their management. All risk factors were identified and allowed to analyze the prognostic value of the 8th edition of the TNM classification of the American Joint Committee on Cancer (AJCC) of cutaneous carcinomas of the eyelid. Methods: This retrospective study included 293 cases of palpebral BCC, 206 of which underwent an extemporaneous examination of the margins. A rereading of the histological slides of all cases was carried out in order to analyze the quality of the extemporaneous examinations and the histological criteria at risk of recurrence. Finally, each case was classified using the AJCC 8th TNM Edition criteria. Results: Twelve cases of recurrence were observed with a recurrence rate of 4.1% (95% CI, 2.1% -7.0%) and a median survival of 45 months. Tumor size, invasive histologic subtype, presence of perineural invasion and incomplete resection were the main risk factors identified for recurrence. The quality of the resection was better in the “FSC” group than in the “standard excision” group (p<0.005). In cases of BCC with invaded margins, it was shown that the technical quality of the extemporaneous examinations was lower (p<0.001). Conclusion: Intraoperative microscopic margin control improves the cure rate of eyelid BCCs and is associated with better functional and cosmetics outcomes. The quality of this care can be further improved by following a standardized protocol intended for both the surgeon and the pathologist
L'utilisation d'un biomatériau apporte-t-elle de meilleurs résultats en pratique clinique dans la chirurgie de suspension palpébrale au muscle frontal ? by Laetitia Sidibé( )

2 editions published in 2020 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Introduction : Comparer les résultats fonctionnels de la suspension par la greffe autologue de fascia lata (FL) et le polytétrafluoroéthylène expansé (PTFEe) et analyser leurs complications chez les patients atteints de ptosis sévère et de blépharospasme. Méthodes : Cette étude rétrospective a inclus tous les patients, âgés de 18 ans et plus, atteints d'une pathologie palpébrale sévère empêchant l'ouverture, uni- ou bilatérale, opérés d'une suspension au muscle frontal, entre janvier 2009 et juillet 2019, au CHU de Limoges. Deux groupes ont été formés : suspension avec autogreffe de bandelette de fascia lata (14 patients) et suspension avec greffe en PTFEe (18 patients). La réussite fonctionnelle était jugée par le dégagement de la pupille grâce à la chirurgie pour les ptosis et par l'amélioration de l'ouverture palpébrale sans lagophtalmie pour les dystonies faciales. Le devenir du matériau était également jugé par la survenue d'une exposition cutanée nécessitant son ablation. Résultats : L'efficacité sur le dégagement de la pupille et l'ouverture sans lagophtalmie n'a pas différé dans les 2 groupes (p=0,16). Les récidives n'ont eu lieu que pour le groupe FL à 40 mois en moyenne sans différence significative. 9 patients ont présenté des complications locales toutes causes confondues dans le groupe FL (18 paupières) et 4 dans le groupe PTFEe (8 paupières). La lagophtalmie et les kératites ont été plus fréquentes dans le groupe FL (p<0,05). 5 malpositions ont été retrouvées dans le groupe FL (p<0,05). A l'inverse, seul le groupe PTFE présente des défauts de cicatrisation (n=6, p<0,05) avec 2 reprises chirurgicales. 1 seul cas d'exposition de bandelette a eu lieu dans le groupe PTFEe et a été suivi de l'ablation du matériel. Conclusion : L'efficacité fonctionnelle à long terme semble supérieure avec le PTFEe pour le dégagement de la pupille et l'ouverture sans lagophtalmie. Cependant, son usage nécessite parfois plusieurs interventions et expose à plus de complications locales que le FL
Intérêt de l'injection de céfuroxime intra-camérulaire per-opératoire de chirurgie de cataracte dans la réduction du risque d'endophtalmie by Germain Barreau( Book )

1 edition published in 2011 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Purpose : To show the interest of intra-camerular injection of cefuroxime at the end of cataract surgery to decrease the incidence of post-operative endophthalmitis. Material&Methods:We designed a study including 5115 patients operated from cataract between april 2003 and june 2008. The antibiotic injection process started in june 2006. Every patient operated from simple cataract in our department was included in the study. Pre-operative informations (allergy or history of endophthalmitis, age, sex) and surgical methods (colorants, ring, surgical time, surgeon, corticosteroids injection, iris retractors, operators categories, time in operating room), were prospectively collected. Results : Respectively, the incidence of endophthalmitis without and with cefuroxime intracamerular injection was 35 out of 2826 (1,238 %) and 1 out of 2289 (0,044 %) (p < 0,0001). None of the surgical risk factors we considered has been significantly associated to an increased risk of endophthalmitis. No allergic reaction has been reported. Conclusion : The intracamerular injection of cefuroxime at the end of the cataract surgery significatively decreases the risk of endophthalmitis
Etude descriptive sur les difficultés opératoires au cours de la phacoémulsification chez les chirurgiens juniors et séniors au CHU de Limoges by Eva Tabouret( Book )

1 edition published in 2015 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Introduction : Avec ses 700.000 procédures par an, la chirurgie de la cataracte est l'intervention la plus réalisée en France, faisant de son apprentissage un défi majeur à relever. Ainsi, et afin d'optimiser celui-ci, il est important d'en déterminer les difficultés et notamment au cours de la phacoémulsificaton, étape clé de cette chirurgie. Matériels et méthodes : Nous avons étudié de manière prospective 78 procédures de chirurgie de la cataracte. 66 ont été réalisées par 6 chirurgiens séniors et 12 par 4 chirurgiens juniors. Le recueil des données a été effectué par l'intermédiaire d'un questionnaire, rempli après chaque procédure par le chirurgien. Les difficultés opératoires et les complications peropératoires ont été descriptivement analysées puis comparativement étudiées en fonction de divers facteurs (expérience du chirurgien, dureté du noyau et type de cataracte). Résultats : Des difficultés opératoires ont éte décrites au temps de la sculpture, de la réalisation des quartiers et de l'irrigation/aspiration. La sculpture est l'étape considérée comme la plus difficile pour les juniors et les séniors. L'irrigation/aspiration n'est pas la plus difficile mais il s'agit de l'étape la plus à risque de complications (OR=19,8 et p<0,05) et de rupture capsulaire (OR=62,1 et p<0,05). Les difficultés opératoires augmentent de manière significative lorsque le noyau est dur au temps de la sculpture et de la réalisation des quartiers. Le temps opératoire moyen est de 26 minutes pour les juniors et 21,5 minutes pour les séniors. Il augmente lorsque le noyau est dur et lorsqu'il y a des difficultés opératoires ou des complications. Le confort chirurgical diminue lors de la présence de difficultés et de complications. Discussion : Nos résultats s'accordent avec les données de la littérature sur le fait que la phacoémulsification et, plus spécifiquement l'irrigation/aspiration soient considérées comme difficiles par les chirurgiens juniors. On note également dans notre étude que le fait d'opérer un noyau dur est plus susceptible d'entrainer des difficultés. Conclusion : Notre étude nous permet de déterminer quels sont les temps opératoires considérés comme difficiles au cours de la phacoémulsification (la sculpture, la réalisation des quartiers et l'irrigation/aspiration). De plus, elle nous permet de conclure que l'irrigation/aspiration est une étape difficile mais surtout dangereuse car pourvoyeuse de complications. Il semble donc important, dans l'avenir de prendre en compte ces résultats, afin d'optimiser l'apprentissage des chirurgiens juniors au cours de leur formation
Etude BECONEC intérêt des injections sous-conjonctivales de Bévacizumab comme traitement des néovaisseaux cornéens : premiers résultats by Sofiane Laribi( Book )

1 edition published in 2016 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

The aim of this study is to evaluate the effect of subconjunctival bevacizumab injection in patients with corneal neovascularization from all causes. This is a prospective study, versus placebo, multicentric, and double blind. All eyes received three injections of 5 mg (0,2 ml) Bevacizumab and morphological changes in vessels were evaluated using computer-assisted semi-automatic analysis of corneal neovascularization area. 20 of 26 patients included to date have been analyzed. In global analysis we found a neovascularized area reduction of 20% at M3 and 20.5% at M6. We found a reduction of more than 30 % of the surface neovascularized in 4 patients at M3 and 3 patients at M6. No serious adverse effects were observed during the study. The first results suggest efficacy in infectious keratitis (herpes), on small neovascularization (less than 5% of neovascularized surface) and on recent neovascularization (under 12 months). The final results of this study will be an important advance in the treatment of corneal neovascularization
Prévention du rejet par ciclosporine A orale à doses faibles dans les kératoplasties transfixiantes à haut risque : étude bicentrique de 152 cas by Pierre-Yves Robert( )

1 edition published in 1997 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

LE SUICIDE EN MILIEU CARCERAL : ORGANISATION MEDICALE EN PRISON, ETUDE DE DOSSIERS, REVUE DE LA LITTERATURE by JEROME COSSET( Book )

1 edition published in 2001 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Impact ophtalmologique de la couverture de l'artère ophtalmique par stent à diversin de flux pour le traitement d'anévrismes carotidiens internes by Olivia Leclerc( Book )

1 edition published in 2014 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Introduction : Les stents à diversion de flux apportent une solution thérapeutique nouvelle pour les anévrismes artériels dont le traitement endovasculaire par coils n'apporte pas de résultats satisfaisants. Nous avons analysés l'impact ophtalmologique de la couverture de l'origine de l'artère ophtalmique par ces stents dans le traitement d'anévrismes carotido-ophtalmique. Matériels et méthodes : Il s'agissait d'une étude de cas menée au CHU de Limoges sur 28 patients ayant bénéficié d'un traitement par stents à diversion de flux de type Pipeline Embolization Device® (PED) couvrant l'émergence de l'artère ophtalmique lors d'un anévrisme carotido-ophtalmique entre avril 2009 et avril 2013. Les données cliniques et angiographiques étaient prospectivement recueillies. L'origine de l'artère ophtalmique par rapport à l'anévrisme était classée en 4 types. Les données cliniques et paracliniques ophtalmologiques étaient recueillies à 1 semaine, et 3 à 6 mois après traitement. Résultats : L'artère ophtalmique était perméable dans 24/28 cas. L'examen ophtalmologique révélait de nouveaux symptômes ophtalmologiques pour 11 cas (39,3%). Les patients dont l'artère ophtalmique émergeait du fond du sac anévrismal étaient à haut risque d'embole artériel rétinien (4/5; 80%). Ceux dont l'artère émergeait de la courbe interne du siphon carotidien étaient à haut risque de neuropathie optique ischémique (3/4; 75%). Discussion et conclusion : Cette étude tend à démontrer que la couverture de l'artère ophtalmique par stent à diversion de flux peut avoir des conséquences visuelles. Elle peut être à l'origine de complications ischémiques orbitaires ou rétiniennes. La configuration anatomique de l'artère ophtalmique par rapport au sac anévrismal pourrait également être à l'origine de complications spécifiques. Quand cela est possible, la couverture de l'artère ophtalmique doit être évitée
Neurotrophins are expressed in giant cell arteritis lesions and may contribute to vascular remodeling by Kim Heang Ly( )

1 edition published in 2014 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Traitement des néovaisseaux cornéens par injections sous-conjonctivales de bevacizumab by Yohan Benayoun( Book )

1 edition published in 2010 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Notre étude a pour objectif d'évaluer l'effet des injections sous-conjonctivales de bevacizumab chez des patients porteurs de néovascularisations cornéennes résultant de différentes pathologies de la surface oculaire. Il s'agit d'une étude prospective incluant 12 yeux de 11 patients présentant une néovascularisation cornéenne. Tous les patients ont reçu une injection sous-conjonctivale unique de 2,5 mg (0,1 ml) de bevacizumab. L'évolution des néovaisseaux a été évaluée par analyse quantitative semi-automatique des photographies numériques de cornée utilisant un logiciel de filtres colorés. La surface totale de cornée néovascularisée qui représentait 11,2% ± 4,5% avant les injections s'est réduite à 8,4% ± 3,4% après les injections (p<0,001), reflétant une réduction moyenne de la néovascularisation cornéenne de 25%. Durant les 3 mois de suivi aucun des 11 patients n'a présenté de complications locales ou systématiques susceptilbles d'être rattachées aux injections. Ces résultats suggèrent que le bevacizumab peut être utilisé de manière effective et sécuritaire pour traiter les néovascularisations cornéennes résultant de différents désordres de la surface oculaire. Il pourrait représenter une stratégie thérapeutique supplémentaire pour améliorer l'acuité visuelle ou les chances de succès des greffes de cornées
Efficacité comparée de la moxifloxacine et du céfuroxime sur l'inhibition d'adhérence du Staphylocoque epidermidis aux lentilles intra-oculaires : étude in vitro sur un modèle d'adhésion bactérienne aux implants intraoculaires dans la prévention de l'ndophtalmie aiguë post-cataracte by Laura Dost( Book )

1 edition published in 2014 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Contexte : L'antibioprophylaxie intracamérulaire par 1mg de céfuroxime en fin d'intervention de cataracte a largement fait la preuve de son efficacité depuis sa recommandation en 2011 par l'AFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé). Son utilisation réduit le risque d'endophtalmie aiguë post-cataracte d'un facteur 5 à 10 selon les études. Cependant, les rares patients allergiques aux céphalosporines ne pouvant en bénéficier, il est licite de chercher quel autre antibiotique pourrait substituer le céfuroxime dans cette indication. But de l'étude : Investigation et comparaison de l'effet du céfuroxime et de la moxifloxacine sur l'adhésion du Staphylococcus epidermidis sur des lentilles intraoculaires (LIO). Il s'agissait d'une étude in vitro sur un modèle d'adhésion bactérienne dans la prévention de l'endophtalmie aiguë post-cataracte. Matériel et méthodes : Des lentilles intraoculaires (LIO) hydrophiles surfacées hydrophobes monobloc, souples ont été contaminées par une solution de Staphylococcus epidermidis (souche clinique, responsable d'un cas d'endophyalmie aiguë post-cataracte) contenant 10(8) unités formant des colonies /ml. Les LIO séparées en 3 groupes ont ensuite été inoculées dans 1,5 ml de céfuroxime (1 mg/0,1 ml), moxifloxacine (0,16mg/0,1ml) ou laissées dans un bouillon de PBS (phosphate Buffered solution) pendant 15 min. Une procédure de sonication et vortex a permis de retirer de la surface des LIO, toutes les bactéries ayant résisté au traitement spécifique. De chaque tube issu de la sonication, des gouttes de 30µl on été déposées sur gélose BHI (Brain Heart infusion). Les colonies ont été comptées le lendemain. Les LIO ont été mises en cultutre dans 5ml de bouillon BHI. Les analyses statistiques ont été effectuées à l'aide des tests non paramétriques de Kruskal-Wallis et de Wilcoxon pour échantillons appariés. Une valeur p<0,05 a été considérée statistiquement significative. Résultats : Le nombre moyen de colonies restées adhérentes à la surface des LIO dans les solutions de contrôle, de céfuroxime et de moxifloxacine étaient de 48,17.10³ (ET 5,54.10³), 144,22 (ET 144,09) et 15,65 (ET 21,764) respectivement. L'évaluation à l'aide du test de Kruskal-Wallis montrait une différence significative entre les 3 groupes. Le test de Wilcoxon pour échantillon appariés a révélé des écarts statistiquement significatifs entre le groupe céfuroxime et moxifloxacine. Les LIO inoculées dans un bouillon de BHI, sont restées stériles. Toutes les bactéries restées adhérentes après traitement ont été prises en compte dans les résultats. Conclusion : Nos résultats suggèrent que le céfuroxime et la moxifloxacine inhibent l'adhérence bactérienne du Staphylococcus epidermidis aux LIO. L'effet de la moxifloxacine était statistiquement supérieur à celui du céfuroxime. On peut donc considérer que la moxifloxacine est un agent prophylactique efficace, dont l'utilisation pourrait s'nvisager en alternative au céfuroxime pour les patients allergiques aux céphalosporines
Cyclosporine A : les problèmes posés par la fabrication d'un collyre : revue de la littérature by Christel Olive( )

1 edition published in 1998 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Etude comparative entre trois exophtalmométres et biométries tomodensitométriques by Juliette Delmas( Book )

1 edition published in 2011 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Introduction: L'exophtalmométrie est sujette à des difficultés de fiabilité et de reproductibilité, notion connue dès la création de ces appareils en 1905 par Hertel. Nous avons étudié, de manière prospective, sur une population de 60 patients adultes, les données comparées des mesures de protrusion oculaire avec exophtalmomètres de Luedde, Hertel à 2 miroirs et Mourits à 1 miroir, avec les biométries tomodensitométriques (TDM). La reproductibilité intra- et inter-observateurs ont été également étudiées. Le calcul des coefficients de corrélation intraclasse (CCI) et graphiques de Bland et Altman ont été réalisés. Résultats : L'étude statistique recherchant le niveau d'accord entre mesures d'exophtalmométrie et biométrie TDM montre, respectivement pour les 2 observateurs, un CCI de 0,59 et 0,64 pour l'appareil de Luedde, un CCI de 0,63 et 0,72 pour l'exophtalmomètre de Hertel et un CCI de 0,94 et 0,87 pour l'exophtalmomètre de Mourits. Les reproductibilités intra- et inter-observateurs sont bonnes pour les 3 exophtalmomètres. Discussion : Nos résultats semblent s'accorder aux données de la littérature concernant la meilleure efficience des exophtalmomètres à 1 miroir : elle est ici montrée de manière significative, en comparaison avec les biométries TDM. Les reproductibilités intra- et inter-observateurs sont bonnes, lorsque la technique de mesure est bien définie et réitérée.Conclusion : Notre étude montre de manière statistiquement significative la meilleure efficience des exophtalmomètres à 1 miroir, type Mourits. La baguette de Luedde ne permet d'obtenir que des résultats modérément concordants. L'exophtalmomètre de Hertel présente une efficience intermédiaire. II existe une bonne reproductibilité intra- et inter-observateurs
Efficacite comparée du céfuroxime, de la moxifloxacine et de la gentamicine sur l'inhibition d'adhésion de staphylococcus epidermidis aux implants intraoculaires by Romain Baudonnet( Book )

1 edition published in 2016 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Post-operative endophtalmitis (POE) is a serious complication of cataract surgery. Staphylococcus epidermidis is the most common bacteria found in POE for its capacity to adhere to the intraocular lens (IOL). Many prevention strategies have been developed to avoid POE. Intracameral injection of 1mg cefuroxime has shown significant decrease of POE incidence in a large, multicentre, randomized European study. Necertheless, intracameral injection of other antibiotics such as moxifloxacin or gentamicin would represent an interesting alternative to cefuroxime, for patients presenting with allergy to cephalosporins. Purpose : to compare the anti-adhesive capacity of cefuroxime, moxifloxacine and gentamicin on S. epidermidis to IOLs.materials and Methods : in vitro study on 30 hydrophilic IOLs (Zeiss CT ASPHINA 404V) and 40 hydrophobic IOLs (Hoya YA-60BBR) with a clinical S. epidermidis strain harvested from a POE patient. IOLs were soaked in a solution containing 108 colony-forming units (CFU) of S. epidermidis during one hour, and then placed in an antibiotic solution or in PBS (control group). After a 24 hours incubation, IOLs were sonicated and vortexed, and the resultant suspension was spread on a brain and heart infusion agar plate in order to count the number of bacteria. Results : For the two types of IOLs, Cefuroxime 10mg/mL was more effective than PBS in reducing the bacterial adhesion 4,82. 104 CFU (±5,54.104) vs 1,44.102 CFU (±1,44.102) for the hydrophilic IOLs group and 1,83.105 CFU (±6,32.104) vs 2,99.104 CFU (±2,51.104) for the hydrophobic IOLs group (p<0,0001). Moxifloxacin 1,6 mg/mL was more effective than cefuroxime in the two IOLs groups : 1,57.101 CFU (±2,18.101) for the hydrophilic IOMs group and 7,31.103 (±5,50.103) CFU for the hydrophobic IOLs group (p<0,0001). Finally, gentamicin 20 æg/mL have only been tested in hydrophobic IOLs group and was more effective than moxifloxacin : 2,23.102 CFU (±9,31.10)(p<0,0001). Conclusion : Cefuroxime, Moxifloxacin and Gentamicin significantly inhibit S. epidermidis adhesion to hydrophilic and hydrophobic IOLs. Anti-adhesive effect was superior with moxifloxacin and gentamicin
 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.84 (from 0.70 for Chirurgie ... to 0.97 for Neurotroph ...)

Ophtalmologie
Covers
Languages
French (31)

English (7)