WorldCat Identities

Umhang, Gérald

Overview
Works: 8 works in 8 publications in 2 languages and 126 library holdings
Roles: Author, Contributor
Publication Timeline
.
Most widely held works by Gérald Umhang
Tiques et maladies à tiques : biologie, écologie évolutive, épidémiologie by Albert Agoulon( )

1 edition published in 2017 in French and held by 113 WorldCat member libraries worldwide

Présentes dans tous les écosystèmes, les tiques sont parmi les plus anciens arthropodes apparus sur Terre, exploitant leurs hôtes bien avant l'apparition de l'homme. Hématophages, elles sont responsables chez leurs hôtes d'une grande diversité de maladies, que ce soit par spoliation sanguine ou par transmission vectorielle de virus, de bactéries ou de parasites. Leur présence accrue dans l'environnement est à l'origine de nombreux cas d'encéphalites, de borrélioses de Lyme, de fièvres récurrentes, de babésioses ... Ainsi, les infestations par les tiques et les maladies qu'elles transmettent constituent un véritable problème de santé pour l'homme et pour les animaux domestiques, tant en zone tropicale que tempérée. Pour dresser un état des connaissances complet sur les tiques, cet ouvrage collectif adopte une approche pluridisciplinaire. Il décrit la systématique et l'évolution, la biologie et l'écologie des tiques ainsi que les relations complexes qu'elles entretiennent avec leur hôte. Les agents de maladies infectieuses transmis, les modes de transmission, les méthodes de prévention des risques ainsi qu'un état des lieux sur la lutte contre les tiques sont également présentés. Rédigé dans un langage accessible, ce livre constitue une référence actualisée sur un thème devenu un important enjeu de santé humaine et animale. Il est destiné aux étudiants, aux chercheurs, aux médecins et vétérinaires ainsi qu'aux autorités de santé
Investigating the genetic diversity of Echinococcus granulosus sensu stricto with new microsatellites by Gérald Umhang( )

1 edition published in 2018 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Evidence for camels (Camelus bactrianus) as the main intermediate host of Echinococcus granulosus sensu lato G6/G7 in Mongolia by Bolor Bold( )

1 edition published in 2019 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Identification and molecular characterization of Echinococcus canadensis G6/7 in dogs from Corsica, France by Sébastien Grech-Angelini( )

1 edition published in 2019 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Molecular characterization of Echinococcus granulosus sensu stricto and Echinococcus canadensis in humans and livestock from Algeria by Houria Zait( )

1 edition published in 2016 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Retrospective analyses of fox feces by real-time PCR to identify new endemic areas of Echinococcus multilocularis in France by Gérald Umhang( )

1 edition published in 2016 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Surveillance et épidémiologie d'Echinococcus multilocularis et d'Echinococcus granulosus sensu lato by Gérald Umhang( )

1 edition published in 2017 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Parmi les parasites, les échinocoques revêtent une importance majeure en santé publique de par leur distribution mondiale et les maladies potentiellement très graves, qu'ils occasionnent. En Europe, les espèces présentes sont E. multilocularis, qui a un cycle sylvatique et E. granulosus spp., dont les hôtes sont essentiellement domestiques.En France, peu de données étaient disponibles quant à la distribution de ces espèces parasitaires lors de la création du LNR Echinococccus spp. en 2006. Une forte réduction supposée des zones et du niveau d'enzootie pour E. granulosus laissait envisager un risque zoonotique moindre voire désormais absent. S'agissant d'E. multilocularis, l'expansion constatée en Europe était également suspectée en France. La modification des techniques de parasitologie classique ainsi que le développement d'outils moléculaires par le LNR ont contribué à l'actualisation et à une meilleure connaissance de la distribution des espèces parasitaires en France.Une large étude de surveillance menée chez le renard avec la méthode SSCT validée par le LNR a révélé une expansion de la zone d'enzootie d'E. multilocularis jusqu'en Ille-et-Vilaine. L'analyse par microsatellite EmsB a permis d'estimer à plusieurs décennies la dispersion du parasite vers l'ouest et le nord à partir du foyer historique de l'est. Cette expansion a été confirmée à l'ouest chez des rongeurs aquatiques et rétrospectivement au sud chez le renard.Des études de surveillance d'E. granulosus en abattoir ont confirmé sa présence dans le sud de la France et en Corse. Les caractérisations moléculaires ont permis d'identifier E. granulosus sensu stricto dans le sud et E. canadensis G6-7 en Corse. Un plan de surveillance national en abattoir a ensuite montré la présence d'E. granulosus s.s. à travers l'ensemble du territoire continental. Les niveaux de prévalence d'infestation par E. granulosus s.s. estimés chez les ovins à 15,3 et chez les bovins à 8,3 cas pour 1 million de têtes abattues sont très inférieurs à ceux décrits il y a vingt ans. Deux foyers majeurs constitués par les Alpes pour E. granulosus s.s. et la Corse pour E. canadensis G6-7 demeurent, alors que l'identification d'E. ortleppi confirme le maintien de cette espèce zoonotique pourtant désormais rare en Europe.Les niveaux de prévalence d'infestation par E. multilocularis chez le chien et le chat en France confirment leurs importances mineures dans le maintien du cycle parasitaire. Le rôle zoonotique du chat semble négligeable d'après les observations d'infestations naturelles, corroborées par les données obtenues lors d'infestations expérimentales. La vermifugation régulière et adaptée des chiens, en particulier des chiens de chasse, apparait nécessaire. Cette recommandation de vermifugation canine s'applique également pour E. canadensis G6-7 en Corse, où l'accès aux viscères des porcs et des sangliers implique un volet sylvatique dans le cycle.La reconnaissance de l'expertise du LNR a permis d'initier des collaborations internationales qui ont en retour enrichi la diversité des situations épidémiologiques étudiées. Ainsi, l'étude de la diversité génétique d'E. multilocularis (microsatellite EmsB) a contribué à une meilleure compréhension de la dynamique d'expansion du parasite en Europe (Pologne, Suède, Danemark). L'étude des foyers d'hyper enzootie d'E. granulosus (Moldavie, Maroc, Algérie) et la caractérisation des espèces présentes et de leurs niveaux d'infestation chez les hôtes intermédiaires a permis d'envisager des actions de lutte adaptées. Le LNR a participé à l'expérimentation de méthodes de lutte contre E. multilocularis, démontrant la complexité des conditions requises pour leur efficacité tant par la vermifugation des renards que par la régulation de leur population. Au bilan, les nouvelles données épidémiologiques obtenues au cours des dix années de travaux ont permis d'aboutir à une meilleure appréhension du risque zoonotique actuel lié aux échinocoques en France
 
Audience Level
0
Audience Level
1
  General Special  
Audience level: 0.71 (from 0.68 for Tiques et ... to 0.99 for Tiques et ...)

Alternative Names
G Umhang onderzoeker

Languages