WorldCat Identities

Youssef, Souhail (1977-....).

Overview
Works: 5 works in 6 publications in 2 languages and 9 library holdings
Roles: Author, Opponent
Publication Timeline
.
Most widely held works by Souhail Youssef
Digital core repository coupled with machine learning as a tool to classify and assess petrophysical rock properties by Vanessa Hébert( )

1 edition published in 2020 in English and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Etude des propriétés de transport de mousse dans des modèles de milieux poreux by Alexis Mauray( )

1 edition published in 2017 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

En récupération assistée du pétrole (EOR), des mousses sont injectées dans des milieu poreux pour améliorer l'efficacité de l'extraction. L'intérêt est d'éviter les digitations visqueuses, la mousse possédant une forte viscosité effective à faible nombre capillaire (Ca). Les mousses sont produites par co-injection de gaz et de solutions aqueuses de tensio-actifs. Cette thèse se propose de comprendre les mécanismes de formation et de transport de mousse en milieu poreux à travers un micromodèle hétérogène fabriqué en NOA. Les études de formation de mousse sont envisagées de deux manières. La première consiste à étudier une co-injection de deux fluides dans un milieu poreux grâce à un jet généré au centre du système. Cette expérience nous permet de constater qu'une dispersion des deux phases est visible pour des nombres capillaire d'injection plus grand que 10-5. Une deuxième expérience d'injection directe d'un train de bulle dans un milieu poreux montre que les bulles se divisent jusqu'à atteindre un diamètre proche de la taille des pores, pour des Ca suffisamment importants. Par ailleurs, nous avons étudié les propriétés de transport d'une mousse dans un milieu poreux. Des mesures directes montrent que la pression générée par l'écoulement peut être jusqu'à 3000 fois plus importante que la pression due à de l'eau à même débit d'injection pour Ca=10-6. Ce rapport diminue fortement avec le nombre capillaire. Une analyse des chemins parcourus par observation directe souligne que pour des faibles débits relatifs de gaz, seuls quelques chemins sont actifs. Il se trouve cependant qu'une augmentation de Ca ou du débit relatif de gaz conduisent à une homogénéisation du balayage de la mousse dans le milieu. A travers différents modèles de simple canaux droits à section constante ou variable, nous notons que la différence de pression créée par une seule bulle suit la loi de Bretherton en Ca^{2/3}. Cependant, la présence de constrictions conduit à l'existence d'un seuil en pression en-dessous de Ca=2.10-4, et donne lieu à des écoulements intermittents. Enfin, nous présentons des observations de formation et transport de mousse en présence d'huile. Nous constatons alors que la présence d'huile n'a pas d'impact notable pour la solution de tensio-actifs, que ce soit sur la formation ou le transport
Etude par tomographie X et modélisation par éléments finis du comportement mécanique des mousses solides = -ray tomography characterisation and finite element modelling of the mechanical behaviour of cellular materials by Souhail Youssef( Book )

2 editions published in 2004 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Les mousses constituent une classe de matériaux très importante de part leur champ d'application (allégement de structure, protection contre les chocs, isolation thermique et sonore, etc...) et leur poids économique qui se situe au niveau de l'aluminium ou du verre. Le besoin d'optimiser les performances et d'améliorer la sécurité nécessite que l'on ait une bonne connaissance de la relation entre leurs propriétés et leur microstructure. L'apparition de techniques expérimentales permettant de caractériser en 3D la répartition de la matière (tomographie X) puis son comportement sous sollicitations mécaniques (essais in situ), et la nécessité de mieux comprendre pour pouvoir optimiser ces matériaux, motivent les nouveaux outils présentés dans ce travail de thèse. Dans ce cadre général, l'objectif particulier de cette thèse est la compréhension des mécanismes qui interviennent lors de la déformation des mousses et le développement d'un outil de modélisation capable d'en rendre compte de manière prédictive. Le problème central auquel nous nous sommes attaqués est la décorrélation des rôles respectifs de la nature du matériau et de l'arrangement spatial de la phase solide. Notre démarche s'est scindée en deux parties. Une partie expérimentale dont le but est de caractériser mécaniquement et morphologiquement une mousse modèle de polyuréthane. Une partie modélisation qui vise à mettre au point un outil numérique capable de rendre compte de la structure réelle de la mousse. Les deux parties se rejoignent enfin pour valider la technique de modélisation à partir des observations expérimentales. Une foi validée, la technique de modélisation est appliquée à d'autres types de mousses et en particulier des mousses d'aluminium de faible densité à cellules ouvertes et fermées. La technique de modélisation est par la suite mise à profit pour étudier l'effet des propriétés du matériau solide sur le comportement des mousses à travers la variation des paramètres d'entrée des modèles étudiés ainsi que leur comportement sous d'autres modes de sollicitation que la compression notamment en traction, en torsion et sous chargement multiaxial
Etude par tomographie X et modélisation par éléments finis du comportement mécanique des mousses solides X-ray tomography characterisation and finite element modelling of the mechanical behaviour of cellular materials by Souhail Youssef( )

1 edition published in 2005 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Les mousses constituent une classe de matériaux très importante de part leur champ d'application (allégement de structure, protection contre les chocs, isolation thermique et sonore, etc...) et leur poids économique qui se situe au niveau de l'aluminium ou du verre. Le besoin d'optimiser les performances et d'améliorer la sécurité nécessite que l'on ait une bonne connaissance de la relation entre leurs propriétés et leur microstructure. L'apparition de techniques expérimentales permettant de caractériser en 3D la répartition de la matière (tomographie X) puis son comportement sous sollicitations mécaniques (essais in situ), et la nécessité de mieux comprendre pour pouvoir optimiser ces matériaux, motivent les nouveaux outils présentés dans ce travail de thèse. Dans ce cadre général, l'objectif particulier de cette thèse est la compréhension des mécanismes qui interviennent lors de la déformation des mousses et le développement d'un outil de modélisation capable d'en rendre compte de manière prédictive. Le problème central auquel nous nous sommes attaqués est la décorrélation des rôles respectifs de la nature du matériau et de l'arrangement spatial de la phase solide. Notre démarche s'est scindée en deux parties. Une partie expérimentale dont le but est de caractériser mécaniquement et morphologiquement une mousse modèle de polyuréthane. Une partie modélisation qui vise à mettre au point un outil numérique capable de rendre compte de la structure réelle de la mousse. Les deux parties se rejoignent enfin pour valider la technique de modélisation à partir des observations expérimentales. Une foi validée, la technique de modélisation est appliquée à d'autres types de mousses et en particulier des mousses d'aluminium de faible densité à cellules ouvertes et fermées. La technique de modélisation est par la suite mise à profit pour étudier l'effet des propriétés du matériau solide sur le comportement des mousses à travers la variation des paramètres d'entrée des modèles étudiés ainsi que leur comportement sous d'autres modes de sollicitation que la compression notamment en traction, en torsion et sous chargement multiaxial
Multi-Scale Study of Foam Flow Dynamics in Porous Media by Christopher Yeates( )

1 edition published in 2019 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Pour ce travail, nous utilisons un micromodèle à haute complexité et à structure fixe pour faire une série d'expériences en variant la vitesse d'injection, la qualité de la mousse, les distributions de taille de bulles d'injection, et la méthode d'injection. Nous mettons en œuvre un suivi individuel de bulles pour associer les propriétés d'écoulement aux propriétés de taille de bulles ainsi que les caractéristiques structurelles du milieu poreux. Nous proposons de nouveaux outils pour décrire l'écoulement d'un point de vue global et local de différentes manières. Nous établissons des comportements spécifiques à chaque taille de bulle, en montrant que les bulles des mousses piégées sont plus probables d'être de taille inférieure aux tailles de bulles moyennes, alors que les mousses en mouvement accèdent elles-mêmes à différents chemins d'écoulement selon les tailles de bulles. Les bulles plus volumineuses s'écoulent en majorité dans des chemins préférentiels à haute vitesse, généralement parallèles au gradient de pression, mais les petites bulles sont transportées en supplément à l'intérieur de chemins transversaux liant les chemins préférentiels. Ailleurs, pour nos données nous démontrons l'importance supérieure de la fraction de mousse piégée vis-à-vis de la densité de bulles quant à l'explication microscopique de la viscosité apparente, malgré une contribution des deux. Nous caractérisons structurellement les zones piégées à répétition, comme étant soit des zones à faible coordination de pore, de faible taille de seuil d'entrée, d'orientation de seuil désavantageuse, ou une combinaison de ceux-ci. Les zones à fort écoulement échappent à une caractérisation en termes de paramètres de structure locale et nécessitent une considération de l'information des différents chemins traversant la totalité du modèle. À ce but, afin de décrire les zones à fort écoulement, nous développons un modèle générant des chemins, utilisant une représentation en graphe du milieux poreux, basé sur une décomposition initiale en pores et seuils, qui intègre seulement les notions de taille de seuil et d'orientation de seuil relatif au gradient de pression pour caractériser les chemins
 
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.94 (from 0.91 for Etude par ... to 1.00 for Etude des ...)

Languages