WorldCat Identities

Viallard, Jean-François (1965-....).

Overview
Works: 40 works in 43 publications in 2 languages and 299 library holdings
Roles: Publishing director, Thesis advisor, Other, Author, Contributor
Publication Timeline
.
Most widely held works by Jean-François Viallard
Médecine interne : iECN 2016, 2017, 2018 by Collège national des enseignants de médecine interne (France)( Book )

2 editions published between 2015 and 2016 in French and held by 69 WorldCat member libraries worldwide

Médecine interne : pathologies rares : livre du Collège : 3e cycle by Société nationale française de médecine interne( Book )

2 editions published between 2018 and 2019 in French and held by 51 WorldCat member libraries worldwide

Médecine interne : iECN 2017, 2018, 2019 by Société nationale française de médecine interne( Book )

1 edition published in 2017 in French and held by 42 WorldCat member libraries worldwide

Médecine interne by Société nationale française de médecine interne( Book )

1 edition published in 2021 in French and held by 40 WorldCat member libraries worldwide

La 4ème de couverture indique : "L'ouvrage officiel réalisé par le Collège National des Enseignants de Médecine Interne (CEMI) sous l'égide de la Société Nationale Française de Médecine Interne (SNFMI) pour les étudiants du DFASM. Conçu et rédigé par près de 100 enseignants de Médecine Interne. Tout le nouveau programme de connaissances de la spécialité pour la R2C et les modules du DFASM, avec la nouvelle numérotation. Pour chaque item, les objectifs de connaissances hiérarchisés en rang A et rang B (dans un tableau en début d'item et tout au long de l'item grâce à un repérage couleur). Toutes les situations de départ en lien avec les différents objectifs de connaissances (tout au long de l'item grâce à un repérage couleur, et à la fin de l'item dans un tableau récapitulatif). Une iconographie abondante pour faciliter l'apprentissage. Une fiche de synthèse par item pour retenir l'essentiel. Un livre indispensable pour mettre toutes les chances de votre côté."
Médecine interne : iECN 2020, 2021, 2022 by Société nationale française de médecine interne( Book )

1 edition published in 2019 in French and held by 40 WorldCat member libraries worldwide

Identification de facteurs prédictifs de réponse au rituximab en traitement de deuxième ligne dans le purpura thrombopénique immunologique by Etienne Rivière( Book )

1 edition published in 2013 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Le PTI (purpura thrombopénique immunologique) est une thrombopénie auto-immune avec un risque hémorragique en dessous d'un taux de plaquettes de 30 G/l. Trois quarts des patients rechutent après une première ligne de traitement par bolus de corticoïdes et/ou immunoglobulines polyvalentes. Le traitement de cette rechute (2e ligne) fait appel soit à la splénectomie, seul traitement curatif dans 2/3 des cas mais avec des complications infectieuses à vie, soit au rituximab, un anticorps monoclonal anti-CD20 lymphocytaire B qui permet une réponse globale dans 60% des cas, mais prolongée chez seulement 20% des patients. Une séquestration splénique pure des plaquettes à la scintigraphie aux plaquettes marquées est un facteur prédictif majeur de succès de la splénectomie, permettant d'augmenter le taux de réponse complète à 85%. Il n'existe à ce jour pas de facteur prédictif de succès du rituximab qui permettrait de choisir préférentiellement ce traitement en 2e ligne en ciblant mieux les malades, s'agissant d'un traitement efficace avec une excellente tolérance à long terme. Différents facteurs prédictifs peuvent être définis, comme l'âge, le genre, la durée dévolution du PTI, le taux de plaquettes, la présence d'auto-anticorps ou de variations dans les sous-populations lymphocytaires. Pour trouver des facteurs prédictifs de succès du rituximab, nous avons sélectionné 41 patients non splénectomisés atteints de PTI primaire et traités en 2e ligne par cette molécule. Une réponse complète (RC) était définie par un taux de plaquettes supérieur à 100 G/l à 6 mois, une réponse partielle (RP) par un taux de plaquettes entre 50 et 100 G/l à 6 mois et une non-réponse (NR) par un taux de plaquettes inférieur à 50 G/l à 6 mois. Dix-huit patients (44%) étaient en RC, 8 (19,5%) en RP et 15 (36,5%) en NR. Une durée courte d'évolution du PTI jusqu'au traitement par rituximab (médiane 3,3 mois (RC) Vs 34,5 mois (RP) et 22 mois (NR) ; p=.02) et un faible taux de lymphocytes NK circulants (55/mm3 (RC) Vs 176,5/mm3 (RP) et 144/mm3 (NR) ; p=.04) étaient deux facteurs prédictifs de réponse complète. Une augmentation du pourcentage de LT CD8+ circulants était également retrouvé chez les patients en réponse complète, avec un p proche de la significativité statistique (23,7% (RC) Vs 21,3% (RP) et 18,9% (NR) ; p=.079). Après rituximab, les patients en RC présentaient une diminution significative du pourcentage de LT CD8+ (médiane à 28,7% après rituximab contre 39,4% avant, p=.004) ainsi qu'une remontée du taux de NK (taux médian à 169/mm3 après rituximab, contre 55/mm3 avant, p=.04), ce taux restant toutefois inférieur à la normale. Ces résultats doivent être confirmés sur de plus grands échantillons de malades avant de pouvoir être évalués prospectivement pour mieux sélectionner les patients relevant d'un traitement par rituximab, de ceux relevant d'une splénectomie
Intérêt du rituximab dans la maladie des agglutinines froides : à propos de cinq observations by Fabrice Camou( )

1 edition published in 2002 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

T-cell activation discriminates subclasses of symptomatic primary humoral immunodeficiency diseases in adults by Marie-Quitterie Picat( )

1 edition published in 2014 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Gamma delta T cell expansion in Whipple's disease with muscular granulomatous vasculitis by Didier Brönnimann( )

1 edition published in 2018 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Infection à Epstein-Barr virus chez le sujet âgé : à propos de 4 observations by Laurence Guiot( )

1 edition published in 2004 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Le virus d'Epstein-Barr appartient à la famille des herpes virus et est responsable d'une infection latente chez l'homme. La primoinfection, dans les pays développés, s'effectue le plus souvent dans l'enfance ou à l'adolescence. Ainsi 90 à 95 % des sujets sont séropositifs à l'âge adulte. Cette primoinfection est généralement asymptomatique mais peut donner lieu à une entité clinique appelée mononucléose infectieuse ou MNI. Les principales manifestations cliniques sont l'asthénie, la fièvre, les adénopathies et la splénomégalie. Au niveau biologique, il existe un syndrome mononucléosique. La confirmation diagnostique est sérologique. L'évolution est généralement rapidement favorable, sous traitement uniquement symptomatique. La MNI chez le sujet âgé est rare, de présentation volontiers atypique, voire grave. Quatre cas sont ici décrits : le premier avec des manifestations neurologiques, sous forme d'une diplopie et d'un strabisme de l'oeil gauche ; le second de présentation typique ; le troisième sous forme d'une pneumopahie et le quatrième caractérisé cliniquement par une altération de l'état général et sinon par la mise en évidence d'un ring granuloma à la biopsie ostéomédullaire. Ils ont été comparés aux cas répertoriés dans la littérature. De cette étude émergent plusieurs questions. Quelles sont les caractéristiques cliniques et biologiques de l'infection EBV chez le sujet âgé ? S'agit-il d'une primoinfection ou simplement d'une réactivation du virus acquis des années auparavant ? Comment le système immunitaire réagit-il à cette agression et quelles en sont les modifications avec l'âge ?
Rapid Push vs Pump-Infused Subcutaneous Immunoglobulin Treatment: a Randomized Crossover Study of Quality of Life in Primary Immunodeficiency Patients by Boris Bienvenu( )

1 edition published in 2018 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Profil de sécrétion des cytokines de type Th1 et Th2 au cours des poussées lupiques et dans les états lupus-like by Jean-François Viallard( )

1 edition published in 1996 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

A 1-Year Prospective French Nationwide Study of Emergency Hospital Admissions in Children and Adults with Primary Immunodeficiency by the CEREDIH French PID study group( )

1 edition published in 2019 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Glomérulonéphrite et infection à actinobacillus actinomycetemcomitans by Céline Duffau-Attrait( )

1 edition published in 2002 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Association lupus érythémateux disséminé et myasthénie : caractéristiques de l'association à partir de quatre nouvelles observations et d'une revue complète de la littérature by Antoine Jacquemain( )

1 edition published in 2004 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Le lupus érythémateux disséminé et la myasthénie sont deux pathologies d'expression clinique très différentes. Elles ont comme point commun d'être toutes les deux issues de troubles de l'immunité entraînant la production d'auto-anticorps. Leur nature et leur röle sont différents. Pourtant ces deux affections sont parfois associées chez un même patient. Ce travail se propose d'étudier les caractéristiques de cette association, à partir de quatre observations recueillies dans les différents hôpitaux de la région Aquitaine et d'une revue de la littérature. L'association de ces deux affections ne semble pas être liée au hasard. En effet, les résultats statistiques, immunologiques, les nombreux caractères communs, l'altération de l'autorégulation immunitaire par les cellules T secondaire à une anomalie thymique suggèrent un probable lien. Ce lien semble être le thymus. Une meilleure compréhension des désordres immunitaires engendrés par une anomalie thymique permettrait de mieux appréhender la physiopathogénie de cette association
Rituximab Prevents Stroke Recurrences in Atypical Chronic Immune-Mediated Thrombotic Thrombocytopenic Purpura( )

1 edition published in 2018 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Altered dendritic cell distribution in patients with common variable immunodeficiency by Jean-François Viallard( )

1 edition published in 2005 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Etude rétrospective des thrombopénies auto-immunes au cours du lupus érythémateux aigu disséminé (TIPUS) by Nahéma Issa( )

1 edition published in 2012 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Les cytopénies auto-immunes sont fréquentes au cours du LED et sont parfois révélatrices de la maladie. L'anémie hémolytique, la leucopénie (< 4000/mm3) la lymphopénie (< 1500/mm3) ou la thrombopénie (< 100 G/L) font partie des critères diagnostiques de l'AmericanCollege of Rheumatology (ACR). La thrombopénie auto-immune (ou PTI) survient chez 7 à 30 % des patients lupiques : son traitement est mal codifié et sa prise en charge est souvent calquée sur celle du PTI primaire. La littérature fait état de peu d'études dans ce domaine. Le but de notre étude est d'évaluer l'efficacité des traitements des thrombopénies auto-immunes au cours du PTI avec marqueurs lupiques ou lupus avéré et de décrire le profil clinico-biologique associé à cette pathologie. Il s'agit d'une étude rétrospective multicentrique réalisée au CHU de Bordeaux et dans 3 hôpitaux de l'APHP. Cinquante patients ont été inclus dans ce travail, principalement des femmes (88 %), jeunes (âgées en moyenne de 36 ans). Le LED et le PTI surviennent simultanément chez 72 % des patients. Notre étude confirme l'efficacité des corticoïdes, immunoglobulines ou association dans le traitement de 1ère ligne (réponse initiale de 86, 66 %, 80 % et 87,7 % respectivement). En revanche, la majorité des patients rechute en moins de 3 mois. En cas d'échec, l'hydroxychloroquine est remarquablement efficace dans le maintien de la réponse thérapeutique chez les patients ayant un PTI secondaire au LED : 74 % de réponse. Le rituximab semble aussi une alternative intéressante à la splénectomie dans les formes réfractaires mais ces données doivent être confirmées par de plus grandes études en raison du faible nombre de patients. La stratégie thérapeutique du PTI associée au LED semble différente du PTI primaire : l'hydroxychloroquine doit en être un des piliers en raison de son efficacité remarquable dans la réponse à long terme
Steady-state mycophenolate mofetil pharmacokinetic parameters enable prediction of systemic lupus erythematosus clinical flares: an observational cohort study by Sarah Djabarouti( )

1 edition published in 2010 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.92 (from 0.80 for Identifica ... to 0.97 for Médecine ...)

Languages
French (14)

English (8)