WorldCat Identities

Van Obberghen, Emmanuel (1945-....).

Overview
Works: 30 works in 54 publications in 2 languages and 60 library holdings
Roles: Thesis advisor, Other, Contributor
Publication Timeline
.
Most widely held works by Emmanuel Van Obberghen
Obésité, acides gras et cancer du foie : effets de l'oléate sur les cellules de cancer du foie by Caroline Arous( Book )

2 editions published in 2011 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

La prévalence de l'obésité ne cesse de croître dans les pays industrialisés et devient un véritable problème de santé publique. L'obésité associée à l'insulinorésistance sont des facteurs de risque de certain cancer. Le lien épidémiologique entre l'obésité et le carcinome hépatocellulaire (CHC) qui constitue la 3ème cause de mortalité par cancer dans le monde, n'est pas si évident. En effet, les mécanismes moléculaires à l'origine de cette association ne sont pas déterminés. L'obésité et l'alimentation riche en lipides présentes dans les pays industrialisés induisent des variations physiologiques importantes à l'origine entre autres, d'une augmentation des taux circulants de palmitate (acide gras saturé) et de l'oléate (acide gras mono-insaturé). En effet, une augmentation de 50 µM d'oléate chez les individus obèses est observée par rapport aux sujets de poids normal. Cette augmentation pourrait expliquer le lien épidémiologique entre obésité et augmentation de risque de développer un CHC. Le palmitate est connu pour ses effets toxiques sur les hépatocytes, à l'inverse de l'oléate, dont les effets sont encore très controversés. Quelques études montrent son implication dans l'invasion et la progression de certains cancers. Néanmoins, son effet pro-ou anti-tumoral n'est pas défini dans le CHC. Ce travail de thèse avait pour but d'étudier les effets et les mécanismes moléculaires impliqués dans la prolifération de cellules de CHC induit par l'oléate et indirectement par l'obésité. Nous avons soumis des cellules d'hépatocarcinome humain à différentes concentrations d'oléate, dont une « physiopathologique » de 50 µM. Nous avons montré que la voie mammalian Target Of Rapamycin Complex 1 (mTORC1) est responsable de la progression du cycle cellulaire et des effets prolifératifs de l'oléate en concentration physiopathologique. En effet, mTORC1 est un effecteur majeur de la transduction du signal en réponse aux nutriments, impliqué dans la prolifération, la croissance cellulaire et souvent dérégulé dans les cancers, dont le CHC. Par ailleurs, nous avons observé qu'en présence d'oléate, nos cellules deviennent résistantes à l'effet antiprolifératif de la rapamycine, un inhibiteur de la voie mTORC1 utilisé en thérapeutique. Les phospholipases D (PLD) produisent de l'acide phosphatidique (PA), capable d'activer mTORC1 et dans certain cas, de rendre cette kinase résistante à la rapamycine. Effectivement, l'oléate induit la production de PA, responsable de l'activation de la voie mTORC1/4E-BP1 et de l'augmentation de la prolifération des cellules d'hépatocarcinome. L'inhibition de la production de PA réverse la résistance à la rapamycine induite par l'oléate sur l'axe mTORC1/4E-BP1. Nos travaux ont mis en évidence que l'oléate constitue un lien moléculaire épidémiologique entre obésité et CHC, et aide à la compréhension moléculaire des effets de cet acide gras sur la progression du CHC. Par ailleurs, il est possible d'envisager de nouvelles perspectives pour la prévention et/ou le traitement de ce cancer, réputé chimio- et radio-résistant dont seule la résection chirurgicale constitue un traitement efficace à ce jour. En effet, le traitement du CHC par des inhibiteurs de PLD pourrait être envisagé et constituerait une alternative à l'utilisation de la rapamycine ou de ses dérivés, inefficaces en présence d'obésité ou d'insulinorésistance. De plus, nos résultats mèneront à d'éventuelles recommandations nutritionnelles pour la prévention primaire ou secondaire du cancer du foie
Régulations et recherche de nouveaux partenaires des protéines SOCS by Pierre Gontard( Book )

2 editions published in 2010 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

SOCS (Suppressor Of Cytokine Signaling) proteins are expressed in response to cytokines and hormones. Generally speaking SOCS exert a negative feedback on signaling pathways, which induce their expression. Thus, SOCS proteins are potent inhibitors of insulin signal and dysregulation of their expression and/or action could play a key role in insulin resistance and diabetes. During my PhD, I first identified microRNAs targeting SOCS-1, -2 and -3 mRNAs and potentially implicated in the regulation of SOCS expression. In addition, to specify the molecular mechanisms driven by SOCS proteins, I planed to define new partners of SOCS-3. Thus, I demonstrated that the phosphatase calcineurin interacts with SOCS-3 in vitro and in vivo. In transgenic mice expressing constitutively SOCS-3 in skeletal muscle, this association is illustrated by a colocalization of calcineurin and SOCS-3 leading to the delocalization and sequestration of calcineurin at the periphery of muscle fibers. In correlation with altered calcineurin function, a decreased locomotor activity is observed in transgenic animals. Since it was known that skeletal muscle is able to synthesize and secrete molecules, I wanted to determine whether constitutive expression of SOCS-3 in muscle could alter its secretive function. My analysis showed that whereas increased circulating levels of Interleukin-6 (partially produced by skeletal muscle) are detected in control animals under a high fat diet, no variation is observed in transgenic mice. My investigations brought new insights into the molecular mechanisms driven by SOCS and suggested a new role for SOCS proteins, beside their repressive function, as signaling molecule
Identification de gènes dérégulés dans le tissu adipeux au cours de l'obésité : étude de la protéine "matricellulaire" SPARC et des métalloprotéinases by Carine Chavey( Book )

2 editions published in 2003 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Obesity represents a major health problem and results from interactions between genetic and environmental factors. By suppressive subtractive hybridization, we identify SPARC as a new extracellular protein upregulated in obese adipocytes. We show that SPARC is regulated in vivo by insulin and food intake. Purified SPARC increases PAI-1 (plasminogen activator inhibitor-1) mRNA level in adipose tissue explants suggesting that SPARC may play a role in adipose tissue development and/or in obesity-associated complications. Moreover, SPARC is expressed in human fat tissue and its expression is increased during adipose conversion of human preadipocytes. Using genetically modified mice on adrenergic receptors, we show that SPARC may be involved in adipose tissue hyperplasia. Next, we analyzed the expression of the metalloproteinases (MMP) and their inhibitors (TIMP) during obesity. We observe that some MMPs and TIMPs are dysregulated in obese adipose tissue especially in stromal fraction. We show that their proteolytic activities are also modulated and we discover a new ~30kDa-caseinolytic activity upregulated in obese adipocytes. Finally, the MMP inhibitor, BB-94, represses the adipose conversion of rat primary preadipocytes by preventing the early expression of C/EBPb transcription factor. These results suggest a major role of the MMPs/TIMPs balance in adipogenesis and during adipose tissue growth. In conclusion, we demonstrate that proteins involved in extracellular matrix integrity, such as SPARC and the metalloproteinases, play an important role in adipose tissue development during obesity. Extracellular matrix remodelling could be required for adipose tissue growth
Relations entre les voies de signalisation des intégrines et celles de l'insuline et de l'IGF-I : un rôle pour les protéines FAK et IRS-1 by Patricia Lebrun( Book )

2 editions published in 2000 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

La protéine IRS-1 (Insulin Receptor Substrate-1) est un des substrats majeurs des récepteurs de l'insuline et de l'IGF-I. En présence d'insuline, IRS-1 est phosphorylé sur tyrosine et peut interagir avec les intégrines. Les intégrines jouent un rôle important dans l'adhésion des cellules entre elles et dans leur attachement à la matrice extracellulaire. Après adhésion cellulaire, la tyrosine kinase FAK est phosphorylée sur tyrosine et activée. Nous avons mis en évidence que l'engagement des intégrines induit la phosphorylation sur tyrosine d'IRS-1 et que FAK interagit avec IRS-1. Cette association est dépendante du domaine C-terminal de FAK, mais ne requiert pas son activité kinase. La surexpression d'IRS-1 avec FAK induit une importante phosphorylation sur tyrosine d'IRS-1 et une activation de la PI 3-kinase associée à IRS-1. Nous avons ensuite montré que les intégrines contrôlent l'expression d'IRS-1. Des fibroblastes en suspension expriment très faiblement l'ARNm d'IRS-1 et la ré-adhésion de ces fibroblastes sur fibronectine ou vitronectine restaure le niveau de l'ARNm. Nous nous sommes également intéresés au rôle de FAK dans la régulation de l'expression d'IRS-1. (...). Le contrôle de l'expression d'IRS-1 par les intégrines permettrait d'expliquer une potentialisation à long terme par l'adhésion cellulaire du signal généré par l'insuline ou l'IGF-I. En revanche, la formation du complexe FAK/IRS-1, ainsi que la phosphorylation d'IRS-1 induite par FAK permettrait d'expliquer une potentialisation à court terme de l'action de l'insuline et de l'IGF-I
MODULATION PAR L'ADHESION CELLULAIRE ET L'AMPC DES VOIES DE SIGNALISATION STIMULEES PAR LES FACTEURS DE CROISSANCE by VERONIQUE CALLEJA( Book )

2 editions published in 1999 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

LA PHOSPHORYLATION DE FAK EST MODULEE PAR L'ADHESION CELLULAIRE ET PAR LES RECEPTEURS A ACTIVITE TYROSINE KINASE. ELLE INTERAGIT AVEC DES PROTEINES DE SIGNALISATION COMME SRC, LA PI3-KINASE, OU GRB2 CONNUES POUR ETRE STIMULEES APRES ACTIVATION DE CES RECEPTEURS. NOUS AVONS TOUT D'ABORD ETUDIE L'INTERRELATION ENTRE L'ADHESION CELLULAIRE ET LA VOIE DE SIGNALISATION DES RECEPTEURS DE L'INSULINE ET L'IGF-1 SUR LA REGULATION DE FAK. NOUS AVONS MONTRE QUE L'INSULINE ET L'IGF-1 INDUISENT LA DEPHOSPHORYLATION DE FAK DANS DES CELLULES ADHERENTES, ALORS QUE FAK EST UN SUBSTRAT DES RECEPTEURS DE L'INSULINE ET DE L'IGF-1 DANS LES CELLULES EN SUSPENSION. CECI SUGGERE QUE DES VARIATIONS D'ACTIVATION DE FAK DEPENDANTES DU CONTEXTE CELLULAIRE, DE L'ETAT D'ACTIVATION DES CELLULES OU DU STADE DE DEVELOPPEMENT EMBRYONNAIRE, INDUIRAIENT DES EFFETS BIOLOGIQUES DIFFERENTS VOIR OPPOSES. NOUS AVONS ENSUITE ETUDIE LA REGULATION DE LA PI 3-KINASE ET DETERMINE LE SITE PRINCIPAL D'INTERACTION DE FAK AVEC SES SOUS-UNITES P85 ET P55 P I K. CE NOUVEAU SITE, LA TYROSINE 950, SERAIT UN SITE D'AUTOPHOSPHORYLATION, SE TROUVANT DANS UN DOMAINE YXXM. L'EXPRESSION, DU MUTANT DE FAK PHE-950, INDUIT UNE PERTE DE L'ACTIVITE PI3-KINASE ASSOCIEE A FAK, UNE DIMINUTION DE LA PKB TOTALE ET DE L'ADHESION DES CELLULES, INDIQUANT QUE LA LIAISON DE FAK A LA PI3-KINASE JOUERAIT UN ROLE FONDAMENTAL DANS L'ADHESION STIMULEE PAR FAK. DANS UNE SECONDE PARTIE, NOUS AVONS ETUDIE LE ROLE DU SECOND MESSAGER AMPC AU NIVEAU DE LA REGULATION DE LA VOIE D'ACTIVATION DES ERKS STIMULEE PAR DIFFERENTS FACTEURS DE CROISSANCE. NOUS AVONS CONFIRME QUE L'ACTIVATION DES ERKS PEUT ETRE MODULEE PAR L'AMPC EN FONCTION DU TYPE CELLULAIRE MAIS QU'ELLE DEPEND AUSSI DE LA NATURE DU RECEPTEUR TYROSINE KINASE IMPLIQUE DANS L'ACTIVATION. DE PLUS, L'EFFET DE L'AMPC SUR LA PROLIFERATION ET LA DIFFERENCIATION CELLULAIRE NE DEPENDRAIT PAS TOTALEMENT DE LA MODULATION DE L'ACTIVITE ERK
Etude des mécanismes d'activation de la protéine kinase B (Akt/PKB) par les seconds messagers de nature phospholipidique et nucléotidique : mécanismes PI-3 Kinase dépendants et indépendants by Nathalie Filippa( Book )

2 editions published in 2001 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

The discovery in 1995 that Akt/PKB (Protein Kinase B) is the target of PI-3K products has generated a considerable interest and provides a link between PI-3K and its targets. All the research performed has produced very interesting results summarized in the kinases like PKCs, RSKs, SGKs and P70S6k is discussed even if their effects diverge from those of Akt/PKB. During my doctorate, I was interested by Akt/PKB mechanisms of activation not only by PI-3K phosphorylation products but also by other second messengers like cAMP. The first part of the discussion concerns PI-3K-dependant mechanism of Akt/PKB activation. We focus on the importance of both Akt/PKB and its activating kinase PDK-1 PH domain. The aim of these studies is to understand how these kinases are activated either by insulin or growth factors. Even if at present, Akt/PKB mechanism of activation is a lot clearer. PDK-1 one is still controversial and this point will be discussed here. The second part of the discussion concerns PI-3K-independent mechanism of Akt/ PKB activation. I will refer to two articles corresponding to the work performed during my doctorate on studying Akt/PKB activation by the cAMP second messenger. The last part of my thesis situated in appendix concerns a particular effect of Akt/PKB. In fact, I was interested by the important role of Akt/PKB in apoptosis. The example studied here is the importance of apoptotic mechanisms used during the ischemia/reperfusion phenomenon in rat liver. This last part will not be discussed in my thesis but it brings an interesting example of certain pro- or anti-apoptotic molecules biological effects
Identification de socs-3 comme un nouvel élément de la voie de signalisation de l'insuline : implication dans les mécanismes de résistance à cette hormone by Brice Emanuelli( Book )

2 editions published in 2002 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Obesity is associated with insulin resistance, which may result in type 2 diabetes. We have identified the SOCS-3 protein as a new element of the insulin signaling pathway. The recently discovered SOCS proteins were originally described as cytokine signaling inhibitors. We have shown that SOCS-3 is a new insulin-target gene, and that its transcription occurs in a STAT5b-dependent manner. In return, SOCS-3 interacts with the insulin receptor and inhibits the insulin-induced DNA binding activity of STAT5b and tyrosine phosphorylation of IRS-1. These results indicate that SOCS-3 inhibits insulin signaling. Interestingly, we observed an increase in SOCS-3 expression in adipose tissue of obese and insulin resistant mice and demonstrated that SOCS-3 expression in obesity is dependent upon TNF-alpha, which plays a well-established role in obesity-related insulin resistance. Taken together, our results suggest that SOCS-3 is a new mediator of insulin resistance, that develops during obesity
ETUDE MOLECULAIRE DES INTERACTIONS ENTRE LES PROTEINES IMPLIQUEES DANS LES VOIES DE SIGNALISATION DE L'INSULINE ET DE L'IGF-I by Stéphane Rocchi( Book )

2 editions published in 1998 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

NOTRE TRAVAIL A CONSISTE A L'ETUDE MOLECULAIRE DES INTERACTIONS ENTRE CES PROTEINES IMPLIQUEES DANS LES ETAPES PRECOCES DES VOIES DE SIGNALISATION DE L'INSULINE ET DE L'IGF-I. DANS UN PREMIER TEMPS, NOUS NOUS SOMMES INTERESSES A L'INTERACTION ENTRE IRS-1 ET P85 D'UNE PART, ET ENTRE IRS-1 ET SHP-2 D'AUTRE PART. A L'AIDE DE MUTANTS PONCTUELS D'IRS-1, NOUS AVONS PU DETERMINER DANS LA CELLULE INTACTE (CELLULE 293), QUE LA TYROSINE 608 D'IRS-1 ETAIT LE SITE PRINCIPAL D'INTERACTION D'IRS-1 AVEC P85. LES TYROSINES 1172 ET 1222 D'IRS-1 CONSTITUENT LES SITES D'INTERACTION AVEC SHP-2. DE PLUS, NOUS AVONS MIS EN EVIDENCE UNE DEPHOSPHORYLATION D'IRS-1 PAR SHP-2 IN VITRO. DANS UN SECOND TEMPS, NOUS NOUS SOMMES INTERESSES A UN NOUVEAU SUBSTRAT DU RECEPTEUR DE L'INSULINE, LA PROTEINE GAB1. EN UTILISANT DEUX APPROCHES DIFFERENTES (SYSTEME DOUBLE HYBRIDE DANS LA LEVURE ET EXPRESSION TRANSITOIRE DANS LES CELLULES 293), NOUS AVONS DETERMINE LES RESIDUS TYROSINE DE GAB1 IMPLIQUES DANS LES INTERACTIONS AVEC LA PI3-K ET LA SHP-2. EN EFFET, LA TYROSINE 472 DE GAB1 EST LE SITE PRINCIPAL D'INTERACTION AVEC P85. LES TYROSINES 447 ET 589 DE GAB1 PARTICIPENT A CETTE INTERACTION MAIS DE FACON MOINS IMPORTANTE. CONCERNANT L'INTERACTION DE GAB1 AVEC SHP-2, NOUS AVONS MONTRE QUE SEULE LA TYROSINE 627 DE GAB1 JOUE UN ROLE DANS CETTE ASSOCIATION. DE PLUS, NOUS AVONS MIS EN EVIDENCE LE ROLE CRUCIAL DU DOMAINE PH DE GAB1 POUR LA PHOSPHORYLATION DE GAB1 PAR LE RECEPTEUR DE L'INSULINE DANS LA CELLULE INTACTE. BIEN QUE LA PI3-K ET SHP-2 S'ASSOCIENT PREFERENTIELLEMENT AVEC LES SUBSTRATS DU RECEPTEUR (PROTEINES IRS ET GAB1), NOUS AVONS EGALEMENT MONTRE A L'AIDE DU SYSTEME DOUBLE HYBRIDE DANS LA LEVURE, QUE SHP-2 INTERAGIT DIRECTEMENT AVEC LE RECEPTEUR DE L'INSULINE ET LE RECEPTEUR DE L'IGF-I
SIGNALISATION PAR LES RECEPTEURS A ACTIVITE TYROSINE KINASE : MODULATION AU NIVEAU DES RECEPTEURS ET A DES ETAPES POST-RECEPTEURS by Isabelle Mothe-Satney( Book )

2 editions published in 1997 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

NOUS AVONS MONTRE QUE LES SERINES 612, 632, 662 ET 731 D'IRS-1, DE MEME QUE LA P42 MAP KINASE, NE SEMBLENT PAS ETRE IMPLIQUEES DANS LA DESENSIBILISATION D'IRS-1 PAR L'ACIDE OKADAIQUE. CEPENDANT, L'ACTIVITE PI 3-KINASE BASALE ASSOCIEE AUX MUTANTS D'IRS-1 EST SUPERIEURE A CELLE ASSOCIEE A IRS-1 SAUVAGE. ENFIN, LA MUTATION DES SERINES 662 ET 731 AUGMENTE LA PHOSPHORYLATION SUR TYROSINE D'IRS-1 ET L'ACTIVITE PI 3-KINASE ASSOCIEE A IRS-1 STIMULEES PAR L'INSULINE. NOS RESULTATS DEMONTRENT L'EXISTENCE D'UNE REGULATION NEGATIVE D'IRS-1 QUI IMPLIQUERAIT AU MOINS LES SERINES 612, 632, 662 ET 731. DANS LE SYSTEME DOUBLE HYBRIDE DE LEVURE, P55PIK, UNE SOUS-UNITE REGULATRICE DE LA PI 3-KINASE, INTERAGIT AVEC LA TYROSINE C-TERMINALE 1316 DU RECEPTEUR DE L'IGF-1 VIA SES DOMAINES SH2, ET AVEC IRS-1. CETTE DERNIERE INTERACTION EST AUGMENTEE SI IRS-1 EST MUTE SUR LES SERINES 662 ET 731. DANS LES 293, L'IGF-1 AUGMENTE LA PHOSPHORYLATION SUR TYROSINE DE P55PIK ET SON ASSOCIATION AVEC IRS-1 ET LE RECEPTEUR DE L'IGF-1. LA PI 3-KINASE INHIBE CES ASSOCIATIONS. NOS RESULTATS INDIQUENT QUE P55PIK JOUERAIT UN ROLE DANS LA SIGNALISATION DU RECEPTEUR DE L'IGF-1. DANS LES PC12, LE NGF ET LE BFGF DIMINUENT LA LIAISON DE HAUTE AFFINITE DE L'EGF ET AUGMENTENT LA PHOSPHORYLATION SUR THREONINE DU RECEPTEUR DE L'EGF. LA P44 MAP KINASE PHOSPHORYLE IN VITRO LE RECEPTEUR DE L'EGF, ET DEUX PEPTIDES DU RECEPTEUR DE L'EGF PHOSPHORYLES DANS LA CELLULE INTACTE PAR LE NGF, SONT RETROUVES PHOSPHORYLES IN VITRO PAR LA P44 MAP KINASE. LA DESENSIBILISATION DE LA LIAISON DE L'EGF A SON RECEPTEUR PAR LE NGF ET LE BFGF SERAIT DUE A UNE AUGMENTATION DE LA PHOSPHORYLATION SUR THREONINE DU RECEPTEUR DE L'EGF, IMPLIQUANT AU MOINS LA P44 MAP KINASE
La fatty aldehyde dehydrogenase : régulation de son expression et rôle protecteur contre le stress oxydant dans l'action de l'insuline by Damien Demozay( Book )

2 editions published in 2006 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

La voie de la Phosphatidylinositol 3-kinase (PI3K) régule l'expression de nombreux gènes. Par une technique d'analyse différentielle d'expression, nous avons identifié des gènes dont l'expression est régulée par la PI3K en réponse à l'insuline dans des adipocytes isolés de rats. L'un code pour la Fatty Aldehyde Dehydrogenase (FALDH), enzyme clé de la détoxification des aldéhydes issus de la peroxydation lipidique tels que l'hydroxynonénal (HNE). Ces aldéhydes contribuent au stress oxydant associé au diabète de type 2. Dans un premier temps, nous avons caractérisé l'expression du gène codant pour la FALDH et mis en évidence chez le rat après injection d'insuline une augmentation de l'expression de ce gène dans le foie et le tissu adipeux blanc. A l'inverse, cette régulation par l'insuline est perdue dans deux modèles de souris insulinorésistantes, ainsi que chez des rats traités à la steptozotocine, qui constituent un modèle hypoinsulinémique de type 1. Dans un deuxième temps, nous avons étudié les effets du stress oxydant sur la signalisation insulinique dans les adipocytes 3T3-L1. Nous avons montré une forte diminution des IRS-1 et IRS-2, et de la tyrosine phosphorylation associée, en présence de HNE. De plus, nous avons détecté une augmentation de la liaison covalente HNE/IRS-1. Aussi, les activités PI3K et PKB sont diminuées en présence de HNE, ce qui entraîne l'altération de fonctions métaboliques contrôlées par l'insuline. Nous avons montré ensuite que la FALDH restaure en partie la phosphorylation sur tyrosine d(IRS et les réponses métaboliques stimulées par l'insuline, en présence de HNE suggérant que la LALDH améliore la signalisation insulinique dans les adipocytes 3T3-L1 soumis à un stress oxydant. En conclusion, notre étude a montré l'implication des aldéhydes réactifs dans le développement de la résistance à l'insuline, et le rôle protecteur que peut y jouer une enzyme de détoxification comme la FALDH dont l'expression est contrôlée par l'insuline
Étude des effets de l'activation de l'AMPK sur la voie de signalisation de l'insuline dans le myocarde by Coralie Segalen( Book )

2 editions published in 2007 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité des patients diabétiques et le diabète est largement reconnu comme un facteur de risque de l'insuffisance cardiaque. Les altérations du métabolisme des myocytes cardiaques, observées avec le développement du diabète, seraient, pour une large part, la conséquence de défauts de signalisations cellulaires, dont celles associées à l'insuline, ainsi que des changements de l'orientation des voies métaboliques dans la cellule et de l'expression de gènes clés du métabolisme. Dans ce contexte, nous nous sommes intéressés à l'AMPK qui est décrite comme un senseur métabolique majeur permettant l'ajustement précis des besoins et des disponibilités énergétiques cellulaires. Le but de notre étude a été de déterminer la ou les interaction(s) spécifique(s) de l'AMPK avec la voie de signalisation de l'insuline dans le myocarde. Tout d'abord, dans le cœur de rat in vivo, nous avons démontré que l'AMPK, activée par l'AICAR ou la metformine, potentialise la réponse à l'insuline au niveau de PKB et sur ses cibles en aval. Ensuite, nous avons étudié, sur des cardiomyocytes ventriculaires isolés de rat adulte, les effets de l'activation de l'AMPK sur la captation de glucose induite par l'insuline. L'AMPK potentialise la signalisation de l'insuline en aval de PKB dans les cardiomyocytes isolés en accord avec nos résultats in vivo. Cependant, l'AICAR, indépendamment de l'activation de l'AMPK, inhibe la captation de glucose basale et celle induite par l'insuline dans les cardiomyocytes isolés en diminuant le pH intracellulaire via l'inhibition de l'échangeur Na+/H+ NHE1
Fast urinary screening of oligosaccharidoses by MALDI-TOF/TOF mass spectrometry by Laurent Bonesso( )

1 edition published in 2014 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

LA CASCADE DES MAP KINASES : INTERACTIONS AVEC DES PHOSPHATASES ET AVEC L'AMPC by Pascal Peraldi( Book )

2 editions published in 1995 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

LES ENZYMES DE LA FAMILLE DES MAP KINASES JOUENT UN ROLE IMPORTANT DANS LE CONTROLE DE LA CROISSANCE CELLULAIRE ET DANS LA DIFFERENCIATION DES CELLULES PC12 EN NEURONES. NOUS AVONS OBSERVE QUE DANS CES CELLULES ET DANS DES FIBROBLASTES UNE ACTIVITE PHOSPHATASE CONTROLE LES MAP KINASES. CETTE ACTIVITE PHOSPHATASE EST ELLE-MEME REGULEE APRES TRAITEMENT DES CELLULES PAR DES LIGANDS POSSEDANT DES RECEPTEURS A ACTIVITE TYROSINE KINASE ET PAR LA PROTEINE KINASE C. CETTE ACTIVITE PHOSPHATASE PERMETTRAIT DE RENDRE COMPTE DES DIFFERENCES DE CINETIQUES D'ACTIVATION DE LA MAP KINASE APRES TRAITEMENT DES CELLULES PAR DIFFERENTS COMPOSES. NOUS AVONS AUSSI OBSERVE QUE LA TYROSINE PHOSPHATASE PTP2C EST UN SUBSTRAT DES MAP KINASES IN VITRO, ET PROBABLEMENT IN VIVO. LA PHOSPHORYLATION DE LA PTP2C PAR LA MAP KINASE CONDUIT A UNE DIMINUTION DE SON ACTIVITE. LE ROLE DES MAP KINASES DANS LA DIFFERENCIATION DES CELLULES PC12 A ETE RENFORCE QUAND NOUS AVONS OBSERVE QUE L'AMPC, QUI AUGMENTE LA CAPACITE DU NGF A DIFFERENCIER LES CELLULES, AUGMENTE AUSSI L'ACTIVATION DES MAP KINASES PAR LE NGF. PAR CONTRE, LE MECANISME D'ACTIVATION DES MAP KINASES PAR L'AMPC EST ENCORE INCONNU. EN EFFET, NOUS AVONS ETABLI QUE LA KINASE B-RAF EST UN ACTIVATEUR DE LA MAP KINASE KINASE. PAR CONTRE L'AMPC INHIBE CETTE PROTEINE
Régulation négative de l'interaction entre les sous-unités adaptatrices de la PI3-kinase et les protéines de signalisation de l'insuline et l'IGF-1, recherche de nouveau(x) partenaire(s) de la phosphotyrosine phosphatase SHP-2 ainsi que de gênes dont l'expression est régulée par la serine/threonine kinase PKB by Laurent Delahaye( Book )

2 editions published in 2001 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Les récepteurs à activité tyrosine kinase de l'insuline et l'IGF-1 s'autophosphorylent sur des résidus tyrosine après fixation de leur ligand respectif, créant des sites d'ancrages pour les différents substrats de ces récepteurs comme les protéines IRS (Insulin Receptor Substrat) ou Shc. Ces protéines substrats sont ensuite phosphorylées par les récepteurs puis recrutent et activent les protéines de signalisation possédant des domaines SH2 comme la tyrosine phosphatase Shp-2 ou les sous-unités régulatrices de la PI 3-kinase. Ces protéines sont impliquées dans la transduction du message intracellulaire dont le résultat est le contrôle d'activités enzymatiques ou de l'expression de gènes impliqués dans l'homéostasie du glucose ou la croissance cellulaire par exemple. Dans un premier temps, nous nous sommes intéressés au rôle de la sous-unité régulatrice p55PIK de la PI 3-kinase dans la voie de signalisation de l'IGF-1. Nous avons déterminé les régions importantes de p55PIK qui interagissent avec la sous-unité catalytique p110 de la PI 3-kinase ainsi qu'avec le récepteur de l'IGF-1. Nous avons déterminé in vitro que p55PIK interagie avec le récepteur de l'IGF-1 purifié et que cette interaction dépend de l'état d'activation du récepteur. De plus, dans des cellules intactes stimulées par l'IGF-1, p55PIK interagie avec le récepteur de l'IGF-1 et IRS-1. Grâce à un mutant dominant négatif de p55PIK, nous avons mis en évidence une boucle de rétrocontrôle négatif de l'interaction de p55PIK avec ses partenaires, due à la production de D3-phosphoinositides par l'activité PI 3-kinase. Dans un deuxième temps, nous avons voulu caractériser le rôle de résidus sérine de IRS-1 qui jouxtent les tyrosines constituant les sites potentiels d'association de IRS-1 aux sous unités régulatrices de la PI 3-kinase. Pour cela, nous avons utilisé un système de double hybride modifié dans la levure et nous avons démontré que la mutation des sérines 662 et 731 en alanines de IRS-1 (IRS-1 S662A/S731A) augmente son interaction avec les sous-unités régulatrices p85 et p55PIK de la PI 3-kinase par rapport à IRS-1 sauvage. Dans des cellules intactes exprimant IRS-1 S662A/S731A, nous avons mis en évidence une augmentation de l'activité de la sérine/thréonine PKB en absence de toute stimulation par l'insuline comparé à des cellules qui expriment IRS-1 sauvage. Nous avons ensuite recherché de nouvelles molécules qui interagissent avec Shp-2 et qui pourraient jouer un rôle dans la signalisation de l'insuline. Pour cela nous avons criblé une banque d'ADNc de placenta humain à l'aide du système double hybride modifié dans la levure. Nous avons mis en évidence que la protéine FRS2 peut s'associer à Shp-2 lorsque FRS2 est phosphorylée par le récepteur de l'insuline. Nous avons démontré que FRS2 est phosphorylée in vitro par le récepteur de l'insuline. Dans des cellules surexprimant le récepteur de l'insuline, nous avons trouvé que FRS2 est phosphorylée en réponse à l'insuline et s'associe avec Shp-2. FRS2 serait donc un nouveaux substrat du récepteur et s'associerait avec Shp-2 après stimulation par l'insuline. Enfin, nous avons cherché à mettre en évidence des gènes dont l'expression est contrôlée par PKB. Pour cela, nous avons transfecté des cellules HepG2 avec un mutant constitutivement actif de PKB (Myr-PKB) puis nous avons trié les cellules par la technique de MACS pour ne récupérer que les cellules exprimant Myr-PKB. Nous avons préparé ensuite les ARN totaux de ces cellules et comparé le profil d'expression des ARNm de ces cellules par rapport à celui de cellules contrôle par hybridation soustractive par suppression (HSS). Après isolement de clones positifs, le séquençage des ADNc a révélé deux clones dont l'identité est à 98 % homologue au gène de la phospholipase du groupe IIA sécrétée (sPLA2). Ainsi dans nos conditions expérimentales, nous avons mis en évidence que la sPLA2 voit l'expression de son gène augmenter dans des cellules exprimant le mutant Myr-PKB par rapport aux cellules contrôles. PKB régulerait positivement l'expression de sPLA2 dans les cellules HepG2
ETUDE MOLECULAIRE DES EVENEMENTS PRECOCES IMPLIQUES DANS L'ACTION DE L'INSULINE ET DE L'IGF-I by DOMINIQUE SAWKA VERHELLE( Book )

2 editions published in 1999 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

LES RECEPTEURS DE L'INSULINE ET DE L'IGF-I (INSULIN-LIKE GROWTH FACTOR-I) SONT DES RECEPTEURS A ACTIVITE TYROSINE KINASE QUI, ACTIVES PAR L'INSULINE ET L'IGF-I, ENGENDRENT DIVERSES REPONSES BIOLOGIQUES. LA LIAISON DU LIGAND INDUIT L'AUTOPHOSPHORYLATION DES RECEPTEURS SUR DES RESIDUS TYROSINE QUI CONSTITUENT DES SITES D'ANCRAGE POUR DES MOLECULES TELLES QUE LES PROTEINES IRS (INSULIN RECEPTOR SUBSTRATE). CES SUBSTRATS SONT PHOSPHORYLES SUR TYROSINE PAR LES RECEPTEURS ET INTERAGISSENT AVEC D'AUTRES MOLECULES DE LA SIGNALISATION. CETTE CASCADE D'INTERACTION ET D'ACTIVATION DE PROTEINES PRODUIT LES REPONSES CELLULAIRES DE L'INSULINE ET DE L'IGF-I. AU COURS DE MA THESE, J'AI ETUDIE CERTAINS EVENEMENTS MOLECULAIRES PRECOCES DES VOIES DE SIGNALISATION DE L'INSULINE ET DE L'IGF-I. DANS UN PREMIER TEMPS, J'AI CARACTERISE ET COMPARE LES INTERACTIONS DE P52SHC (SRC HOMOLOGY A/2 COLLAGEN), IRS-1 ET IRS-2 AVEC LES RECEPTEURS DE L'INSULINE ET DE L'IGF-I. NOUS AVONS MONTRE QUE LE DOMAINE PTB (PHOSPHOTYROSINE BINDING DOMAIN) DE P52SHC, LOCALISE EN N-TERMINALE DE LA PROTEINE, EST RESPONSABLE DE L'INTERACTION AVEC LE RECEPTEUR DE L'IGF-I VIA LE MOTIF NPEY CONTENANT LA TYROSINE 950 PHOSPHORYLEE DU RECEPTEUR. IRS-1 ET IRS-2 INTERAGISSENT AVEC LE RECEPTEUR DE L'INSULINE PAR L'INTERMEDIAIRE DE LEUR DOMAINE PTB AU NIVEAU DE LA TYROSINE PHOSPHORYLEE 960 DU RECEPTEUR DE L'INSULINE CONTENU DANS UN MOTIF IDENTIQUE A CELUI DU RECEPTEUR DE L'IGF-I. DE PLUS, NOUS AVONS MIS EN EVIDENCE LA PRESENCE SUR IRS-2 D'UN NOUVEAU DOMAINE D'INTERACTION AVEC LE RECEPTEUR DE L'INSULINE. CE DOMAINE EST ABSENT SUR IRS-1. IL EST LOCALISE ENTRE LES ACIDES AMINES 591 A 786 DE IRS-2. PUISQUE LES TYROSINES DU DOMAINE KINASE DU RECEPTEUR DE L'INSULINE (TYR-1146, -1150 ET -1151) SONT REQUISES POUR L'INTERACTION AVEC CE DOMAINE, NOUS L'AVONS NOMME DOMAINE KRLB POUR KINASE REGULATORY LOOP BINDING DOMAIN. CE DOMAINE CONTIENT SEPT TYROSINES DONT DEUX (TYR-624 ET -628) SONT IMPORTANTES POUR LA LIAISON DU RECEPTEUR. FINALEMENT, NOUS AVONS MONTRE QUE LA PHOSPHORYLATION SUR TYROSINE DU DOMAINE KRLB PAR LE RECEPTEUR PROVOQUE UNE DIMINUTION DE L'INTERACTION DE IRS-2 AVEC LE RECEPTEUR. CES RESULTATS NOUS ONT PERMIS DE SUGGERER QUE LE DOMAINE KRLB DE IRS-2 JOUE UN ROLE DANS LE RELARGAGE DE IRS-2 PAR LE RECEPTEUR ET QU'IL CONTRIBUE A LA DIFFERENCE DE SPECIFICITE DE IRS-1 ET IRS-2 DANS L'ACTION DE L'INSULINE. DANS UN SECOND TEMPS, NOUS AVONS RECHERCHE DE NOUVEAUX SUBSTRATS DU RECEPTEUR DE L'INSULINE EN CRIBLANT UNE BANQUE D'ADNC DE PLACENTA PAR LA TECHNIQUE DU DOUBLE HYBRIDE DANS LA LEVURE. NOUS AVONS IDENTIFIE LE FACTEUR DE TRANSCRIPTION STAT 5B (SIGNAL TRANSDUCER AND ACTIVATOR OF TRANSCRIPTION). NOUS AVONS MONTRE QUE STAT 5B INTERAGIT AVEC LE RECEPTEUR DE L'INSULINE, PAR SON DOMAINE SH2 VIA LA TYROSINE 960 PHOSPHORYLEE DU RECEPTEUR, ET QU'IL EST PHOSPHORYLE SUR TYROSINE EN REPONSE A L'INSULINE ET L'IGF-I. STAT 5B EST ALORS CAPABLE DE LIER UNE SONDE D'ADN CONTENANT LE SITE DE LIAISON DE STAT 5 ET D'INDUIRE LA TRANSCRIPTION D'UN GENE RAPPORTEUR DEPENDANT DU PROMOTEUR DE LA GLUCOKINASE HEPATIQUE EN REPONSE A L'INSULINE. CETTE ACTIVATION EST INDEPENDANTE DE JAK2 (JANUS KINASE). CE TRAVAIL A PERMIS D'IDENTIFIER UNE NOUVELLE VOIE DE SIGNALISATION DE L'INSULINE DANS LAQUELLE LE RECEPTEUR DE L'INSULINE EST DIRECTEMENT LIE AUX EVENEMENTS NUCLEAIRES QU'IL INDUIT GRACE AUX FACTEURS DE TRANSCRIPTION STAT 5B
IMPLICATION DES PROTEINES CONTENANT DES DOMAINES SH2 ET SH3 DANS LA TRANSMISSION DU SIGNAL INDUIT PAR L'INSULINE ET L'IGF-I : ROLE DE LA PHOSPHATIDYLINOSITOL-3-KINASE ET DES PROTEINES SHC by Sophie Giorgetti-Peraldi( Book )

2 editions published in 1994 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

LE TRAVAIL PRESENTE DANS CETTE THESE A PORTE SUR L'IMPLICATION DES PROTEINES CONTENANT DES DOMAINES SH2 ET SH3, DANS LE MECANISME D'ACTION DE L'INSULINE ET DE L'IGF-I. NOUS AVONS MONTRE QUE LA PHOSPHATIDYLINOSITOL-3-KINASE (PI-3-KINASE) EST STIMULEE PAR L'INSULINE DANS DES CELLULES INSULINO-SENSIBLES, LES ADIPOCYTES DE RAT. DE PLUS, L'INSULINE INDUIT UNE TRANSLOCATION DE L'ENZYME DEPUIS LE CYTOSOL VERS LA MEMBRANE PLASMIQUE. DANS DES FIBROBLASTES, L'INSULINE ET L'IGF-I INDUISENT LA PHOSPHORYLATION SUR TYROSINE DE IRS-1 (INSULIN RECEPTOR SUBSTRATE-1), ET SON ASSOCIATION AVEC LA PI-3-KINASE. CETTE ASSOCIATION EST RESPONSABLE DE L'ACTIVATION DE L'ENZYME. DANS DES FIBROBLASTES TRANSFECTES AVEC L'ADNC DE SHC, LES PROTEINES SHC SONT PHOSPHORYLEES SUR TYROSINE EN REPONSE A L'INSULINE ET A L'IGF-I ET INTERAGISSENT AVEC IRS-1. LA SUREXPRESSION DES CES PROTEINES NE MODIFIE PAS L'ACTIVATION DE LA PI-3-KINASE, MAIS INDUIT UNE AUGMENTATION DE L'ACTIVITE BASALE DE LA MEK. DE PLUS, LES CELLULES SONT PLUS SENSIBLES A L'ACTION MITOGENIQUE DE L'INSULINE
Régulation de l'activité du facteur de transcription HIF-1 et de l'expression du VEGF by Caroline Treins( Book )

2 editions published in 2004 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Nous avons étudié les mécanismes moléculaires impliqués dans la régulation de l'expression du VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor) en réponse aux produits de glycation, à l'insuline et à l'IGF-1 (Insulin-like Growth Factor-1), dans des cellules épithéliales rétiniennes humaines. Nous nous sommes particulièrement intéressés au rôle du facteur de transcription HIF-1 (Hypoxia Inducible Factor-1). L'albumine glyquée induit l'expression génique et protéique du VEGF. L'utilisation d'inhibiteurs spécifiques nous a permis de montrer que les produits de glycation activent le facteur de transcription HIF-1 et l'expression du VEGF par une voie dépendante des MAP-kinases, ERK1/2. HIF-1, acteur majeur de la régulation hypoxique, est formé de deux sous-unités, HIF-1a qui est dégradée sous normoxie, et HIF-1b qui est constitutivement exprimée. Nous avons montré que l'insuline et l'IGF-1 stimulent la traduction de HIF-1a permettant ainsi son accumulation, activent le facteur de transcription HIF-1 et stimulent l'expression du VEGF, mais les mécanismes de régulation semblent être différents. En effet, l'action de l'insuline est dépendante de la voie PI-3-kinase/PKB/mTOR, alors que l'action de l'IGF-1 est dépendante à la fois de la voie PI-3-kinase/PKB/mTOR et de celle des MAP-kinases. L'ensemble de nos résultats suggère que les produits de glycation, l'insuline et l'IGF-1 activent le facteur de transcription HIF-1 par des cascades de signalisation et des mécanismes distincts qui semblent être pour l'essentiel différents de ceux utilisés par l'hypoxie. L'action conjuguée de ces différents facteurs doit avoir des effets dévastateurs sur le développement de la rétinopathie diabétique
MECANISME D'AUTOPHOSPHORYLATION DU RECEPTEUR DE L'EGF ET TRANSMODULATIONS ENTRE RECEPTEURS A ACTIVITE TYROSINE KINASE by Sophie Tartare-Deckert( Book )

2 editions published in 1993 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

LES RECEPTEURS DE L'EGF, DE L'INSULINE ET DE L'IGF-I SONT DES PROTEINES TRANSMEMBRANAIRES PORTEUSES D'UNE ACTIVITE TYROSINE KINASE. LE TRAVAIL EXPOSE DANS CETTE THESE A PORTE SUR L'ETUDE DU MECANISME D'AUTOPHOSPHORYLATION DU RECEPTEUR DE L'EGF ET SUR L'ANALYSE DES INTERACTIONS MOLECULAIRES INTERVENANT ENTRE CES DIFFERENTS RECEPTEURS. L'ETUDE DU MECANISME D'AUTOPHOSPHORYLATION DU RECEPTEUR DE L'EGF A ETE POSSIBLE GRACE A L'OBTENTION D'UNE LIGNEE NIH3T3 TRANSFECTEE, EXPRIMANT A LA FOIS UN RECEPTEUR DE L'EGF DEPOURVU D'ACTIVITE TYROSINE KINASE ET UN RECEPTEUR HYBRIDE CONSTITUE DU DOMAINE EXTRACELLULAIRE DU RECEPTEUR DE L'INSULINE ET DU DOMAINE TYROSINE KINASE DU RECEPTEUR DE L'EGF. NOUS AVONS PU MONTRER QUE L'ACTIVATION DU RECEPTEUR HYBRIDE INDUIT LA PHOSPHORYLATION SUR TYROSINE DU RECEPTEUR DE L'EGF SUR DES SITES IDENTIQUES A CEUX PHOSPHORYLES DANS LE RECEPTEUR DE L'EGF SAUVAGE APRES STIMULATION PAR L'EGF, SUGGERANT QUE L'AUTOPHOSPHORYLATION DU RECEPTEUR DE L'EGF EST DUE A DES REACTIONS INTERMOLECULAIRES. NOUS AVONS EGALEMENT OBSERVE QUE L'ACTIVATION DU RECEPTEUR HYBRIDE INSULINE/EGF STIMULE PLUS TARDIVEMENT UNE ACTIVITE SERINE/THREONINE KINASE, QUI EN RETOUR PHOSPHORYLE LE RECEPTEUR DE L'EGF ET PROVOQUE AINSI UNE DISPARITION DE LA LIAISON DE HAUTE AFFINITE POUR L'EGF. L'ENSEMBLE DE CES RESULTATS MONTRE L'EXISTENCE DE TRANSMODULATIONS ENTRE LES RECEPTEURS DE L'EGF ET SUGGERE QUE CES INTERACTIONS PEUVENT PARTICIPER A LA REGULATION POSITIVE ET NEGATIVE DE CES RECEPTEURS. NOUS AVONS ENSUITE RECHERCHE L'EXISTENCE DE TELLES INTERACTIONS ENTRE RECEPTEURS DIFFERENTS MAIS STRUCTURALEMENT PROCHES, TELS QUE LES RECEPTEURS DE L'INSULINE ET DE L'IGF-I. NOUS AVONS MONTRE IN VITRO QUE LE RECEPTEUR DE L'INSULINE TRANSPHOSPHORYLE LE RECEPTEUR DE L'IGF-I ET QUE CETTE TRANSPHOSPHORYLATION PROVOQUE UNE ACTIVATION DE LA TYROSINE KINASE DU RECEPTEUR DE L'IGF-I. CES RESULTATS PERMETTENT DE PENSER QUE CERTAINS EFFETS DE L'INSULINE SUR LA CROISSANCE CELLULAIRE POURRAIENT ETRE DUS A LA TRANSACTIVATION DU RECEPTEUR DE L'IGF-I PAR LE RECEPTEUR DE L'INSULINE
LA MAP-KINASE ERK1 : MECANISME D'ACTIVATION ET ASSOCIATION AVEC UNE RSK (RIBOSOMAL S6 KINASE) by Jean-Claude Scimeca( Book )

2 editions published in 1992 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

NOUS NOUS SOMMES INTERESSES A LA RECHERCHE ET A LA CARACTERISATION DE SERINE/THREONINE KINASE(S), REGULEE(S) PAR LES RECEPTEURS TYROSINE KINASES ET PHOSPHORYLEE(S) SUR TYROSINE. L'UTILISATION DE FIBROBLASTES DE SOURIS EXPRIMANT LE RECEPTEUR HUMAIN DE L'INSULINE, INCUBES EN PRESENCE D'INSULINE OU D'ORTHOVANADATE DE SODIUM, NOUS A PERMIS D'OBSERVER AU MOINS TROIS ACTIVITES SERINE KINASES DE 30 KD ENVIRON (DETERMINE PAR FILTRATION SUR GEL), PHOSPHORYLEES SUR TYROSINE ET TRES PROBABLEMENT REGULEES PAR CETTE PHOSPHORYLATION. NOUS AVONS ENSUITE ETUDIE LE MODE D'ACTIVATION D'ERK1, UNE MAP-KINASE DE 44 KD. APRES IMMUNOPURIFICATION DE LA PROTEINE, NOUS AVONS MIS EN EVIDENCE SA PHOSPHORYLATION IN VITRO SUR THREONINE ET TYROSINE, AINSI QU'UNE STIMULATION CONCOMITANTE DE SON ACTIVITE MBP-KINASE. CES DONNEES NOUS ONT PERMIS DE PROPOSER QUE L'AUTOPHOSPHORYLATION POUVAIT ETRE UN MECANISME POSSIBLE DE STIMULATION ET/OU D'AMPLIFICATION DE L'ACTIVITE MAP-KINASE. NOUS AVONS ENSUITE OBSERVE LA COPRECIPITATION AVEC ERK1 D'UNE PROTEINE DE 90 KD ENVIRON, PHOSPHORYLEE SUR THREONINE ET SUR SERINE EN SYSTEME ACELLULAIRE EN PRESENCE D'ERK1, ET SUR SERINE EXCLUSIVEMENT (PAR UN MECANISME D'AUTOPHOSPHORYLATION) APRES SEPARATION D'ERK1. NOUS AVONS ENFIN ETABLI QU'IL S'AGISSAIT DE L'HOMOLOGUE MAMMIFERE DE LA S6-KINASE II DE XENOPE, DEMONTRANT AINSI L'ASSOCIATION DANS LA CELLULE INTACTE ENTRE LES DEUX PROTEINES
 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.91 (from 0.84 for SIGNALISAT ... to 0.97 for ANALYSE A ...)

Languages
French (38)

English (1)