WorldCat Identities

Büchler, Matthias (1962-....).

Overview
Works: 33 works in 45 publications in 2 languages and 63 library holdings
Roles: Thesis advisor, Other, Opponent, Author
Publication Timeline
.
Most widely held works by Matthias Büchler
Glomérulopathies post infectieuses à dépôts d'IGA : une étude de cohorte multicentrique française by Charlotte Jaulerry( )

2 editions published in 2018 in French and English and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Infection à cytomégalovirus en transplantation rénale : facteurs prédictifs d'une rémission spontanée by Johan Noble( )

2 editions published in 2016 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Introduction : Le seuil optimal de valeur PCR d'une virémie du cytomégalovirus (CMV) pour débuter un traitement antiviral curatif n'est pas connu. Le but de cette étude était d'évaluer les facteurs prédictifs associés à une guérison spontanée du CMV chez les patients transplantés rénaux et de créer un score prédictif de rémission. Les performances de ce score ont été testées sur une cohorte de validation multicentrique. Méthode : Parmi les patients transplantés rénaux de notre centre, ceux présentant au moins une virémie CMV quel que soit le délai post greffe, ont été inclus dans notre analyse. L'infection à CMV était diagnostiquée par détection de l'ADN du CMV sur PCR sur sans total (Abbott® RealTime CMV, étalonné selon la norme OMS et exprimée en log UI / ml, détection = 1,79 UI log / ml). Une prophylaxie (valganciclovir) était donnée pendant 3 mois pour R+ et 6 mois pour D+R-. Les symptômes cliniques et biologiques attribuables à CMV ont été recueillis. Une guérison rapide et spontanée de la virémie CMV était définie par une charge virale indétectable avant le quatrième contrôle. Les résultats sont exprimés en moyenne ± écart-type. Résultats: Entre 05/2012 et 05/2015, 137 patients ont présenté au moins une PCR CMV positive. 55 (36%) ont guéris spontanément. 82 patients n'ont pas spontanément négativés leur virémie CMV. Un seuil de charge virale inférieur à 2,73 log UI/mL a été défini en analyse ROC comme optimal pour prédire la rémission spontanée. En analyse multivariée, les facteurs prédictifs de rémission rapide et spontanée étaient : une PCR initiale < 2.73 log UI/ml (OR = 7 [2.9 - 18], p= 0.00002), l'absence de diarrhée au moment de la virémie (OR = 7.9 [1.8-56], p= 0.017). L'absence de leucopénie ou lymphopénie était également associée à la rémission du CMV dans un autre modèle multivarié (OR = 3.5 [3.2-23], p = 0.044). Un score prédictif <1 (virémie initiale < 2.73 log UI/ml sans diarrhée ni leuco/lymphopénie et sans augmentation de la charge virale > 1 log avant le 4eme contrôle) était associé à une rémission rapide et spontanée du CMV avec une bonne valeur prédictive négative dans la cohorte principale (88%) et dans la cohorte de validation multicentrique (81%). Conclusion : Dans notre modèle, un score < 1 présente bonne valeur prédictive négative pour prédire la guérison spontanée de la virémie CMV chez les patients transplantés rénaux. Ce score pourrait être un outil de décision pour l'introduction d'un traitement antiviral curatif. Afin de prouver sa pertinence clinique, il est nécessaire d'évaluer prospectivement dans une plus grande population ainsi que dans d'autres cohortes de transplantation d'organes
Quel est le ressenti des infirmières ASALEE sur le recrutement des patients diabétiques de type 2 par le médecin généraliste ? by Elodie Deloubes( )

2 editions published in 2020 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Introduction: The ASALEE association facilitate the collaboration between general practitioners and ASALEE nurses about the type 2 diabetic patients care. The general practioner offer to the patient a follow up of their diabetes and then get organise with the ASALEE nurse to carry on this follow up. Objective: To collect the feelings of ASALEE nurses on the recruitment of type 2 diabetic patients by the Doctor. Material and Method: A qualitative study was carried out between March and May 2020 by means of semi-structured interviews with 14 ASALEE nurses in Indre et Loire. Results: The nurses were generally satisfied with the recruitment, although the practices varied greatly from one Doctor to another. From their point of view, the responsibility of the recruitment go first and foremost to doctor. They mainly have two expectations about the recruitment: to recruit all type 2 diabetic patients and improve the oral presentation. Discussion: Doctors and nurses have two different way to apprehend the patients. Nurses, with a pathology-centered approach, would like to be able to follow all type 2 diabetic patients. Doctors, for their part, adopt a patient-centered approach, and prefer to select patients according to their motivation, their other comorbidities, their social background and religious convictions, etc. These two distinct point of view can weaken the doctor / nurse collaboration. Recruitment therefore raises the question, what rule for the nurse and for the doctor in this primary care coordinated exercise. Regular and respectful exchanges are essential to help nurses and doctors to know each other better and take the lead of their field of competence
Polykystose rénale autosomique dominante et cancers cutanés non-mélanomateux post-transplantation rénale : les mutations non troncantes du gène PKD1 comme facteur de risque génétique by Claire Geneste( )

2 editions published in 2018 in English and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

La polykystose rénale autosomique dominante (PKRAD) est la première cause génétique d'insuffisance rénale, avec principalement des mutations des gènes PKD1 (75%) et PKD2 (15%). Elle mène dans de nombreux cas à une transplantation rénale. Plusieurs études ont montré que les patients présentant une mutation de PKD1 présentaient une insuffisance rénale terminale 20 ans plus tôt que ceux présentant une mutation de PKD2. Par ailleurs, le traitement immunosuppresseur au long cours, nécessaire après une transplantation, est connu pour favoriser la survenue de cancers cutané non mélanomateux (CCNM). Dans plusieurs cohortes, la PKRAD est un facteur de risque indépendant de développement de CCNM après transplantation rénale. Jusqu'à présent, il n'existe aucune cause connue, y compris génétique, permettant d'expliquer l'association entre l'ADPKD et l'incidence des CCNM après transplantation. L'objectif de cette étude est d'évaluer si un type de mutation de PKD1 ou PKD2 est associé à un risque accru d'apparition de CCNM. Nous avons mené une étude rétrospective monocentrique incluant tous les patients atteints de PKRAD transplantés rénaux au CHU de Tours de 1987 à 2016. Nous avons utilisé notre base de données clinico-biologique, comprenant des études génétiques, et effectué des analyses multivariées avec ajustement sur les facteurs de risque de CCNM. Nous avons inclus 245 polykystiques transplantés rénaux: 206 (84,1%) avaient une mutation de PKD1 et 19 (7,8%) de PKD2. La durée moyenne de suivi était de 10,8 ± 6,3 ans. Au total, 162 cas de CCNM ont été diagnostiqués pendant la période de suivi, chez 69 patients (28,2%). L'incidence des CCNM à 20 ans en cas de mutation de PKD1 était de 48,9%. Le risque de CCNM était plus faible en cas de mutation de PKD1 troncante par rapport aux non troncantes (p=0,023). Ce risque restait significatif en analyse multivariée après ajustement sur l'âge, le sexe, le phototype et le traitement immunosuppresseur d'induction (risque relatif à 0,37 IC 95% [0,21-0,68], p<0,01). Une mutation PKD1 non troncante était également un facteur de risque de multiple CCNM après transplantation en anlyse multivariée [Odds ratio pour chaque CCNM supplémentaire: 2,08 IC 95% (1,45-2,94), P<0,001]. Nos résultats montre qu'être porteur d'une mutation non troncante de PKD1 est un facteur de risque indépendant du développement de CCNM après une transplantation rénale
Traitement d'induction chez le patient transplanté rénal immunisé sans DSA pré-greffe by Annabelle Goumard( )

2 editions published in 2018 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

L'utilisation du basiliximab était réservée aux patients non immunisés. Cependant, la meilleure caractérisation du risque immunologique a ouvert la voie à son utilisation chez le patient immunisé sans anticorps anti-donneur spécifique (DSA). L'objectif était d'évaluer l'efficacité relative du basiliximab chez le patient transplanté rénal immunisé sans DSA prégreffe. Méthodes. Etude rétrospective monocentrique incluant tous les patients adultes (greffes combinées exclues) entre l'introduction de Luminex (juin 2007) et juin 2017. L'absence de DSA en single antigen a été validée après analyse individuelle de chaque dossier. Le risque de rejet aigu (clinique ou infra-clinique) et l'apparition de DSA a été analysé en uni- et multivarié (test de log rank et modèle de Cox). Résultats. 218 (21%) transplantés rénaux immunisés sans DSA pré-greffe ont été identifiés (basiliximab=60, rATG=158). Les patients ayant reçu du basiliximab avaient un taux de greffon incompatible (TGI) plus faible (24,0±24,3 vs. 63,8±32,3%, p<0,001), avaient plus souvent reçu une première greffe (88,3 vs. 53,8%, p<0,001) et/ou une greffe avec un donneur vivant (13% vs 2% p=0,005). Au cours du suivi moyen de 4 ans, le risque de rejet aigu prouvé par biopsie (BPAR) était plus élevé dans le groupe basiliximab (n=15, 25%) que dans le groupe rATG (n=13, 8,2%) (p= 0,0009). Ce surrisque de rejet aigu persistait après ajustement sur différents facteurs tels que l'âge du donneur et receveur, le type de donneur, le TGI et l'immunosuppression d'entretien (HR= 3,52 [1,28-9,70] p=0,015). L'apparition de DSA (MFI >1000) était observée chez 13 (21,7%) et 25 (15,8%) patients traités respectivement par basiliximab et rATG (p= 0,167). Conclusion. Le basiliximab semble être associé à un surrisque de rejet aigu par rapport au rATG chez les patients transplantés rénaux immunisés sans DSA préformés
Influence du confinement sur la relation entre les équipes soignantes des EHPAD et les proches du patient durant l'épidémie COVID-19 : du point de vue des équipes soignantes by Marine Roger( )

2 editions published in 2020 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Context: In France, in response to the spread of the Covid-19 epidemic in early 2020, a population containment was instated, which restricted human contact and travel to the absolute minimum. During this period, nursing homes saw major reorganisation given the frailty of the older people in their charge. In nursing homes, the triangular relationship between care providers, families and patients is a decisive factor in caring for the last group. Objective: To explore the influence of the population containment during the Covid-19 epidemic on the relationship between nursing home staff and the families of residents. Method: Qualitative survey by semi-directed interviews with 14 care providers from four nursing homes in Loir-et-Cher in June 2020. Recording of the interviews, complete transcription and thematic analysis of the content with development of a theory. Results: The relationship between the care teams and families was particularly impacted by the lockdown. The methods of communicating with the families changed (for example the videotelephony). Major reorganisation of the care teams was enacted in order to tackle this unknown virus (new healthcare protocols, new functions, an increased workload, and amplification of cooperation). A strengthening of the relationship of trust was observed, with increased recognition from the families for the work that the care providers. That made support for the teams during a difficult period. Many factors that may have influenced the relationship with the families of residents, with a more or less marked and a more or less positive influence: families' understanding of infection prevention measures, cohesion of the teams, workload, image portrayed by the media, fear of increased litigation. Doubts remained concerning the continuation of this recognition in the future. Conclusion: This period has strengthened the relationship between the families of patients and the care teams but with certain limits. It will be interesting to study how this relationship evolves in the future and what could have been improved during this crisis management
Primoinfection à Epstein-Barr Virus (EBV) la 1e année post-transplantation rénale chez des adultes à risques (EBV D+R-) : une étude prospective dans 13 centres français de transplantation rénale by Charlotte Deschamps( )

2 editions published in 2019 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Background. Primary EBV infection is a rare but potentially serious complication after renal transplantation in adults. No antiviral prophylaxis strategy has been clearly established. The objective of our study is to measure the incidence of primary EBV infection in the first-year post-transplant in high risk recipients (EBV D+R- seromismatch). Methods. This multicentric prospective study in 13 french transplant centers enrolled all adult recipients of a renal transplant, seronegative for EBV receiving a graft from a EBV seropositive donor (D+R-) from January, 2017 to June 2018. Serology and EBV viral load (PCR) were collected the first year post-transplant. Results. Among 25 EBV D+R- patients, 17 (68%) developed primary EBV infection at 1 year: 15 with viremia associated seroconversion and 2 with isolated viremia without seroconversion. The incidence of primary EBV infection was lower in patients who received antiviral prophylaxis (53%) compared to patients who did not (100%; p=0,053). 3 patients (12%) developed a post-transplant lymphoproliferative disease (PTLD), all of which occurred after primary infection. No association between primary EBV infection and lymphopenia, immunosuppressive regimen and CMV/BK virus infection was found. Conclusions. Primary EBV infection is a common complication in the EBV D+Rpopulation with an increased risk of PTLD. Our study suggests that antiviral prophylaxis could prevent primary infection
La place du médecin généraliste dans le suivi partagé des patients greffés rénaux : étude observationnelle auprès des praticiens de la région Centre-Val de Loire by Thomas Van Damme( )

2 editions published in 2018 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Introduction : La transplantation rénale est le traitement de l'insuffisance rénale chronique terminale offrant la meilleure qualité de vie au patient. Comme le préconise la HAS dans ses recommandations de 2007, elle nécessite un suivi régulier et partagé entre les néphrologues et les médecins généralistes. L'objectif de ce travail, soutenu par l'association de patients France Rein Centre-Val de Loire, est d'évaluer les pratiques, les difficultés de prise en charge des patients greffés rénaux en Médecine Générale ainsi que les voies d'amélioration possibles pour réintégrer le médecin généraliste dans un suivi partagé optimal. Méthode : Etude observationnelle descriptive réalisée au moyen d'un questionnaire destiné aux médecins généralistes de la Région Centre-Val de Loire, ayant dans leur patientèle au moins un patient greffé rénal entre 2000 et 2016 au CHRU de Tours. Résultats : Sur les 697 médecins généralistes sollicités, 319 ont répondu au questionnaire soit un taux de réponse de 45,8 %. 311 réponses ont été exploitées. Près de la moitié des médecins généralistes voient en consultation leurs patients greffés rénaux plus de deux fois par an ; le motif de la dernière consultation étant majoritairement un problème médical aigu. 54 % des médecins interrogés se sont parfois trouvés en difficulté de prise en charge face à leur patient greffé rénal. La méconnaissance des interactions médicamenteuses avec les immunosuppresseurs et les comorbidités associées à la transplantation constituent les principales difficultés de prise en charge. Contacter le néphrologue de proximité (hors CHRU) constitue le premier réflexe en cas de difficulté de prise en charge. 74 % des médecins ne connaissent pas l'existence de la ligne téléphonique directe avec le centre transplanteur régional. Les médecins généralistes estiment avoir une place modérée dans le suivi partagé, même si leur contribution principale réside dans le premier recours. La formalisation d'un protocole commun de suivi pour ces patients particuliers peut constituer un moyen de renforcer le rôle du médecin généraliste. Conclusion : Le médecin généraliste s'inscrit de manière naturelle dans le suivi des patients greffés rénaux. Sa place dans le suivi partagé reste aujourd'hui à redéfinir sur des bases concertées
Etude des méthodes d'estimation de l'exposition des transplantés rénaux aux immunosuppresseurs : application à la ciclosporine et au mycophénolate mofétil by Matthias Büchler( Book )

2 editions published in 2004 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

L'objectif du présent travail était l'estimation de l'exposition des transplantés rénaux à deux médicaments : le mycophénolate mofétil (MMF) et la ciplosporine (CsA). Les modalités du suivi thérapeutique des patients traités par le CsA et le monitoring de l'acide mycophénolique (MPA), le principal métabolite du MMF, ne sont pas encore clairement établis. Dans un premier temps nous avons montré que la pharmacocinétique du MPA est très variable selon que le MMF est utilisé en association avec la CsA ou du sirolimus. Ensuite nous avons estimé l'aire sous la courbe des concentrations plasmatiques de la CsA et du MPA, d'abord par régression multilinéaire, puis par une étude de population utilisant les paramètres pharmacocinétiques suivis d'un estimation individuelle de type bayésien. Enfin, une étude pharmacodynamique de la CsA a été effectuée avec la mesure de la calcineurine intra-lymphocytaire et de l'endothéline plasmatique. Nos différentes études confirment qu'il existe une forte variabilité de l'exposition au MMF et à la CsA et qu'une approche individuelle est nécessaire lors de l'utilisation de ces médicaments
Evaluation de l'association entre la dyslipidémie induite par les inhibiteurs de mTOR en conversion et la récidive de cancer cutané en transplantation rénale by Florent Von Tokarski( )

2 editions published in 2020 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Introduction: mTOR inhibitors are indicated for secondary prevention of non-melanoma skin cancers following kidney transplantation. Dyslipidemia is a frequent side-effect. The intensity of mTOR inhibitors-induced dyslipidemia was associated with stage 4 renal carcinoma prognosis. We intended to assess lipid levels change association with post-switch NMSC recurrence. Methods: 72 patients kidney transplant recipients treated with mTOR inhibitors switch between 2001 and 2016 were included in this retrospective and monocentric study. NMSC recurrence at last follow-up was the primary endpoint. Results: During a mean follow-up time of 77 ± 37 months, 22 patients had a NMSC recurrence. The only factor associated with recurrence risk was male gender (HR=5.11 [1.19-21.91] ; p=0.028). Cholesterol levels at 3 months post-switch were available in 53 patients. Triglycerides were significantly higher in patients with recurrence (2.45±0.85 vs 1.85±0.86 mmol/L, p=0.012) and was associated with higher risk of recurrence (HR=1.64 [1.01-2.67] ; p=0.047). Total cholesterol levels change during the 3 months following switch was associated with higher risk of recurrence (HR=5.90 [1.06-32.86] ; p=0.043). After adjusting variable remained associated with higher risk of NMSC recurrence. Conclusion: High triglycerides levels at month 3 after switch for mTOR inhibitors is associated with higher recurrence risk
Performances intellectuelles des patients adultes atteints de phénylcétonurie : résultats d'une étude multicentrique et revue de littérature by Pauline Beurier( )

2 editions published in 2018 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Introduction : La phénylcétonurie (PCU) est une maladie génétique responsable en l'absence de traitement d'une déficience intellectuelle. Si le dépistage néonatal systématique et la mise en place dès la naissance d'un régime contrôlé en phénylalanine (PHE) permet un développement intellectuel satisfaisant, les résultats à long terme sont mal connus. L'objectif de l'étude était d'évaluer les performances intellectuelles des adultes atteints de PCU. Méthodes : L'étude a mesuré le quotient intellectuel (WAIS-IV) à l'inclusion de patients adulte atteints de PCU, dans le cadre d'une cohorte multicentrique prospective sur 5 ans. Résultats : Cent quatre-vingt-sept patients (âge médian 27,2ans) ont été inclus (152 PCU classique, 26 PCU atypique et 9 avec hyperphénylalaninémie persistante). Le QI médian était de 92[79;104], 105[99;114] et 114 [96;125,5] respectivement (p=0,003). Tous les indices de mesure du QI étaient diminués dans le groupe PCU classique à l'exception de l'indice de compréhension verbale (p=0,064). Dans le groupe PCU classique, il n'y avait pas de différence de QI entre les patients traités ou non (92 vs 89, p=0,1439). Discussion : Les adultes atteints de PCU dépistés à la naissance et traités précocement, ont des QI normaux à l'âge adulte. Les QI les plus bas sont observés chez les patients atteints de PCU classique, forme la plus sévère de la maladie. Le maintien du régime contrôlé en PHE à l'âge adulte ne semble pas influencer le QI des patients mais dans la littérature, des déficits neurocognitifs mesurés par d'autres tests psychométriques ont montré des effets délétères de l'hyperphénylalaninémie chronique sur les patients, notamment vis à vis des fonctions exécutives. Conclusion : Les QI des patients PCU adultes traités précocement sont normaux. Les résultats à plus long terme seront apportés par la partie prospective de l'étude
Induction chez les patients transplantés rénaux à partir de donneurs Maastricht III : sérum antilymphocytaire versus Anticorps anti-IL2-récepteur by Nicolas Goin( )

2 editions published in 2019 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Introduction: We analyzed the graft function evolution in kidney transplant recipients from controlled deceased donors after cardiocirculatory death (cDCD) when one of the two recipients received an induction by anti-IL2-receptor antibodies (anti-IL2R) and the other an induction by antithymocyte globulin (ATG) which is currently recommended due to fear of delayed graft function (DGF). Material and Methods: This retrospective study was carried out at the university hospital centers of Tours, Nantes and Poitiers from November 2015 to December 2018. We compared 23 recipients from cDCD induced by anti-IL2R to the 23 contralateral kidney recipients who received an induction by ATG. We analyzed in both groups the occurrence of DGF, the glomerular filtration rate (GFR) and the proteinuria at 3-, 6- and 12-months post-transplantation, as well as the occurrence of severe infections at 1 year. Results: We observed 20% (4/20) of DGF in the anti-IL2R group vs 11% (2/18) in the ATG group (ns). Graft function at 3 and 6 months was not significantly different according to the induction. It was better in the anti-IL2R group than in the ATG group at 12 months (GFR at 58 ± 18 vs 46 ± 20 ml/min/1.73m2, p < 0.05). Proteinuria was not significantly different at 3, 6 and 12 months. The rate of infections requiring hospitalization at 1 year was lower in the anti-IL2R group compared to the ATG group: 17% (4/23) vs 48% (11/23), p < 0.05. Conclusion: We did not observe any graft function difference in kidney transplant recipients from cDCD donors induced by anti-IL2R compared to the contralateral kidney recipients induced by ATG. Given the increased infectious risk associated with ATG, this could lead to a change in recommendations
Mycophénolate mofetil et vascularites à Anca : une étude pharmaco-clinique de l'acide mycophénolique by Benjamin Chaigne( Book )

1 edition published in 2012 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

La reconstitution lymphocytaire T après traitement par anticorps polyclonaux antilymphocytaires en transplantation rénale by Hélène Longuet( Book )

1 edition published in 2011 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Exploration de l'érythropoïese chez des transplantés rénaux traités par sirolimus : une étude prospective by Mathieu Sacquépée( Book )

1 edition published in 2005 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Valeur pronostique des anticorps anti-HLA fixant le C1Q dans le rejet humoral aigu en transplantation rénale by Elodie Bailly( )

1 edition published in 2015 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Introduction : La réponse humorale alloimmune reste une cause majeure de rejet et de perte de greffon en transplantation d'organes. Les mécanismes des anticorps anti-HLA spécifiques du donneur (DSAs) expliquant leur pathogénicité diverse sont encore mal compris. Méthodologie : Etude longitudinale de la capacité de fixation par les DSAs de la fraction C1q du complément comme marqueur pronostique dans le rejet aigu humoral. Inclusion de patients transplantés rénaux de l'étude RITUX ERAH présentant un rejet humoral aigu au cours de la première année de transplantation, et traités par rituximab ou placebo. Recueil des échantillons sériques prégreffe, au jour du rejet, à 3 et 6 mois pour analyse centralisée avec recherche de DSAs et analyse de leur capacité à fixer le C1q. Résultats : Parmi les 25 patients inclus, 17 patients (68%) avaient des DSAs fixant le C1q au moment du rejet. La présence de DSAs fixant le C1q était associée à une glomérulopathie chronique d'allogreffe évoluant plus sévèrement à 6 mois (p=0,036). La persistance de DSAs fixant le C1q 3 et/ou 6 mois après le rejet était associée à l'apparition d'une glomérulopathie du transplant (p=0,006), à des dépôts de C4d dans les capillaires péritubulaires plus sévères à 6 mois (p=0,008) et à la protéinurie à 1 an du rejet (p=0,022). La capacité de fixation du C1q était corrélée aux MFI des DSAs au jour du rejet, à 3 et 6 mois après le rejet. Il y avait plus de DSAs fixant le C1q en contexte de retransplantation (p=0,026). Conclusion : Nous mettons en évidence la valeur pronostique des DSAs fixant le C1q comme un marqueur d'évolution histologique péjorative vers la chronicité des lésions après rejet aigu humoral
Anticorps anti-HLA et rejet chronique de greffe rénale : étude rétrospective chez 194 greffes rénaux consécutifs à Tours by Matthias Büchler( Book )

1 edition published in 1994 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Stratégies de préservation et d'immunoprotection du greffon dans un modèle de transplantation d'îlots pancréatiques by Sébastien Giraud( )

1 edition published in 2013 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Organ and tissue transplantation is affected by a shortage of grafts, leading to enlargement of donor criteria. Consequently, these new marginal organs are more susceptible to ischemia-reperfusion injury (IRI). IRI increases primary graft dysfunctions and contributes to increase graft immunogenicity and consequently the occurence of acute and chronic rejection. Our objectives were : firstly, the necessity to limit I/R damages and preserve graft integrity, secondly, the importance to reduce graft immunogenicity and control the graft rejection while maintaining an immunocompetent recipient. To limit IRI we evaluated the new SCOT preservation extracellular type solution containing PEG 20kDa 30g/L in a murine model of pancreatic islets isolation and transplantation. The improvement of conservation with SCOT permitted to maintain the islets integrity and to reduce graft immunogenicity, due to the immunoprotective properties of PEG 20kDa (effects obtained with PEG 20kDa at 10 to 30g /L). In this same model our second objective was to establish a peripheral immunological tolerance of the graft by transient depletion of alloreactive T cells. This depletion of T cells in division was induced at the time of islet allotransplantation by an administration of an inducible nucleosidic analogue during 14 days. Transient alloreactive T cells depletion induced a dominant immunotolerance marked by the emergence of a persistent regulatory T cells CD4+CD25+FoxP3+ population. Thus, regulation of homeostatic balance between effector and regulatory T cells could open an interesting way to control the immune reaction against allograft
 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  General Special  
Audience level: 0.94 (from 0.94 for Influence ... to 0.95 for Influence ...)

WorldCat IdentitiesRelated Identities
Languages
French (28)

English (4)