WorldCat Identities

Not, André 1947-

Overview
Works: 25 works in 45 publications in 1 language and 328 library holdings
Genres: Criticism, interpretation, etc  Conference proceedings  Drama 
Roles: Editor, Author of introduction, Publishing director
Classifications: PQ2603.E5875, 843.912
Publication Timeline
Key
Publications about  André Not Publications about André Not
Publications by  André Not Publications by André Not
Most widely held works by André Not
Les dialogues dans l'œuvre de Bernanos by André Not ( Book )
9 editions published between 1989 and 1990 in French and held by 128 WorldCat member libraries worldwide
Autour d'Henry Poulaille : et de la littérature prolétarienne ( Book )
4 editions published in 2003 in French and held by 101 WorldCat member libraries worldwide
Bernanos et les âges de la vie : actes du colloque d'Aix-en-Provence, 23, 24, 25 octobre 2008 ( Book )
3 editions published in 2012 in French and held by 65 WorldCat member libraries worldwide
La ville est tranquille by Robert Guédiguian ( Book )
3 editions published in 2008 in French and held by 9 WorldCat member libraries worldwide
Scénario du film La ville est tranquille. A Marseille, Paul, fils d'ouvrier, achète un taxi, Michèle la poissonnière triture son poisson dans l'épuisement d'une double vie, la fille de Michèle qui a un bébé se prostitue pour acheter sa drogue, etc
Formes et significations de l'expression dialoguée dans l'oeuvre de Bernanos by André Not ( Book )
6 editions published in 1986 in Undetermined and French and held by 7 WorldCat member libraries worldwide
L'OEUVRE DE BERNANOS EST SOUVENT PERCUE COMME DISPARATE ET CONFUSE. IL S'AGIT ICI D'EN RETROUVER L'UNITE PROFONDE PAR L'EXAMEN DES OCCURENCES DIALOGUEES QU'ELLE CONTIENT AUSSI BIEN DANS LES ROMANS QUE DANS LES ECRITS DE COMBAT. APRES UNE ETUDE RHETORIQUE DE LA FIGURE DIALOGIQUE DES CONDITIONS DE SON ENERGIE ET DE SA SUSPENSION, PUIS DE LA FONCTION MIMETIQUE QU'ELLE ASSUME DANS L'ECRITURE BERNANOSIENNE, LE FRAGMENT DIALOGUE EST DEFINI COMME UNITE CONSTITUTIVE DU TEXTE. ETUDIE DANS SES RAPPORTS AVEC LA FORME DRAMATIQUE, AVANT D'APPARAITRE COMME PRODUCTEUR D'UNE LECTURE CONFIGURANTE DE L'OEUVRE, LECTURE QUI CONCURRENCE ET ECLAIRE SON DEVELOPPEMENT CHRONOLOGIQUE ET LINEAIRE. EN DERNIER LIEU, LES RAPPORTS, DANS L'OEUVRE, DU DIALOGUE ET DES CONFLITS INTERPERSONNELS REVELERONT LE MODE MYTHIQUE SUR LEQUEL S'ETABLIT L'UNITE DE LA VISION BERNANOSIENNE
Chroniques d'un gardien de phares by André Not ( Book )
1 edition published in 2008 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide
Discours sur l'universalité de l'esprit marseillais by Henri-Frédéric Blanc ( Book )
1 edition published in 2005 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide
Bernanos et les âges de la vie by André Not ( Book )
1 edition published in 2012 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide
La dramaturgie implicite dans les romans de Charles-Ferdinand Ramuz (1926-1937) by Sylvie Villelm ( Book )
1 edition published in 2001 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide
L'oeuvre romanesque de l'écrivain vaudois C.F.Ramuz se caractérise par une influence avérée et maintes fois évoquée par la critique : celle de l'art pictural. Le roman ramuzien - celui de la troisième manière notamment (1926-1937) - entend effectivement traduire le visuel avant toute autre chose. A cet égard - et pour rester dans un domaine plus proche de la littérature - on peut pr^eter à ce lien avec d'autres domaines artistiques la forme d'une intertextualité avec la dramaturgie. Une telle démarche nous semble d'autant plus légitime que Ramuz veut permettre au lecteur d'appréhender le monde romanesque comme virtuellement visible mais également comme palpable et audible. Cette volonté se traduit par un recours très large aux hypotyposes, forme la plus claire, dans le roman ramuzien, de cette influence du théâtre. Le lien entre les deux genres prend ainsi une forme originale : la dramaturgie latente ne coïncide pas, comme c'est le cas chez d'autres romanciers, avec le seul recours à la scène dialoguée ou encore avec la citation, dans le tissu romanesque, d'oeuvres dramaturgiques présentes dans l'univers des personnages. En outre, ce monde romanesque rendu virtuellement sensible au lecteur est souvent schématisé et symbolique, donc proche de l'espace scénique. Mais le lien entre le roman ramuzien et le théâtre ne se limite pas à cette démarche de metteur en scène. Non seulement l'esthétique ramuzienne érige le lecteur en spectateur mais le lien transgénérique se traduit sur un plan métaphysique. Ecriture paradoxale de la présence et du visible, l'oeuvre ramuzienne est aussi réécriture des grands mythes de la tragédie et expression de l'Homme universel, ce qui soulè_ve une fois de plus la question du rapport entre esthétique et métaphysique
Les figures de l'écrivain dans les Essais et écrits de combat de Georges Bernanos 1938-1947 by Christophe Requena ( Book )
1 edition published in 2008 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide
Les figures de l'écrivain hantent l'oeuvre polémique de Georges Bernanos qui se défend pourtant d'être écrivain, défiance théorique, pratique et identitaire. Il déconstruit certaines figures de l'écrivain qui sont traditionnelles pour le public, l'intellectuel par exemple, afin d'en construire de nouvelles, en se fondant sur ses propres critères éthiques et individuels, sa vie et son oeuvre, son témoignage. Responsabilité et engagement. Fidélité à la vérité que l'on porte en soi, c'est-à-dire non un critère esthétique mais un fondement éthique, avec comme valeur le sujet libre et responsable. Lors de l'exil brésilien, Bernanos vit ses reconstructions des figures de l'écrivain. Son oeuvre en témoigne. Il répond à l'appel de Dieu. Les écrits polémiques mettent en scène l'acceptation d'une vocation qui resitue Bernanos et l'inscrit dans sa responsabilité éthique. Il répond en s'engageant dans l'écriture. Bernanos est un écrivain de la contradiction, il s'en nourrit. Ni dans, ni tout à fait en dehors d'un monde qu'il ne reconnaît plus mais auquel il est attaché plus que tout, il s'exile. Il s'agit de se libérer de cette paratopie en écrivant, mais elle alimente et maintient la création littéraire. Pour écrire, il faut paradoxalement l'exil et la solitude, c'est-à-dire l'absence physique d'autrui, ce lecteur potentiel toujours postulé dont l'absence est néanmoins insupportable. Perdre son identité pour la retrouver. Devenir par l'exil ce que Bernanos est depuis toujours : écrivain. Une voix qui tente de se construire dans et contre le langage, éthiquement
Anarchisme et anarchie dans l'oeuvre de Jean Giono : de la théorie à la pratique : errance et ancrage by Denise Mouradian-Reyre ( Book )
1 edition published in 2000 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide
LE THEME DE L'ANARCHIE EST INDUIT PAR LA TRADITION FAMILIALE DES GIONO : LE GRAND-PERE, PUIS LE PERE DE JEAN GIONO SONT DES ANARCHISTES : LE PREMIER, CARBONARO ITALIEN, LE SECOND, CORDONNIER SYMPATHISANT. GIONO A VOULU DONNER DE SON PERE L'IMAGE D'UN <<ANARCHISTE PUR>>, NOTAMMENT DANS LE ROMAN SEMI-AUTOBIOGRAPHIQUE DE JEAN LE BLEU. LA DISTINCTION ENTRE ANARCHISME ET ANARCHIE DANS L'OEUVRE GIONIENNECONDUIT A CONSIDERER, D'UNE PART, LES PERSONNAGES DITS DE LA <<PREMIERE MANIERE>>, COMME DES ETRES INSERES DANS UN GRAND TOUT NATUREL ET BENEFIQUE AUX HOMMES VIVANT EN PETITE COMMUNAUTE ET AGISSANT INDIVIDUELLEMENT POUR LE BONHEUR COMMUN : TELS SONT LES PIONNIERS, LES PACIFISTES ET LES LIBERATEURS ; ET D'AUTRE PART, A ENVISAGER CEUX DITS DE LA <<DEUXIEME MANIERE>> COMME DES ARISTOCRATES DE L'ACTION, DES LIBRES PENSEURS ET DES MARGINAUX, NE S'ENCOMBRANT D'AUCUNE MORALE ET VOULANT ADAPTER LA SOCIETE A LEUR PROPRE MOI. ENTRE CES DEUX PERIODES, L'EXPERIENCE CONTADOURIENNE (19351939) DE L'HOMME JEAN GIONO A VU LA MISE EN PLACE D'UNE COMMUNAUTE SUR LE PLATEAU DU CONTADOUR, COMME LE PERSONNAGE DE BOBI {QUE MA JOIE DEMEURE} L'AVAIT FAIT SUR LE PLATEAU GREMONE. LES VISEES CONTADOURIENNES SE PORTAIENT SUR LA VIE LIBRE, LA LUTTE POUR LE PACIFISME ET LE REFUS SYSTEMATIQUE DE TOUTE COMPROMISSION IMPLIQUANT LA GUERRE. MAIS CETTE TENTATIVE A ECHOUE DEVANT L'ORDRE DE MOBILISATION DE 1939, ET L'HOMME JEAN GIONO N'A PLUS FAIT CONFIANCE AUX HOMMES. L'ECRIVAIN S'EST ALORS REPLIE DANS SON MONDE IMAGINAIRE, LAISSANT LIBRE COURS A DES PERSONNAGES ANARCHISANTS, TEINTES DE NOIR ET AGISSANT EN DEHORS DE TOUTE NORME. EN FAIT, BIEN QUE LE JEUNE JEAN FUT PROFONDEMENT INFLUENCE PAR CET HOMME COMMUNEMENT APPELE : <<LE PERE JEAN>>, L'IMAGE DU PERE AUTORITAIRE ET ANARCHISTE N'A PAS TOTALEMENT GOMME CELLE DE LA MERE. SANS ETRE UN POSEUR DE BOMBES, GIONO A TRANSFERE DANS SON OEUVRE LA TRADITION ANARCHISTE PATERNELLE, QUI PORTE SUR SON ECU IMAGINAIRE LA DEVISE : HEROISME ET HUMANITE
Influence de l'opéra baroque sur l'imagination romanesque de Jean Giono by Karine Poirier ( Book )
1 edition published in 1999 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide
L'OPERA BAROQUE DANS SA STRUCTURE ET DANS SES DIMENSIONS ETHIQUE ET ESTHETIQUE INFLUE SUR L'IMAGINAIRE DE GIONO POUR PRODUIRE UNE OEUVRE QUI TIRE SON UNITE PROFONDE DE CETTE INFLUENCE. TEL EST LE PROPOS DE CETTE THESE. PLUS PRECISEMENT, ON PEUT DISCERNER UN PROCESSUS DE TRANSMUTATION A PARTIR DE DEUX CRITERES SUR LESQUELS SE FONDE NOTRE LECTURE DE L'OEUVRE : - C'EST D'UNE PART LA CONSTRUCTION D'UNE VERITABLE DEMARCHE METAPHORIQUE PROCEDANT PAR DEPLACEMENT ET APPROPRIATION : GIONO ABORDE SA PROPRE CREATION COMME UN OPERA DE POCHE DONT IL ADAPTE LA STRUCTURE A SON IMAGINAIRE. - C'EST, D'AUTRE PART, UNE REVELATION ESTHETIQUE QUI TRANSFORME PEU A PEU L'UNIVERS INTRINSEQUE DE L'OEUVRE EN SCENE OU TRIOMPHE UN SPECTACLE QUI SE CALQUE D'UN POINT DE VUE ETHIQUE ET ESTHETIQUE SUR L'OPERA BAROQUE. NOUS AVONS DONC CHOISI D'ETUDIER CETTE OEUVRE EN EXPLOITANT L'ABORD METAPHORIQUE QUE GIONO LUI CONCEDE, C'EST-A-DIRE QUE NOUS AVONS ADOPTE LE REGARD DU SPECTATEUR VISITANT UN THEATRE DONT LES PORTES S'OUVRENT SUR LES COULISSES (LA BOITE A IMAGES GIONIENNE, SON FONDS CULTUREL ET PSYCHOLOGIQUE) PUIS SUR LA SCENE OU TRIOMPHE L'ILLUSION D'UN IMAGINAIRE BAROQUE ET, ENFIN, SUR L'ENSEMBLE D'UN EDIFICE ESSENTIELLEMENT CONSIDERE DU POINT DE VUE ETHIQUE. LE BUT DE CETTE VISITE ETANT DE REPONDRE A UNE PROBLEMATIQUE QUI CHERCHE A COMPRENDRE LA NATURE DES LIENS UNISSANT OPERA BAROQUE ET OEUVRE GIONIENNE
Jean Giono : la dialectique du "dedans" et du "dehors", du "centre" et de "l'entour" : l'imaginaire de la concentration et de l'expansion by Philippe Pinchon ( Book )
1 edition published in 2003 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide
Giono est à la fois " l'homme de l'espace ", comme le dit R. Ricatte dans sa préface aux éditions de la Pléiade (I, p. X), et, réplique en écho M. Neveux, " l'homme du dedans " (Jean Giono ou Le bonheur d'écrire, p. 135). Cette relation entre le dedans et le dehors (Gaston Bachelard, La Poétique de l'espace), entre l'intériorité et l'extériorité (Georges Poulet, Les Métamorphoses du cercle) constitue la clef de voûte de l'imaginaire gionien. Elle donne en effet naissance, d'un bout de l'œuvre à l'autre, de la Trilogie de Pan à L'Iris de Suse, à une multitude d'images spatiales et matérielles, de rêveries dynamiques et narratives, toutes liées à la figure archétypiale du centre : dans les rêveries de l'accord entre l'homme et le monde, que l'écrivain développe essentiellement dans ses ouvrages d'avant-guerre - aussi bien dans les 'essais' que dans la plupart des romans -, et qui relèvent en partie d'une vision astrobiologique, l'homme est au centre de l'univers, le microcosme humain est solidaire du macrocosme naturel, comme le moyeu de la roue ; dans les rêveries de l'impossible accord, qui caractérisent les œuvres d'après-guerre, l'homme n'est plus qu'égocentré, et le héros gionien, quant à lui, apparaît comme un être solitaire, en quête de sa propre centralité. A ce désaccord fondamental, seul l'art, en tant qu'artifice, semble pouvoir remédier. Mais, par-delà les différentes 'manières' gioniennes, par-delà la diversité des thèmes abordés, des styles adoptés, des techniques narratives employées, une même imagination travaille l'œuvre de part en part, celle de la concentration et de l'expansion. C'est à partir de ces deux schèmes fondamentaux, qui constituent, selon l'expression de Gilbert Durand, le " squelette dynamique de l'imagination " de Giono, (Les Structures anthropologiques de l'imaginaire, p. 61), que sont 'inventés' la plupart des personnages de ses romans, aussi bien leur caractère que leur destin
Masques et visages dans l'oeuvre de Jean Giono figures de la limite et vertiges du regard by Elena Zamagni ( Book )
1 edition published in 2010 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide
Masques et visages occupent une place très importante dans l'univers romanesque de Jean Giono. Le masque apparaît tout d'abord comme un écran opaque, destiné à tromper le spectateur. il met en échec le regard, en le contraignant à l'immobilité. Surface et profondeur sont alors dissociées : l'apparence s'autonomise et condamne le regard, égaré au milieu des pièges et des faux-semblants d'un monde fortement théâtralité. Si le masque sature l'espace visuel et enferme le spectateur à l'intérieur des contours lumineux de la scène où se joue la représentation, le visage, au contraire, met en jeu le regard. L'apparition du visage, toujours fragile et insaisissable, indique le tracé d'un chemin entre l'ici et l'ailleurs et figure très souvent comme une invitation au départ. Le visage est une révélation d'ordre éthique et esthétique à la fois : le face à face pose le problème de la responsabilité dans le rapport à autrui mais il ouvre aussi la voie au travail artistique de transgression des apparences. L'opposition entre ces deux figures se complique néanmoins, lorsque, au bout d'un processus de réification, le visage devient la manifestation d'une altérité radicale au sein de notre monde et se transforme ainsi en masque méduséen ou dionysiaque. D'autre part, le masque est envisagé parfois comme l'agencement d'un artifice esthétique, seul remède contre l'attirance de l'abîme. Cette étude se propose de montrer que le masque et le visage peuvent être considérés comme des espaces-frontière entre visible et invisible et que leur présence inscrit dans l'écriture gionienne un questionnement concernant de manière plus générale l'expérience du regard et le rapport au monde
Fragments de souvenir by André Not ( Book )
1 edition published in 1990 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide
Ordre du texte et désordre du monde dans les romans de Raymond Queneau by Pascal-Ibrahim Lefèvre ( Book )
1 edition published in 2006 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide
Les structures formelles et le jeu de la rime constituent les fondations de l'ordre du texte dans les romans de Raymond Queneau ; ainsi se caractérise sa poétique romanesque. Elle est avant tout marquée par la présence du jeu de la rime dont tous les éléments textuels peuvent être sollicités ; la rime quenienne formant dès lors un procédé fondamental de cette poétique. L'oeuvre se développe sous l'égide du cercle ; même si certains romans présentent une structure linéaire, la figure circulaire touche l'ensemble des romans. L'ordre textuel est systématiquement voué chez Queneau à une telle préoccupation : c'est d'abord parce que l'auteur tenait à une rigueur de construction jugée nécessaire, et non contraignante ; mais c'est aussi afin de circonscrire le désordre qui s'exprime dans l'ensemble romanesque. En effet, cet univers est surtout marqué par une multitude de désordres ou d'inconstances. L'étude aspectuelle du "Chiendent", son premier roman, nous permet d'apporter des réponses concrètes à la démonstration de la dialectique ordre/désordre : ce texte repose sur la présence de structures mathématiques confrontées au chaos cosmique. Il est bien le parangon de l'oeuvre romanesque, une forme de texte fondateur ; les quelques édifices qui se présentent aux yeux du lecteur, se caractérisant par leur instabilité, leur fragilité ou l'indétermination de leur état. Le processus de déstructuration des personnages renvoie chez Queneau à la présence d'un réseau lexical : si le verbe "émietter" et ses dérivés parcourent l'ensemble de l'oeuvre, ils expriment bien cette dislocation de l'être en proie à la déprime, au désespoir. Cet "émiettemnt" psychique du personnage quenien peut se lire également comme un "émiettement" ontologique puisque dans bien des cas, les multiples apparences qu'il endosse ne font qu'accroître sa dilution dans le texte. Ce personnage apparaît souvent comme un être victime du monde entropique dans lequel l'auteur le met en scène, mais il peut lui-même être agent de désordre et être caractérisé de perturbateur
Bernanos et les âges de la vie : actes du colloque d'Aix-en-Provence ( Book )
1 edition published in 2012 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide
Problématique de l'attente et conception du temps dans les romans de Paul Gadenne by Annick Faure ( Book )
1 edition published in 2006 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide
Intrinsèquement liée au cadre narratif, la problématique de l'attente dans les romans de Paul Gadenne révèle la complexité d'une configuration spatio-temporelle vouée à la subjectivité. Les parcours des personnages dévoilent la recherche d'une vérité supérieure apte à sublimer une réalité parfois trop commune et bien souvent décevante. L'amalgame des temps, la confusion des sentiments traduisent le paradoxe dans lequel sont installés les protagonistes : le besoin de communion avec autrui et la quête d'un moi morcelé s'entremêlent et dénoncent, au travers de l'expectative, la menace qui pèse constamment sur l'être : la revendication d'individualité est mise en péril par un monde en perpétuel mouvement qui privilégie le pluriel au détriment de l'un
L'altérité dans les oeuvres d'Agota Kristof et de Milan Kundera by Nadia Bongo ( )
1 edition published in 2012 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide
The subject of my thesis is the otherness in the work of Agota Kristof and Milan Kundera. Their opposite styles are link by their defiance towards lyricism and mimesis. Moreover, they have a similar biography for they underwent the war, the soviet totalitarianism and exile. In this comparative study I interrogate the notion and its role in the shaping of the authors' writing. My inquiry focuses on four main subjects divided into fourth parts: the writing, the discourse, the body and creation. My method is interdisciplinary for I use the work of critics such as levinas, Lacan or Bakhtine. In the first part, I define and present the implications of the otherness and related notions regarding the construction of the novel. The writing relies on fragmentation by mixing different points of view, levels of narration and narratives (dream sequences, autobiography, anecdotes). Various elements are constructed and deconstructed expressing the split dynamic. The second part deals with the discourse regarding otherness. Seemingly opposite speeches (internal/external, direct/indirect) express that of the self. Paradoxically, the dialogue leads to the loss of otherness. Polyphony intertwines several voices: of the self, of the other, of society and in Kristof's case, of the officials. Does Otherness rely on their equilibrium? Yet, otherness begs the question regarding the link between the body and the discourse. The third part defines a corporal writing. Different discourses invite various understandings and experiences of the body for he can also appear to be the other
Etude critique de la "Vacation" de Martin Winckler by Loïc Pastor ( Book )
1 edition published in 2004 in French and held by 0 WorldCat member libraries worldwide
 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.89 (from 0.00 for Chroniques ... to 1.00 for Jean Giono ...)
Languages
French (37)