WorldCat Identities

Caroly, Sandrine

Overview
Works: 34 works in 36 publications in 2 languages and 63 library holdings
Genres: History  Conference papers and proceedings  Academic theses 
Roles: Other, Opponent, Thesis advisor, Publishing director, Author, Redactor
Classifications: HV8194.A2, 363.2094
Publication Timeline
.
Most widely held works by Sandrine Caroly
Métiers de police : être policier en Europe, XVIIIe-XXe siècle by Livio Antonielli( )

2 editions published in 2014 in French and held by 17 WorldCat member libraries worldwide

Après un renouvellement des études qui a touché d?autres domaines des sciences sociales (la politologie, la sociologie), l?histoire de la police connaÎt aujourd?hui des évolutions profondes. La diversité des situations historiographiques qui prévaut en Europe, les acquis récents de la recherche, ont conduit à privilégier dans cet ouvrage à la fois une dimension résolument comparatiste et un réel décloisonnement chronologique et disciplinaire. C?est la première fois qu?en France, un tel bilan international est proposé, une telle confrontation est tentée dans la longue durée, réunissant historiens, sociologues, juristes et politistes à l?échelle de l?Europe. Pour tous les spécialistes qui ont accepté d?ouvrir le dialogue, il s?agit d?interroger les formes de la professionnalisation policière dans des espaces politiques variés, avec leurs évolutions, leurs ruptures ou leurs éléments de continuité. Il s?agit de comprendre quels échanges ont existé entre les modèles adoptés par les uns et par les autres, quelles voies a pu prendre la construction des identités professionnelles. Cela revient aussi pour une part à interroger les fondements de la légitimité politique et sociale des interventions policières. Cela y compris dans les périodes de crise, lorsque la police réfléchit sur elle-même, pour justifier ou adapter son action, pérenniser son existence, accroÎtre ses moyens et ses pouvoirs. Autant qu?une mise au point inédite, cet ouvrage se veut point de départ d?une réflexion renouvelée et pluridisciplinaire sur ce chantier de l?histoire des polices
La collaboration interprofessionnelle dans les équipes de santé au travail by Daniel Prud'Homme( )

1 edition published in 2019 in French and held by 4 WorldCat member libraries worldwide

La Loi sur la santé et la sécurité du travail au Québec vise la prévention à la source des risques professionnels. Pour ce faire, quatre grandes mesures préventives sont prévues par le législateur : le programme de prévention, le programme de santé spécifique à un établissement, le comité paritaire en santé et sécurité du travail et le représentant à la prévention. Si le programme de prévention est élaboré par l'employeur, ce sont des équipes de santé au travail (ÉSAT) qui réalisent les programmes de santé spécifiques. Ces équipes sont constitués de plusieurs professionnels, notamment des médecins, des infirmières et des techniciens en hygiène du travail. Cette thèse cherche à comprendre les pratiques de collaboration interprofessionnelle de ces intervenants, notamment dans une perspective de prévention durable des risques professionnels. Pour ce faire, nous avons mené des entretiens semi-directifs, des observations et des rencontres de validation. Nos résultats montrent que différentes pratiques sont utilisées selon les opérations qui sont à réaliser par les intervenants. Lorsque ces opérations sont plus simples, ce sont principalement des pratiques en parallèle et de consultation, alors que pour les opérations les plus complexes, ce seront alors les pratiques de concertation et en services partagés qui seront mobilisées. Ces pratiques sont également influencées par diverses conditions de réalisation du travail. Parmi les plus importantes, notons le régime de santé et sécurité, les dispositions à agir et les capacités des acteurs, de même que l'objet social de l'intervention. Malgré certaines limites méthodologiques, cette thèse contribue tout de même au débat social sur les ÉSAT en plus de permettre une avancée des connaissances sur le plan scientifique. Au niveau social, certaines pratiques apparaissent plus porteuses sur le développement des collectifs de travail et de la prévention durable des risques professionnels. Du côté scientifique, nos travaux permettent de mieux comprendre les collectifs de travail interprofessionnels et les pratiques de collaboration interprofessionnelle
Mobilisation des acteurs dans une démarche de prévention des troubles musculo-squelettiques et psycho-sociaux : un enjeu d'efficacité de l'intervention ergonomique : Le cas du secteur hospitalier by Elsa Laneyrie( )

1 edition published in 2015 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

This thesis aims to contribute to research aimed at identifying the conditions to sustainably prevent musculoskeletal and psychosocial disorders in companies. We brought into question how to create the conditions for the mobilization of stakeholders within an establishment, a factor for effective interventions, in order to enable the social construction of the prevention of musculoskeletal and psycho-social disorders. To do this, we followed the deployment of professional risk prevention approach in health care called ORSOSA. We qualitatively analyzed the activity of players backgrounds and different hierarchical levels during the deployment of a primary prevention approach. Our results suggest four categories of conditions for the mobilization of stakeholders when deploying a preventive approach: the organizational context, the strategies used by the practitioner, the link made by the internal stakeholders between their individual activity and gait implementation and finally the development of collective activity. The contribution of this thesis is to offer both a new methodology as well as a renewed overview to better mobilize stakeholders as early as possible when deploying a preventive approach, both to practitioners and researchers
Concevoir un dispositif de retour d'expérience intégrant l'activité réflexive collective : un enjeu de sécurité dans les tunnels routiers by Christelle Casse( )

1 edition published in 2015 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Le retour d'expérience (REX), sous la forme d'analyses d'accident le plus souvent, constitue un instrument privilégié de management de la sécurité dans les organisations industrielles à hauts risques. Cette recherche s'inscrit dans le domaine de la sécurité dans les tunnels routiers et vise à proposer une approche intégrée du REX, qui repose sur le travail quotidien de gestion de la sécurité par les opérateurs en s'appuyant sur les espaces collectifs de construction de l'expérience. La thèse défendue est que la sécurité dans les environnements dynamiques tels que les tunnels routiers repose sur la capacité des collectifs de travail transverses à faire face aux imprévus, les perturbations quotidiennes comme les évènements. Cette capacité se construit notamment à travers les discussions entre opérateurs et avec leurs managers sur les difficultés de leur travail. Les dispositifs de REX doivent favoriser l'existence de débats sur l'activité pour améliorer la gestion de la sécurité et favoriser ainsi le développement de l'individu et de l'organisation. Cependant cela implique des conditions d'organisation pour que le débat soit possible et pérenne.Une intervention-recherche visant la conception d'un dispositif de REX fondé sur l'activité individuelle et collective a été réalisée chez un exploitant de tunnels routiers pour éclairer cette problématique. Les analyses menées en collaboration avec les opérateurs de l'exploitation avaient pour objectifs d'aider les opérateurs à mettre en relation la manière dont ils gèrent la sécurité sur le terrain avec la manière dont le REX traite les évènements. L'analyse du REX existant montre dans un premier temps qu'il est centré sur les évènements de trafic majeurs, faisant l'objet de procédures et de règles formelles, alors que les incidents critiques pour les opérateurs sont majoritairement des incidents d'exploitation, peu cadrés. Dans un second temps, l'analyse de l'activité montre que les opérateurs développent de façon informelle des instances d'échange collectif pour anticiper les aléas, s'organiser et analyser les évènements. Une démarche de simulation organisationnelle avec les opérateurs, les managers et les partenaires de la recherche a été engagée pour transformer le dispositif de REX. Elle débouche sur un REX élargi en termes de définition des évènements et d'acteurs impliqués. Le nouveau dispositif s'appuie sur les processus-métiers existants, tout en développant les instances collectives d'analyse inter-métiers et inter-organisations. Il structure les pratiques informelles d'organisation et de partage d'expérience des opérateurs. Des espaces de discussion inter-métiers sur les pratiques réelles ont pu s'élaborer à partir de simulations d'évènement, animés par des managers de proximité. L'expérimentation de cette méthodologie montre que ces espaces favorisent la confrontation des représentations, des pratiques et la transmission des connaissances. Ils permettent aussi l'élaboration de règles opérationnelles transverses et font émerger les besoins de règles formelles à relayer aux managers. Ils sont constructifs car ils participent au développement de l'organisation formelle autant que de l'activité des opérateurs. Cette méthodologie a favorisé la construction de l'expérience à partir de l'analyse des évènements.L'intervention-recherche a permis de revenir sur les classifications officielles des évènements dans les tunnels routiers. Les conditions et modalités de mise en place d'un REX intégré sont définies et discutées, ainsi que celles des espaces de discussion par simulation. L'ingénierie de l'intervention ergonomique de conception organisationnelle et la place de l'intervenant sont aussi revisitées à l'aune de nos résultats
Démarche ergonomique de conception enrichissant les chantiers Kaizen pour articuler performance opérationnelle et santé au travail by Gaelle Didier( )

1 edition published in 2019 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

The context of this thesis is the much-debated issue regarding the implementation by companies of a lean-manufacturing organization. It aims to guide stakeholders in the design of the necessary conditions for the implementation of a continuous improvement process to promote operational performance and enhance occupational health outcomes.More specifically, the process of one of the continuous improvement methods, a Kaizen event, was enriched with an ergonomic approach in order to give participants the means to take into consideration the real-life work of individuals and teams of operators. The objective was to strengthen the work carried out by participants in the off-production improvement process aiming to resolve problems related to continuous improvement issues, in order to ultimately improve the on-site production work.The Kaizen event method was enhanced along 4 axes of improvement - 1) clearly defining the needs ; 2) training for and carrying out an ergonomic analysis of the work ; 3) providing tools for organizing participation ; 4) adapting the timing to the ongoing design process and the company's specific situation. This approach improved the design and implementation process leading to changes that better addressed the real-life concerns of the workers. These changes were more favourable towards reconciling operational objectives and positive occupational health outcomes.In light of the results, the concept of « work aiming for improvement » carried out byparticipants in Kaizen events favourable both to promoting operational performance and occupational health outcomes has been characterized. In a developmental perspective, an approach for the improvement of the Kaizen method and an intervention methodology to contribute to the design phase of a Kaizen event have been presented
L'évaluation de l'intervention ergonomique : de la recherche évaluative à la proposition d'outils pour la pratique by Aurélie Landry( )

1 edition published in 2008 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Ce travail de recherche a pour objectif de proposer des recommandations pour la mise en place d'évaluations d'interventions en ergonomie. Pour instruire cette question de recherche, nous avons décidé d'explorer comment les ergonomes utilisent l'évaluation : pour proposer des repères pour la conception, pour suivre l'évolution des projets avec des indicateurs de gestion ou pour argumenter les connaissances sur l'intervention qui s'est déroulée. Nous avons également exploré les modèles d'évaluation proposés par la littérature et détaillé particulièrement les démarches et buts visés par l'évaluation normative, la recherche évaluative, l'évaluation sommative et l'évaluation formative en générale et dans le cadre particulier des actions en santé et sécurité au travail. Enfin, nous avons caractérisé l'objet de l'évaluation : l'intervention en ergonomie afin de mettre en évidence des dimensions d'évaluation. L'analyse de 3 cas d'intervention, a permis de montrer l'importance de la prise en compte d'un système « contexte-opportunités-arbitrages-décisions » pour appuyer les démarches d'évaluation sur la mise en évidence d'écarts entre stratégies d'intervention prévues et interventions réellement mises en œuvre. Cette approche permettant d'atteindre les quatre buts fondamentaux de toute démarche d'évaluation : stratégique, formative, sommatif et fondamental
Régulations et marges de manœuvre situationnelles des encadrants de proximité en sous-traitance : un enjeu de prévention des TMS by Aude Guerrier( )

1 edition published in 2016 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Dans une perspective d'ergonomie développementale, les TMS sont considérés comme une conséquence possible des formes d'organisation du travail ne permettant pas aux opérateurs de réguler leurs situations de travail. Agir pour la prévention des TMS, dans les activités de découpe de viande, suppose ainsi d'agir sur les milieux de travail en faveur du développement de leurs marges de manœuvre situationnelles. L'objet de ce travail est de s'intéresser à la manière dont ces conditions de réalisation des activités se construisent, en situation de sous-traitance dans le secteur de découpe de la viande, dans et par l'activité de régulation des situations critiques des encadrants de proximité. La méthodologie s'appuie sur l'analyse de deux cas mobilisant des entretiens, des observations de l'activité de deux encadrants de proximité sous-traitant et des auto-confrontations. Le processus de régulation des situations critiques en lien avec les composantes de la marge de manœuvre situationnelle d'encadrants de proximité et ses effets sur l'environnement de travail des opérateurs encadrés a été reconstitué, dans un objectif descriptif puis d'analyse des liens entre ces différentes dimensions. Nos résultats montrent qu'en cherchant à créer les conditions de la performance dans la régulation des situations critiques, les encadrants participent indirectement et sous conditions à la conception de caractéristiques du milieu des opérateurs en faveur de la prévention des TMS. Ces conditions renvoient ici à la possibilité de développer une marge de manœuvre situationnelle formée par la combinaison particulière de composantes individuelles, collectives et organisationnelles. Ces composantes collectives et organisationnelles peuvent se développer sous l'effet de conditions de réalisation de l'activité liées à la sous-traitance. Les régulations observées s'exercent sur un plan vertical et visent la mise à disposition par les encadrants de moyens pour le développement de ressources collectives au sein de l'équipe. Sur un plan horizontal, ces régulations donnent lieu à différentes formes de travail collectif avec les équipes encadrées, des opérateurs et des encadrants de l'entreprise utilisatrice. Ces activités de régulation réalisées dans « l'ici et le maintenant », au sein de la situation critique, peuvent également constituer une manière pour les encadrants de proximité d'influencer plus largement leurs conditions d'exercice et de répondre à la recherche d'une augmentation du pouvoir d'agir dépassant le périmètre de la situation de travail
La gestion du risque d'abordage dans le domaine du transport maritime : proposition d'un modèle générique tridimensionnel de la sécurité by Benoît Langard( )

1 edition published in 2014 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Cette thèse s'inscrit dans le cadre théorique très général de la sécurité des systèmes complexes. Son terrain d'application est la marine marchande. L'objectif de cette recherche est double : 1. Investiguer la gestion du risque d'abordage grâce à une démarche systémique s'intéressant à la fois aux conditions de l'échec et à celles du succès. 2. Explorer les liens entre les trois concepts liés à la sécurité que sont la Culture de sécurité, le Système de Management de la Sécurité et la Résilience. La culture de sécurité constitue un sous-ensemble de la culture organisationnelle globale. Elle se compose d'un ensemble de valeurs, de croyances, d'attitudes, de normes et de pratiques concernant la sécurité. Partagé par les membres d'une organisation, cet ensemble influence directement les comportements mis en oeuvre dans le cadre du travail. Dans le cadre de cette thèse, nous avons tout d'abord réalisé une analyse du domaine de travail du système du transport maritime, ainsi, qu'une étude des cas d'abordage entre navires répertoriés par le MAIB (Marine Accident Investigation Branch). Ces analyses ont permis, respectivement, d'identifier les barrières de défense du système et de mettre en évidence les principales causes à l'origine des accidents. Les études suivantes ont cherché à appréhender la culture de sécurité d'un armement réputé sûr, grâce à un couplage de méthodes qualitatives et quantitatives. L'analyse du système de management de l'armement a démontré que celui-ci était performant. Il s'appuie sur un solide système de retour d'expérience et se montre participatif. Une enquête portant sur le climat de sécurité a été menée auprès de plusieurs équipages, à l'aide d'un questionnaire inspiré de celui de Håvold. Elle montre qu'une grande majorité des opérateurs adhère à une culture de sécurité positive, bien que les scores soient significativement influencés par la fonction et par le niveau hiérarchique des répondants. Enfin, l'analyse de l'activité des chefs de quart en passerelle a mis en évidence des mécanismes de gestion diachronique et synchronique des risques externes (i.e. Risque de collision). Les résultats de ces différentes études conduisent à discuter de l'articulation entre Culture de Sécurité, Résilience et Système de Management de la Sécurité. La proposition d'un modèle tridimensionnel de la sécurité montre que la Culture de Sécurité semble en effet agir comme le médiateur des deux autres concepts. Elle permettrait également au système de conserver une importante part de sécurité gérée, malgré la forte composante de sécurité réglée liée aux contraintes réglementaires importantes du secteur
Aspects de moyen et long termes dans la genèse et l'évolution des Troubles Musculo- Squelettiques au travail : une recherche dans l'industrie aéronautique by Willy Buchmann( )

1 edition published in 2013 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

This research aims at studying the genesis and evolution of Musculo Skeletal Diseases (MSD) in a company belonging to the aeronautics sector. We put forward a formalization of our results, examined through the prism of 1. Regulations elaborated by the workers, 2. Wear and tear phenomena, and 3. Sheltering processes for workers suffering from serious joint diseases.We have therefore built a comprehensive multidisciplinary approach, associating studies at the workshop level (ergonomic job analyses, diachronic interview carried out with the participation of company's job physician, reconstitution of professional courses of workers reallocated because of health disorders) and a statistical approach, using the “Evrest” Observatory, undertaken in this industrial group from 2000 on.Our results provide a view of the genesis of MSD, suggest avenues for prevention, encourage to build a memory inside the company, and to analyze activity (at the micro level of workstations, as well as at company level) without separating past, present, and future periods
Concevoir l'organisation transitoire pour articuler transformations et continuité de service dans les restructurations en site occupé : enjeux pour l'intervention ergonomique by Johanna Dutier( )

1 edition published in 2021 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

This thesis is to be included in the context of architectural restructuring in occupied site, in the long-term care home also called Ehpad. Its main purpose is to bring theoretical and methodological contributions on “transitional organizations design (OTi) and the transformative action of ergonomist in this specific context”. The starting point of this research is an ergonomic intervention in the context of a merger/restructuring between two Ehpad while keeping a constant workforce and number of residents (80 workers, 120 residents). As the residents cannot be relocated, a construction work phasing spread out on four years has been planned in order to maintain the onsite activity. The initial request of the project owner (MO) covers the support brought to the team meant to merger. In order to ensure the continuity of service, to preserve working and living conditions of users, and to encourage the inter-team learning, a specific project management has been developed, first with the MO and then with users (MU). This resulted in the development of design process of transitional organizations “for, by and in the use”, allowing a linkage between service continuity and transformation project during the construction works phasing. To analyse the design and intervention processes and their related effects, an hybrid research methodology has been created and is supported by a narrative approach. The six stories presented show that several activities and dynamics are determining for designing efficient OTi :- A structured and opportunistic project management with ad hoc actors, trained in plan reading and simulation ;- An open and evolutive programming and planning of the OTi with the MO before the construction works start ;- A systemic, anticipated and iterative projection of the OTi scenarios before the works starts and before each phase of the construction works, with the MU ;- A collective and progressive testing of the organizational scenarios and also of the building delivered during the construction works ;- A strong consideration of real activity and situations of use in construction phasing and OTi choices at each step of the process.The analysis of these process clearly shows that the design of the OTI is not sequential at all but iterative, collaborative and for part of it, opportunistic. Strong collaborations between the MO, MU and ergonomists promoted the consideration of past, transitory and future activity all along the design process. By this way, the ergonomic intervention supported the development of a sociotechnical and diachronic regulation process which articulated different components (initial, transitory, future), some temporary and some others durable. The methodology of constructive simulation and the informal reflective approach with the actors foster the construction of a common world between workers of Ehpad N. and L. and between manager and users. In this specific context, the OTi, worked as an open and adaptable frame, was definitely an instrument in favor of the continuity of service and in the same time of collective and organizational learning. The OTi being an opportunity to test and adjust, during the construction works, components of future organization during the construction works. Finally, the intervention-research led to several proposal for the design of OTi. Ergonomic intervention and desing model adapted to the project management in occupied site are proposed. The guidelines developed are directly addressed to ergonomists but also to the actors involved in such projects. Thus, research perspectives are emerging and encourage us, for instance, to continue this contribution in a development approach
Accompagnement ergonomique de l'activité des représentants du personnel des CHSCT. Interventions ergonomiques sur les CHSCT de la SNCF by Yann Poley( )

1 edition published in 2015 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Cette thèse s'inscrit dans le champ de recherche en ergonomie qui porte sur les acteurs de la prévention. Elle défend l'idée que l'activité des représentants du personnel est un travail et qu'il est possible de contribuer au développement de leur activité à travers des interventions ergonomiques.Elle a été conduite auprès de sept CHSCT de métiers différents de la SNCF et fait suite à une demande sociale formulée par l'Observatoire de la Qualité de Vie au Travail de cette entreprise. Les membres de cet Observatoire souhaitaient avoir un éclairage scientifique pour comprendre les difficultés de fonctionnement de ces instances et les possibilités d'y améliorer la prise en compte du travail pour contribuer à la prévention de la pénibilité.Par l'Analyse Ergonomique du Travail, il a été possible de comprendre les spécificités de cette activité. Plusieurs interventions ergonomiques ont été mises en place au sein de sept CHSCT pour mettre à l'épreuve les diagnostics locaux réalisés. Il a ainsi été possible de contribuer au développement de l'activité des représentants du personnel.Cette thèse démontre que les représentants du personnel sont des praticiens qui contribuent par leur activité à résoudre les problèmes de l'entreprise. Pour autant, le cadre réglementaire ne leur permet pas de prendre en charge le caractère dynamique des situations de travail des salariés et les possibilités d'action de leur propre activité. Cela les amène à définir des modes d'action qui soient en adéquation avec l'environnement dynamique dans lequel ils agissent.Il leur est de fait nécessaire de construire un référentiel commun permettant d'articuler une nécessité d'agir ensemble tout en tenant des points de vue individuels. La conflictualité et la coopération sont par conséquent inhérentes au mode de fonctionnement des CHSCT. Toutefois, ce cadre commun doit s'appuyer sur d'autres éléments que la réglementation et il est nécessaire de donner une place aux salariés dans la construction des problèmes et des solutions.Il apparaît également qu'il est difficile pour eux de pouvoir débattre des difficultés individuelles et collectives qu'ils rencontrent. Cela contribue au développement de défenses collectives amenant à un traitement des problèmes en vase clos au sein de l'instance.Dès lors, l'intervention ergonomique doit faciliter une activité collective par la mise en débat des pratiques et des difficultés individuelles et collectives. Toute la difficulté pour l'intervenant étant qu'il ne s'appuie pas sur un collectif de travail qui pour autant doit développer un travail collectif. Il s'agit ainsi de contribuer à ce que le dénominateur commun entre les membres permette d'y intégrer la complexité du travail et les salariés. En cela, la conflictualité et la coopération doivent s'articuler autour des situations de travail des salariés et non uniquement de l'application de la réglementation
La charge de travail comme objet de "l'expertise CHSCT" : un cas d'étude dans le secteur bancaire by Cyril Moureau( )

1 edition published in 2016 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

La charge de travail est une notion classique, dont les premiers développements datent des années 1970. Au fil du temps, et à travers les évolutions juridiques, sociales et techniques, la notion se démocratise pour atteindre les sphères les plus proches du travail "réel". Les IRP, les intervenants, se préoccupent de plus en plus d'une charge qui pose problème. Les directions, quant à elles, font face à des obligations plus précises en termes de charge de travail, qui ne lui rendent pas toujours la tâche facile. Les principaux développements en termes de charge de travail s'attachent à une dissociation en dimensions physiologique, mentale, psychique... Mais cette ossature est-elle réellement adaptée aux besoins concrets de nos interventions ? Se focaliser sur l'un ou l'autre de ces aspects paraît alors limiter l'analyse. Nous préférons envisager la charge de travail dans sa dimension "intégrée", et favorisons une analyse de l'activité pour l'approcher. Cette approche nous permet de comprendre les procédés de régulation opérés par l'individu en situation de travail, synonymes d'absorption de la charge. La question du dispositif d'intervention demeure alors : quels outils, quelle démarche peut-on mobiliser pour atteindre ces procédés de régulation ? Le contexte de notre intervention, nous permet-il une totale liberté méthodologique ? Nous proposons une démarche d'analyse de la charge dans le cadre d'interventions juchées d'enjeux sociaux et politiques : l'expertise à destination des CHSCT. Ce type d'intervention apporte de nombreuses contraintes, notamment temporelle et dans la manipulation d'outils. La démarche que nous suggérons a été appliquée lors de l'investigation de 4 cas d'expertise tous issus du milieu bancaire (supports et commerciaux). L'objectif final a été de distinguer, pour chacun des cas, un modèle de gestion de la charge de travail par un opérateur selon les contraintes identifiées et les ressources qu'il mobilise
Les outils d'évaluation du risque de TMS : caractéristiques, cas d'usage et perspectives de développement by Rémy Hubaut( )

1 edition published in 2020 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

L'évolution du modèle de prévention des Troubles Musculosquelettiques (TMS), conjointement au développement des nouvelles technologies, conduit à l'évolution de ces outils. Notre travail de thèse, travail de conception d'un outil numérique d'évaluation du risque de TMS se situe dans ce contexte. Il vise à établir des repères de conception de futurs outils d'évaluation du risque de TMS. Les modèles étiologiques des TMS ont évolué ces dernières années vers plus de multifactorialité. De leur côté, les outils d'évaluation du risque de TMS semblent restés largement centrés sur une évaluation des expositions aux facteurs de risques physiques. La notion d'instruments et celle de l'action instrumentée considèrent que l'utilisateur d'un outil reste rarement dans le cadre strict de l'utilisation prévue par les concepteurs. Notre travail de thèse est structuré autour de quatre études. Une première étude propose une analyse détaillée de 19 outils d'évaluation du risque de TMS existants et des facteurs de risque pris en compte. De manière générale, ces résultats confirment la difficulté de ces outils à saisir le caractère multifactoriel des expositions. Il apparait donc nécessaire d'enrichir ces outils par la prise en compte d'un nombre plus important de facteurs, ainsi que de leurs interactions. Une deuxième étude présente l'analyse de l'usage d'un outil d'évaluation du risque de TMS par trois utilisateurs différents sur un terrain industriel. L'outil d'évaluation du risque de TMS utilisé lors de l'analyse offre un regard multifactoriel sur le risque de TMS. Les analyses des usages des outils d'évaluation du risque de TMS sur 29 situations de travail nous ont permis d'établir des repères de conception pour de futurs outils d'évaluation du risque de TMS. Les résultats de cette étude nous permettent d'établir que l'évaluation du risque de TMS mobilise un ensemble d'outils au-delà du seul outil d'évaluation pour sa réalisation. La troisième et la quatrième études posent la question des interactions des étapes d'évaluation du risque de TMS avec les autres systèmes d'instruments de l'entreprise. Nous avons notamment procédé à l'analyse d'une réunion de restitution du résultat d'une évaluation du risque de TMS (étude 3), et des entretiens auprès d'autres groupes industriels (étude 4) pour consolider nos données. L'ensemble des outils mobilisés par les acteurs lors de l'évaluation du risque de TMS constitue un système d'instruments. Ce système d'instruments permet à l'utilisateur de l'outil de porter un premier regard sur l'activité de l'opérateur dans la situation de travail évaluée. Nous discuterons de la problématique de la proximité entre évaluation du risque de TMS et analyse ergonomique du travail en posant la question de l'impact de cette proximité sur la prévention des TMS
Activités et risques psychosociaux( Book )

1 edition published in 2010 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Santé mentale au travail : une étude auprès des travailleurs du secteur postal au Brésil by Nelson Aleixo Da Silva Junior( )

1 edition published in 2014 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Ces 20 dernières années, l'entreprise Brésilienne des Postes et Télégraphes -ECT, a mis en route un processus de modernisation et de restructuration. L'objectif général de notre thèse a été d'en analyser les conséquences sur l'état actuel de la santé mentale des guichetiers et des facteurs de l'ECT dans l'État de Paraíba. L'étude est épidémiologique de type transversal analytique, avec une méthode d'approche quali-quantitative sur un échantillon représentatif de 150 guichetiers et 150 facteurs. Nous avons mené des entretiens semi-directifs, utilisé le GHQ-12 de Goldenberg, l'inventaire des motivations de Blais et des questionnaires que nous avons nous-mêmes mis au point. Sur le plan théorique, nous avons pris appui sur la littérature consacrée à la motivation et à la santé mentale au travail. Les résultats montrent que les Guichetiers ont un indice de motivation meilleur que celui des Facteurs, principalement pour la motivation intrinsèque. Les analyses du GHQ-12 montrent que 4,4% des Guichetiers ont quelques symptômes de dépression et 33,1% des symptômes d'anxiété. Parmi les Facteurs, 20,7% présentent un tableau préoccupant quant à la dépression et à la tension émotionnelle et 24,4% font état d'une absence de sentiment d'auto-efficacité. En outre, les analyses psychodynamiques montrent que les actes d'intelligence créative des Guichetiers ne sont généralement pas validés par de la reconnaissance de la part de leur encadrement, ce qui, parfois, conduit à de la souffrance psychique. A contrario, quand ils sont reconnus, un sentiment de plaisir peut être observé. Le plaisir dans le travail des Facteurs provient surtout de l'autonomie dans les livraisons, autonomie qui conduit à un sentiment d'accomplissement par la réussite, renforcé par la reconnaissance des clients et des collègues. A l'opposé, la surcharge, les pressions et le sentiment de manque de reconnaissance de la part de la hiérarchie provoquent de la souffrance psychique. Cette étude met aussi en évidence l'absence de différence significative entre les Facteurs et les Guichetiers quant à leur niveau de santé mentale
Vers un modèle prédictif de la charge mentale et des performances sur postes répétitifs de fabrication dans l'industrie automobile by Lisa Jeanson( )

1 edition published in 2020 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

En 2004, le Groupe PSA a développé le PSA Excellent System, un mode d'organisation basé sur les principes du Lean Manufacturing ayant pour objectif d'optimiser leur production. Un des piliers de ce système est les « standards de travail » (SoW) conçu par les ingénieurs méthodes. En théorie, les SoW permettent l'équilibrage des postes de travail, c.-à-d. l'organisation des tâches que les opérateurs peuvent réaliser dans une période donnée. L'objectif est de maintenir la performance et la santé des opérateurs. Malgré, cette approche, des erreurs des plaints émergent toujours des lignes d'assemblage. Pour comprendre ces phénomènes, nous avons construit une nouvelle approche basée sur la comparaison entre les tâches réelles et prescrites. Nous avons démontré que les différences entre les SoW et le comportement des opérateurs correspondaient à des régulations individuelles ou anticipées/collectives. Ces régulations sont des stratégies utilisées par les opérateurs pour faire face à des contraintes de production, dont la charge mentale, qui ne sont pas prises en compte dans la conception des postes de travail. En d'autres termes, les régulations sont le symptôme d'une dichotomie entre les règles de conception des postes de travail et les contraintes réelles de production. En particulier, alors que certaines contraintes comme la pression temporelle nécessitent la mise en place d'automatismes (des comportements efficients et en grande partie inconscients), d'autres contraintes comme les contraintes spatio-temporelles, les variations dans l'activité, la complexité de la tâche, un niveau de risque élevé ou encore une charge informationnelle élevée, requièrent des comportements réflexifs (qui sont lents et nécessitent un haut niveau d'attention). Nos résultats finaux démontrent que, lorsque nous réduisons le niveau de certaines de ces contraintes et permettant aux opérateurs de mettre en place des automatismes dans leurs tâches, nous minimisons du même coup le risque d'erreur et le besoin de recourir à des stratégies en dehors du SoW
Comprendre le travail des professionnels des ressources humaines pour développer leur pouvoir d'agir : le cas d'une intervention ergonomique dans un groupe de l'industrie chimique by Loic Grosdemouge( )

1 edition published in 2017 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Au cours des quinze dernières années, les professionnels des ressources humaines ont été de plus en plus mobilisés dans la gestion des questions de santé et sécurité au travail (notamment pénibilité, risques psychosociaux, handicap). Toutefois, les problèmes de santé et sécurité au travail (SST) sont complexes et les professionnels des ressources humaines peuvent éprouver des difficultés à les mettre en congruence avec toutes les missions attenantes à leur fonction. Dans cette thèse, nous proposons de regarder les professionnels RH comme des travailleurs à part entière et d'analyser leur activité de gestion des enjeux de SST dans une approche ergonomique. Notre objectif est d'identifier les déterminants qui génèrent de l'empêchement dans leur activité ou qui permettent de développer leurs marges de manœuvre. Notre analyse se base sur une intervention-recherche de quatre ans dans un groupe de l'industrie chimique. Dans le cadre de cette intervention, nous avons accompagné des professionnels RH, en particulier dans le déploiement d'un accord paritaire sur la prévention de la pénibilité du travail. Nous sommes ainsi parvenu à assembler de nombreuses données sur l'activité des professionnels RH dans le cadre de notre accompagnement. Parallèlement, nous avons également mis en œuvre diverses méthodologies de collecte de données (entretien, chronique d'activité, recueil de courriels). Les résultats de notre analyse mettent en lumière plusieurs sources d'empêchement dans le travail de prévention des professionnels RH : balkanisation de la fonction RH, déficit de régulation conjointe entre leurs prescripteurs, manque de légitimité, hypertrophie des relations sociales, manque d'espaces de débat sur leur travail. Mais nos résultats mettent aussi en évidence la capacité des professionnels RH à développer leur pouvoir d'agir. Ce développement passe en particulier par la construction de collectifs de travail et la réalisation d'activités collectives, au sein de la fonction RH et avec d'autres fonctions clés de l'entreprise. Enfin, notre analyse montre que les ergonomes peuvent être des contributeurs essentiels au développement du pouvoir d'agir des professionnels RH, en participant notamment à l'élaboration d'objets-frontières et d'objets transactionnels utiles aux échanges avec d'autres fonctions de l'entreprise
Collectifs de travail en ingénierie aéronautique : comment soutenir et développer l'activité collective en contexte de transformation organisationnelle et digitale ? by Pauline Crouzat( )

1 edition published in 2019 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

L'ingénierie connaît une évolution de son environnement organisationnel et des outils de travail qui la composent (digitalisation). Le développement de l'activité est une ressource pour la santé au travail mais aussi un levier de la performance organisationnelle (Caroly, 2010 ; Clot, 2010) et nécessite d'être préservée et développée. L'objectif ici est de déterminer les modalités de l'activité qui participent au développement des dynamiques collectives au sein de l'ingénierie. Les professionnels participants sont la clé de voûte de cette thèse.A travers une recherche-intervention, nous cherchons à identifier les ressources et les contraintes d'une activité collective efficiente et signifiante pour les acteurs. Notre analyse du travail s'inscrit dans deux processus conjoints : comprendre pour transformer (intervention) et transformer pour comprendre (à finalité épistémique et scientifique).Au niveau macro-organisationnel, il s'agit de repérer et de caractériser les ressources et les contraintes socio-techniques de l'activité collective. Nous abordons ensuite le vécu des acteurs, leurs besoins et leurs attentes en termes de dynamique collective (niveau micro-organisationnel) avant d'envisager des interventions avec eux (niveau méso-organisationnel).Enfin, en (ré)introduisant une activité dialogique au sein même du travail, nous démontrons comment il est possible de (re)-créer des opportunités de repérage des salariés à l'échelle de leur équipe. Ainsi (re)-faire de la place à la controverse et au dialogue, privilégier l'expression à l'information, autorise chez les acteurs une méta-expérience (Laurillard, 1993) qui leur permet de se repérer et de s'inscrire au sein d'un système de travail hyper-matriciel et hyper-instrumenté
Special issue: Gender, work schedules and work family regulations( Book )

1 edition published in 2011 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  General Special  
Audience level: 0.00 (from 0.00 for Métiers d ... to 0.00 for Métiers d ...)

Associated Subjects
Languages
French (21)

English (1)