WorldCat Identities

Recio-Blanco, Alejandra

Overview
Works: 9 works in 17 publications in 2 languages and 66 library holdings
Genres: Conference papers and proceedings 
Roles: Editor, Opponent, Thesis advisor, Author
Publication Timeline
.
Most widely held works by Alejandra Recio-Blanco
Astrometry and astrophysics in the Gaia sky : proceedings of the 330th Symposium of the International Astronomical Union held in Nice, France, April 24-28, 2017 by International Astronomical Union( Book )

6 editions published between 2017 and 2018 in English and held by 55 WorldCat member libraries worldwide

Astrometry has historically been fundamental to all the fields of astronomy, driving many revolutionary scientific results. ESA's Gaia mission is astrometrically, photometrically and spectroscopically surveying the full sky, measuring around a billion stars to magnitude 20, to allow stellar distance and age estimations with unprecedented accuracy. With the complement of radial velocities, it will provide the full kinematic information of these targets, while the photometric and spectroscopic data will be used to classify objects and astrophysically characterize stars. IAU Symposium 330 reviews the first 2.5 years of Gaia activities and discusses the scientific results derived from the first Gaia data release (GDR1). This significant increase in the precision of the astrometric measurements has sharpened our view of the Milky Way and the physical processes involved in stellar and galactic evolution. To many, the Gaia revolution heralds a transformation comparable to the impact of the telescope's invention four centuries ago
Étude du disque galactique par marquage chimique de ses populations stellaires by Guillaume Guiglion( Book )

2 editions published in 2015 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

L'étude de la composition chimique et de la cinématique des étoiles de la Voie Lactée est essentielle afin de comprendre comment les grandes structures de notre Galaxie se sont formées. Les étoiles de faible masse gardent en mémoire dans leur atmosphère la composition chimique du milieu interstellaire dans lequel elles sont nées, et leur cinématique est essentielle afin de caractériser les différentes populations stellaires. Dans cette thèse, nous étudions le disque galactique, composante majeure de notre Galaxie. Dans le cadre de la mission spatiale Gaia, nous avons développé une procédure automatique de mesure d'abondances chimiques, GAUGUIN, utilisée dans le cadre du Gaia-ESO Survey GES (abondances chimiques d'éléments alpha et du pic du fer pour 10000 étoiles) et du projet AMBRE (abondances de lithium pour 7300 étoiles). GAUGUIN va être intégré au pipeline d'analyse des spectres RVS de Gaia. Nous avons étudié l'évolution des dispersions des vitesses dans le disque galactique en fonction du [Mg/Fe], utilisé comme proxy de l'âge. A partir de 6800 étoiles de GES, nous avons détecté la présence d'étoiles du disque épais cinématiquement froides mais avec des valeurs élevées du rapport [Mg/Fe], donc possiblement âgées. Dans le contexte d'un milieu turbulent, nous discutons la présence de ces étoiles dans le cadre des différents modèles de formation du disque galactique. Nous avons également montré que l'abondance du lithium dans le disque montre une croissance avec la métallicité sur le domaine -1<[M/H]<+0 dex et décroît pour les métallicités super-solaires. Enfin, le disque mince et le disque épais seraient caractérisés par des évolutions chimiques différentes en abondance de lithium
Low-mass stars as tracers of the milky way populations : investigating the effects of metallicity in cool atmosphere by Arvind Singh Rajpurohit( Book )

2 editions published in 2013 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Very Low-Mass stars (M dwarfs) are an important source of information for probing the lowmass end of the main sequence, down to the hydrogen burning limit. They are the dominantstellar component of the Galaxy and make up the majority of baryonic matter in the Galaxy.Moreover, an increasing number of M dwarfs are now known to host exoplanets, includingsuper-Earth exoplanets. The determination of accurate fundamental parameters for M dwarfshas therefore relevant implications for both stellar and Galactic astronomy as well as planetology.Despite their large number in the Galaxy, M dwarfs remain elusive objects and themodelling of their photosphere has long remained a challenge (molecular opacities, dust cloudformation). The description of these stars therefore need a strong empirical basis, or validation.In particular, the effect of metallicity on the physics of cool atmospheres are still poorly known,even for early-type M-dwarfs.[...]
On the nature of hot horizontal branch stars in galactic globular clusters : thesis submitted by Alejandra Recio Blanco as a requirement for the degree of Doctor of Physical Science by Alejandra Recio-Blanco( Book )

2 editions published in 2003 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Test de la technique de marquage chimique avec des amas ouverts by Sergi Blanco-Cuaresma( )

1 edition published in 2014 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Context. Stars are born together from giant molecular clouds and, if weassume that they were chemically homogeneous and well-mixed, we expect them toshare the same chemical composition.Most of the stellar aggregates are disrupted while orbiting the Galaxy and thedynamic information is lost, thus the only possibility to reconstruct the stellarformation history is to analyze the chemical abundances that we observe today.Aims. The chemical tagging technique aims to recover disrupted stellarclusters based merely on their chemical composition. We evaluate the viability of thistechnique to recover conatal stars that are not gravitationally bound anymore.Methods. We built a high-quality stellar spectra library to facilitate theassessment of spectral analyses. We developed our own spectral analysisframework, named iSpec, capable of homogeneizing stellar spectra and derivingatmospheric parameters/chemical abundances. Finally, we compiled stellar spectrafrom 32 Open Clusters, homogeneously derived atmospheric parameters and 17abundance species, and applied machine learning algorithms to group the starsbased on their chemical composition. This approach allows us to evaluate theviability of the chemical tagging technique.Results. We found that stars in different evolutionary stages havedistinguished chemical patterns may be due to NLTE effects, atomic diffusion, mixingand correlations from atmospheric parameter determinations. When separating starsper evolutionary stage, we observed a high degree of overlapping among OpenCluster's chemical signatures, making it difficult to recover conatal aggregates byapplying the chemical tagging technique
Astrometry and astrophysics in the Gaia sky( Book )

1 edition published in 2018 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Indicateurs chimiques d'âge stellaire à l'ère de Gaia by Anastasia Titarenko( )

1 edition published in 2018 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Les étoiles enregistrent le passé dans leurs âges, leurs compositions chimiques et leur cinématique. Elles peuvent fournir des contraintes détaillées sur les premières époques de la formation des galaxies, jusqu'aux redshifts supérieurs à deux (un recul d'environ 10 milliards d'années). En particulier, les âges stellaires sont essentiels pour la compréhension de l'histoire de la Voie Lactée et pour la comparaison avec les modèles d'évolution galactique.L'avènement de la mission spatiale Gaia ouvre la voie à l'estimation de l'âge pour de grands échantillons d'étoiles. En particulier, les méthodes basées sur l'ajustement d'isochrones peuvent être utilisées. En plus, les distances précises mesurées par Gaia permettent de développer les estimateurs d'âge indirects basés sur l'horloge d'évolution de la population stellaire. En fait, les schémas d'abondance chimique, imprimés sur les atmosphères stellaires, représentent les conditions du gaz au moment de la formation des étoiles à des redshifts supérieurs à deux. Les produits d'évolution chimique de différents canaux nucléosynthétiques peuvent donc fournir une approximation temporelle, qui, après l'étalonnage, peut être utilisé comme un estimateur d'âge.Cette thèse est centrée sur l'utilisation d'horloge chimique particulière : l'abondance [Y/Mg]. À cette fin, les premières données astrométriques de la mission Gaia ont été combinées avec des données spectroscopiques à haute résolution du catalogue AMBRE HARPS. Tout d'abord, l'identification des objets d'AMBRE a été améliorée grâce à la correspondance avec le catalogue 2MASS et la Gaia DR1. Au total, 6776 étoiles ont été identifiées.Deuxièmement, afin d'obtenir des estimations précises du rapport d'abondance [Y/Mg] pour les étoiles du disque galactique, l'outil automatisé GAUGUIN, intégré à la chaîne Gaia DPAC APSIS, a été optimisé et testé. En particulier, les capacités d'estimation d'abondances chimiques ont été améliorées pour des grilles de spectres synthétiques irrégulières, couvrant une large gamme de paramètres atmosphériques stellaires.Troisièmement, le ratio [Y/Mg] a été estimé pour environ 2000 étoiles à partir des données spectroscopiques d'AMBRE HARPS. Les erreurs internes et externes des abondances ont été soigneusement analysées. Les étoiles étudiées appartiennent principalement aux disques mince et épais galactique, dans la gamme de métallicité allant de -1,0 dex à 0,5 dex.Quatrièmement, grâce à l'estimation d'âge basée sur l'adaptation des isochrones pour 342 "turn-off" étoiles d'échantillon, la sensibilité à l'âge du rapport [Y/Mg] a été étudié. L'analyse révèle une corrélation claire entre [Y/Mg] et l'âge pour les étoiles du disque mince de différentes métallicités. Cela correspond aux études antérieures sur les étoiles de type solaire. De plus, aucune dépendance à la métallicité avec l'âge stellaire n'est détectée, donc le ratio [Y/Mg] peut être utilisé comme un indicateur fiable d'âge. Enfin, la relation [Y/Mg] versus l'âge présente une discontinuité entre les étoiles du disque épais autour de 9-10 Gyrs. Pour ces étoiles, la corrélation est différente et a une tendance probablement plus forte avec l'âge. Cela reflète la différence dans les histoires d'évolution chimique pour les deux composantes du disque
Archéologie galactique du disque de la Voie Lactée avec la mission spatiale Gaia by Pablo Santos-Peral( )

1 edition published in 2021 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Étude du bulbe galactique avec le Gaia-ESO survey by Álvaro Rojas-Arriagada( )

1 edition published in 2016 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Le bulbe Galactique, est cruciale pour comprendre les processus physiques responsables de la formationde la galaxie. L'étude spectroscopique des étoiles vieilles de faible masse permettre de caractériser endétail la chimie et la cinématique du bulbe. Dans cette thèse, nous avons utilisé des données provenantdu Gaia-ESO survey pour mener une étude détaillée du système du disque ainsi que du bulbeGalactique. La distribution de métallicité du bulbe est bimodale. La population riche en métaux montreune cinématique typique de la barre. Elle présente une caractéristique de double RC et recouvre laséquence du disque mince à haute métallicité dans le plan [Mg/Fe] vs. [Fe/H]. Nous associons cesétoiles avec celles de la barre formée à la suite de l'évolution séculaire du disque mince primordial.D'autre part, la population pauvre en métaux présente une cinématique chaude et ne participe pas à laforme en X du bulbe. Ces étoiles semblent imiter la distribution de celles du disque épais dans le plan[Mg/Fe] vs. [Fe/H]. Quand nous comparons la position en métallicité du genou de cette distribution,qui se trouve à [Fe/H]=-0.37+/-0.09 dex, elle est plus élevée de 0.6 dex par rapport au disque épais. Unmodèle d'évolution chimique permet de bien ajuster cette distribution pour les étoiles du bulbe ensupposant un épisode de formation stellaire rapide (<1 Gyr) et intense. L'origine du bulbe pauvre enmétaux reste encore relativement incomprise, mais divers projets futurs devraient permettre de faire ladistinction entre les processus violents ou ceux liés à une évolution séculaire qui ont pu contribuer à saformation
 
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.73 (from 0.69 for Astrometry ... to 0.96 for Astrometry ...)

Astrometry and astrophysics in the Gaia sky : proceedings of the 330th Symposium of the International Astronomical Union held in Nice, France, April 24-28, 2017 Astrometry and astrophysics in the Gaia sky
Covers
Astrometry and astrophysics in the Gaia sky
Alternative Names
Blanco, Alejandra Recio-.

Languages
English (15)

French (2)