WorldCat Identities

Nguyen, Frédérique

Overview
Works: 27 works in 32 publications in 2 languages and 37 library holdings
Roles: Other, Thesis advisor, 958, Opponent, Author
Publication Timeline
.
Most widely held works by Frédérique Nguyen
Canine invasive mammary carcinomas as models of human breast cancer. Part 1: natural history and prognostic factors by Frédérique Nguyen( )

1 edition published in 2017 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Expression et valeur pronostique de la cadhérine E dans les carcinomes mammaires invasifs félins by Margaux Medina( )

2 editions published in 2019 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

L'E-cadhérine est une protéine transmembranaire calcium-dépendante intervenant dans l'adhésion intercellulaire. Une perte d'expression a pu être fréquemment observée dans le cancer du sein. L'objectif de cette étude était de déterminer la fréquence d'expression de la cadhérine E dans les carcinomes mammaires invasifs félins, ses possibles associations avec les caractéristiques épidémio-cliniques et sa valeur pronostique. Cette étude rétrospective comprenait 180 échantillons, dont 57 tumeurs luminales et 123 tumeurs triple-négatives. Une perte partielle en E-cadhérine (dans plus de 5% des cellules) est observée dans 65% (117/180) des carcinomes ; une surexpression est notée dans 18% (32/180) des cas ; seuls 17% (31/180) présentent une expression normale. Des proportions similaires sont observées dans les sous-cohortes luminale et triple-négative. L'expression de cadhérine E est liée à l'âge, la parité, la taille tumorale, le stade ganglionnaire, le pléomorphisme nucléaire, Ki-67, PR, CK5/6 et HER2. Par analyse multivariée (régression de Cox), la négativité en E-cadhérine ou la surexpression sont associées à de plus courtes survie globale (HR=2.13 et HR=2.04) et survie spécifique (HR=2.51 et HR=2.29), indépendamment de la taille tumorale, du statut ganglionnaire et de la présence de métastases à distance
Androgen receptor and FOXA1 coexpression define a "luminal-AR" subtype of feline mammary carcinomas, spontaneous models of breast cancer by Elie Dagher( )

1 edition published in 2019 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Bcl-2 expression and prognostic significance in feline invasive mammary carcinomas: a retrospective observational study by Elie Dagher( )

1 edition published in 2019 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Valeur pronostique de l'inflammation intratumorale, péritumorale et des structures lymphoïdes tertiaires dans les carcinomes mammaires invasifs félins by Mathilde Plé( )

2 editions published in 2020 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Il existe une grande similitude entre les carcinomes mammaires invasifs félins et les cancers du sein humains. Une inflammation intratumorale, péritumorale, et la présence de structures lymphoïdes tertiaires ont été recherchées et quantifiées sur lames histologiques colorées par l'hémolun-éosine-safran de 350 carcinomes mammaires invasifs de chattes. Ces données ont ensuite été comparées à celles décrites dans les cancers du sein chez la Femme. Nous avons observé une inflammation péritumorale modérée à sévère chez 59% des chattes de notre étude, une inflammation intratumorale chez 61% des chattes et des structures lymphoïdes tertiaires dans 45% des cas. Les carcinomes mammaires invasifs félins présentant de l'inflammation sont associés à des caractéristiques clinico-pathologiques de grande agressivité et à des risques de progression tumorale et de décès plus élevés, qu'ils soient de type luminal (exprimant les récepteurs hormonaux ER et/ou PR) ou triple-négatif (négatifs pour le récepteur aux oestrogènes ER, le récepteur à la progestérone PR et le récepteur HER2). Chez la Femme, l'inflammation est également associée à des paramètres clinico-pathologiques agressifs mais, contrairement aux chattes, la plupart des études montrent que l'infiltration lymphocytaire est associée à de meilleures probabilités de survie et de non-récidive
Expression et valeur pronostique du facteur de transcription c-Myc dans les carcinomes mammaires invasifs félins by Maïlys Pommier( )

2 editions published in 2019 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Cette étude rétrospective de 180 chattes atteintes de carcinome mammaire invasif avait pour objectif de caractériser l'expression et les rôles de c-Myc, un facteur de transcription impliqué dans la genèse de nombreux cancers humains, dont le cancer du sein, dans deux sous-types de carcinomes mammaires invasifs félins : 85 carcinomes dont la taille pathologique tumorale est inférieure à 20 mm et 95 carcinomes dont la taille pathologique tumorale est supérieure ou égale à 20 mm. Dans la cohorte totale des chattes étudiées, 38% des carcinomes mammaires sont c-Myc-positifs (au seuil de 57%). La sous-cohorte des « petits » carcinomes est la seule dans laquelle l'expression de c-Myc ait une valeur pronostique significative. La positivité pour c-Myc (au seuil de 57%) dans ces carcinomes est alors un facteur pronostique fort et défavorable, en termes d'intervalle sans progression, de survie globale et de survie spécifique
The dog as a naturally-occurring model for insulin-like growth factor type 1 receptor-overexpressing breast cancer: an observational cohort study by Laetitia Jaillardon( )

1 edition published in 2015 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Valeur pronostique des plasmocytes et lymphocytes B exprimant MUM1 associés aux carcinomes mammaires invasifs félins by Rachel Le Méhauté( )

2 editions published in 2019 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

En raison de l'existence d'une grande similitude entre carcinomes mammaires invasifs félins et ceux de la Femme, la densité en plasmocytes et lymphocytes B (identifiés par leur expression de MUM1) a été étudiée dans une cohorte rétrospective de 180 chattes puis comparée aux données existantes chez la Femme dans le cancer du sein. Dans la cohorte totale, 98,9% des carcinomes comportent des cellules de la lignée B MUM1+. Les carcinomes mammaires invasifs félins riches en cellules MUM1+, luminaux comme triple-négatifs, présentent des caractéristiques clinico-pathologiques de grande agressivité et sont associés à des durées de survies globale et spécifique plus courtes. Chez la Femme, les cellules de la lignée B sont également associées à des paramètres clinico-pathologiques de grande agressivité et la présence de plasmocytes dans le cancer du sein semble liée à de plus sombres survies spécifique et globale. Cependant, chez la Femme, contrairement aux chattes, la présence de lymphocytes B paraît améliorer les survies globale et spécifique
Canine invasive mammary carcinomas as models of human breast cancer. Part 2: immunophenotypes and prognostic significance by Jerome Abadie( )

1 edition published in 2017 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Fréquence d'expression et valeur pronostique de l'expression de GATA3 dans les carcinomes mammaires invasifs félins by Manon Rolee( )

2 editions published in 2019 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

L'étude rétrospective présentée, réalisée chez 180 chattes atteintes de carcinome mammaire invasif, avait pour objectif de décrire l'expression et l'influence pronostique du facteur de transcription GATA3 (GATA binding protein 3). Dans la cohorte étudiée, 39% des carcinomes mammaires félins étaient positifs pour GATA3 au seuil de 5%. La positivité pour GATA3 est un facteur pronostique fort, favorable dans les carcinomes luminaux où la localisation de GATA3 est plutôt nucléaire (normale), mais défavorable dans les carcinomes triple-négatifs, où GATA3 est plutôt de localisation nucléolaire (anormale), en termes de progression post-chirurgicale des carcinomes et de décès des chattes lié ou non au cancer. Nos résultats concernant GATA3 nucléaire sont similaires à ceux décrits dans le cadre du cancer du sein, mais la localisation strictement nucléolaire de GATA3 pourrait être une spécificité des carcinomes mammaires félins
COX-2 dans les carcinomes mammaires invasifs félins : expression et valeur pronostique by Lola Chaumieau( )

1 edition published in 2016 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Ce travail est une étude rétrospective avec suivi de 2 ans, de 180 chattes atteintes de carcinome mammaire. Il décrit l'expression dans les carcinomes mammaires félins de la cyclo-oxygénase-2 (COX-2), une enzyme de la voie de synthèse des prostaglandines en conditions inflammatoires. COX-2 a été détectée par immunohistochimie. Une expression membranaire de COX-2 est positive dans 41% des carcinomes et son expression cytoplasmique dans 11% des cas. COX-2 est un facteur pronostique fort, associé à l'augmentation du risque de progression du carcinome mammaire et l'augmentation du risque de décès des chattes, qu'il soit lié ou non au cancer. Ces résultats restent valables indépendamment du stade clinique du carcinome. COX-2 a ainsi la même valeur pronostique chez la Chatte que dans le cancer du sein humain
Carcinomes mammaires in situ félins : définition immunohistochimique, caractéristiques et pronostic by Marie-Mélanie Boulay( )

1 edition published in 2014 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Notre travail est une enquête rétrospective avec suivi clinique de 55 chattes diagnostiquées avec un carcinome canalaire in situ (CCIS) pur (CCISp) ou micro-invasif (CCISM) définis par immunohistochimie p63. Cette étude comporte 3 parties : comparaison entre CCISp et CCISM ; description des CCIS par comparaison à 122 carcinomes invasifs au stade local ; et facteurs pronostiques des CCIS. Le CCIS félin peut être considéré comme une tumeur maligne de très bon pronostic post chirurgical avec 24% de récidive et/ou nouvelle tumeur mammaire, risque de dissémination métastatique de 11% et survie globale de 64% à deux ans post-diagnostic. Le vétérinaire, par ses actes chirurgicaux (mastectomie radicale et stérilisation), a un rôle essentiel pour limiter le risque de progression du CCIS et améliorer le devenir post-chirurgical des chattes
Stratification à visée pronostique des carcinomes mammaires triple-négatifs félins, modèles spontanés de cancer du sein by Elie Dagher( )

1 edition published in 2019 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Triple-negative (TN) breast cancers, negative for estrogen receptor, progesterone receptor and HER2, the epidermal growth factor receptor type 2, account for 15-20% of breast cancers in women. There exists yet no targeted therapy for this aggressive, poor-prognosis subtype of breast cancer. Gene expression studies have shown that TN breast cancers are heterogeneous, with certain subtypes associated with a particular prognosis, which may possibly benefit from targeted therapies. We have shown that 68% of invasive mammary carcinomas in cats are TN, suggesting that cats are promising spontaneous animal models for future targeted therapy trials of these aggressive cancers.The hypothesis of the PhD thesis is that spontaneous TN mammary carcinomas of the cat (FMC) comprise, as in women, different subgroups with different prognoses (associated with a more or less unfavorable patient outcome) and with different therapeutic possibilities.180 cats, diagnosed with spontaneous invasive mammary carcinoma, were included in a retrospective study and analyzed by immunohistochemistry, to identify among other markers, AR, the androgen receptor, basal cytokeratins and the regulatory T-cell marker FoxP3. The results obtained show that the cat spontaneously develops the equivalent of the "luminal-AR" and "basal immunosuppressed" subgroups of human TN breast cancers. This implies that future targeted therapies for triplenegative breast cancer could be tested for their efficacy and toxicity in the feline species, including antiandrogen therapeutic strategies or cancer immunotherapy, designed to improve the management of women with triple-negative breast cancer
Valeur pronostique et prédictive de l'expression de FOXA1 dans les carcinomes mammaires invasifs félins by Paul Buchet( )

1 edition published in 2016 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

L'étude rétrospective présentée, réalisée chez 180 chattes atteintes de carcinome mammaire invasif, avait pour objectif de décrire l'expression et les rôles de FOXA1 (forkhead box protein A1), un facteur de transcription, dans les carcinomes mammaires félins. Dans la cohorte étudiée, 26% des carcinomes mammaires félins sont FOXA1-positifs (au seuil de positivité de 2%). La positivité pour FOXA1 est un facteur pronostique fort et favorable, en termes de récidive, de progression post-chirurgicale des carcinomes et de décès des chattes lié ou non au cancer, dans l'ensemble de la cohorte mais également dans la cohorte des carcinomes luminaux (positifs pour le récepteur aux oestrogènes ER et/ou le récepteur à la progestérone PR). FOXA1 permet par ailleurs de prédire la réponse clinique des chattes à une ovariectomie pratiquée au diagnostic, en combinaison avec ER ou PR, dont il améliore la valeur prédictive. Ainsi, comme dans les cancers du sein luminaux humains, la perte d'expression de FOXA1 est associée à une agressivité exacerbée et à une résistance à la suppression ovarienne
Valeur pronostique du récepteur à l'Insulin-like Growth Factor-1 (IGF-1R) dans les carcinomes mammaires invasifs de chienne by Tiffanie Godard( )

1 edition published in 2012 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Les tumeurs mammaires sont les affections néoplasiques les plus fréquentes chez la chienne. Elles sont particulièrement étudiées pour améliorer leur pronostic et également pour leur intérêt en pathologie comparée. L'étude de l'expression du récepteur IGF-1R et de sa valeur pronostique dans une cohorte de 146 carcinomes mammaires de chienne a pour but de proposer la chienne comme modèle spontané pour le cancer du sein chez la femme afin de développer de nouvelles molécules de chimiothérapie ciblées sur IGF-1R
Carcinomes mammaires in situ félins définition immunohistochimique, caractéristiques et pronostic by Marie-Mélanie Boulay( )

1 edition published in 2014 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Notre travail est une enquête rétrospective avec suivi clinique de 55 chattes diagnostiquées avec un carcinome canalaire in situ (CCIS) pur (CCISp) ou micro-invasif (CCISM) définis par immunohistochimie p63. Cette étude comporte 3 parties : comparaison entre CCISp et CCISM ; description des CCIS par comparaison à 122 carcinomes invasifs au stade local ; et facteurs pronostiques des CCIS. Le CCIS félin peut être considéré comme une tumeur maligne de très bon pronostic post chirurgical avec 24% de récidive et/ou nouvelle tumeur mammaire, risque de dissémination métastatique de 11% et survie globale de 64% à deux ans post-diagnostic. Le vétérinaire, par ses actes chirurgicaux (mastectomie radicale et stérilisation), a un rôle essentiel pour limiter le risque de progression du CCIS et améliorer le devenir post-chirurgical des chattes
Expression de Bcl-2, Bcl-6 et c-MYC dans le lymphome B diffus à grandes cellules félin : fréquence et valeur pronostique by Florence Lemarié( )

1 edition published in 2014 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

L'étude rétrospective présentée a été réalisée chez 65 chats atteints de lymphome non hodgkinien B agressif, dont 46 lymphomes B diffus à grandes cellules (LBDGC), qui sont relativement peu fréquents dans l'espèce féline, préférentiellement observés chez les mâles et de présentation extra-ganglionnaire. Les LBDGC félins peuvent être classés selon l'algorithme de Hans reposant sur l'expression de CD10, Bcl-6 et MUM-1 mais cette classification n'a pas de valeur pronostique significative. L'expression de Bcl-2, Bcl-6 et c-Myc a été recherchée par immunohistochimie : les LBDGC félins sont souvent positifs pour Bcl-6 et/ou c-Myc mais rarement pour Bcl-2. La double positivité pour Bcl-6 et c-Myc est un facteur pronostique défavorable en termes de survie globale. Les LBDGC humains, canins et félins sont comparés dans la discussion de ce manuscrit
Emboles lymphatiques des carcinomes mammaires invasifs félins : amélioration de leur détection par immunohistochimie et valeur pronostique by Fanny Besnard( )

1 edition published in 2014 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Notre étude rétrospective avec suivi clinique de 350 chattes avait pour objectifs de déterminer la fréquence de l'embolisation lymphatique et sa corrélation avec les autres caractéristiques du carcinome mammaire invasif félin, de valider un marqueur immunohistochimique d'aide à la mise en évidence des emboles lymphatiques et de déterminer s'il améliore la prédiction pronostique. Nos résultats indiquent que l'invasion lymphovasculaire concerne 41% des carcinomes mammaires invasifs félins, notamment ceux de grande taille et/ou de haut grade et/ou négatifs pour le récepteur à la progestérone. L'embolisation lymphatique est un facteur pronostique fort lié au risque de généralisation métastatique et de décès lié au cancer. Dans près de 8% des cas, les coupes histologiques colorées à l'hémalun?éosine ne permettent pas statuer avec certitude sur la présence. Le marqueur LMO2 (LIM?only domain protein?2) spécifique de l'endothélium lymphatique permet de reclasser les cas douteux, et participe à prédire le risque de décès des chattes à court terme après l'exérèse chirurgicale du carcinome
Expression et valeur pronostique des cytokératines basales dans les carcinomes mammaires invasifs félins by Flavie Hobe( )

1 edition published in 2016 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Ce manuscrit présente une étude rétrospective portant sur 350 chattes dont 248 sont atteintes d'un carcinome mammaire invasif de sous-type triple-négatif et 102 d'un carcinome mammaire invasif luminal. Elle a pour objectifs de déterminer la fréquence d'expression des cytokératines basales CK5/6 et CK14 ainsi que les corrélations entre leur expression et d'autres paramètres clinicopathologiques afin de déterminer leur valeur pronostique dans les carcinomes mammaires invasifs félins luminaux et triple-négatifs. CK5/6 est exprimée dans 63% des carcinomes mammaires invasifs félins et CK14 dans 78% d'entre-eux, sans corrélation avec l'immunophénotype luminal ou triple-négatif. CK14 est un facteur pronostique d'intérêt dans les carcinomes mammaires invasifs triple-négatifs qui augmente le risque de récidive vraie et de progression du carcinome. CK5/6 est aussi un facteur pronostique conférant un effet protecteur aux carcinomes mammaires invasifs luminaux vis-à-vis de la progression du cancer et de la mortalité toutes causes confondues
Valeur pronostique de l'expression de BCL2 dans le carcinome mammaire invasif de la chienne by Anne Thaï( )

1 edition published in 2015 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

L'étude rétrospective présentée, réalisée chez 150 chiennes atteintes de carcinome mammaire invasif, visait à décrire l'expression de BCL2, une protéine anti-apoptotique, en précisant la fréquence de son expression dans le carcinome mammaire invasif canin, ses corrélations avec d'autres paramètres clinicopathologiques, et sa valeur pronostique. BCL2 est exprimé dans 68% des carcinomes ; il s'agit d'un facteur pronostique fort, conférant un effet protecteur face au risque de progression locale du cancer et au risque de décès lié ou non au cancer, même en présence d'un carcinome mammaire triple-négatif, une forme particulièrement agressive de cancer mammaire. La même signification pronostique de BCL2 a été démontrée dans le cancer du sein humain. La chienne apparaît comme un modèle pertinent pour l'étude de BCL2 dans le cancer du sein triple-négatif de la Femme
 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.97 (from 0.96 for Carcinomes ... to 0.97 for Canine inv ...)

Languages
French (20)

English (5)