WorldCat Identities

Sergent, Fabrice

Overview
Works: 11 works in 14 publications in 1 language and 17 library holdings
Roles: Author, Thesis advisor
Publication Timeline
Key
Publications about  Fabrice Sergent Publications about Fabrice Sergent
Publications by  Fabrice Sergent Publications by Fabrice Sergent
Most widely held works by Fabrice Sergent
Prise en charge de la contraception orale par le médecin généraliste en Haute-Normandie by Stéphanie Semichon ( Book )
1 edition published in 2003 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide
Face à la pénurie des gynécologues, nous assisterons probablement à une redistribution d'une partie de leur activité vers les médecins généralistes plus disponibles, tandis que les gynécologues évolueront vers un statut de référent. Dans ce contexte, il nous a paru intéressant d'étudier en Haute-Normandie, à l'aide d'un questionnaire adressé à 157 médecins, la prise en charge de la contraception orale et de son suivi par le médecin généraliste, d'évaluer leurs points faibles et leurs souhaits afin d'adapter la formation universitaire et post-universitaire à leur pratique quotidienne. Notre enquête montre une prise en charge globalement bonne avec toutefois quelques disparités notamment sur le suivi biologique et la prescription chez la patiente fumeuse et met en évidence une forte demande de formation de la part des généralistes
Correction des troubles de la statique pelvienne par renfort synthétique évaluation des nouvelles techniques et des matériaux disponibles by Fabrice Sergent ( Book )
2 editions published in 2009 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide
Objectifs : Depuis 10 ans, le développement de nouvelles techniques chirurgicales auxquelles nous avons participé, qui ne sont pas à ce jour validées, et de nouveaux matériaux prothétiques pourrait modifier la conception que nous avions de la prise en charge des prolapsus génitaux. Le travail mené dans cette thèse consiste à évaluer ces nouvelles techniques et biomatériaux. Matériel et méthodes : Nous avons revu l'efficacité anatomique et fonctionnelle et la sécurité de ces nouvelles techniques et des prothèses utilisées dans les prolapsus génitaux. Résultats : Le recours à un renfort prothétique améliore de façon significative les résultats dans la cure de prolapsus par voie vaginale notamment la cure de cystocèle. Le passage transobturateur des prothèses sous-vésicales réduit le risque de récidive par rapport aux prothèses libres. La sacrocolpopexie laparoscopique est capable de reproduiree à l'identique les résultats de la sacrocolpopexie abdominale mais avec une morbidité plus faible. Le polypropylène serait le biomatériau le plus adapté à la chirurgie vaginale, car il offre le taux d'exposition prothétique le plus faible. Le grammage doit rester suffisant pour assurer la pérennité de la reconstruction. Le polyester avec un grammage élevé est résistant. Il se rétracte peu et reste élastique contrairement au polypropylène. Conclusion : Il paraît souhaitable de proposer des réparations de type sacrocolpopexie chez les femmes jeunes avec du polyester à pores larges et de fort grammage. Il faut réserver la chirurgie prothétique par voie vaginale aux patientes les plus âgées, peu actives sexuellement, avec du polypropylène à pores larges et de fort grammage. Il faut savoir adapter nos techniques de cure de prolapsus aux biomatériaux dont nous disposons et non l'inverse
Écologie microbienne urogénitale chez des patientes présentant une rupture prématurée des membranes avant terme à propos de 35 cas by Camille Véran ( Book )
2 editions published between 2010 and 2011 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide
Le choix de l'antibiothérapie lors d'une rupture prématurée des membranes avant terme répond à des recommandations hétérogènes. Nous avons souhaité étudier l'écologie microbienne initiale et en phase de latence du tractus uro génital, et évaluer la sensibilité des germes à une antibiothérapie probabiliste courante. Nous avons pour cela exploité rétrospectivement 35 dossiers de patientes hospitalisées pour RPMAT à la maternité du CHU de Grenoble. Après avoir identifié la nature de la flore bactérienne présente sur différents prélèvements effectués chez ces patientes, nous nous sommes en particulier attachés à la sensibilité des germes à l'amoxiciline et à l'erythromycine. Nous avons relevé les cas de chorioamniotite histologique et d'infections materno-fœtales. Les principaux germes mis en évidence lors des prélèvements vaginaux et urinaires initiaux étaient l'E. Coli, le streptocoque B et l'uréaplasma. Le taux de résistance initial des patientes atteignait 47% pour une association amoxicilline et érythromcycine. Une forte proportion d'Escherichia coli était mise en évidence lors de contrôles en phase de latence. Ce même germe, résistant dans 2 cas sur 3 à l'amoxicilline, était responsable de toutes les infections materno-fœtales. Les résultats de cette étude interpellent et soulignent l'intérêt qu'il y aurait à cibler plus spécifiquement l'Escherichia coli lors du choix d'une antibiothérapie anténatale, afin de réduire la fréquence des infections materno-fœtales. Une étude prospective sur une plus large population est nécessaire pour valider ces premières observations
LE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT HUMAIN DANS LES PAYS PAUVRES : QUEL CONSENSUS ? (DES CHIMERES DE L'ALTRUISME A L'ORDRE ECONOMIQUE) by Fabrice Sergent ( Book )
2 editions published in 1993 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide
BUDGETARY CHOICES AND SOCIAL SECTORS FINANCING STRATEGIES BROUGHT INTO OPERATION BY THE THIRD WORLD'S GOGERNMENTS HANG DOUBT OVER THEIR INTEREST WITH REGARD TO HUMAN DEVELOPMENT. IN THE SAME WAY, ASSISTANCE FROM INDUSTRIAL COUNTRIES FOR EDUCATION AND HEALTH, WHICH ARE KEY SECTORS FOR HUMAN DEVELOPMENT, APPEARS TO BE QUANTITATIVELY AND QUALITATIVELY LIMITED, AND THUS, IS NOT A GOOD REPONSE TO POOR CONTRIES NEEDS. FACING THIS NON-CONSENSUS, WE CAN EITHER SUMMON UP ETHIES OR POLITICAL CONSCIOUSNESS, OR SEARCH FOR EXTRA MOTIVATION IN THE FIELD OF INTERESTS INVOLVED. SUCH INTERESTS EXIST, EITHER LONG DATED AS POOR COUNTRIES DEVELOPMENT CAN BE SEEN AS AN INVESTMENT FOR OURSSELVES, OR SHORT DATED AS SHOWN BY THE ANALYSIS OF DEST SWAPS. TROUGH SWAPING, SOCIAL SECTORS FINANCING DEPENDS ON SHORT TERM FINANCIAL INTERESTS THAT CONFER AN IMMEDIATEPROFITABILITY TO HUMAN DEVELOPMENT, INDEPENDANT OF MORAL OR POLITICAL MOTIVATION OR LONG TERME ECONOMIC CONSIDERATIONS
Tension-free vaginal tape (TVT) dans le cadre des incontinences urinaires par insuffisance sphinctérienne urétrale évaluation thérapeutique à partir du suivi de 60 patientes opérées entre 1998 et 2003 by Igor Popovic ( Book )
1 edition published in 2004 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide
Objectif. Le but de ce travail est d'évaluer l'efficacité du TVT rétro pubien à court et long terme dans les incontinences urinaires d'effort (IUF) par insuffisance sphinctérienne urétrale et de déterminer les éventuels facteurs de risque d'échec du traitement chirurgical. Matériels et méthode. Il s'agit d'une étude retrospective sur une période de 60 mois Nous avons sélectionné 60 patientes d'une moyenne d'àge de 55 ans (30-78 ans) et présentant toutes une incontinence urinaire d'effort associée à une insuffisance sphinctérienne calculée selon la formule 117âge+/-20%. La valeur moyenne de la pression de clôture urétrale maximale était de 36,7 cmH2O avec 18 patientes (30%) <30 cmH20. Résultats. A court terme sur 58 patientes il y a 70,6% de patientes guéries, 10,3% d'améliorées et en échec. Le taux d'impériosité de novo est de 10. 3%. A long terme sur 44 patientes contactées par téléphone 72,7% des patientes présentent un bon résultat (-guéries et améliorées) et une satisfaction élevée : 27,2% sont en échec de traitement. Les facteurs de risque d'échec du TVT pour traiter l'IS semblent être une IS pure associée à une instabilité -vésicale préapératoire, la précocité d'apparition des fuites urinaires post TVT, une PCUM< 20cmH2O, un âge élevé et des antécédents de radiothérapie pelvienne. Conclusion. A court terme, les résultats sont comparables dans l'insuffisance sphinctérienne à ceux des frondes sous urétro-cervicales. A long terme (3 ans en moyenne) les résultats restent corrects avec plus des 2/3) de patientes hautement satisfaites du TVT. Le caractère mini invasif du TVT laisse supposer qu'il se substituera dans l'avenir aux frondes sous urétro-cervicales
Prise en charge du prolapsus du fond vaginal posthysterestomie par la technique du hamac transobturateur infracoccygien by Joël Zanati ( Book )
1 edition published in 2007 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide
Objectifs : Le but de notre étude était d'évaluer le succès anatomique et fonctionnel ainsi que les éventuelles muplications de la chirurgie du prolapsus du fond vaginal survenant après hystérectomie par la technique du hamac transobturateur infracoccygien. Matériel et méthode : Il s'agit d'une étude rétrospective reprenant l'ensemble des patientes opérées dans le service d'un prolapsus du fond vaginal après hystérectomie par interposition d'un treillis prothétique. Les treillis prothétiques utilisés était les suivant : Ugytes® (61,1%), Surgipro® (22,2%) et Parietex® (16,7%). Afin de mieux analyser les symptômes fonctionnels associés aux prolapsus et leur éventuelle amélioration ou guérison, nous avons utilisés les autoquestionnaires (ISP et QIP) qui étaient systématiquement remis à toutes nos patientes. Résultats : Nous avons recensé trente-six patientes opérées de cette façon. La moitié a répondu de façon satisfaisante aux autoquestionnaires. La moyenne d'âge des patientes au moment de l'intervention était de 63,3 ans +/- 10,8. Toutes les patientes étaient hystérectomisées et il s'agissait d'un prolapsus récidivé dans 55,6% des cas. La valeur médiane du suivi postopératoire a été de 19 mois. Nous n'avons recensé aucune lésion viscérales peropératoire (vessie, rectum, uretères). Une patiente a été transfusée en postopératoireLe taux de succès anatomique s'élève à 94,4%. Il est statistiquement significatif pour les trois étages (p<0,001). On dénombre deux récidives à type de rectocèles. Si l'on compare les données préopératoires aux données postopératoires, l'amélioration est statistiquement significative pour les items suivants : Inconfort pelvien (p<0,001), IUE (p=0,046), épisodes de nycturie (p=)0,004), signes obstructifs urinaires (p=0,0019), signes d`impériosité mictionnelle (p=0,0089), constipation chronique (p=0,02), dyschésie (p<0,001) et manoeuvres digitales (p=0,028). L'activité sexuelle des patientes s'est améliorée et a été jugée satisfaisante sans dyspareunie dans 58,8% des cas. Elle a été inchangée et jugée non satisfaisante dans 29,4% des cas. Les épisades de dyspareunies ont totalement disparus dans 50% des cas. Lors des différents examens cliniques postopératoires, nous avons noté la présence d'une bride vaginale dans 30,6% des cas. Le toucher vaginal était sensible dans 8,3% des cas et douloureux dans 8,3% des cas. Le taux d'exposition prothétique relevé était de 8,3%. Aucune exposition prothétique n'est survenue avec les nouvelles prothèses Ugytex®. Conclusion : La technique du hamac transobturateur infracoccygien est tout à fait adaptée à la prise en charge du prolapsus du fond vaginal si l'on en croit les succès anatomiques obtenus. Les signes fonctionnels associés au prolapsus sont améliorés dans de nombreux domaines et les autoquestionnaires à notre disposition permettent une meilleure analyse de ces données, ce qui est fort intéressant dans cette pathologie fonctionnelle. Le taux d'exposition prothétique reste similaire aux données de la littérature récente. Une évaluation à plus long terme de notre technique est cependant nécessaire
Prise en charge de la névralgie pudendale au CHU de Rouen étude rétrospective des 30 premiers cas by Nicolas Joutel ( Book )
1 edition published in 2011 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide
Évaluer l'efficacité et la morbidité à court et moyen terme de la chirurgie de décompression pudendale par voie vaginale, définir des facteurs prédictifs d'une réponse chirurgicale satisfaisante. Apprécier l'intensité des douleurs de patients souffrant de névralgie pudendale et leur retentissement sur la qualité de vie. Matériel et méthode : étude rétrospective observationnelle unicentrique menée dans le service de gynécologie-obstétrique au CHU de Rouen pour des patientes pris en charge entre le ler mars 2005 et le 30 mai 2011. Un interrogatoire téléphonique portant sur la douleur, son retentissement, les résultats des infiltrations et de la chirurgie, et la satisfaction globale de prise en charge a été réalisé. Résultats : 30 patients ont été pris en charge (moyenne d'âge 55,1 ans avec un sex ratio de 29 femmes pour 1 homme). Le délai de pris en charge était de 5 ans. La douleur retentissait de façon importante sur l'humeur (60%), l'activité générale (70%) et le travail des patients (55%). 26 patients ont bénéficié d'une infiltration avec un taux de succès de 53%. 9 patients (30%) étaient améliorés par une technique d'infiltration sous électrostimulation et 7 patients (23%) avec un repérage sous scanner sans différence significative entre ces deux techniques. Le taux de complication (hypersensibilité de type 1, paralysie transitoire des membres inférieurs) était de 10%. 13 patientes ont bénéficié d'une chirurgie avec 2 patientes qui ont été opérées en 2 temps soit 15 interventions chirurgicales réalisées. Le taux d'amélioration était de 53%. Nous n'avons recensé aucune complication. Des facteurs prédictifs de succès de la chirurgie ont été individualisés tels que l'atteinte unilatérale, 'l'âge de la patiente, le délai de prise en charge et une réponse aux infiltrations supérieure à 50% d'amélioration. La satisfaction globale de prise en charge était jugée satisfaisante voire très satisfaisante pour 84% des patients. Celle-ci était plus importante pour les patientes opérées (92%). Conclusion : notre étude démontre que la névralgie pudendale est une pathologie responsable d'intenses douleurs avec un retentissement majeur sur la qualité de vie. Elle confirme que la chirurgie de décompression pudendale par voie vaginale est une technique sûre, rapide et efficace. Le taux de succès de cette chirurgie peut être amélioré en sélectionnant au mieux les patients selon les facteurs prédictifs identifiés dans cette série, le principal étant un taux de réponse aux infiltrations supérieure à 50%
Le TVT à l'aiguille ou comment réduire la morbidité du TVT rétropubien classique by Gaëlle Gay-Crosier ( Book )
1 edition published in 2011 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide
Objectifs. Evaluer et comparer les résultats fonctionnels et les complications per-opératoires d'une technique de TVT modifié par rapport à la technique du TVT rétro-pubien standard dans la prise en charge de l'incontinence urinaire d'effort féminine (IUE). Matériel et méthode. Etude rétrospective monocentrique sur 4 années de patientes opérées d'une IUE soit par TVT standard selon Ulmsten, soit par TVT à l'aiguille. Pour la technique du TVT à l'aiguille, une infiltration, par 80 ml d'une solution de ropivacaïne diluée de moitié, était réalisée dans l'espace péri- urétro-vésical par voies vaginale et suspubienne. Une aiguille creuse de 152 mm de longueur et de 18 G était utilisée en guise d'introducteur. Elle était ressortie en sus-pubien para-médian. Un fil tracteur était introduit dans l'aiguille. L'aiguille était retirée. La bandelette TVT amarrée au fil tracteur était positionnée comme à l'accoutumée. Un remplissage vésical par une solution de 360 ml de bleu de méthylène était utilisé pour mettre en évidence une perforation vésicale et régler la tension de la bandelette. Un lasso de fil résorbable entourait la bandelette TVT en sousurétral immédiat. Un centimètre de ce fil émergeait de la colporraphie et était abandonné jusqu'à résorption spontanée. Le cas échéant, un autre geste chirurgical pouvait être associé (hystérectomie, cure de prolapsus). Résultats. Cent dix huit procédures ont été réalisées, réparties en 54 TVT classiques et 64 TVT à l'aiguille. La technique du TVT à l'aiguille a pu être réalisée dans tous les cas et reproduite à l'identique à chaque fois, avec une mise en place sous anesthésie locale pure dans 41,7% des cas. En per-opératoire, nous avons constaté 1 plaie urétrale et 4 plaies de vessie (7,4%) pour le TVT standard vs 1 plaie de vessie (1,5%) pour le TVT à l'aiguille (p = 0,17). Le volume de saignement n'était pas différent entre les deux techniques. Aucune perforation de cul-de-sac vaginal n'a eu lieu dans les deux techniques. En post-opératoire immédiat, 6 reprises chirurgicales (11,1%) pour le TVT standard vs aucune reprise pour le TVT à l'aiguille, pour abaissement de bandelette, ont été observées (p<0,05). Les durées d'hospitalisation pour le TVT standard et le TVT à l'aiguille étaient de respectivement 1,66 et 1,3 jours (p<0,05). A 1 an et plus, avec un recul moyen de 25 mois, 97 patientes (47 TVT standards / 50 TVT à l'aiguille) ont pu être évaluées. La continence urinaire à l'effort était en moyenne de 83,3% dans le groupe TVT standard et 88,2 % pour le TVT à l'aiguille (NS). II n'était pas noté de différence significative entre les deux groupes pour les impériosités, la pollakiurie et la dysurie. Les patientes très satisfaites et satisfaites représentaient 79,2% des TVT standards et 90% des TVT à l'aiguille (NS). Conclusion., Ainsi, en modifiant certaines étapes de la procédure du TVT rétro-pubien classique, il est possible de réduire ses complications tout en conservant son efficacité. Les modifications proposées dans la technique du TVT à l'aiguille en sont l'illustration
Indications des premières césariennes en 2013 au CHU de Grenoble by Pauline Zelli ( )
1 edition published in 2014 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide
Objectives: To characterize the indications of primary ceserean sections and discuss the different ways of reducing it. Material and methods:Retrospective study, carried out over a period of 1 year at the regional teaching hospital of Grenoble. All patients who underwent primary ceserean section in 2013 were included. Two groups were defined by parity at the ceserean section: nulliparous patients (group 1) and multiparous patients (group 2). We have assessed the indication of every primary ceserean section and health status of newborns in each group. Results:Three hundred sixty nine patients were allocated in group 1and 130 in group 2. The ceserean section rate in 2013 was 24.7% with a primary ceserean section rate of 17%. The primary ceserean rate was 27.3% for nulliparous patients and 8.2% for multiparous patients with a significant statistical difference. Sixty three percents of primary ceserean sections concerned primiparous women at term with a singleton gestation in cephalic presentation. The most common indications of primary ceserean section were non reassuring fetal heart rate (47.1%), failure to progress (24.8%) and fetal malpresentation (9.6%). Concerning newborns, 7.1% had an Apgar score lower than 7 at 5 minutes of lifetime, 19.5% had an umbilical arterial pH less than or equal to 7,20. Conclusion: There are different ways to try to decrease the primary ceserean section rate without increasing maternal and foetal morbidity
La participation des populations au financement des soins de santé : synthèse des expériences et perspectives pour la santé publique by Guy Carrin ( )
1 edition published in 1994 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide
Qualité de vie après promontofixation coelioscopique impact de certains choix techniques chirurgicaux by Caroline Sauvanaud ( )
1 edition published in 2013 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide
Objectif : Evaluer l'impact en termes de qualité de vie et de sexualité de certains choix techniques chirurgicaux dans le traitement du prolapsus par promontofixation coelioscopique : Influence du nombre de prothèses, des matériaux et des moyens de fixation prothétique ou de la réalisation d'une hystérectomie dans le même temps opératoire. Patientes et Méthodes : Etude rétrospective multicentrique de 128 patientes ayant eu un prolapsus traité par promontofixation coelioscopique entre 2005 et 2010. La qualité de vie et la sexualité étaient estimées à l'aide des versions françaises des auto-questionnaires PFDI 20, PFIQ 7 et PISQ 12. Résultats : 90 patientes ont répondu. Dans 18% des cas une seule prothèse était mise en place contre deux dans 82% des cas. Dans 45% des cas la prothèse était en polyester et dans 55% des cas en polypropylène. Dans 70% des cas la fixation prothétique était réalisée par fils seuls et par agrafes dans les autres cas. Parmi les 81 femmes qui avaient encore leur utérus, 20% ont eu une hystérectomie dans le même temps opératoire. Il n'y avait pas de différence significative en termes de qualité de vie et de sexualité entre une et deux prothèses, entre polyester et polypropylène, entre suture et agrafage ni entre conservation utérine et hystérectomie. Conclusion : Ce travail confirme les résultats satisfaisants de la promontofixation coelioscopique mais ne permet pas d'argumenter scientifiquement le choix de certaines options chirurgicales comme celui des matériaux prothétiques et de leurs moyens de fixation. La mise en place de deux, plutôt qu'une, ne génère pas d'inconvénient. Pour autant, l'hystérectomie de principe ne se justifie pas
 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.15 (from 0.00 for Correction ... to 1.00 for LE FINANCE ...)
Languages
French (14)