WorldCat Identities

Desjardin, Valérie

Overview
Works: 8 works in 10 publications in 2 languages and 13 library holdings
Roles: Author, Opponent, Other, Thesis advisor
Publication Timeline
.
Most widely held works by Valérie Desjardin
Composés organiques volatils du silicium un frein à la valorisation énergétique des biogaz : "génèse et mécanismes de formation = olatile organic silicon compounds : the most undesirable contaminants during biogases valorisation by Aurélie Ohannessian( Book )

2 editions published between 2008 and 2010 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Le principal verrou technologique au développement de la valorisation électrique des biogaz concerne les Composés Organiques Volatils du Silicium qui conduisent à des dépôts abrasifs dans les moteurs et engendrent une usure prématurée des systèmes de conversion du biogaz en électricité. Cette problématique des COVSi doit absolument être prise en compte, scientifiquement et techniquement, pour pérenniser la filière de valorisation des biogaz. Il s'agit d'une thématique très peu, voire mal connue. Les difficultés d'analyse des COVSi ainsi que leur apparition relativement récente dans les biogaz sont les principales raisons de ce manque de connaissances. La démarche de recherche de ces premiers travaux académiques sur les COVSi dans les biogaz a été construite selon trois axes : Le 1er axe est consacré à l'étude en laboratoire des mécanismes de dégradation bio-physico-chimique des silicones, qui sont à l'origine de l'apparition des COVSi dans les biogaz. Les influences du pH, des cations et du contexte biologique sur la dégradation d'huiles silicones ont été mises en évidence. Le 2ème axe est dédié à l'évaluation des teneurs en COVSi dans les biogaz d'Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND), ainsi que dans les boues de STations d'Epuration (STEP) et les biogaz issus de leur digestion. Une méthode d'analyse des COVSi fiable a été développée. Elle a permis de montrer que la nature des COVSi dépend du type de déchets organiques qui sont méthanisés. Enfin, le 3ième axe présente une étude macroscopique de la production et de la consommation des silicones. Elle a permis d'établir des hypothèses sur la répartition des silicones en fin de vie, selon les deux filières d'élimination
Leaching and Biodegradation of Darocur 1173 used as a Photo-Initiator in the Production of Photocrosslinked Silicone Acrylates by Salma Ouali( )

1 edition published in 2017 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

"NiCo Buster": engineering E. coli for fast and efficient capture of cobalt and nickel by Alexandre Duprey( )

1 edition published in 2014 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Monitoring of abiotic degradation of photocrosslinked silicone acrylate coatings: the fate of the photoinitiator by Salma Ouali( )

1 edition published in 2019 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Réduction du chrome (VI) par la souche streptomyces thermocarboxydus NH50 isolée à partir d'un sol pollué = hromium (VI) reduction by streptomyces thermocarboxydus NH50 strain isolated from a contaminated soil by Valérie Desjardin( Book )

2 editions published in 2002 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

A partir d'un sol, provenant d'un site de l'agglomération lyonnaise pollué par des ions chromate, une nouvelle souche bactérienne, capable de réduire le Cr(VI) a été isolée. Cette souche a été identifiée comme appartenant au genre Streptomyces et à l'espèce thermocarboxydus. Elle a été appelée NH50. L'objectif de ce travail a été de caractériser cette souche bactérienne afin de déterminer d'une part si les mécanismes de résistance Cr(VI) et de réduction du Cr(VI) étaient similaires à ceux décrits chez d'autres bactéries présentant les mêmes phénotypes et d'autre part si l'on pouvait envisager de l'utiliser dans un procédé de traitement biologique. Les résultats obtenus ont montré que Streptomyces thermocarboxydus NH50 possède un niveau de résistance aux ions chromate supérieur à celui d'autres Streptomyces étudiés. La présence d'un plasmide linéaire, qui est absent chez les autres souches étudiées, suggère que le ou les gènes responsables de la résistance au Cr(VI) soient localisés sur l'ADN extra-chromosomique. Les différentes expériences de conjugaison et de mutagenèse n'ont pas permis de démontrer ni d'exclure la participation du plasmide, en tant que support génétique, dans le phénomène de résistance au chrome. L'étude de la réduction du Cr(VI) en culture pure par la souche NH50 a montré que l'activité chromate réductase est localisée dans les surnageants de culture. Il s'agit de molécules de faible masse moléculaire (< 1000 Daltons). D'après les spectres RMN du 13C, la (ou les) molécule(s) réductrices possède(nt) deux fonctions carboxyliques et plusieurs fonctions hydroxyles. L'application de surnageants lyophilisés et concentrés dix fois sur du sol pollué (ratio massique Liquide/Solide = 1) a permis de réduire tout le chrome (VI) présent (pollution initiale d'environ 2000 mg.kg-1) en une quinzaine de jours. En conclusion, cette étude permet d'envisager l'utilisation des surnageants de culture de la souche Streptomyces thermocarboxydus NH50 dans un procédé de dépollution qui présenterait l'avantage de pouvoir s'affranchir des problèmes de toxicité des polluants présents qui peuvent compromettre l'efficacité des traitements biologiques basés sur l'utilisation de cellules vivantes
Élaboration de matériaux à base de farine de maïs : évaluation et compréhension des relations entre structure et cinétique de biodégradation by Fouzia Jbilou( )

1 edition published in 2011 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Dans le but de développer des matériaux à partir d'une ressource renouvelable de moindre coût que l'amidon, des matériaux à base de farine de maïs ont été élaborés par extrusion-injection. La caractérisation des propriétés physico-chimiques de ces matériaux a révélé que le taux de glycérol (ajouté à la farine de maïs en tant que plastifiant) et le profil des zones de cisaillement employé lors de l'extrusion influencent significativement le taux de déstructuration de l'amidon et des protéines de la farine de maïs. Ceci a pu être établi en croisant notamment les résultats de l'analyse par diffraction aux rayons X, par spectroscopie infra-rouge à transformée de Fourier, de l'analyse calorimétrique différentielle à balayage à des observations par microscopie confocale à balayage laser des matériaux. De plus, le suivi des cinétiques d'hydrolyse en sucres réducteurs de l'amidon par des enzymes amylolytiques en présence et en absence d'enzymes protéolytiques a pu être relié à la déstructuration des protéines. Les matériaux obtenus présentent cependant des inconvénients rédhibitoires pour certaines applications comme l'hygroscopie élevée et le vieillissement rapide dans le temps. L'ajout de polybutylène succinate (PBS) au mélange farine-glycérol a cependant permis de conduire à une amélioration des propriétés mécaniques et à une réduction de l'hygroscopie de ces matériaux. Les observations de la morphologie de ces matériaux par microscopie électronique à balayage ont montré que la farine de maïs et le PBS sont incompatibles et présentent une morphologie qui varie selon le taux de PBS dans le mélange (30, 50 ou 70%). L'étude de la cinétique d'hydrolyse de l'amidon de la farine de maïs par des enzymes amylolytiques a permis de mettre en évidence l'influence de plusieurs facteurs : (i) la cristallinité de l'amidon, (ii) l'aire spécifique, (iii) la porosité et (iv) la morphologie des matériaux. De plus, l'évaluation de la biodégradation par voie microbienne en milieu liquide et solide par voie aérobie ou anaérobie a montré les mêmes tendances globales que les résultats obtenus par voie enzymatique. Ainsi, les matériaux élaborés à partir des formulations présentant des proportions de PBS excédant 50 % ne sont pas biodégradables au sens de la norme ISO 14855/1999 et sont également faiblement hydrolysés par les enzymes amylolytiques
Réduction du chrome (VI) par la souche streptomyces thermocarboxydus NH50 isolée à partir d'un sol pollué hromium (VI) reduction by streptomyces thermocarboxydus NH50 strain isolated from a contaminated soil by Valérie Desjardin( )

1 edition published in 2004 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

A partir d'un sol, provenant d'un site de l'agglomération lyonnaise pollué par des ions chromate, une nouvelle souche bactérienne, capable de réduire le Cr(VI) a été isolée. Cette souche a été identifiée comme appartenant au genre Streptomyces et à l'espèce thermocarboxydus. Elle a été appelée NH50. L'objectif de ce travail a été de caractériser cette souche bactérienne afin de déterminer d'une part si les mécanismes de résistance Cr(VI) et de réduction du Cr(VI) étaient similaires à ceux décrits chez d'autres bactéries présentant les mêmes phénotypes et d'autre part si l'on pouvait envisager de l'utiliser dans un procédé de traitement biologique. Les résultats obtenus ont montré que Streptomyces thermocarboxydus NH50 possède un niveau de résistance aux ions chromate supérieur à celui d'autres Streptomyces étudiés. La présence d'un plasmide linéaire, qui est absent chez les autres souches étudiées, suggère que le ou les gènes responsables de la résistance au Cr(VI) soient localisés sur l'ADN extra-chromosomique. Les différentes expériences de conjugaison et de mutagenèse n'ont pas permis de démontrer ni d'exclure la participation du plasmide, en tant que support génétique, dans le phénomène de résistance au chrome. L'étude de la réduction du Cr(VI) en culture pure par la souche NH50 a montré que l'activité chromate réductase est localisée dans les surnageants de culture. Il s'agit de molécules de faible masse moléculaire (< 1000 Daltons). D'après les spectres RMN du 13C, la (ou les) molécule(s) réductrices possède(nt) deux fonctions carboxyliques et plusieurs fonctions hydroxyles. L'application de surnageants lyophilisés et concentrés dix fois sur du sol pollué (ratio massique Liquide/Solide = 1) a permis de réduire tout le chrome (VI) présent (pollution initiale d'environ 2000 mg.kg-1) en une quinzaine de jours. En conclusion, cette étude permet d'envisager l'utilisation des surnageants de culture de la souche Streptomyces thermocarboxydus NH50 dans un procédé de dépollution qui présenterait l'avantage de pouvoir s'affranchir des problèmes de toxicité des polluants présents qui peuvent compromettre l'efficacité des traitements biologiques basés sur l'utilisation de cellules vivantes
Dégradation bio-physico-chimique des élastomères silicones : Influence du catalyseur de polycondensation et impacts environnementaux by Baptiste Laubie( )

1 edition published in 2012 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Le classement de la famille des dibutylétains par l'Union Européenne comme reprotoxique et mutagène conduit les fabricants d'élastomères silicones à développer des solutions de remplacement de ces composés, largement employés comme catalyseur de réticulation. L'augmentation grandissante de la consommation de ce type d'élastomères amène à s'interroger sur leurs impacts dans les filières de traitement des déchets et sur l'influence du changement de catalyseur sur leur comportement environnemental. Ce domaine de recherche, très peu exploré, demande la mise en place d'une méthodologie spécifique, alliant des expériences de dégradations physico-chimiques et biologiques. Deux types d'élastomères simplifiés, réticulés par trois catalyseurs de polycondensation (un dibutylétain servant de référence et deux nouveaux) sont ciblés comme objet d'étude. Le premier axe, consacré à la matrice silicone, a permis de mettre en évidence une dégradation se déroulant en deux étapes successives, comme lors de la fin de vie de silicones fluides du type PolyDiMéthylSiloxane (PDMS). La première repose sur une hydrolyse chimique des chaînes siloxanes, formant majoritairement des oligosiloxanols (et principalement le monomère diméthylsilanediol) et des méthylsiloxanes cycliques (comme l'octaméthylcyclotétrasiloxane D4). La seconde est une biodégradation des sous-produits d'hydrolyse, aussi bien en aérobiose qu'en anaérobiose. Le second axe, consacré aux catalyseurs de polycondensation, prouve que ces composés prennent une place importante dans les mécanismes de dégradation. Ils impactent principalement les vitesses d'hydrolyse mais peuvent aussi influencer la nature des siloxanes relargués. De plus, ils ont des comportements totalement différents face à la dégradation biologique : ainsi, les catalyseurs organométalliques testés sont assimilables par les micro-organismes comme source primaire de carbone, alors que le catalyseur organique (un dérivé de guanidine) perturbe les métabolismes. Les composés biodégradables, même très peu mobiles en phase aqueuse, sont biodisponibles dans les élastomères et ont un impact sur la diversité des communautés bactériennes. Un champignon du genre Fusarium est d'ailleurs identifié comme capable de métaboliser une des nouvelles molécules développées. Le remplacement des dibutylétains permet de diminuer indiscutablement la toxicité des catalyseurs utilisés dans les élastomères silicones. La méthodologie mise en œuvre apporte de nombreuses informations quant aux impacts environnementaux et pourrait être transposée sans difficulté à l'étude d'autres matériaux
 
Audience Level
0
Audience Level
1
  General Special  
Audience level: 0.95 (from 0.90 for Composés ... to 0.97 for Réduction ...)

Languages