WorldCat Identities

Laquerrière-Lacroix, Aude

Overview
Works: 6 works in 17 publications in 3 languages and 128 library holdings
Genres: Sources  Miscellanea  History 
Roles: Publishing director, Opponent, 958, Author
Classifications: KJA452.2, 340.54
Publication Timeline
.
Most widely held works by Aude Laquerrière-Lacroix
Carmina iuris : mélanges en l'honneur de Michel Humbert( Book )

5 editions published in 2012 in French and Italian and held by 65 WorldCat member libraries worldwide

Codex theodosianus. code théodosien by Theodosius( Book )

7 editions published in 2009 in French and Latin and held by 55 WorldCat member libraries worldwide

Le bonus vir en droit romain by Elena Giannozzi( )

2 editions published in 2015 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Le "vir bonus" apparaît à de nombreuses reprises dans les sources littéraires. Néanmoins, le"vir bonus" n'est pas seulement un idéal éthique, mais il est un critère herméneutique qui permet d'interpréter et de compléter des actes juridiques. C'est dans ce sens technique que les jurisconsultes y ont recours, au moins dès le IIe siècle av. J.-C.Le vir bonus doit être encadré dans le phénomène plus large de l'arbitrage à Rome et il doit être distinct de l'"arbiter ex compromisso". Il est surtout employé dans le domaine du droit des obligations et du droit des successions. Il est donc utilisé pour les actes juridiques bilatéraux et unilatéraux. Parfois le renvoi à l'homme de bien implique la présence d'un tiers qui est appelé à décider comme le ferait un "vir bonus" ; il a toutefois souvent une valeur objective.Dans cette hypothèse, le jugement de l'homme de bien (arbitratus boni viri) a une valeur abstraite. Si un lien existe entre les concepts de "vir bonus" et de "bona fides", le critère herméneutique de l'homme de bien est utilisé aussi dans des actes juridiques qui sont sanctionnés par une action "stricti iuris". L'emploi de l'"arbitratus boni viri" permet de rendre plus flexible le jugement sans pour autant remettre en cause la nature de droit strict de l'action
Le rôle de la volonté dans l'interprétation des contrats en droit romain by Sandrine Vallar( )

1 edition published in 2013 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Il s'agit d'une recherche du droit privé romain, en l'occurrence le rôle de la volonté dans le droit des contrats romain. La question de la voluntas est bien connue en matière successorale. Mais il semble qu'elle ne soit pas méconnue du droit des contrats, en effet, l'influence de la volonté ne saurait concerner que les seuls contrats consensuels. Il est manifeste qu'elle intervient aussi en matière de contrats formels ou réels. Cette prise en compte de la volonté semble être l'oeuvre de la jurisprudence romaine. Il s'agit d'analyser les casus des jurisconsultes afin de déterminer le rôle et la portée qu'ils donnent à la volonté des parties. Les principales sources à exploiter sont les Institutes de Gaius, l'édit du prêteur, le Digeste, le Code et les Institutes de Justinien. La recherche concerne le droit classique romain (IIe siècle av. J.C. - IIIe siècle ap. J.C.), et selon les résultats obtenus, elle pourrait s'étendre au droit postclassique (IVe - début VIe), et au droit de Justinien (VIe)
La notion de fait dans la jurisprudence classique : étude sur les principes de la distinction entre fait et droit by Nicolas Cornu-Thénard( )

1 edition published in 2011 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Telle qu'elle est conçue à l'origine par les jurisconsultes romains, la distinction entre fait etdroit a une fonction méthodologique. Elle oppose, pour l'essentiel, deux types d'enquêtes dont peutdépendre la résolution d'un conflit en justice. L'une a une portée générale, la quaestio iuris ; l'autrene regarde que la seule espèce en cause, la quaestio facti. Les juristes apprécient, suivant chaquesituation envisagée, celle des deux approches qui résoudra le litige de la manière la plusconvaincante.Leurs réflexions sont conditionnées, à cet égard, par les difficultés que suscite l'interpretatiofacti. Le risque de dissoudre l'expression du ius dans l'extraordinaire disparité des faits inciteparfois à privilégier des raisonnements de portée générale. La démarche se caractérise alors par soncaractère artificiel : le fait envisagé est, dans cette hypothèse, le fruit d'une construction. Par uneffort de définition, chaque circonstance est réduite en une notion générique, avant d'êtreconfrontée à la règle de droit. La qualification est alors proprement juridique : elle permet derésoudre le conflit dans le cadre d'une quaestio iuris.Cependant, certaines situations concrètes, par leur singularité, rendent de tels raisonnementsinadaptés. Aussi une autre approche est-elle parfois privilégiée. Elle suppose d'étendre les pouvoirsde l'interprète, en lui permettant d'apprécier chaque circonstance en cause dans le cadre d'unexamen d'espèce. La qualification procède alors d'une quaestio facti. Cette démarche caractérise laprotection prétorienne de la possession ; elle inspire surtout, en substance, la concession des actionsin factum
L'evolution du concept romain de propriete a l'epoque post-classique by Aude Laquerrière-Lacroix( Book )

1 edition published in 2004 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

 
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.87 (from 0.87 for Carmina iu ... to 0.94 for L'evolutio ...)

Codex theodosianus. code théodosien
Alternative Names
Lacroix Aude Laquerrière-

Languages
French (14)

Latin (2)

Italian (1)

Covers