WorldCat Identities

Dormont, Dominique (1948-2003)

Overview
Works: 60 works in 98 publications in 2 languages and 128 library holdings
Genres: Conference papers and proceedings 
Roles: Thesis advisor, Opponent, Editor, Contributor, Author of introduction, Author, Bibliographic antecedent, Commentator
Publication Timeline
.
Most widely held works by Dominique Dormont
APPROCHE IN VITRO ET IN VIVO DE LA THERAPEUTIQUE ANTI VIH ET IMMUNOMODULATRICE AU COURS DES INFECTIONS LENTIVIRALES by Pascal Clayette( Book )

2 editions published in 1994 in French and held by 4 WorldCat member libraries worldwide

LE CARACTERE PANDEMIQUE DU SYNDROME D'IMMUNODEFICIENCE ACQUISE OU SIDA NECESSITE LA MISE AU POINT URGENTE D'UNE STRATEGIE THERAPEUTIQUE EFFICACE. DANS CETTE PERSPECTIVE, LA THERAPEUTIQUE ANTI-VIH DOIT PRENDRE EN COMPTE QUATRE PARAMETRES: 1) LE VIRUS DE L'IMMUNODEFICIENCE HUMAINE, 2) LA RECONSTRUCTION DU SYSTEME IMMUNITAIRE DEFICIENT, 3) LES CO-FACTEURS DE LA MALADIE OU DE L'INFECTION A VIH, ET 4) LES MALADIES OU INFECTIONS OPPORTUNISTES. CE TRAVAIL EXPERIMENTAL S'EST PROPOSE D'ABORDER LA THERAPEUTIQUE SPECIFIQUE ANTIRETROVIRALE ET L'IMMUNOMODULATION. NOUS AVONS D'ABORD MIS EN EVIDENCE LE POTENTIEL ANTIVIRAL D'UN DERIVE N-ACYLE DE L'HEPARINE, ET D'UN DERIVE FRUCTOSYLE DE L'AMPHOTERICINE B, AFIN D'ANALYSER PAR LA SUITE LE MODE D'ACTION DE CES DEUX SUBSTANCES. D'AUTRE PART, ET PARCE QU'UNE MEILLEURE COMPREHENSION DE CERTAINS MECANISMES REGISSANT LA PHYSIOPATHOLOGIE DE LA MALADIE CONSTITUAIT UN PRE-REQUIS A TOUTE EVALUATION D'UNE STRATEGIE IMMUNOPHARMACOLOGIQUE DANS LA THERAPEUTIQUE ANTI-VIH, LES INTERRELATIONS ETROITES ENTRE LA REPLICATION VIRALE, LES CYTOKINES ET LES PROTEASES DE L'INFLAMMATION ONT ETE ETABLIES AUSSI BIEN IN VITRO QU'IN VIVO. EN CONCLUSION, L'ENSEMBLE DE CES RESULTATS SONT EN FAVEUR 1) D'UN DEVELOPPEMENT D'UNE STRATEGIE IMMUNOMODULATRICE ET/OU ANTI-CYTOKINE DANS LA THERAPEUTIQUE ANTI-VIH, ET 2) DE LA COMBINAISON DE CETTE STRATEGIE A UNE MOLECULE DOTEE D'UNE ACTIVITE ANTI-LENTIVIRALE
ETUDE DE L'EXPRESSION DES GENES DE LA PRP ET DE LA GFAP IMPLIQUES DANS LES ENCEPHALOPATHIES SUBAIGUES SPONGIFORMES TRANSMISSIBLES SOUS L'ACTION DE FACTEURS NEUROTROPES by Pierre Thomas-Castelnau( Book )

2 editions published in 1998 in French and held by 4 WorldCat member libraries worldwide

DES CAS DE MALADIE DE CREUTZFELDT-JAKOB SONT SURVENUS CHEZ DE JEUNES PATIENTS AYANT RECU UN TRAITEMENT PROLONGE PAR HORMONE DE CROISSANCE (GH) EXTRACTIVE D'ORIGINE HUMAINE. LA PROTEINE DU PRION (PRP) ET LA PROTEINE GLIOFIBRILLAIRE ACIDE (GFAP) SONT 2 PROTEINES DE L'HOTE QUI S'ACCUMULENT FORTEMENT DANS LE SYSTEME NERVEUX CENTRAL (SNC) DES SUJETS ATTEINTS D'ENCEPHALOPATHIES SUBAIGUES SPONGIFORMES TRANSMISSIBLES (ESST). L'EXPRESSION ANORMALE DE LEUR GENES POURRAIT EN THEORIE CONTRIBUER AUX MECANISMES PHYSIOPATHOLOGIQUES DE LA NEURODEGENERESCENCE OBSERVEE. DANS UN PREMIER TEMPS, NOUS AVONS ETUDIE LES EFFETS DE LA GH, DE L'IGF1 SON PRINCIPAL EFFECTEUR, DE L'INTERLEUKINE-6 (IL-6) ET DE DEUX MITOGENES NEUROTROPES PUISSANTS, LE FACTEUR DE CROISSANCE EPIDERMIQUE (EGF) ET FIBROBLASTIQUE BASIQUE (FGFB) SUR LE NIVEAU D'EXPRESSION DES GENES DE LA PRP ET DE LA GFAP DANS DES CULTURES D'ASTROCYTES. L'ETUDE DE L'EXPRESSION DE CES GENES AU COURS DU TEMPS, DANS DES CULTURES NON TRAITEES, A PERMIS D'OBSERVER DANS LES 2 CAS QUE LES TAUX D'ARNM AUGMENTENT DE J5 A J14 D'UN FACTEUR 3 PUIS DECROISSENT PROGRESSIVEMENT D'UN FACTEUR COMPARABLE JUSQU'AU 28 E M E JOUR DE CULTURE. LES TAUX D'ARNM DE LA GFAP, DANS LES CULTURES EXPOSEES AU FGFB ET A L'EGF, SONT DIMINUES PAR RAPPORT AU NIVEAU DU TEMOIN. CECI DEMONTRE L'ETROITE CORRELATION QUI EXISTE ENTRE L'ETAT DE MATURATION ASTROCYTAIRE ET L'EXPRESSION DU GENE DE LA GFAP. EN REVANCHE, AUCUN DES FACTEURS, Y COMPRIS LA GH ET L'IGF1, NE MODIFIE SIGNIFICATIVEMENT LE NIVEAU D'EXPRESSION DES ARNM DE LA PRP DANS LES CONDITIONS EXPERIMENTALES ADOPTEES. AINSI, LA CULTURE PRIMAIRE D'ASTROCYTES REPRESENTE UN SYSTEME EXPERIMENTAL PRIVILEGIE POUR L'ETUDE SIMULTANEE DE L'EXPRESSION DES GENES DE LA GFAP ET DE LA PRP
CONTRIBUTION DES MODELES ANIMAUX DANS LES RECHERCHES VACCINALES CONTRE L'INFECTION PAR LES VIRUS D'IMMUNODEFICIENCE HUMAINE by Bruno Vaslin( Book )

2 editions published in 1994 in French and held by 4 WorldCat member libraries worldwide

AU JOUR D'AUJOURD'HUI, LE SYNDROME D'IMMUNODEFICIENCE ACQUISE (SIDA) EST UNE PANDEMIE DONT L'EVOLUTION DANS LA POPULATION HUMAINE NE POURRAIT ETRE MODIFIEE QUE PAR UNE THERAPEUTIQUE ET UN VACCIN EFFICACES. LES APPROCHES EXPERIMENTALES DE LA VACCINATION CONTRE LES INFECTIONS PAR LES VIRUS DE L'IMMUNODEFICIENCE HUMAINE (VIH-1 ET VIH-2) PASSE NECESSAIREMENT PAR L'UTILISATION DE MODELES ANIMAUX. DANS CE DOCUMENT NOUS PRESENTONS A LA FOIS LES MODELES ANIMAUX DISPONIBLES POUR LES RECHERCHES VACCINALES CONTRE LE SIDA, ET LES DONNEES DISPONIBLES SUR LA REPONSE IMMUNE A L'INFECTION NATURELLE, BASE IMPORTANTE POUR LE DEVELOPPEMENT DE CES STRATEGIES. LES TRAVAUX QUE NOUS RAPPORTONS DECRIVENT TROIS APPROCHES EXPERIMENTALES DE VACCINATION: (1) LA DELIMITATION D'EPITOPES T AUXILIAIRES DANS LES PROTEINES GAG ET NEF DU VIH-1, POTENTIELS IMMUNO-ADJUVANTS DE VACCINATION, (2) DEUX ETUDES DE L'EFFICACITE DE VACCINS A BASE DE VIRUS INACTIVE, DANS LE MODELE D'INFECTION DU MACAQUE RHESUS PAR LE VIRUS D'IMMUNODEFICIENCE SIMIENNE SIV#M#A#C#2#5#1, (3) UNE EXPERIENCE DE LA VACCINATION PAR DES VIRUS RECOMBINANTS DE LA VACCINE ET PAR DES PROTEINES RECOMBINANTES DU VIRUS VIH-2, DANS LE MODELE D'INFECTION DU MACAQUE RHESUS PAR LE VIRUS VIH-2#S#B#L. L'ENSEMBLE DE CES TRAVAUX SOULIGNENT LA DIFFICULTE DE CONFERER UNE PROTECTION CHEZ L'ANIMAL PAR IMMUNISATION, LORSQUE LE VIRUS D'EPREUVE EST PLUS PARTICULIEREMENT UN ISOLAT PRIMAIRE HETEROLOGUE PRODUIT PAR DES CELLULES ALLOGENIQUES
FACTEURS HUMORAUX, ANTICORPS BISPECIFIQUES ET MACROPHAGES HUMAINS AU COURS DES INFECTIONS A VIRUS DE L'IMMUNODEFICIENCE HUMAINE DE TYPE 1 by Aloïse Mabondzo( Book )

2 editions published in 1993 in French and held by 4 WorldCat member libraries worldwide

LE BUT DE CETTE ETUDE A ETE DE PRECISER LES IMPLICATIONS DES PARAMETRES HUMORAUX DANS LA PHYSIOPATHOLOGIE DE L'INFECTION A VIH-1. DE PLUS, DES STRATEGIES VISANT A PROTEGER LES MACROPHAGES ET LES CELLULES APPARENTEES DE L'INFECTION VIRALE ONT ETE TESTEES. IL RESSORT DE NOS INVESTIGATIONS QUE LA MOLECULE CD4, CD33 ET LES ANTIGENES DU CMH DE CLASSE I FACILITENT L'INFECTION DES MACROPHAGES PAR LE VIH. LE CIBLAGE SPECIFIQUE DES PARTICULES VIRALES PAR LE BIAIS DES ANTICORPSBISPECIFIQUES VERS LE RECEPTEUR FCGRI EST SUSCEPTIBLE D'INDUIRE UNE ACTIVITE NEUTRALISANTE ALORS QUE L'ANTICORPS MONOCLONAL D'ORIGINE N'ETAIT PAS NEUTRALISANT. DE PLUS, CETTE APPROCHE EXPERIMENTALE NOUS A PERMIS DE MONTRER QUE CE TYPE DE COUPLAGE FONCTIONNEL DES ANTICORPS, EST SUSCEPTIBLE D'EXACERBER IN VITRO LES PROCESSUS CYTOLYTIQUES ASSURES PAR LES MACROPHAGES HUMAINS VIS A VIS DES LYMPHOCYTES INFECTEES PAR LE VIH-1. AU TOTAL, L'UTILISATION DE TELLE CHIMERE D'ANTICORPS POURRAIT TROUVER SA PLACE DANS LES STRATEGIES THERAPEUTIQUES FUTURES. PAR AILLEURS, L'ANALYSE DES TITRES DE NEUTRALISATION ET DES TITRES EN ANTICORPS APPORTANT LA FONCTION ADCC DANS UN GROUPE DE 35 MERES SEROPOSITIVES A PERMIS DE SUGGERER UN ROLE NON PROTECTEUR DES ANTICORPS VIS A VIS DE LA TRANSMISSION MATERNOFOETALE DU VIH-1
PARTICIPATION DU PUTAMEN, DU PALLADIUM ET DU NOYAU SOUS-THALAMIQUE A LA COMMANDE D'UN MOUVEMENT CONDITIONNE by Fabrice Cheruel( Book )

2 editions published in 1994 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

LES GANGLIONS DE LA BASE (GB) SONT FORTEMENT IMPLIQUES DANS LA PATHOLOGIE HUMAINE DE LA MOTRICITE, NOTAMMENT DANS LA MALADIE DE PARKINSON. L'OBJECTIF DE CETTE RECHERCHE A ETE DE REEXAMINER L'IMPLICATION EFFECTIVE DES GB DANS LES PHASES LES PLUS PRECOCES DE LA COMMANDE MOTRICE. LE MODE D'IMPLICATION DU NOYAU SOUS-THALAMIQUE (NST), DU GLOBUS PALLIDUS (GP), DU NOYAU ENTONPEDONCULAIRE (EP) ET DU PUTAMEN, DANS LA PERFORMANCE D'UN MOUVEMENT CONDITIONNE A ETE ANALYSE EN EFFECTUANT DES ENREGISTREMENTS UNITAIRES. L'EXPERIMENTATION A PORTE SUR DES CHATS CONDITIONNES A EFFECTUER UN MOUVEMENT DE FLEXION D'UN MEMBRE ANTERIEUR CONTROLE PAR UN PROTOCOLE DE TEMPS DE REACTION SIMPLE, COMBINE A UN PROTOCOLE DE MOUVEMENTS RETARDES. ENVIRON 80% DES 600 NEURONES ENREGISTRES INDIVIDUELLEMENT ONT PRESENTE DES CHANGEMENTS D'ACTIVITE EN RELATION AVEC LE MOUVEMENT CONDITIONNE. LA DIRECTION DU CHANGEMENT D'ACTIVITE LA PLUS FREQUEMMENT RENCONTREE APRES LE STIMULUS DE COMMANDE, EST UNE AUGMENTATION D'ACTIVITE. SELON LES STRUCTURES, DE 60 A 66% DE CES CHANGEMENTS D'ACTIVITE ONT UNE LATENCE INFERIEURE A 100 MS. EN CONSEQUENCE CES CHANGEMENTS D'ACTIVITE SE PRODUISENT AVANT LE DEBUT DU MOUVEMENT. POUR LA MAJORITE DES NEURONES, CES CHANGEMENTS D'ACTIVITE PRECOCES OBSERVES EN SITUATION DE TEMPS DE REACTION, SONT ABSENTS APRES LE STIMULUS EN SITUATION DE MOUVEMENT RETARDE, CE QUI EXCLUT LA POSSIBILITE D'UNE REPONSE SENSORIELLE. POUR DE NOMBREUX NEURONES DES CHANGEMENTS D'ACTIVITE SEMBLABLES PRECEDENT LE MEME MOUVEMENT LORSQU'IL N'EST PAS DECLENCHE PAR LE STIMULUS DE COMMANDE (SITUATION DE MOUVEMENT RETARDE). CES OBSERVATIONS SUGGERENT UN ROLE DANS L'INITIATION DU MOUVEMENT CONDITIONNE. DE PLUS DES CORRELATIONS ENTRE L'AMPLITUDE DES CHANGEMENTS D'ACTIVITE ET LA LATENCE DU MOUVEMENT ONT PU ETRE MONTREES. LES LATENCES TRES COURTES (20 A 40 MS) OBSERVEES DANS LE NOYAU SOUS-THALAMIQUE, AINSI QUE LA PREDOMINANCE DES EFFETS EXCITATEURS, SUGGERENT UN ROLE DE PILOTAGE EXCITATEUR DU NST SUR LE GP ET L'EP. EN CONCLUSION NOUS PROPOSONS UNE PARTICIPATION DES GB AUX PHASES DE PREPARATION ET D'INITIATION DES MOUVEMENTS, DEPENDANTE DES CONDITIONS D'INITIATION, ET AVEC UNE MISE EN UVRE DU RESEAU NEURONAL QUI, DANS SES PHASES LES PLUS PRECOCES, NE SERAIT PAS DUE A DES AFFERENCES CORTICALES, MAIS A D'AUTRES AFFERENCES THALAMIQUES OU PONTIQUES
ROLE DES CHIMIOKINES DANS LA PHYSIOPATHOLOGIE DE L'INFECTION PAR LE VIRUS DE L'IMMUNODEFICIENCE HUMAINE : ETUDE DE LA PRIMO-INFECTION DU MACAQUE PAR LE VIRUS DE L'IMMUNODEFICIENCE SIMIENNE by ARNAUD CHERET( Book )

2 editions published in 1998 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

EN RAISON DES PROPRIETES DE CORECEPTEURS POUR LE VIH DES RECEPTEURS AUX CHIMIOKINES D'UNE PART, ET D'AUTRE PART, DE LA PARTICIPATION ACTIVE DES CHIMIOKINES AUX MECANISMES GENERAUX DE DEFENSE DE L'HOTE, LE SYSTEME CHIMIOKINES / RECEPTEURS AUX CHIMIOKINES OCCUPE UNE PLACE CENTRALE DANS LA PHYSIOPATHOLOGIE DE L'INFECTION LENTIVIRALE. L'ANALYSE DU ROLE DES CHIMIOKINES IN VIVO NECESSITE L'UTILISATION D'UN MODELE ANIMAL PERTINENT. L'INFECTION EXPERIMENTALE DU MACAQUE CYNOMOLGUS PAR UN ISOLAT PATHOGENE DU VIRUS DE L'IMMUNODEFICIENCE SIMIENNE (SIV) NOUS A PERMIS UNE ETUDE CINETIQUE DE L'EXPRESSION DES MESSAGERS CODANT LES CHIMIOKINES, MIP-1, RANTES, IP-10, PARC ET LES RECEPTEURS AUX CHIMIOKINES CCR1 ET CCR5, AU NIVEAU DES COMPARTIMENTS SANGUIN ET TISSULAIRES (GANGLIONS LYMPHATIQUES PERIPHERIQUES ET TISSU PULMONAIRE), EN PARALLELE A LA DETERMINATION DES PARAMETRES VIROLOGIQUES ET IMMUNOLOGIQUES DE LA PRIMO-INFECTION LENTIVIRALE. NOS RESULTATS METTENT EN EVIDENCE LE ROLE DE MIP-1, IP-10 ET PARC COMME TEMOINS DE L'ACTIVATION PRECOCE DU MACROPHAGE TISSULAIRE ET LES CONSEQUENCES DE CETTE PRODUCTION SUR L'INITIATION DES REPONSES IMMUNE ET INFLAMMATOIRE. L'HYPEREXPRESSION DE RANTES EST, QUANT A ELLE, PLUS TARDIVE : ELLE SEMBLE ACCOMPAGNER UNE IMPORTANTE REDISTRIBUTION DES POPULATIONS LYMPHOCYTAIRES CD8+, PARTICULIEREMENT SIGNIFICATIVE AU NIVEAU DU POUMON. L'HYPEREXPRESSION DU GENE CODANT RANTES DANS CE TISSU EST CONTEMPORAINE DE CELLE DES GENES CODANTS L'IFN , L'IL-16 ET LA NO SYNTHASE INDUCTIBLE. RANTES POURRAIT DONC PARTICIPER AU CONTROLE DE LA REPLICATION VIRALE, ALORS QUE, AU CONTRAIRE, MIP-1 FAVORISERAIT LA DISSEMINATION DU VIRUS. L'AUGMENTATION DE L'EXPRESSION DE CCR5 PAR LES CELLULES MONONUCLEEES ILLUSTRE PARFAITEMENT LA FRAGILITE DE L'EQUILIBRE DEFENSE DE L'HOTE / PROPAGATION VIRALE ; ELLE N'EST CEPENDANT PROBABLEMENT PAS SPECIFIQUE A LA FONCTION CORECEPTEUR, PUISQU'UNE HYPEREXPRESSION DE CCR1 QUI, LUI, NE POSSEDE PAS DE PROPRIETES CORECEPTRICES POUR LE SIV, EST EGALEMENT OBSERVEE AU COURS DE LA PRIMO-INFECTION. L'ENSEMBLE DE CES DONNEES SOULIGNE, PAR CONSEQUENT, LA NECESSITE D'UNE APPROCHE GLOBALE DES INTERACTIONS CHIMIOKINES-REPLICATION VIRALE POUR APPROCHER LA COMPREHENSION DES MECANISMES PHYSIOPATHOLOGIQUES DE L'INFECTION A VIH
Diagnostic virologique de la transmission maternofoetale du virus de l'immunodéficience humaine, revue bibliographique, expérience d'un laboratoire by Guillaume Bouzanne des Mazery( )

1 edition published in 1989 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Essais de stimulation de l'hématopoïèse par le transfert de gène de l'interleukine-1[alpha] chez le macaque cynomolgus : application à l'aplasie médullaire secondaire à une irradiation accidentelle by Thierry Du Perron de Revel( )

2 editions published in 2002 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Pas de résumé en anglais
Implication des lymphocytes T CD8+ dans la physiopathologie de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine : étude de la primo-infection du macaque par le virus de l'immunodéficience simienne by Philippe Caufour( Book )

2 editions published in 1999 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Du fait de la position privilégiée occupée par les lymphocytes T CD8+ au sein de la réponse immune anti-VIH, il apparaît nécessaire d'analyser l'évolution spatio-temporelle de l'activité antivirale CD8+ et ses mécanismes de régulation. Le modèle expérimental du macaque infecté par le SIV offre la possibilité unique d'aborder en détail cette problématique, en particulier, au cours de la primo-infection dont l'étude chez l'homme se heurte à des restrictions d'ordre éthique et pratique. Nous avons démontré que, dès les premières semaines de l'infection, des perturbations précoces affectaient les lymphocytes T CD8+ ; ces modifications varient selon la localisation anatomique considérée. Ces changements au sein du compartiment CD8 sont concomitants de modifications du niveau d'expression des messagers codant les cytokines IL-7, IL-15, IL-16 et MIP-1a. La simultanéité de ces deux phénomènes et les propriétés des cytokines étudiées, laissent supposer que ces cytokines participent aux phénomènes de prolifération/recrutement observés au sein des tissus et à l'installation de la réponse immune. L'expression des messagers de l'IL-16, qui suit une cinétique inverse à l'évolution de la charge virale, suggère que cette cytokine participe au contrôle de la réplication virale. Au cours des infections par un virus atténué ou par un virus pathogène, nous avons mis en évidence dans les tissus pulmonaires, une augmentation des chimiokines MIP-1a , MIP-1ß et RANTES ; l'augmentation significativement plus importante de RANTES au cours de l'infection par le virus atténué suggère que cette chimiokine pourrait prendre part à l'installation de la réponse immune singulière existant chez ces animaux
Astrocytes et infection lentivirale dans le modèle du macaque infecté par le virus de l'immunodéficience simienne by Gilles Guillemin( )

2 editions published in 1997 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

La maladie de Creutzfeldt-Jakob d'origine iatrogène et la protéine PRP by Alexandre Jaegly( Book )

2 editions published in 1997 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Unconventional virus diseases of the central nervous system : Paris, 2-6 December, 1986[ by France( Book )

2 editions published in 1989 in English and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

MISE AU POINT D'APPROCHES PHARMACOLOGIQUES VISANT A CORRIGER LES PROCESSUS NEUROPATHOLOGIQUES DE L'ENCEPHALOPATHIE A VIH by Marc Martin( Book )

2 editions published in 2000 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

L'INFECTION PAR LE VIRUS DE L'IMMUNODEFICIENCE HUMAINE (VIH) SE TRADUIT PAR DES ATTEINTES NEUROLOGIQUES, ENCORE APPELEES ENCEPHALOPATHIE A VIH OU DEMENCE ASSOCIEE AU SIDA. CETTE SYMPTOMATOLOGIE EST LE SIGNE D'UNE ATTEINTE PROFONDE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL (SNC). PARMI LES FACTEURS INCRIMINES DANS LA SURVENUE DES LESIONS OBSERVEES DANS LE SNC, L'INFECTION ET L'ACTIVATION DES CELLULES DE LA LIGNEE MACROPHAGIQUE, ET LA PRODUCTION DE MEDIATEURS DE L'INFLAMMATION TELS QUE LE TNF- ET LE FACTEUR D'ACTIVATION DES PLAQUETTES (PAF), ONT UN ROLE MAJEUR. LES TRAVAUX REALISES AU COURS DE CE DOCTORAT EN SCIENCES SE SONT ARTICULES AUTOUR 1) D'UNE MEILLEURE APPRECIATION DU ROLE DE L'INFLAMMATION SUR L'INFECTION DU MACROPHAGE PAR LE VIH, ET 2) D'UNE RECHERCHE DE NOUVELLES STRATEGIES THERAPEUTIQUES SUSCEPTIBLES D'INTERFERER AVEC LES PROCESSUS NEUROPATHOLOGIQUES. AINSI, L'INTERET PHARMACOLOGIQUE D'ANTAGONISTES DU RECEPTEUR AU PAF A ETE DEMONTRE PUISQU'UNE MOLECULE COMME LA PMS-601 EST CAPABLE D'INHIBER LA REPLICATION VIRALE, DE DIMINUER LA SYNTHESE DES CYTOKINES PRO-INFLAMMATOIRES ET CHIMIOTACTIQUES, ET D'ATTENUER LA CYTOTOXICITE DU PAF ET DU GLUTAMATE VIS-A-VIS DE NEURONES PRIMAIRES. EN PARALLELE, L'ETUDE DE L'EXPRESSION DES DEUX RECEPTEURS AU TNF- A LA SURFACE DES MACROPHAGES AU COURS DE LEUR MATURATION A PERMIS DE MIEUX COMPRENDRE LES EFFETS DIFFERENTS DE CETTE CYTOKINE SUR LA CINETIQUE DE REPLICATION VIRALE DANS CES CELLULES. EN EFFET, UNE INHIBITION DE L'INFECTION PAR LE TNF- EST LIEE A L'EXPRESSION DE TNF-RII ET A UNE ABSENCE DE TNF-RI, TANDIS QU'UNE AUGMENTATION DE LA PRODUCTION VIRALE EST CORRELEE A L'AUGMENTATION DE L'EXPRESSION DE TNF-RI AU COURS DE LA MATURATION DU MACROPHAGE MALGRE UNE EXPRESSION CONSTANTE DE TNF-RII
CARACTERISATION D'UN VIRUS DE L'IMMUNODEFICIENCE HUMAINE DE TYPE UN ISOLE CHEZ UN PATIENT PRESENTANT UNE ATTEINTE NEUROLOGIQUE SEVERE ET REGRESSIVE : ETUDE LONGITUDINALE by FRANCOIS-DOMINIQUE BOUSSIN( Book )

2 editions published in 1992 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

L'INFECTION PAR LE VIRUS DE L'IMMUNODEFICIENCE HUMAINE (VIH) EST CARACTERISEE PAR UNE PROFONDE ATTEINTE DU SYSTEME IMMUNITAIRE DONT L'EVOLUTION EST FATALE. ELLE SURVIENT AU TERME D'UNE LONGUE PHASE DE LATENCE CLINIQUE DURANT LAQUELLE LE VIRUS, ECHAPPANT AUX DEFENSES IMMUNITAIRES, RESTE CONSTAMMENT DETECTABLE DANS L'ORGANISME INFECTE. LE SYSTEME NERVEUX CENTRAL (SNC) EST AUSSI UNE CIBLE DU VIRUS, ET DIFFERENTES ATTEINTES NEUROLOGIQUES ONT ETE ATTRIBUEES DIRECTEMENT A SA REPLICATION. NOUS RAPPORTONS ICI LE SUIVI BIOLOGIQUE ET VIROLOGIQUE D'UN PATIENT, AYANT DEVELOPPE LORS DE SA PRIMO INFECTION PAR UN VIRUS VIH1, UNE ENCEPHALOPATHIE QUI REGRESSA ENSUITE SPONTANEMENT. APRES AVOIR SEROCONVERTI, LE PATIENT A SERONEGATIVE. L'APPROCHE EXPERIMENTALE DE CETTE OBSERVATION TOTALEMENT INHABITUELLE A ETE: DE CARACTERISER MOLECULAIREMENT ET ANTIGENIQUEMENT LA SOUCHE VIRALE ISOLEE CHEZ LE PATIENT, ET DE DETERMINER IN VITRO SES PROPRIETES BIOLOGIQUES, D'EVALUER LA REPONSE IMMUNITAIRE DU PATIENT, ET, ENFIN, DE RECHERCHER L'EVENTUELLE EFFICACITE ANTIVIRALE DE LA THERAPEUTIQUE QUI LUI A ETE ADMINISTREE
ANALOGUES DE L'AMPHOTERICINE B : INTERET DANS L'ETUDE DE LA PHYSIOPATHOLOGIE ET DU TRAITEMENT DES ENCEPHALOPATHIES SUBAIGUES SPONGIFORMES TRANSMISSIBLES by Karim Adjou( Book )

2 editions published in 1997 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

LES ENCEPHALOPATHIES SUBAIGUES SPONGIFORMES TRANSMISSIBLES (ESST) OU MALADIES A PRIONS CONSTITUENT UNE DES PRINCIPALES ENIGMES DE LA BIOLOGIE ET DE LA VIROLOGIE MODERNES EN RAISON, EN PARTICULIER, DE LA MECONNAISSANCE DE LA NATURE EXACTE DES AGENTS INFECTIEUX RESPONSABLES. LE SEUL MARQUEUR MOLECULAIRE SPECIFIQUE DE CES MALADIES EST L'ACCUMULATION DANS LE CERVEAU D'UNE PROTEINE NORMALE DE L'HOTE, LA PROTEINE DU PRION OU PRP, SOUS UNE FORME PATHOLOGIQUE (PRPRES) RESISTANTE PARTIELLEMENT A LA DEGRADATION PAR LES PROTEASES. L'APPARITION DE CAS DE MCJ IATROGENES, A PARTIR DE 1985-1986, LIES A L'ADMINISTRATION DE L'HORMONE DE CROISSANCE EXTRAITE D'HYPOPHYSES HUMAINES PROBABLEMENT CONTAMINEES PRELEVEES SUR DES CADAVRES (EN FRANCE, 52 CAS ONT ETE CONFIRMES ET ENVIRON 1000 ENFANTS ONT ETE TRAITES AVEC DES LOTS D'HORMONES POTENTIELLEMENT CONTAMINES) POSE UN GRAVE PROBLEME DE SANTE PUBLIQUE. PAR AILLEURS, LE DEVELOPPEMENT DE L'EPIZOOTIE DE L'ENCEPHALOPATHIE SPONGIFORME BOVINE AU ROYAUME-UNI (PLUS DE 165 000 BOVINS ATTEINTS) ET LA SUSPICION DE LA TRANSMISSIBILITE A L'HOMME PAR VOIE ALIMENTAIRE DE L'ESB APRES LA DESCRIPTION DU NVMCJ ONT DEFINITIVEMENT ALERTE L'OPINION PUBLIQUE ET ONT RELANCE LES RECHERCHES SUR LES ESST. AUJOURD'HUI, IL N'EXISTE AUCUNE THERAPEUTIQUE EFFICACE POUR CES MALADIES TOUJOURS MORTELLES. L'AMPHOTERICINE B (AMB) FAIT PARTIE DES RARES MOLECULES AYANT MONTRE UNE EFFICACITE DANS LA TREMBLANTE EXPERIMENTALE DU HAMSTER EN RETARDANT L'APPARITION DES PREMIERS SIGNES CLINIQUES DE LA MALADIE. TOUTEFOIS, L'EFFICACITE DE L'AMB CONTRE LES ATNC EST LIMITEE PAR SA FORTE TOXICITE ET SEMBLAIT RESTREINTE A CE MODELE. LE DEVELOPPEMENT DE NOUVEAUX DERIVES CHIMIQUES DE L'AMB COMME LE MS-8209, QUI EST CINQ FOIS MOINS TOXIQUE, A PERMIS AU COURS DE CE TRAVAIL D'ETENDRE LES EFFETS DE CES MOLECULES A D'AUTRES ESST EXPERIMENTALES. DANS LE BUT D'EVALUER L'EFFICACITE DES ANALOGUES DE L'AMB, NOUS AVONS PREALABLEMENT CARACTERISE LES MARQUEURS EVOLUTIFS (PRP, GFAP) DANS NOTRE MODELE. NOS RESULTATS ONT PERMIS DE DECRIRE SUR LE PLAN CLINIQUE ET MOLECULAIRE LA TREMBLANTE DU HAMSTER DEPUIS L'INOCULATION JUSQU'AU STADE ULTIME DE LA MALADIE. L'UTILISATION DU MS-8209 A PERMIS DE MONTRER UN EFFET PHARMACOLOGIQUE NET SUR LA SURVIE DES ANIMAUX. EN EFFET, CE DERIVE EST CAPABLE A LA FOIS DE RETARDER L'ACCUMULATION DE LA PRPRES, LA GFAP, LA REPLICATION DE L'AGENT DANS LE CERVEAU ET L'APPARITION DES PREMIERS SYMPTOMES DE LA MALADIE. DE PLUS, LE MS-8209 EST, A CE JOUR, LA SEULE MOLECULE CAPABLE D'AVOIR UN EFFET SUR LA SURVIE DES ANIMAUX LORSQU'ON L'ADMINISTRE A LA FIN DE LA PERIODE D'INCUBATION C'EST A DIRE BIEN APRES LA NEUROINVASION MAIS JUSTE AVANT LA PHASE CLINIQUE DE LA TREMBLANTE EXPERIMENTALE. LE MECANISME D'ACTION DE CES ANTIBIOTIQUES POLYENIQUES, COMME CELUI DES AUTRES COMPOSES MONTRANT UNE EFFICACITE RELATIVE DANS LES ESST, DEMEURE INCONNU DE NOS JOURS. TOUTEFOIS, L'ANALYSE AU NIVEAU MOLECULAIRE ET CLINIQUE DE NOS RESULTATS SUGGERENT FORTEMENT UN MECANISME D'ACTION COMMUN DE L'AMB ET DE SES ANALOGUES SUR LES DIFFERENTES SOUCHES D'ATNC. IL EST VRAISEMBLABLE QUE CE MECANISME IMPLIQUE UNE INTERACTION DES ANTIBIOTIQUES POLYENIQUES AVEC LA PRP DANS SON PROCESSUS DE TRANSCONFORMATION EN PRP PATHOLOGIQUE
Knock-Down of the 37-kDa/67-kDa Laminin Receptor in Mouse Brain by Transgenic Expression of Specific Antisense LRP RNA by Christoph Leucht( )

1 edition published in 2004 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Distribution and submicroscopic immunogold localization of cellular prion protein (PrPc) in extracerebral tissues by J.-G Fournier( )

1 edition published in 1998 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Approche de la physiopathologie de l'infection lentivirale : relation entre pathogénicité et modulation du réseau des cytokines by Laure Gigout( Book )

2 editions published in 1999 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

L'infection de macaques par des lentivirus simiens sivmac reproduit la clinique et la biologie de l'infection humaine par le VIH. La disponibilité de virus attenues, suite à une délétion dans NEF, permet une analyse comparative de la charge virale et de la réponse immune à l'infection dans ces deux types d'infection par sivmac. L'infection par le VIH/SIV s'accompagne d'une atteinte profonde du système immunitaire. Les cytokines sont au centre de la régulation des fonctions immunitaires et de l'expression virale. Deux groupes de macaques ont été inocules par le virus pathogène SIVMAC251 ou le virus attenue SIVMACNEF. L'expression de gènes codant les cytokines a été évaluée dans le sang et dans les ganglions durant la primo-infection des 2 groupes d'animaux. Les animaux infectés par le virus pathogène ont développé une charge virale systémique plus élevée d'environ 2 logs, et une séroconversion en moyenne plus tardive que les singes infectes par le virus attenue. Une augmentation de l'expression des gènes codant l'IFN OU L'IL-13 est mise en évidence dans le sang et les ganglions des deux groupes d'animaux durant le premier mois P.I.. Une induction du gène codant l'IL-2 n'est mesurée que dans les CMSP et les CMGLP des animaux infectés par le virus attenue. En effet, les niveaux des ARNM codant l'IL-2 restent indétectables ou faiblement détectables dans le sang et les ganglions des animaux infectés par le virus pathogène. En revanche, alors que le niveau d'expression du gène codant l'IL-4 reste indétectable chez les animaux infectes par le virus attenue, une surexpression de ce gène est mesurée dans les ganglions des animaux infectes par le virus pathogène. Ces résultats montrent que la primo-infection par un virus pathogène ou un virus attenue s'accompagne de profils cytokiniques différents, qui ne correspondent ni à une réponse de type 1 ni de type 2. La production d'IL-4 durant la primo-infection par le virus pathogène pourrait favoriser la réplication virale, comme le suggère la réplication préférentielle du VIH dans les clones TH2 produisant de l'IL-4. Par ailleurs, la production d'IL-2 restreinte aux macaques infectés par le virus delete dans NEF, suggère que nef puisse interagir avec la voie de transcription de l'IL-2 in vivo, comme cela a été démontré in vitro
Consequences de l'infection des macrophages par le VIH sur la synthèse et les fonctions du glutathion : approches physiopathologique et pharmacologique by Patricia Mialocq( Book )

2 editions published in 2005 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  General Special  
Audience level: 0.00 (from 0.00 for ETUDE DE L ... to 0.00 for ETUDE DE L ...)

Languages
French (31)

English (5)