WorldCat Identities

Feron, Christophe

Overview
Works: 8 works in 10 publications in 2 languages and 11 library holdings
Roles: Thesis advisor, Author, Opponent, Other
Publication Timeline
.
Most widely held works by Christophe Feron
Les comportements socio-sexuels des souris staggerer mâles : caractéristiques et effets de l'expérience sociale by Christophe Feron( Book )

2 editions published in 1992 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

L'influence de l'environnement social post-sevrage sur les comportements socio-sexuels des souris males est étudiée chez la souris mutante staggerer, particulièrement sensible à ces facteurs de milieu. Ces males ne présentant pas de comportements sexuels dans des conditions d'élevage habituelles, un des objectifs de cette étude est de définir les conditions d'élevage les plus favorables a leur manifestation. Le rôle possible de perturbations anatomophysiologiques est analysé. Lors d'une rencontre avec une femelle non mutante, les males staggerer présentent des comportements semblables que la femelle soit en oestrus ou non. Ils ne présentent pas de préférence pour des odeurs de femelles en oestrus, contrairement aux males non mutants, bien qu'ils ne soient pas anosmiques. La présence d'une femelle, celle de plusieurs non mutants avec un jeune male staggerer améliorent les interactions ultérieures de ces males avec une femelle et sa motricité. Un isolement social de 2 mois à l'age adulte favorise aussi les interactions sociales et les comportements sexuels. Les males staggerer parvenant à se reproduire se caractérisent par contre par une attirance pour des odeurs de femelles en oestrus. De plus, contrairement aux autres mutants qui adoptent des conduites similaires lorsqu'ils sont confrontés à des environnements nouveaux et connus, leurs réponses diffèrent selon qu'ils connaissent ou non l'environnement auquel ils sont confrontés
Conséquences émotionnelles et sociales du vieillissement : étude comportementale chez un rongeur monogame de type sauvage, Mus spicilegus by Marie Lafaille( Book )

2 editions published in 2015 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

L'idée que les souches de rongeurs de laboratoire ne soient pas des modèles idéaux pour la recherche sur le vieillissement n'est pas nouvelle. Pourtant, l'attitude des chercheurs face à l'introduction d'animaux de type sauvage dans leurs travaux demeure frileuse bien que ces derniers apporteraient une solution adéquate pour l'étude d'un processus aussi complexe et multifactoriel que le vieillissement et permettraient d'intégrer les traits d'histoire de vie des individus afin de rendre compte de façon pertinente des changements liés à l'âge. Chez la souris glaneuse, le report de l'âge de première reproduction des animaux juvéniles hivernants conduit à la création de deux cohortes. Ces deux groupes d'animaux devront, à un âge plus ou moins avancé, explorer des environnements anxiogènes et faire face à des compétiteurs lors de leur dispersion, se reproduire et élever leur progéniture qui devra à son tour disperser. L'objectif de cette thèse est d'étudier les conséquences émotionnelles et sociales du vieillissement qui pourraient influencer les stratégies comportementales de ce rongeur de type sauvage. Ce travail s'ouvre également sur des thématiques d'actualité dans le domaine de la biogérontologie. Notre étude montre qu'à l'instar de celles réalisées chez l'Homme, le niveau d'anxiété d'un individu peut être déterminé par son âge mais aussi par l'âge de ses parents. L'âge de mise en couple va quant à lui influencer certaines stratégies liées à la reproduction comme la latence d'accouplement ou l'effort parental fourni par les mères et les pères et va conditionner l'apparition des premiers signes de sénescence reproductive. Enfin, cette étude dévoile que la durée de vie reproductive d'un couple monogame pourrait être un facteur renforçateur des liens qui unissent un mâle à sa partenaire
Des précurseurs de la morale : influence de l'identité et du comportement sur les choix prosociaux : une étude comparative chez différentes espèces de mammifères et d'oiseaux by Mathilde Lalot( )

1 edition published in 2017 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Des études récentes indiquent que des précurseurs de la morale humaine pourraient exister chez les animaux non humains. Parmi ces précurseurs, la prosocialité (comportements produisant un bénéfice pour un receveur sans nécessairement induire de coût pour l'acteur) est considérée comme une composante fondamentale de tout système moral. Nous avons effectué des tests de prosocialité chez plusieurs espèces de mammifères et d'oiseaux, en tenant compte des facteurs d'identité des individus (tolérance, dominance, sexe) et de comportement du receveur (communication, réciprocité). Nos sujets se sont montrés plus prosociaux envers leurs subordonnés qu'envers leurs dominants, ce qui suggèrent que la prosocialité pourrait être utilisée comme un moyen de maintenir son rang. Nous avons observé des différences entre les sexes cohérentes avec le pattern de soins parentaux des espèces, appuyant l'idée selon laquelle la prosocialité aurait évolué dans un contexte de soins aux jeunes. La période de reproduction et le fait d'avoir ou d'avoir eu des petits entraînaient une augmentation de la prosocialité, surtout envers le partenaire de reproduction et ses petits, ce qui pourrait avoir pour but de mieux transmettre ses gènes. Nous avons trouvé des patterns de réciprocité directe chez nos sujets, devenant plus prosociaux lorsque le receveur s'était lui-même montré prosocial lors de la session précédente. Les communications émises par le receveur ont également influencé positivement ou négativement (selon leur nature) les choix du sujet. L'ensemble de nos résultats montrent qu'il est possible et souhaitable d'étudier la prosocialité en dehors des primates, nos sujets s'étant montrés capables de prendre en compte à la fois des facteurs d'identité du receveur et son comportement
Similarity of personalities speeds up reproduction in pairs of a monogamous rodent( )

1 edition published in 2015 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Abstract : Animal personality, i.e. stable individual differences in behaviour, is considered to be subject to evolutionary processes, as it has been shown to be heritable and to entail fitness consequences. Different hypotheses have been developed to explain why personality variation is maintained within populations, most likely via processes of balancing selection. One mechanism discussed is that combinations of similar personalities within breeding pairs could increase fitness. We investigated this purported mechanism by studying the association between personality combinations within nulliparous pairs and their onset of reproduction in a monogamous rodent, the mound-building mouse, Mus spicilegus . In seasonal iteroparous breeders, reproductive timing is relevant to fitness, as a delayed onset of breeding potentially limits the number of breeding occasions and lowers the chance that offspring will start reproducing during the same season. Repeated standardized tests carried out prior to pairing revealed consistent individual differences in subjects' behavioural responses with respect to anxiety and exploratory activity, indicating the existence of personality types. Within-pair similarity in anxiety levels affected the chance of reproduction: pairs with similar anxiety scores had a higher probability of breeding, and were quicker to start, during the observation period, independently of the scores of both partners of the pair. We propose that this association between 'personality matching' and the onset of reproduction could have important life history consequences in this species and might be one of the mechanisms leading to the maintenance of personality variation within populations. Highlights: Mound-building mice show individual differences in behaviour, indicating personality. Assortative personalities within pairs affect reproduction in this monogamous mammal. That is, pairs with more similar anxiety levels start to reproduce earlier. This result has implications for the evolution of animal personality
Expérimentale animale : aspects législatifs et évaluation du bien-être chez le rongeur de laboratoire by Jessica Le Ven( Book )

in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

TELEMANN, G.P : Chamber Music (Les plaisirs de la table) (Ricercar Consort)( )

1 edition published in 2011 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Caractérisation de l'adaptation comportementale des téléostéens en élevage : plasticité et effets de la domestication by David Benhaïm( )

1 edition published in 2011 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Ce travail vise une meilleure compréhension de l'adaptation aux conditions d'élevage par une approche comportementale basée sur la comparaison de diverses populations de téléostéens pour trois espèces, l'une marine, le bar (Dicentrarchus labrax), les deux autres d'eau douce, l'omble chevalier (Salvelinus alpinus) et la truite commune (Salmo trutta). La thèse s'articule en deux parties qui ont permis : 1) de tester des facteurs biotiques et abiotiques sélectionnés en fonction de leur importance en élevage du bar et de l'omble chevalier. 2) de caractériser les effets de la domestication sur le comportement par le biais d'une comparaison entre des bars ou des truites sauvages et domestiqués à des âges différents et dans des contextes variables (challenges, labyrinthe). Dans la première partie, les travaux réalisés sur l'omble chevalier ont montré que la présence d'un refuge artificiel durant la phase de nutrition endogène induisait une forte diminution de la mobilité accompagnée de meilleures performances de croissance et d'une survie plus importante, que la taille de l'œuf et l'environnement social jouaient un rôle important sur le comportement alimentaire et la mobilité des juvéniles dans les semaines qui suivent la première nutrition exogène. Les travaux réalisés sur le bar ont montré qu'un aliment végétal ne modifiait pas les capacités d'apprentissage en condition d'auto-alimentation ni leurs capacités cognitives en situation de test en labyrinthe, mais qu'il semble réduire l'activité de nage et la libération à court terme du cortisol. Une autre expérience a montré que la pratique du tri et l'environnement social qui en résulte, en conditions d'auto-alimentation, a peu d'influence sur la demande, le rythme, le gaspillage alimentaires, la structure sociale, les performances de croissance et le statut physiologique. Une période de trois semaines de jeûne, enfin, ne modifie pas la structure sociale et les manipulateurs principaux sont les mêmes avant et après cette période, ce qui pourrait être lié à l'existence de traits de personnalité basés sur le pourcentage d'activation de la tige tactile du dispositif d'auto-alimentation. Dans la seconde partie de la thèse, l'expérience sur la truite a mis en évidence un effet de la domestication sur l'activité de nage avant et après application d'un stress lumineux, en utilisant un matériel biologique contrôlé par génotypage (vitesse angulaire plus élevée chez les individus sauvages, vitesse moyenne et distance parcourue plus importantes chez les individus domestiqués). Les expériences réalisées sur le bar ont comparé des populations sauvages capturées à l'état larvaire dans le milieu naturel à des populations standard industrielles. La première a montré l'influence combinée de l'âge et de mécanismes d'ordre ontogénique sur l'activité de nage et le taux de réponse de fuite (diminution chez les deux catégories de larve). L'impact de la domestication se traduit par des différences entre individus sauvages et domestiquées (vitesse angulaire et vigilance plus élevés chez les individus sauvages). En situation de labyrinthe, la domestication ne semble pas avoir d'influence sur le grégarisme et la cognition chez le bar, mais il existe une forte variabilité individuelle. La discrimination de la familiarité, enfin, n'a pu être mise en évidence que chez les individus domestiqués.L'approche comportementale a permis de révéler une plasticité en réponse à quelques facteurs abiotiques et abiotiques, qui constitue un véritable levier adaptatif pour les téléostéens en élevage. L'effet de la domestication sur le comportement a également été démontré ainsi que l'influence de l'âge et des mécanismes ontogéniques dont la nature reste à déterminer. Cette thèse s'inscrit dans la lignée des travaux qui vise à sélectionner les téléostéens sur leurs traits de personnalité dans l'optique d'une adaptation optimale en élevage ou dans la perspective de programmes de repeuplement
Environnement socio-olfactif et choix alimentaires chez la souris domestique, Mus musculus domesticus by Tatiana Forestier( )

1 edition published in 2018 in English and held by 0 WorldCat member libraries worldwide

The ecological success of the house mouse, Mus musculus domesticus, implies a great capacity to adapt its diet to available food resources. The social transmission of food preference (STFP) is an adaptive type of learning observed in rodents allowing them to enlarge their food repertoire at lower risk by getting olfactory information on novel food sources from conspecifics. This social learning takes place directly, during an encounter with a conspecific or indirectly, via olfactory marks. The objective of this thesis work was to determine how mice use their socio-olfactory environment to make food choices. Our results revealed that the absence of the conspecific during the indirect STFP reduces the social constraints associated with an encounter and allows the acquisition of STFP between unfamiliar conspecifics. However, some physical constraints associated with the perception of information in feces may reduce the availability of food information. We also showed that different sex concerns of individuals may affect the prioritization of information present in feces and limit, in males, the acquisition of STFP. Our results suggest that the use of food information in mice varies according to their social and ecological context and involves different processes such as emotion and attention. Under natural conditions, the direct and indirect STFP could be complementary, each of them extending the conditions for the transmission of food information in rodents
 
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.88 (from 0.63 for TELEMANN, ... to 1.00 for Les compor ...)

Associated Subjects
Languages