WorldCat Identities

Hossaert-McKey, Martine

Overview
Works: 35 works in 64 publications in 3 languages and 888 library holdings
Genres: Pictorial works 
Roles: Editor, Publishing director, Thesis advisor, Other, Opponent, Contributor, Author
Publication Timeline
.
Most widely held works by Martine Hossaert-McKey
Chemical ecology by Anne-Geneviève Bagnères( )

12 editions published in 2016 in English and held by 358 WorldCat member libraries worldwide

The combination of the two terms "ecology" and "chemistry" has recently come into being for researchers, biologists and chemists working at the interface of biology and chemistry. Chemical ecology is now a full research field in itself. Most living species communicate with each other through molecules and chemical signals called mediators. The chemical language, using chemical mediators instead of words, is a universal language in nature, and appears indispensable to the maintenance of terrestrial and aquatic ecosystems. Chemical communication is by far the most used means of communication in the living world. Trying to understand the language of nature, ecologists and chemists are faced with the complexity and creativity of organisms. This book presents the most advanced and varied aspects of this growing discipline. It provides, compared to other available books which mostly deal with relatively simple systems, dual or tritrophic relationships around a small number of model organisms and chemical mediators, a holistic view of chemical ecology
PHOTOVOLTAISM, AGRICULTURE AND ECOLOGY : from agrivoltaism to ecovoltaism by Claude Grison( )

3 editions published between 2021 and 2022 in English and held by 172 WorldCat member libraries worldwide

Écologie chimique( Book )

4 editions published between 2012 and 2017 in French and held by 131 WorldCat member libraries worldwide

La 4e de couv. indique : "Ecologie chimique offre une vision holistique des nouveaux champs de recherche de cette discipline à travers une grande diversité d'approches. Il traite de systèmes complexes dans un monde changeant à travers un grand nombre d'organismes modèles en passant des micro-organismes aux mammifères incluant l'homme. Il couvre une grande diversité de milieux allant des tropiques aux régions polaires et décrypte le rôle de la médiation chimique qui permet aux organismes vivants de communiquer entre individus de la même espèce ou entre espèces différentes, et avec leur environnement. Dans un contexte de changements globaux où le maintien de la biodiversité représente un véritable défi, cet ouvrage permet de comprendre la structure et le fonctionnement des écosystèmes. Les chercheurs qui ont contribué à cet ouvrage - biologistes, écologistes, biochimistes, chimistes, biostatisticiens - observent les milieux terrestres, aquatiques, marins et d'eau douce."
Écologie tropicale : de l'ombre à la lumière( Book )

2 editions published between 2014 and 2015 in French and held by 56 WorldCat member libraries worldwide

La 4e de couv. indique : "Les événements écologiques survenus ces dernières années, notamment en raison des changements globaux, et du réchauffement climatique en particulier, ont fait prendre conscience à l'opinion publique des menaces qui planent sur les zones tropicales. Et les sciences, dans une nouvelle approche transversale et interdisciplinaire, se penchent aujourd'hui sur cette écologie unique qui abrite des écosystèmes d'une grande complexité. En effet, l'équilibre de notre planète repose en partie sur ces environnements fragiles où évolue le plus grand nombre d'espèces en densité et en diversité. Cette biodiversité et la gestion des ressources associées apparaissent comme l'un des enjeux écologiques majeurs du XXIe siècle. Des spécialistes de toutes les disciplines, issus des laboratoires du CNRS ou associés, présentent les travaux menés et tracent les voies prospectives de recherche pour les années à venir. Ils nous font découvrir les spécificités de ces espaces tropicaux, les mécanismes adaptatifs impressionnants développés par les organismes qui y vivent et le fonctionnement de ces systèmes écologiques remarquables. Ce livre nous plonge dans le monde fascinant de la faune et la flore tropicales, encore largement méconnues, et nous invite à penser ce grand défi auquel les sociétés devront faire face : la conciliation du bien-être humain et l'utilisation durable des ressources naturelles. Avec Swanni Alvarado, Christopher Baraloto, Laurent Bremond, François Bretagnolle, Élise Buisson, Sophie Caillon, Joachim Claudet, Edmond Dounias, Marianne Elias, Charly Favier, Colin Fontaine, Éric Garine-Wichatitsky, Patrick Mavingui, Doyle McKey, Hélène Morlon, Jérôme Murienne, Franck Prugnolle."
Mangrove : une forêt dans la mer( Book )

2 editions published in 2018 in French and held by 46 WorldCat member libraries worldwide

La mangrove, cette forêt entre terre et mer qui borde les littoraux tropicaux, a longtemps été perçue comme un milieu hostile ou inutile...Elle renvoie aussi à un puissant imaginaire des tropiques qui a inspiré bon nombre de nos plus grands écrivains. Cet écosystème, complexe, abrite les palétuviers capables de vivre les pieds dans l'eau salée, des poissons "gros yeux" pouvant respirer hors de l'eau, des crabes ingénieurs et une multitude de bactéries indispensables au recyclage de la matière organique. Aujourd'hui, confrontée à la cretticulture, aux coupes de bois, à la pollution mais aussi sous l'emprise directe des changements climatiques, cette mangrove, grignotée de toute part, est en danger. Cet ouvrage, rédigé par des chercheurs spécialistes du milieu, nous montre combien sa préservation devient un enjeu écologique mondial tant cet écosystème contribue à l'équilibre des littoraux tropicaux et à ceux de la planète tout entière. Sait-on par exemple que ces forêts maritimes jouent le rôle de puits de carbone en absorbant de grandes quantités de CO2 ? Qu'elles peuvent servir de filtres ou d'éponges face aux pollutions humaines ? Qu'elles constituent un rempart contre les tempêtes ou les tsunamis ? Un livre qui nous invite à poser un regard nouveau sur cette forêt si secrète au coeur des enjeux écologiques tropicaux. Un ouvrage collectif illustré sous la direction de François Fromard, Emma Michaud, Martine Hossaert-McKey, Institut écologie et environnement (INEE) du CNRS (4e de couv.)
Écologie de la santé : pour une nouvelle lecture de nos maux by Stéphane Blanc( Book )

2 editions published in 2017 in French and held by 37 WorldCat member libraries worldwide

"Cet ouvrage rédigé par des spécialistes issus des laboratoires du CNRS ou associés fait le point sur les recherches en écologie de la santé. Il permet à chacun de comprendre pourquoi il est essentiel de remonter aux sources environnementales et comportementales de nos maux, et de ne pas se limiter aux symptômes." [Source : 4e de couv. (extrait)]
Photovoltaïsme, agriculture et écologie : de l'agrivoltaïsme à l'écovoltaïsme by Claude Grison( )

3 editions published in 2021 in French and held by 25 WorldCat member libraries worldwide

L'homme et l'animal : l'invention de nouveaux liens by Martine Hossaert-McKey( Book )

4 editions published in 2021 in French and held by 18 WorldCat member libraries worldwide

Chiens, chats, chevaux, vaches, cochons... À quand remonte la domestication ? Quelle place occupent les animaux sauvages ou méconnus ? Comment expliquer la menace d'extinction qui plane sur certaines espèces ? Quels sont ces animaux sentinelles susceptibles d'anticiper l'émergence de nouvelles maladies infectieuses ?00L'humanité a toujours entretenu une relation complexe avec l'animal. C'est ce lien, qui s'est intensifié lors de la révolution Néolithique par la domestication de certaines espèces et qui n'a cessé d'évoluer au fil des époques et des cultures, que la science cherche aujourd'hui à explorer. L'agriculture et l'élevage ont en effet constitué la première mise à distance entre le sauvage et le domestique. Avec la mécanisation et les élevages intensifs, les animaux sont devenus des machines vivantes à la fois optimisées et contrôlées en raison de problèmes sanitaires. Quant aux animaux sauvages, leurs espaces se sont réduits, et ils ont été de plus en plus surveillés par l'homme pour leur conservation ou pour leurs impacts réels ou supposés sur la santé et le bien-être humains.00L'espèce humaine s'inspire de l'animal depuis les origines mais elle a souvent entretenu un rapport de supériorité avec lui. Comment aujourd'hui repenser cette relation trop souvent conçue comme utilitariste ? Peut-être en s'interrogeant sur la place de l'humain comme ± vivant parmi les vivants ?. Cette nouvelle approche passe par la reconnaissance du juste apport de l'animal dans de nombreux domaines. Elle permet de mesurer combien humains et animaux ont évolué de concert en s'apportant savoirs et connaissances.00Aujourd'hui, la crise sanitaire nous interroge sur les mécanismes de l'émergence de nouveaux agents infectieux issus de la faune sauvage, mais aussi plus généralement sur les rapports entre les animaux et les humains. Un lien qu'il nous appartient de décrypter pour inventer une relation plus équilibrée, permettant de dessiner les contours d'un nouveau pacte avec l'animal
Des fleurs comment et à quoi bon ? : Données et réflexions sur la reproduction sexuée de deux espèces pérennes affines, à propagation végétative, Lathyrus latifolius et Lathyrus sylvestris (légumineuses, papilionaceae) by Martine Hossaert-McKey( Book )

3 editions published in 1988 in French and held by 4 WorldCat member libraries worldwide

La coexistence de la reproduction sexuée et de l'apomixie chez certaines espèces végétales permet de comparer leurs effets respectifs sur la dynamique et le maintien des populations. Une telle étude a été réalisée chez deux espèces affines de légumineuses pérennes à propagation végétative : Lathyrus latifolius et L. sylvestris, à l'intérieur de populations reparties dans le nord de la France, l'Anjou, et le Béarn. Une étude spatio-temporelle de l'apparition des rejets et des plantules a montré que le recrutement annuel et la survie des plantules restent faibles. Cependant, suite à une étude génétique, ces populations paraissent résulter de l'installation de plusieurs génotypes. La production de graines semblerait, donc, nécessaire au développement de nouvelles populations. La "surproduction" de fleurs semble être une réponse diffuse à une succession de contraintes externes imprévisibles
Prospective écologie tropicale : une prospective de l'Institut Écologie et Environnement by Institut écologie et environnement( Book )

1 edition published in 2014 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Endémisme et diversification en Nouvelle-Calédonie : mise en place et tests d'hypothèses chez des insectes orthoptères et dictyoptères by Romain Nattier( Book )

2 editions published in 2011 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

De par sa position géographique isolée dans le Pacifique Sud, son histoire géologique riche et complexe et son peuplement caractérisé par des taux d'endémisme exceptionnels, la Nouvelle-Calédonie est une île océanique présentant des dispositions uniques pour étudier l'origine de l'endémisme et la diversification biologique. L'objectif de cette thèse est d'étudier l'origine des peuplements néocalédoniens et de l'endémisme local (microendémisme), dans une approche synthétique du point de vue de l'échelle géographique et méthodologique. L'étude a été menée chez trois groupes d'insectes modèles, correspondant à trois genres endémiques de Nouvelle-Calédonie, choisis pour la complémentarité de leur caractéristiques écologiques, d'habitats et de capacités de dispersions, ainsi que pour leur cohérence phylogénétique : les blattes Lauraesilpha, les grillons Agnotecous et les acridiens Caledonula. Leur étude a permis d'appréhender le microendémisme à toutes les étapes qui permettent de le caractériser, depuis l'étude de la colonisation de l'archipel par les groupes à l'origine des clades endémiques, puis l'étude des modes de spéciation et des facteurs expliquant la diversification locale des clades endémiques en Nouvelle-Calédonie, et pour finir l'analyse d'un exemple de spéciation récente à travers une étude de génétique des populations. La colonisation et de la mise en place du microendémisme a été analysée à travers une étude phylogéographique régionale des grillons Eneopterinae. La phylogénie a été reconstruite à partir de 43 espèces représentant toutes les tribus de la sous famille et 15 des 17 genres connus, et en se focalisant sur les taxons distribués dans le Pacifique Sud et aux environs de la Nouvelle-Calédonie. Quatre gènes (12S, 16S, 18S et Cytb) ont été analysés à partir de méthodes de parcimonie et bayésienne, et les dates de divergences ont été estimées en utilisant une horloge moléculaire assouplie et plusieurs points de calibration. Des tests conservatifs ont mis en évidence que la colonisation par ce clade s'est faite au maximum il y a 16 Ma, par dispersion à partir d'un groupe Indo-Malaisien, soit bien après l'émersion de l'île estimée à environ 37 Ma par les données géologiques. De plus, l'hypothèse ad hoc d'îles refuges aujourd'hui disparues permettant d'expliquer la persistance de la faune malgré la submersion de la Nouvelle-Calédonie (hypothèse de « island hopping »), avancée par certains auteurs afin de conserver un modèle de muséum de diversité, a ainsi été réfutée, et l'origine du genre Agnotecous, endémique à la Grande Terre est datée d'environ 10 Ma. Dans un second temps, l'hypothèse d'une origine allopatrique du microendémisme néocalédonien a été testée par une étude phylogénétique et géographique du mode de spéciation chez les grillons Agnotecous. Quinze des 19 espèces du genre ont été séquencées pour plusieurs gènes mitochondriaux (12S, 16S, Cytb, CO1, CO2) et nucléaires (28S, EF1a, HexK, H3, 18S), en incluant plusieurs populations par espèce. La phylogénie a été reconstruite par des méthodes de parcimonie et bayésienne, et les dates de divergences ont été estimées en utilisant une horloge moléculaire assouplie et les points de calibration obtenus par l'étude précédente portant sur les Eneopterinae. L'estimation du mode de spéciation a été réalisée en utilisant la méthode ARC à partir de nombreuses localités. Malgré des patrons complexes de sympatrie impliquant plusieurs espèces dans chaque site, l'origine allopatrique de la spéciation chez Agnotecous a été retenue, et les sympatries observées sont donc d'origine secondaire. Dans un troisième temps, l'influence des différents facteurs sur la diversification des trois modèles microendémiques a été testée. Des tests portant sur les taux de diversification ont été conduits, et une concomitance entre les principaux changements de diversification et les variations climatiques récentes a pu être mise en évidence. Les facteurs climatiques, couplés à une influence indirecte de la nature des sols semblent ainsi être à l'origine du microendémisme chez Agnotecous. Une étude phylogénétique des acridiens Caledonula à partir de plusieurs gènes mitochondriaux (Cytb, CO1, CO2) et nucléaires (28S, EF1a, H3, 18S, ITS1) a été réalisée, et les principaux noeuds ont pu être datés par l'utilisation d'une horloge moléculaire. Une influence importante du type de sol sur la diversification a pu être mise en évidence chez ces insectes phytophages. La colonisation du genre Caledonula semble s'être faite sur des terrains non ultramafiques dans une période relativement récente (<6 Ma). Dans un premier temps, cette colonisation n'aurait pas abouti à une diversification importante du genre, avec une seule espèce (C. fuscovittata) connue de plusieurs localités dans la partie sud de l'île. Dans un second temps, la colonisation des sols métallifères du sud de l'île (<2.4 Ma) a abouti à une diversification et à un endémisme plus important. Enfin, une étude populationnelle du microendémisme néocalédonien a été conduite chez les blattes du genre Lauraesilpha. L'influence des variations climatiques suspectées à l'origine même de la spéciation de ce genre a été testée à partir de 96 individus provenant de deux espèces réparties dans une zone d'environ 25 km². Trois gènes mitochondriaux (CO1, Cytb, 12S) et 18 marqueurs microsatellites ont été utilisés. Les résultats préliminaires montrent que les variations climatiques du Pléistocène expliqueraient une grande partie de la structuration génétique de Lauraesilpha, bien que le timing reste à préciser. Ces résultats montrent également que le microendémisme doit désormais être davantage étudié à l'échelle populationnelle, que ce soit par des outils phylogénétiques ou de génétique des populations. D'un point de vue comparatif, les résultats obtenus chez les différents modèles montrent que la diversité biologique néocalédonienne s'est mise en place après la submersion de l'île, et que l'endémisme s'est structuré plus ou moins fortement, sous l'influence d'un jeu complexe de facteurs différents selon les caractéristiques biologiques de chaque taxon
Why do fig wasps actively pollinate monoecious figs? by Emmanuelle Jousselin( )

1 edition published in 2003 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Diversification and spatial structuring in the mutualism between Ficus septica and its pollinating wasps in insular South East Asia by Lillian Jennifer Rodriguez( )

1 edition published in 2017 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Ecología química( Book )

1 edition published in 2020 in Spanish and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Phylogeographic support for horizontal gene transfer involving sympatric bruchid species by Nadir Alvarez( )

1 edition published in 2006 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Intervención de Philotrypesis caricae, y Crematogaster scutellaris como comunidades asociadas al mutualismo brevo-polinizador (Ficus carica - Blastophaga psenes) by Ana María Castro Triana( Book )

1 edition published in 2004 in Spanish and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Consequences of a One-male Harem Reproductive System and Inbreeding in a Captive Group of Cercopithecus solatus by Marie Gandouin( )

1 edition published in 2005 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  General Special  
Audience level: 0.63 (from 0.40 for Prospectiv ... to 0.97 for Écologie ...)

WorldCat IdentitiesRelated Identities
Chemical ecology
Covers
Alternative Names
Hossaert-Mckey, M.

Hossaert McKey, Martine

Mac Key, Martine Hossaert

Mac Key Martine Hossaert 1953-....

MacKey, Martine Hossaert

MacKey Martine Hossaert 1953-....

Mc Key, Martine Hossaert

Mc Key Martine Hossaert 1953-....

Mckey, Martine Hossaert-.

McKey Martine Hossaert 1953-....

Languages
French (25)

English (21)

Spanish (2)