WorldCat Identities

Makinson, Alain

Overview
Works: 14 works in 14 publications in 2 languages and 14 library holdings
Roles: Thesis advisor, Opponent, Author
Publication Timeline
.
Most widely held works by Alain Makinson
Short- and long-term outcomes of HIV-infected patients admitted to the intensive care unit: impact of antiretroviral therapy and immunovirological status by David Morquin( )

1 edition published in 2012 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Maladie de Kaposi chez les patients VIH traités sous contrôle virologique : description et comparaison clinique aux autres formes de maladie de Kaposi by Séverin David( Book )

1 edition published in 2019 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Introduction : la maladie de Kaposi (MK) habituellement associé au stade SIDA des patients VIH peut aussi se développer chez des sujets VIH traités, ayant une charge virale maintenue indétectable. La présentation clinique de ces formes de MK reste peu décrite. Objectif : l'objectif est de décrire les MK chez les patients VIH sous contrôle virologique et tester l'hypothèse que ces formes de MK seraient moins agressives que les MK associées au SIDA, et similaire dans leur présentation clinique aux MK classiques. Méthode : cette étude rétrospective recrutait tous les diagnostics de MK entre le 1er janvier 2000 et le 31 décembre 2017, dans le département de l'Hérault. Les sujets ont été classés en sous-groupe selon leur forme épidémiologique. Au sein des MK associées au VIH, les patients sous traitement antirétroviral et avec une charge virale <50 copies/ml depuis >12 mois furent séparés des autres. Nous avons recueilli les données cliniques et fait des analyses statistiques de comparaison entre les groupes. Résultats : il y avait 187 cas de MK entre 2000 et 2017. Nous avons compté 12 cas de sujets VIH traités et sous contrôle virologique présentant une MK. Dix de ces 12 cas (83 %) avaient une forme indolente. Aucune différence significative, en dehors de l'âge au diagnostic, n'a été retrouvée entre ce sous-groupe et les MK classiques. Ce sous-groupe de 12 sujets avait une présentation clinique moins sévère que les MK associé au stade SIDA. Conclusion : cette étude rétrospective et exhaustive de tous les cas de MK dans le département de l'Hérault montre que les MK chez les patients VIH sous contrôle virologique sont généralement indolentes et ressemblent aux MK classiques
Fréquence,incidence et types de complications liées aux PICC lines : étude monocentrique à la clinique Beau soleil entre le 1er septembre 2009 et le 30 avril 2014 by Amine Arrada( Book )

1 edition published in 2014 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

L'objectif de l'étude est de décrire les complications liées aux PICC lines à la clinique Beau soleil et d'évaluer les facteurs associés aux infections. Méthodes : étude rétrospective sur des patients ayant eu un PICC line entre Sept. 2009 et Avr. 2014. Les variables étaient le coté de la pose, la veine ponctionnée, la durée d'insertion, le type de dispositif de fixation (Statlock* ou Ktfix plus*), le service d' hospitalisation, la pathologie et le traitement. Le critère de jugement principal était le taux et l'incidence des complications. Le critère de jugement secondaire était le taux d'infections. Résultats: 271 PICC lines ont été suivis jusqu'à leurs retraits chez 216 patients pour une durée totale de suivi de 7474 jours d'insertion. Le taux de complications était de 28,4% dont 8,9% d'infections, 2,2 % de thromboses veineuses, 11,1 % d'occlusions de cathéter, 5,9 % de retraits accidentels et 0,4 % de fissuration. Le taux d'incidence des complications était de 10,3 pour 1000 jours d'insertion. Le taux d' infections en unité de soins continus était de 25% vs 8,1% pour les autres services (OR = 4,5 IC95% [1,1-19,6], p = 0,04) et le taux d'infection des patients porteurs de la fixation Statlock* était de 11,5% vs 1,4% chez les patients porteurs de la fixation Ktfix plus* (OR = 9,8 IC95% [1,3 - 75,1], P = 0,03). Conclusion: Le taux de complications liées aux PICC lines à la clinique Beau soleil était dans l'intervalle de celui retrouvé dans les études hospitalières. Les patients hospitalisés en unité de soins continus avaient plus de risque de complications infectieuses. Le type de système de fixation semble être un facteur associé aux complications infectieuses
Lymphoma-Like Syndrome( )

1 edition published in 2015 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Abstract : Abstract: In immunocompetent persons, primary cytomegalovirus (CMV) infection is self-limited infection. Lymphoma-like syndromes have been sometimes described in adults but have not been described for children. Lymphoma-like syndromes (protracted fever, alteration of the general status, and clinical lymphoproliferative syndrome) were retrospectively recorded in children attending our hospital from 1999 to 2008 for primary CMV infection. Patients with immunodeficiency, coinfection (Epstein-Barr virus, toxoplasmosis, or mycobacterial), or biological criteria of mononucleosis-like syndrome were excluded. We report 4 cases of lymphoma-like syndrome. The median duration of fever was 21.5 days (range 15-27). Tonsillitis and hepatitis are most of the time missing. A probable malignant diagnosis was raised in 3 cases. Clinical outcome was protracted (15-35 days) but favorable. To our knowledge, our study is the first pediatric case series of lymphoma-like syndrome. This clinical presentation is a source of delayed diagnosis due to diagnosis pitfall
Prévalence de la multimorbidité en fonction de l'année de diagnostic au sein d'une population gériatrique VIH + : étude DAT'AIDS = Multimorbidity in Elderly Subjects according to year of diagnosis of HIV-Infection: A Cross-Sectional DAT AIDS Cohort Study by Marie Jacqueline Colette Demontes( )

1 edition published in 2020 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

The number of people ageing with HIV is growing. We assessed prevalence of multimorbidit(MM) according to year of HIV diagnosis in HIV geriatric population. Cross sectional study of MM involving patients from the Dat'AIDS French multicentric cohort, selecting patients over 70 years. MM was defined as at least 3 concomitant comorbidities of either high blood pressure, diabetes mellitus, osteoporosis, non-AIDS cancer, chronic renal failure, cardio-cerebrovascular disease, obesity, cachexia, hypercholesterolemia. We defined 3 groups of HIV-diagnosis period: between 1983-1996, 1997-2006, 2007-2018. Logistic regression models evaluated the association between MM and predictors, including calendar period of HIV diagnosis. A secondary analysis evaluated MM as a continuous outcome and a sensitivity analysis excluded subjects with less than 200 cells/mm3. Between the 1st January 2017 and 29th of September 2018, 2476 patients were included. Median age was 73 years old, 75% were men. MM prevalence was 71%, median number of comorbidities was 3. High blood pressure and hypercholesterolemia were the most prevalent comorbidities. After adjustment for age, gender, smoking status, HCV, HBV co-infection, group of exposure, nadir CD4, and CD4/CD8 ratio, association between MM and calendar period of diagnosis was not statistically significant (p=0.169). MM was significantly associated with older age, CD4/CD8 ratio < 0.8 and nadir CD4 cells < 200 cells/mL. MM prevalence is high and increased with age, low CD4/CD8 ratio and nadir CD4 cells < 200mm3 but was not associated with calendar period of HIV- diagnosis. Duration of known HIV-diagnosis should not be a criteria for selecting a population at risk of MM
Chest Low-Dose Computed Tomography for Early Lung Cancer Diagnosis as an Opportunity to Diagnose Vertebral Fractures in HIV-Infected Smokers, an ANRS EP48 HIV CHEST Substudy( )

1 edition published in 2015 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Abstract : Background: To estimate the prevalence of vertebral fractures on chest low-dose computed tomography (LDCT) in HIV-infected smokers. Methods: Cross-sectional study of vertebral fractures visualized on chest LDCT from a multicenter prospective cohort evaluating feasibility of chest LDCT for early lung cancer diagnosis in HIV-infected subjects. Subjects were included if 40 years or older, had been active smokers within the last 3 years of at least 20 pack-years, and had a CD4 T-lymphocyte nadir cell count <350 per microliter and an actual CD4 T-cell count>100 cells per microliter. Spinal reconstructed sagittal planes obtained from chest axial native acquisitions were blindly read by a musculoskeletal imaging specialist. Assessment of the fractured vertebra used Genant semiquantitative method. The study end point was the prevalence of at least 1 vertebral fracture. Results: Three hundred ninety-seven subjects were included. Median age was 49.5 years, median smoking history was 30 pack-years, median last CD4 count was 584 cells per microliter, and median CD4 nadir count was 168 cells per microliter; 90% of subjects had a viral load below 50 copies per milliliter. At least 1 fracture was visible in 46 (11.6%) subjects. In multivariate analysis, smoking e"0 packs-years [OR = 2.5; 95% CI: (1.2 to 5.0)] was associated with an increased risk of vertebral fracture, while HIV viral load <200 copies per milliliter [OR = 0.3; 95% CI: (0.1 to 0.9)] was protective. Conclusions: Prevalence of vertebral fractures on chest LDCT was 11.6% in this high-risk population. Smoking cessation and early introduction of antiretroviral therapy for prevention of vertebral fractures could be beneficial. Chest LDCT is an opportunity to diagnose vertebral fractures
Feasibility and efficacy of early lung cancer diagnosis with chest computed tomography in HIV-infected smokers( )

1 edition published in 2016 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

PREP à Montpellier : enquête d'un échantillon aléatoire de médecins généralistes : « Montpellier se PrEPare » by France Villeneuve( Book )

1 edition published in 2019 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

L'utilisation de la prophylaxie pré exposition (PrEP) a prouvé son efficacité dans la prévention du VIH dans de nombreuses études. L'adhésion reste lente en France et sur Montpellier. Il est nécessaire d'étendre la PrEP en ville pour toucher le plus grand nombre. L'objectif principal est d'évaluer la volonté d'intégrer la PrEP à leur pratique par les médecins généralistes (MG) de Montpellier Métropole (MM). Méthode : un échantillon aléatoire de 200 MG de MM a été questionné. 20 questions ont été posées concernant leurs habitudes en termes de santé sexuelle, de PrEP et leur désir futur concernant la PrEP. En estimant que 60 % des MG interrogés seraient prêts à intégrer la PrEP dans leur pratique, un retour de 92 MG était nécessaire. Les résultats ont été analysés de manière descriptive puis selon une analyse univariée. Cette étude fait partie d'un programme intitulé « M sans SIDA ». Résultats : de mai à décembre 2018, 96 MG ont répondu soit 57 %. 50 % étaient des hommes, 49 % avaient entre 50 et 65 ans, 17 % avaient bénéficié d'une formation particulière en VIH et/ou infections sexuellement transmissibles (IST). 68 % avait déjà entendu parlé de la PrEP. 78 % (IC 95 % [69 ; 86]) se disaient prêts à intégrer la PrEP à leur pratique. 52 % (IC 95 % [42 ;62]) considérait que le MG pouvait être primo-prescripteur de PrEP. Avoir eu une formation préalable en VIH et/ou IST était associé à une volonté plus forte d'être primo-prescripteur (p <0,044). Conclusions : le taux de MG souhaitant intégrer la PrEP était haut dans MM. Des efforts doivent être faits en termes de formation préalable au VIH, et PrEP pour permettre une meilleure extension de la PrEP
Lung cancer in persons with HIV( )

1 edition published in 2017 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Abstract : Purpose of review: Lung cancer is emerging as a leading cause of death in HIV-infected persons. This review will discuss the latest scientific evidence regarding the mechanisms driving lung cancer risk in HIV infection, the clinical presentation of lung cancer in HIV-infected persons and recent data regarding the outcomes, treatment and prevention of lung cancer in this group. Recent findings: Increased risk of lung cancer in HIV-infected persons is primarily due to higher smoking rates, but emerging evidence also implicates immunosuppression and inflammatory processes. Lung cancer outcomes may be worse in HIV-infected persons in the antiretroviral era, but this may stem, in part, from treatment disparities. Early detection of lung cancer using chest computed tomography (CT) is being increasingly adopted for smokers in the general population, and recent studies suggest that it may be safe and efficacious in HIV-infected smokers. Summary: Lung cancer is an important complication associated with chronic HIV infection. It is associated with unique HIV-related causal mechanisms, and may be associated with worse outcomes in some HIV-infected persons. Smoking cessation and early cancer detection with chest CT are likely to benefit HIV-infected smokers
Autotests de dépistage du VIH : connaissances, intérêts et limites pour les patients de 15 à 70 ans consultant en cabinet de médecine générale du Gard et de l'Hérault : enquête par auto-questionnaires by Eglantine Blais( Book )

1 edition published in 2016 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Introduction : En France, 150 000 personnes vivent avec le VIH, dont 30 000 (20 %) qui ignorent leur séropositivité. Depuis Septembre 2015, les Autotests VIH sont en vente sans ordonnance en pharmacie et sur internet. Ils ont une bonne fiabilité, mais leur principale limite est leur fenêtre de séroconversion de 3 mois. Ils ciblent les personnes qui échappent au dépistage classique. L'objectif de notre étude était de déterminer les potentiels bénéfices et freins à l'utilisation des Autotests VIH chez des sujets se rendant en cabinet de Médecine Générale. Méthode : étude descriptive par auto-questionnaires anonymes administrés aux sujets de 15 à 70 ans consultant dans 7 cabinets du Gard et de l'Hérault. Résultats : 253/280 questionnaires ont été analysés (90,4%). 65,2% des répondants ne connaissaient pas l'existence de l'Autotest. Ils affichaient cependant des avis positifs sur sa vente libre (96,4%), sa confidentialité (92,9%) et la rapidité d'obtention les résultats (97,3%) ; mais aussi sur la manipulation du test (79,4%) et l'interprétation des résultats (63,2%). On retiendra principalement 2 freins : son coût (70% d'avis négatifs) et la solitude face aux résultats. Les Autotests intéressaient d'avantage les personnes multipartenaires (p=0,0002), les jeunes de 15 à 24 ans (p<0,001), les célibataires (p<0,001) et les personnes gagnant moins de 2000 euros (p=0,033). Discussion et conclusion : Cette étude est une première approche sur les Autotests en France depuis leur commercialisation. Ils paraissent bien acceptés, mais le coût et la solitude restent des freins. Une prise en charge financière et un meilleur accompagnement permettrait peut-être de promouvoir cet outil
Motivations à entreprendre une prophylaxie pré-exposition du VIH chez les HSH : approche phénoménologique (Étude MotivPrEP) by Marie Bistoquet( )

1 edition published in 2018 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Objectif : comprendre les motivations de sujets HSH à entreprendre la PrEP à Montpellier. Matériel et méthode : étude qualitative phénoménologique centrée sur le vécu par entretiens individuels semi-directifs en profondeur auprès de douze sujets suivis pour une PrEP au CHU de Montpellier. Échantillonnage raisonné des participants recrutés sur la base du volontariat via une note d'information distribuée au moment de leur consultation PrEP au CeGIDD ou dans le département de maladies infectieuses. Les données recueillies ont été analysées en triangulation jusqu'à saturation des données après retranscription mot à mot des enregistrements audio, par une méthode sémio-pragmatique faisant émerger des catégories conceptuelles illustrant l'expérience et permettant de comprendre les motivations des sujets. Résultats : la peur de la transmission du VIH et l'envie de prendre soin de sa santé sont les principaux vecteurs motivationnels s'inscrivant dans une démarche personnelle. La PrEP représente une protection supplémentaire permettant de mieux vivre sa sexualité et de se rassurer. Elle ne modifie pas de façon durable les comportements mais change l'expérience vécue de chacun. Enfin, un manque d'information claire des autorités sanitaires entraîne une représentation stigmatisante des PrEPeurs auprès de la société y compris dans la communauté HSH. Conclusion : la peur de l'infection VIH et les bénéfices d'un suivi médical régulier sont des éléments primordiaux du recours à la PrEP chez les HSH. Cependant, il semblerait que la PrEP puisse induire un relâchement ponctuel des autres mesures de prévention des IST qu'il serait intéressant de prévenir grâce à un suivi personnalisé et une information plus claire venant du monde médical, des autorités publiques et du monde associatif
Gammapathies monoclonales chez des adultes infectés par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH-1) : évolution sous antirétroviraux : étude rétrospective monocentrique de 38 cas by Marie-Laure Casanova( Book )

1 edition published in 2012 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Objectif: Description de l'évolution du pic monoclonal chez des adultes VIH-1 sous antirétroviraux et des facteurs influençant cette évolution. Méthode: Etude rétrospective mono centrique de sujets ayant un pic à l'EPPS, analysant le délai de disparition du pic monoclonal par le test du log rank et la méthode de Cox. Résultats: 38 patients inclus suivis pendant 7,9 ans, 73,7% d'hommes, âge médian 41 ans, 42,1% stade SIDA, nadir de CD4 médian à 174/mm3, 47,4% ayant une hépatite virale B ou C chronique. 65,8% ont présenté une disparition du pic avec un délai médian de 4,0 ans (IQR [1,8-6,6]). Les sujets ayant un pic persistant avaient moins de succès virologique pour le VIH (61,5% versus 80,0%) et plus d'hépatite C chronique (46,2 % versus 12,0%). En analyse multi variée, le délai de disparition du pic était plus rapide en cas de succès virologique (HR 2,967, IC 950/0 [1,084-8,118], p 0,0343), d'absence d'hépatite C chronique (HR 4,977, IC 95% [1,359-18,234], p 0,0154) et de délai long entre les dates de diagnostic d'infection par le VIH et de nadir de CD4 (p 0,0015). Conclusion: Deux tiers des patients; présentaient une disparition de leur gammapathie monoclonale sous antirétroviraux, leur disparition rapide était liée au succès virologique, l'absence d'hépatite C chronique et à un délai plus long entre le diagnostic d'infection par le VIH et le nadir de CD4
Lung Cancer Screening with Chest Computed Tomography in People Living with HIV: A Review by the Multidisciplinary CANCERVIH Working Group( )

1 edition published in 2016 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

ABSTRACT : N/A: A shift in mortality and morbidity has been observed in people living with human immunodeficiency virus (PLWHIV) from acquired immunodeficiency syndrome (AIDS) to non-AIDS diseases. Lung cancer has the highest incidence rates among all the non-AIDS-defining malignancies and is associated with mortality rates that exceed those of other cancers. Strategies to increase lung cancer survival in PLWHIV are needed. Lung cancer screening with chest LDCT has been shown to be efficient in the general population at risk. The objective of this review is to discuss lung cancer screening with chest computed tomography in PLWHIV. Lung cancer screening in PLWHIV is feasible. Whether PLWHIV could benefit from an age threshold for screening that is earlier than the minimum age of 55 years usually required in the general population still needs further investigation. Studies evaluating smoking cessation programs and how they could be articulated with lung cancer screening programs are also needed in PLWHIV
Myéloradiculite bilharzienne : description et étude de trois cas importés by Alain Makinson( Book )

1 edition published in 2006 in French and held by 0 WorldCat member libraries worldwide

 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.94 (from 0.88 for Short- and ... to 1.00 for Myéloradi ...)

Languages