WorldCat Identities

Ledinghen, Victor de (1964-....).

Overview
Works: 49 works in 50 publications in 2 languages and 82 library holdings
Roles: Thesis advisor, Contributor, Other, Author
Publication Timeline
.
Most widely held works by Victor de Ledinghen
EFSUMB Guidelines and Recommendations on the Clinical Use of Liver Ultrasound Elastography, Update 2017 (Long Version)( )

2 editions published between 2017 and 2018 in English and held by 4 WorldCat member libraries worldwide

Dépistage de la fibrose hépatique chez les malades diabétiques by Louise Chemineau-Nicourt( )

1 edition published in 2010 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Les patients diabétiques sont à risque de stéatopathie métabolique pouvant conduire à une cirrhose ou un carcinome hépatocellulaire. Cependant, pour le dépistage de la fibrose hépatique chez tous les malades diabétiques, les méthodes non-invasives sont indispensables. Le but de cette étude prospective était d'évaluer, grâce au FibroScan® et au Fibrotest, la prévalence et les facteurs associés à la fibrose hépatique chez des malades diabétiques. Les malades hospitalisés dans un service de nutrition pour prise en charge d'un diabète ont été inclus. Tous les patients ont eu un bilan sanguin et un FibroScan®, le même jour, à jeun. Résultats. 247 malades ont été inclus (156 hommes, âge moyen 55 ans, BMI 25 kg/m2, diabète de type 2 n = 116, hypertension artérielle n = 136, rétinopathie diabétique n = 81, maladie cardiovasculaire n = 43, durée médiane d'évolution du diabète 15 ans. La valeur médiane d'élasticité hépatique était de 4,8 kPa, celle du Fibrotest de 0,32. La prévalence de la fibrose sévère est évaluée à 17 % pour des valeurs de FibroScan® > 7,9 et/ou de Fibrotest > 0,59. En analyse univariée, les facteurs associés à une fibrose sévère étaient le diabète (quel que soit le tye), l'absence de rétinopathie diabétique, un antécédent de pied ouvert, un antécédent de maladie cardio-vasculaire, un âge > 50 ans. En analyse multivariée, les facteurs associés à une fibrose sévère étaient un antécédent de pied ouvert (OR 6,3 IC 95 % 2,2 - 18,1, p < 0,0001) et l'absence de rétinopathie diabétique (OR 0,3, IC 95 % 0,1-0,9, p = 0,03). Conclusion. Les patients diabétiques sont à risque de fibrose hépatique sévère dans plus d'un cas sur 6. Le dépistage de la fibrose hépatique doit se faire par le médecin traitant, au même titre que celui de la rétinopathie et de la néphropathie diabétique. Le FibroScan® et le Fibrotest doivent être demandés dès qu'un diabétique de type 2 se présente en consultation avec un antécédent de pied ouvert surtout si il n'existe pas de rétinopathie diabétique
Contamination par le virus de l'hépatite C lors de scléroses des varices des membres inférieurs : enquête sur une épidémie by Géraldine Cazajous( )

1 edition published in 2003 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Rapid and large-scale implementation of HCV treatment advances in France, 2007-2015 by Cécile Brouard( )

1 edition published in 2017 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Acoustic Radiation Force Impulse (ARFI) and Transient Elastography (TE) for evaluation of liver fibrosis in HIV-HCV co-infected patients by Nora Frulio( )

1 edition published in 2014 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Les tests sanguins de fibrose et l'élasticité hépatique sont prédictifs de survie à 5 ans au cours de l'hépatite chronique virale B by Charline Barthe( Book )

1 edition published in 2012 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

INTRODUCTION : L'élasticité hépatique (EH) et les tests sanguins de fibrose sont des facteurs prédictifs de survie à 5 ans au cours de l'hépatite C. Au courq de l'hépatite B, l'EH est associée au risque de survenue d'un carcinome hépatocellulaire, mais aucune étude n'a évalué son caractère prédictif de survie. Le but de cette étude prospective était d'évaluer la valeur pronostique à 5 ans (mortalité globale) de l'EH (FibroScan), des tests sanguins de fibrose et de la PBH au cours de l'hépatite chronique virale B. PATIENTS ET METHODES : D'Avril 2003 à Décembre 2010, tous les malades consécutifs pris en charge pour hépatite chronique virale B ont eu une mesure d'EH, des tests sanguins de fibrose (FibroTest, FIB-4, APRI), et une PBH (lorsque celle-ci était indiquée). Les malades ont été suivis jusqu'en Mars 2011 (médiane de suivi de 50 mois). RESULTATS : 600 patients (hommes 64 %, âge moyen 42 ans, porteurs inactifs 36 %) avec hépatite chronique virale B ont été inclus. A 5 ans, 29 patients sont décédés (13 décès liés à la maladie hépatique) et 4 patients ont eu une transplantation hépatique. La survie globale a été de 94,1 % et la survie spécifique de 96,3 %. Aucun porteur inactif n'est décédé de maladie hépatique. La survie globale était significativement diminuée chez les patients avec fibrose sévère ou cirrhose quelque soit la méthode utilisée (FibroScan ou tests sanguins de fibrose hépatique, p < 0,0001), et selon la PBH (p = 0,02). Le pronostic des patients était corrélé à la valeur de l'EH ou du FibroTest : la probabilité de survie globale à 5 ans était de 61 % chez les malades avec EH > 20 kPa et de 49 % chez les malades avec FibroTest > 0,85. CONCLUSION : Les tests sanguins de fibrose hépatique et lEH prédisent la survie globale des malades suivis poue hépatite chronique virale B. Ces tests pourraient donc être utiles dans le suivi des patients, notamment pour aider à la décision de transplantation hépatique ou de renforcement du dépistage du carcinome hépatocellulaire
Rejet aigu après transplantation hépatique pour cirrhose post-hépatitique C by Laurent Azière( )

1 edition published in 1999 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Diagnostic de la cirrhose et évaluation de sa gravité par FibroScan® by Elise Chanteloup( )

1 edition published in 2005 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Dépistage de la fibrose hépatique par FibroScan® chez les patients ayant fait un accident cardio-vasculaire ischémique by Pierre Grousseau( Book )

1 edition published in 2014 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Introduction : La maladie veineuse thromboembolique est l'une des principales cause de mortalité chez les femmes en âge de procréer, qu'elles soient enceintes, dans le post-partum ou sous contraception hormonale. L'imputabilité de la contraception hormonale a fait l'objet récemment d'une vive polémique très médiatisée, donnant naissance à de nouvelles recommandations. Objectifs : Evaluer les facteurs de risque de MVTE chez les femmes jeunes et mettre en évidence les cas potentiellement évitables par défaut d'application des recommandations en vigueur. Matériel et méthodes : Etudes descriptive rétrospective multicentrique d'une série de 300 patientes de moins de 40 ans qui ont présenté un premier évènement thromboembolique veineux et qui ont bénéficié d'un bilan de thrombophilie complet, de janvier 2008 à mai 2013. Résultats : L'âge moyen était de 29.45+/-6.4 ans. 14% des femmes étaient obèses et 30% des femmes étaient tabagiques. 9% souffraient d'insuffisance veineuse superficielle. 64% ont présenté une TVP isolée, 18% une EP et 18% une TVP compliquée d'une EP. 22% avait un bilan de thrombophilie positif pour un facteur de risque biologique. 48% relataient une histoire familiale de MVTE, dont 24% avaient un bilan de thrombophilie anormal. 85.6% de nos patientes présentaient un facteur hormonal favorisant: 205 patientes suivaient une COP, 22 étaient enceintes et 30 étaient dans le post-partum. 5% ont thrombosé en post-chirurgical, 13% étaient immobilisées pour cause traumatologique, 10% avaient voyagé en avion et 4% étaient alitées transitoirement . Au total, par application des recommandations en vigueur, 51 cas (17%) auraient été potentiellement évitables : 9 patientes auraient dû bénéficier d'un bilan de thrombophilie avant une grossesse ou l'introduction d'une COP, 23 patientes présentaient une contre-indication absolue à une COP, 12 patientes auraient dû stopper leurs COP au cours des situations à risque et 7 auraient dû bénéficier d'une anticoagulation prophylactique. Conclusion : La MVTE est une pathologie multifactorielle qu'il est fondamental de prévenir par l'évaluation rigoureuse et exhaustive de ses multiples facteurs de risque pour adapter la contraception et/ou une prophylaxie anticoagulante et par l'application consciencieuse des recommandations en vigueur
Etude prospective des lésions histologiques hépatiques au cours de l'obésité by Thomas Cressend( )

1 edition published in 2005 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Hépatite C de génotype 4 : caractéristiques épidémiologiques, cliniques, biologiques, histologiques et influence de la co-infection par le VIH chez les malades pris en charge au CHU de Bordeaux by Grégory Moisset( )

1 edition published in 2005 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Une augmentation récente de la prévalence nationale des infections liées au VHC de génotype 4 a été constatée. Ce génotype était jusqu'à présent principalement rencontré en Afrique centrale et les pays du Moyen-Orient. Entre janvier 2000 et décembre 2004, le génotype 4 représentait 10,6 % des actes de génotypage effectués au laboratoire de virologie au CHU de Bordeaux. Peu d'études ont été réalisées sur ce génotype dans les pays occidentaux, nous avons donc réalisé une étude rétrospective décrivant les caractéristiques épidémiologiques, cliniques, biologiques et le rôle de la co-infection par le VIH chez des patients infectés par le génotype 4 suivis au CHU de Bordeaux entre janvier 2000 et décembre 2002. 198 patients ont été inclus. Leur moyenne d'âge était de 37,4 ans et le sex-ratio de 2,09. La majorité des patients étaient caucasiens (86,4 %) et avaient été contaminés suite à une toxicomanie intra-veineuse (63,9 %). Une co-infection par le VIH était retrouvée dans 24,2 % des cas. 159 patients ont bénéficié d'une biopsie hépatique et avec le score METAVIR, une fibrose nulle ou minime (F0F1) était observée dans 45,3 % des cas. 92 patients ont été traités. La réponse virologique soutenue était de 34,7 %, avec l'association PEG-IFN et ribavirine, 35,7 % avec IFN et ribavirine et nulle avec l'IFN seul. La co-infection VHC-VIH était statistiquement associée à une contamination par toxicomanie (p = 0,005), à un BMI faible (p = 0,013), à des anticorps HBc isolés (p = 0,005) et à une plus forte sévérité de la fibrose hépatique (F ≥ 2 dans 67,9 % des cas contre 51,1 % en cas de mono-infection) en particulier en cas de taux de CD4 200 mm3 (100 % contre 59,1 %). En conclusion, l'hépatite C de génotype 4 est fréquente dans notre région et concerne des patients jeunes et toxicomanes, nés en France et de sexe masculin. Les lésions histologiques sont peu sévères en l'absence de co-infection par le VIH mais les traitements semblent peu efficaces
IL28B genotype is associated with cirrhosis or transition to cirrhosis in treatment-naive patients with chronic HCV genotype 1 infection: the international observational Gen-C study by On behalf of the Gen-C study group( )

1 edition published in 2016 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Noninvasive biomarkers in NAFLD and NASH -- current progress and future promise by Vincent Wai-Sun Wong( )

1 edition published in 2018 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Controlled Attenuation Parameter (CAP) with the XL Probe of the Fibroscan®: A Comparative Study with the M Probe and Liver Biopsy by Victor De Ledinghen( )

1 edition published in 2017 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Comparison of the effect of direct-acting antiviral with and without ribavirin on cyclosporine and tacrolimus clearance values: results from the ANRS CO23 CUPILT cohort by Aurélie Barrail-Tran( )

1 edition published in 2019 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Diagnostic value of biochemical markers (NashTest) for the prediction of non alcoholo steato hepatitis in patients with non-alcoholic fatty liver disease by the LIDO Study Group and the CYTOL study group( )

1 edition published in 2006 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Diagnostic de la fibrose hépatique et de la cirrhose par Fibroscan chez les malades co-infectés par le VIH et le VHC by Olivier Donnevide( )

1 edition published in 2005 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Le pronostic de l'hépatite chronique C chez les patients VIH est lié au développement de la fibrose hépatique, amenant à la cirrhose et aboutissant aux complications comme l'hypertension portale, l'insuffisance hépatocellulaire ou l'hépatocarcinome cellulaire. L'élastographie impulsionnelle (FibroScan®) est une nouvelle méthode, rapide et non invasive, d'évaluation de la fibrose hépatique par mesure de l'élasticité du foie. L'objet de ce travail était d'évaluer par une étude prospective la validité du FibroScan® pour le diagnostic de fibrose et de cirrhose chez les malades co-infectés VIH-VHC, et de comparer ces résultats avec ceux obtenus avec d'autres méthodes non invasives. METHODE : cette étude regroupe 72 malades co-infectés VIH-VHC (score de fibrose METAVIR F0F1 n = 28, F2 n = 22, F3 n = 5, F4 n = 17). RESULTATS : Les valeurs obtenues avec le FibroScan® étaient comprises entre 3 et 46,6 kPa (moyenne 6,6 kPa). L'élasticité hépatique était corrélée significativement avec le score de fibrose METAVIR (r = 0,48 ; p < 0,0001) ou le score de fibrose SSS (r = o,44 ; p < 0,0001). Les aires sous les courbes ROC pour le FibroScan® étaient de 0,72 pour F ≥ 2 . O?91 POUR F ≥3 et 0,97 pour F = 4. Pour le diagnostic de cirrhose, la valeur seuil du FibroScan® était de 11,8 kPa. Pour le diagnostic de cirrhose, l'élasticité hépatique était corrélée significativement avec la numération plaquettaire (p = 0,02), le rapport ASAT/ALAT (0,00001) et l(index APRI (0,01). CONCLUSION : Le FibroScan® est une méthode non invasive de diagnostic de cirrhose chez les malades co-infectés VIH-VHIC. Son utilisation pour le diagnostic et le suivi de ces patients pourrait être d'un grand intérêt et son évaluation devrait se poursuivre
Diagnostic value of biochemical markers (FibroTest-FibroSURE) for the prediction of liver fibrosis in patients with non-alcoholic fatty liver disease by for the LIDO Study Group and the CYTOL study group( )

1 edition published in 2006 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.95 (from 0.80 for Dépistage ... to 0.97 for EFSUMB Gui ...)

Alternative Names
De Ledinghen, Victor

De Ledinghen, Victor 1964-...

Languages
French (11)

English (10)