WorldCat Identities

Delvainquière, Jean-Cédric

Overview
Works: 10 works in 24 publications in 2 languages and 606 library holdings
Genres: Case studies 
Roles: Author, Collector
Classifications: HC240.9.E44, 307.76094
Publication Timeline
.
Most widely held works by Jean-Cédric Delvainquière
Intercommunalité culturelle en France by Jean-Cédric Delvainquière( )

6 editions published between 2008 and 2014 in 3 languages and held by 157 WorldCat member libraries worldwide

Le développement rapide du financement de la culture par les groupements de communes a suscité une étude de l'Observatoire des politiques culturelles qui illustre les nouvelles formes de la décentralisation culturelle. La variété des situations n'empêche pas l'étude quantitative et qualitative de dégager des tendances qui reproduisent, tout en les bousculant sur certains points, les normes de politique culturelle existantes. Ce mouvement de décentralisation culturelle est encore en devenir, et l'étude se conclut sur quelques considérations prospectives. The rapid development of cultural funding by groupings of municipalities is the subject of a Cultural Policy Observatory study which describes the new forms of cultural decentralisation. Despite the variety of situations, the quantitative and qualitative study succeeds in identifying trends that follow current cultural policy standards, but not always completely. The move towards cultural decentralisation being an ongoing process, the study ends with a number of conjectures concerning the future
Dépenses culturelles des collectivités locales en 2006 by Jean-Cédric Delvainquière( )

5 editions published between 2009 and 2014 in 3 languages and held by 141 WorldCat member libraries worldwide

Les résultats de l'enquête sur les dépenses culturelles des collectivités territoriales, dont les données n'avaient pas été actualisées depuis 2002, confirment que les communes, départements et régions ainsi que, désormais, les groupements de communes, sont des acteurs majeurs du financement public de la culture en France. Ce sont ainsi près de 4,4 milliards d'euros que les seules communes de plus de 10 000 habitants ont mobilisés pour la culture en 2006, tandis que leurs groupements à fiscalité propre dotés de la compétence culturelle y ont consacré plus de 840 millions d'euros. Départements et régions ont engagé respectivement 1,3 milliard et 556 millions d'euros pour la culture cette même année. Au-delà des domaines réservés d'intervention découlant de la première vague de transfert de compétences comme la lecture publique pour les départements par exemple, on observe que les communes et groupements de communes consacrent leurs dépenses culturelles de fonctionnement et d'investissement aux équipements de proximité (écoles de musique et de danse, bibliothèques et médiathèques, musées municipaux ou départementaux), tandis que les départements et particulièrement les régions attribuent plus massivement des subventions aux équipements et acteurs culturels. Enfin, si, en 2006, la loi du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales avait encore une incidence limitée sur les transferts de compétences aux différents échelons territoriaux, elle a pu favoriser le transfert des compétences culturelles aux groupements de communes
Dépenses culturelles des collectivités territoriales : 9,3 milliards d'euros en 2014 by Jean-Cédric Delvainquière( )

3 editions published in 2017 in 3 languages and held by 136 WorldCat member libraries worldwide

Les dépenses culturelles des collectivités territoriales s'élèvent à 9,3 milliards d'euros, soit 143 euros par habitant en 2014. L'ensemble des communes et de leurs groupements réalisent plus des trois quarts du total des dépenses culturelles des collectivités territoriales (77 %, soit 7,2 milliards d'euros). Les départements contribuent à hauteur de près de 1,4 milliard d'euros (15 %) et les régions pour un peu moins de 800 millions d'euros (8 %). Pour la première fois, la contribution des communes de 3 500 à 10 000 habitants et de leurs groupements à fiscalité propre a pu être prise en compte dans l'enquête : leurs dépenses culturelles représentent près de 1,1 milliard d'euros. L'effort culturel des communes et de leurs intercommunalités, soit la part financière que les collectivités consacrent à la culture dans leurs budgets globaux, est plus élevé en moyenne que celui des départements et des régions, respectivement 7,5 %, 1,8 % et 2,7 %. La majorité (56 %) des dépenses culturelles territoriales bénéficient au soutien à la création et à la diffusion artistique (pour 5,2 milliards d'euros), la conservation et la diffusion patrimoniale recevant près de 40 % des dépenses totales (soit 3,6 milliards d'euros). Communes et intercommunalités financent en priorité les équipements et services culturels de proximité pour leurs habitants, comme en témoigne l'importance des dépenses consacrées aux bibliothèques et médiathèques, à l'action culturelle et à la création et diffusion des spectacles vivants (musique, art lyrique, danse, théâtre...) dont une partie est dévolue aux établissements d'enseignement artistique (conservatoires, écoles d'art, etc.). Dotés d'une compétence obligatoire en matière d'archives et de bibliothèques départementales, les départements orientent leurs dépenses culturelles vers les patrimoines. Les régions, enfin, consacrent plus des deux tiers de leurs dépenses culturelles totales aux activités culturelles et artistiques, essentiellement sous forme de subventions. Si les dépenses culturelles des collectivités territoriales sont dans l'ensemble relativement stables depuis 2010 (+ 1 % à champ constant), elles n'ont pas évolué de la même façon selon les collectivités : les régions (+ 6 %) et surtout les intercommunalités (+ 26 %) ont été dynamiques, tandis que les dépenses culturelles des communes et celles des départements ont en revanche diminué (respectivement - 2 % et - 9 %)
"Dépenses culturelles des collectivités territoriales en 2010 : 7,6 milliards d'euros pour la culture" by Jean-Cédric Delvainquière( )

3 editions published in 2014 in French and Undetermined and held by 133 WorldCat member libraries worldwide

En 2010, les dépenses culturelles des collectivités territoriales (régions, départements, communes de plus de 10 000 habitants et leurs groupements, DOM compris) se sont élevées à 7,6 milliards d'euros soit 118 euros par habitant. Les communes et leurs groupements assument près des trois quarts (73 %) de ces dépenses (respectivement 4,6 milliards et 1 milliard d'euros), les départements 18 % (soit 1,4 milliard) et les régions 9 % (0,7 milliard). Ces dépenses représentent en moyenne une part plus élevée des dépenses totales des communes et de leurs groupements (8,0 % et 7,0 %) que de celles des régions (2,7 %) et des départements (2,1 %). Par rapport à 2006, année de la précédente édition de l'enquête, les dépenses culturelles territoriales ont progressé de près de 10 % soit + 2,3 % par an en France métropolitaine. Progressant quasiment au même rythme que l'inflation (+ 1,4 % par an), les dépenses culturelles des communes ont plutôt stagné en volume, mais le nombre de groupements de communes actifs dans le domaine culturel a progressé et leurs dépenses culturelles ont augmenté de 6 % par an. L'évolution des dépenses culturelles des départements et des régions est légèrement supérieure à l'inflation pour les départements (+ 1,8% par an), plus significative pour les régions (+ 4,5 % par an) et tient surtout à une forte progression en début de période. L'effort culturel des départements et des régions s'est ensuite contracté en raison d'une plus forte progression des dépenses totales, liée aux transferts de compétences. Le soutien à l'expression artistique et aux activités culturelles regroupe près de 60 % des dépenses des communes et de leurs groupements (4,3 milliards d'euros), en grande partie des dépenses de fonctionnement (85 %). Départements et régions se sont investis de manière croissante dans le patrimoine, qui représente 59 % des dépenses culturelles départementales et 23 % des dépenses culturelles régionales en 2010. Plus impliqué dans la gestion souvent
Globalization and integrated area development in European cities by Frank Moulaert( Book )

2 editions published between 2000 and 2002 in Undetermined and English and held by 14 WorldCat member libraries worldwide

In this book the author seeks to rebut the somewhat fatalistic argument that socio-economic prosperity in the cities can only be achieved by the application of global market-led policies. He argues that urban society and policy makers do have sufficient freedom of action to make local decisions on the economic and social development of deprived neighbourhoods. Drawing on evidence from six major European cities, he demonstrates that their 'Integrated Area Development' strategies, which rely on grassroots democracy and the empowerment of local communities, can deliver a social, economic, and cultural renaissance which meets the needs of the local population more effectively than the market-forces creed
L'intercommunalité culturelle en France( )

1 edition published in 2015 in French and held by 7 WorldCat member libraries worldwide

The rapid development of cultural funding by groupings of municipalities is the subject of a Cultural Policy Observatory study which describes the new forms of cultural decentralisation. Despite the variety of situations, the quantitative and qualitative study succeeds in identifying trends that follow current cultural policy standards, but not always completely. The move towards cultural decentralisation being an ongoing process, the study ends with a number of conjectures concerning the future
Les dépenses culturelles des collectivités locales en 2006 : près de 7 milliards d'euros pour la culture = Local authority cultural expenditure in 2006 : almost €7bn spent on culture( )

1 edition published in 2015 in French and held by 7 WorldCat member libraries worldwide

Results of a study into local authority cultural expenditure, information on which has not been updated since 2002, show that France's communes, départements and regions, and, henceforth, groups of communes, play a major role in the public funding of culture in France. Thus in 2006, almost €4.4bn was raised by individual communes with a population of over 10,000, whilst culturally competent groups of communes with their own collective tax-raising powers contributed over €840m. Départements and regions respectively allocated €1.3bn and €556m to culture in the same year. In addition to areas of dedicated intervention resulting from the first wave of transfers of authority (such as public reading for départements, for example), it has been observed that communes and commune groupings are spending their cultural running costs and investment resources on local facilities (e.g. music and dance schools, libraries and multimedia libraries, municipal and départemental museums, etc.) whilst départements and more specifically, regions, dedicate far more to subsidising facilities and cultural groups. Finally, although the Law of 13 August 2004 on local liberties and responsibilities had a limited impact in 2006 on the transfer of authority to different territorial levels, it was able to facilitate the transfer of cultural areas of authority to groups of communes
Les dépenses culturelles des collectivités territoriales en 2010 : 7,6 milliards d'euros pour la culture = Local and regional authority cultural expenditure in 2010: €7.6bn going to culture( )

in French and held by 7 WorldCat member libraries worldwide

In 2010, local and regional expenditure (regions, départements, municipalities with populations over 10,000 and their local authority associations, including French overseas territories) rose to €7.6bn, i.e. €118 per head of population. The municipalities and their associations of local authorities are responsible for three quarters (73%) of this expenditure (€4.6bn and €1bn respectively), départements 18% (i.e. €1.4 billion) and the regions 9% (€0.7 billion). This expenditure represents on average a higher proportion of the total expenditure of the municipalities and their associations of local authorities (8% and 7%) than that for the regions (2.7%) and départements (2.1%). Compared with 2006 (the date the last survey was published), rritorial cultural expenditure has increased by almost10%, i.e. an annual increase of 2.3% in mainland France. More or less keeping pace with inflation (+1.4% per annum),the volume of the municipalities'cultural expenditure has remained fairly static, whereas the number of associations of local authorities active in the cultural sphere has increased and their cultural expenditure has increased by 6% per annum. Cultural expenditure for the départements and the regions has continued slightly above inflation for the départements (+1.8% per annum) and more significantly so for the regions (+ 4.5% per annum) hich is mostly down to strong growth at the start of the period. The drive to promote culture within départements and regions then diminished due to a strong increase in total expenditure, linked to transfers of competency. Support for artistic expression and cultural activities accounts for around 60% of the expenditure of the municipalities and their associations of local authorities (€4.32bn), largely accounted for by running costs (85%). Départements and regions have increasingly invested in cultural heritage, which represented 59% of the départements'cultural expenditure and 23% of regional expenditure in 2010. More involved in the often direct management of local cultural services and facilities (libraries, conservatoires and art schools, museums, etc.), municipalities and their local authority associations saw over half of their cultural running costs go on wages, to the tune of almost €2.5bn. However it is cultural subsidies for running costs which have seen the greatest increase (+ 5% per annum for mainland municipalities between 2006 and 2010), which particularly benefited theatres and the visual arts. Conversely, subsidies represent over 80% of regional cultural expenditure. They are supporting the running costs of beneficiaries in the private sector, (mostly non-profit organisations), as well as cultural promotion in the municipalities and their local authority associations
Dépenses culturelles des collectivités territoriales : 9,3 milliards d'euros en 2014 = Local and regional authorities cultural expenditure: 9.3 billion euros in 2014 by Jean-Cédric Delvainquière( )

1 edition published in 2018 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Les dépenses culturelles des collectivités territoriales s'élèvent à 9,3 milliards d'euros, soit 143 euros par habitant en 2014. L'ensemble des communes et de leurs groupements réalisent plus des trois quarts du total des dépenses culturelles des collectivités territoriales (77 %, soit 7,2 milliards d'euros). Les départements contribuent à hauteur de près de 1,4 milliard d'euros (15 %) et les régions pour un peu moins de 800 millions d'euros (8 %). Pour la première fois, la contribution des communes de 3 500 à 10 000 habitants et de leurs groupements à fiscalité propre a pu être prise en compte dans l'enquête : leurs dépenses culturelles représentent près de 1,1 milliard d'euros. L'effort culturel des communes et de leurs intercommunalités, soit la part financière que les collectivités consacrent à la culture dans leurs budgets globaux, est plus élevé en moyenne que celui des départements et des régions, respectivement 7,5 %, 1,8 % et 2,7 %. La majorité (56 %) des dépenses culturelles territoriales bénéficient au soutien à la création et à la diffusion artistique (pour 5,2 milliards d'euros), la conservation et la diffusion patrimoniale recevant près de 40 % des dépenses totales (soit 3,6 milliards d'euros). Communes et intercommunalités financent en priorité les équipements et services culturels de proximité pour leurs habitants, comme en témoigne l'importance des dépenses consacrées aux bibliothèques et médiathèques, à l'action culturelle et à la création et diffusion des spectacles vivants (musique, art lyrique, danse, théâtre...) dont une partie est dévolue aux établissements d'enseignement artistique (conservatoires, écoles d'art, etc.). Dotés d'une compétence obligatoire en matière d'archives et de bibliothèques départementales, les départements orientent leurs dépenses culturelles vers les patrimoines. Les régions, enfin, consacrent plus des deux tiers de leurs dépenses culturelles totales aux activités culturelles et artistiques, essentiellement sous forme de subventions. Si les dépenses culturelles des collectivités territoriales sont dans l'ensemble relativement stables depuis 2010 (+ 1 % à champ constant), elles n'ont pas évolué de la même façon selon les collectivités : les régions (+ 6 %) et surtout les intercommunalités (+ 26 %) ont été dynamiques, tandis que les dépenses culturelles des communes et celles des départements ont en revanche diminué (respectivement - 2 % et - 9 %)
Le développement économique local et la participation des entreprises privées by Jean-Cédric Delvainquière( Book )

1 edition published in 1991 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

 
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.63 (from 0.61 for Dépenses ... to 0.95 for Intercommu ...)

Globalization and integrated area development in European cities
Covers
Languages
French (10)

English (4)