WorldCat Identities

Le Moing, Vincent (1965-....).

Overview
Works: 25 works in 26 publications in 2 languages and 26 library holdings
Roles: Thesis advisor, Opponent, Author, Other
Publication Timeline
.
Most widely held works by Vincent Le Moing
Réponse virologique et immunologique aux traitements avec inhibiteurs de protéase chez les patients infectés par le VIH by Vincent Le Moing( Book )

2 editions published in 2001 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Protease inhibitor-containing antiretroviral regimens have been largely prescribed before a complete evaluation. The main objective of this thesis is to analyse repeated measures of two biological markers : plasma HIV RNA (VL) and CD4+cell counts (CD4) in a cohort of treated patients in order to show how observational studies may contribute to the answering to two pending questions concerning these treatments : when to start them ? how to measure their short and longer term efficacy ? The analyses of immunological and virological response yielded results favouring early initiation of therapy in the course of the disease : response was more frequent and more sustained when patients initiated therapy at low VL and high CD4. Due to the observational nature of the data, there are many potential biases however and only a controlled trial may answer to the question of the moment of initiation of therapy. The analyses of the relationships between virological response and further increase of CD4 suggested a potential role for partial virological response, i.e. low but detectable VL as opposed to the complete virological response, undetectable VL, which is usually considered as the goal of therapy. In patients having virological failure with a VL < 5,000 copies/ml, a continuous increase of CD4 was observed. Preliminary analyses of progression to AIDS tended to confirm this result : progression was associated with a VL > 10,000 copies/ml 4 months after the initiation of therapy. If these results were confirmed with a longer follow-up and a higher number of events, they would be in favour of a more modest goal of therapy. Studies presented in this thesis also took into account sociological and behavioural measures, like adherence to therapy and social support and emphasised their important role, in epidemiology as well as in routine clinical practice
Short- and long-term outcomes of HIV-infected patients admitted to the intensive care unit: impact of antiretroviral therapy and immunovirological status by David Morquin( )

1 edition published in 2012 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Ostéites pelviennes secondaires aux escarres de décubitus : prise en charge standardisée et évolution de 38 patients au CHU de Montpellier by Anne-Sophie Brunel( Book )

1 edition published in 2012 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Contexte : Aucun consensus n'existe sur la stratégie diagnostique et thérapeutique des escarres compliquées d'ostéite. Les objectifs de notre étude étaient d'évaluer l'impact d'une stratégie standardisée sur la guérison des escarres pelviennes, la concordance microbiologique entre les écouvillons superficiels et biopsies osseuses, et d'identifier les facteurs associés à cette guérison. Méthodes: Etude de cohorte rétrospective, incluant 38 patients avec 54 escarres suspectes d'ostéite biopsiées entre 2005 et 2011 au CHU de Montpellier. Les critères de jugement étaient le taux de guérison et récidive des escarres. Résultats: 81,6% étaient des hommes, 94,8% traumatisés médullaires, un âge moyen de 49,8 ans, et 31,6% avaient plusieurs escarres. Parmi 54 escarres, 50% étaient ischiatiques et 90,7% de stade IV. La positivité des biopsies était de 96,3%, polymicrobiennes, avec 61,1 % de bacilles Gram négatif et 59,3% d'anaérobies. La sensibilité dè l'imagerie par résonance magnétique (IRM) était de 91,9%. Une antibothérapie a été instaurée pour 51 des 5Z ostéites, 53,8% avaient une reconstruction par lambeau(x), et 71,1 % un traitement par pression négative (TPN). Les taux de guérison et de récidive étaient de 36,5% et 18,2% respectivement. La concordance entre écouvillons superficiels et biopsies osseuses n'était pas satisfaisante. Aucun facteur pertinent n'était associé à une guérison plus fréquente. Conclusion: Le taux de guérison reste médiocre mais comparable à celui d'autres études. Le diagnostic d'ostéite nécessite des biopsies osseuses guidées par l'IRM. L'association d'un traitement chirurgical, d'un TPN et d'une antibiothérapie ciblée semble indispensable
Chest Low-Dose Computed Tomography for Early Lung Cancer Diagnosis as an Opportunity to Diagnose Vertebral Fractures in HIV-Infected Smokers, an ANRS EP48 HIV CHEST Substudy( )

1 edition published in 2015 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Abstract : Background: To estimate the prevalence of vertebral fractures on chest low-dose computed tomography (LDCT) in HIV-infected smokers. Methods: Cross-sectional study of vertebral fractures visualized on chest LDCT from a multicenter prospective cohort evaluating feasibility of chest LDCT for early lung cancer diagnosis in HIV-infected subjects. Subjects were included if 40 years or older, had been active smokers within the last 3 years of at least 20 pack-years, and had a CD4 T-lymphocyte nadir cell count <350 per microliter and an actual CD4 T-cell count>100 cells per microliter. Spinal reconstructed sagittal planes obtained from chest axial native acquisitions were blindly read by a musculoskeletal imaging specialist. Assessment of the fractured vertebra used Genant semiquantitative method. The study end point was the prevalence of at least 1 vertebral fracture. Results: Three hundred ninety-seven subjects were included. Median age was 49.5 years, median smoking history was 30 pack-years, median last CD4 count was 584 cells per microliter, and median CD4 nadir count was 168 cells per microliter; 90% of subjects had a viral load below 50 copies per milliliter. At least 1 fracture was visible in 46 (11.6%) subjects. In multivariate analysis, smoking e"0 packs-years [OR = 2.5; 95% CI: (1.2 to 5.0)] was associated with an increased risk of vertebral fracture, while HIV viral load <200 copies per milliliter [OR = 0.3; 95% CI: (0.1 to 0.9)] was protective. Conclusions: Prevalence of vertebral fractures on chest LDCT was 11.6% in this high-risk population. Smoking cessation and early introduction of antiretroviral therapy for prevention of vertebral fractures could be beneficial. Chest LDCT is an opportunity to diagnose vertebral fractures
Feasibility and efficacy of early lung cancer diagnosis with chest computed tomography in HIV-infected smokers( )

1 edition published in 2016 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Infections hématogènes de prothèse articulaire après une bactériémie à Staphylococcus aureus : incidence et facteurs de risque, à propos d'une cohorte de 32 patients by Sébastien Dufour( Book )

1 edition published in 2016 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

L'implantation de prothèse articulaire est un acte chirurgical fréquent, à risque d'infections primitives acquises durant la chirurgie et d'infections hématogènes liées à un foyer à distance. Staphylococcus aureus est un des principaux agents pathogènes responsable de bactériémie mais aussi d'infection hématogène de prothèse. L'objectif de cette étude est de déterminer l'incidence et les facteurs de risque des infections hématogènes précoces et retardées de prothèse articulaire après une bactériémie à S. aureus. Nous avons inclus tous les patients de la cohorte prospective VIRSTA (diagnostic d'une bactériémie à S. aureus entre le 1er avril 2009 et le 31 octobre 2011) issus du centre de Montpellier et porteurs de prothèse articulaire. Un suivi prolongé des patients a été réalisé. Trente-deux patients ont été inclus. Cinq patients (15.6% ; IC95% [3.04 ; 28.21]) ont présenté une infection hématogène de prothèse articulaire. Tous avaient des manifestations cliniques locales précoces, concomitantes de la bactériémie. Aucune infection hématogène retardée n'a été mise en évidence lors d'un suivi médian de 17 mois (dont 13 patients avec un suivi médian de 45 mois). Dans notre travail, les facteurs de risque suivants ont été identifiés : une localisation de la prothèse au genou, un antécédent de reprise chirurgicale sur la prothèse et un diabète de type 2. Un rhumatisme inflammatoire et/ou la prise d'immunosuppresseurs et/ou le port de plusieurs prothèses pourraient aussi être des facteurs de risque. Le risque d'infection hématogène de prothèse articulaire après une bactériémie à S. aureus est élevé et a une expression clinique précoce. Le risque d'infection retardée est très faible. Une surveillance clinique attentive, notamment des patients à risque, dans les premières semaines suivant la bactériémie peut être considérée comme suffisante
Une décennie de thérapeutique antituberculeuse : place des fluoroquinolones ; A propos de 144 cas de tuberculose pris en charge dans le sercice des maladies infexieuses et tropicales au CHU de Montpellier by Claire Reynaud( Book )

1 edition published in 2011 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Devant les difficultés du traitement antituberculeux de première ligne, de nouvelles thérapeutiques se développent, notamment les fluoroquinolones, dont la moxifloxacine, recommandée dans le traitement des tuberculoses multi résistantes. L'objectif de ce travail est d'analyser la pratique du traitement antituberculeux de première ligne, en particulier l'utilisation des fluoroquinolones dans le service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Montpellier. Notre étude rétrospective a répertorié les cas de tuberculose hospitalisés entre 2001 et 2010. Au total, 144 cas ont été inclus. Vingt neuf patients (20%) étaient infectés par le VIH, dont 17 régulièrement suivis dans le service. Les tuberculoses pulmonaires ont été traitées plus de 6 mois dans 41 % des cas. Dix neuf patients (13%) ont présenté un effet indésirable majeur avec arrêt du traitement, le plus souvent une hépato toxicité (n=7). Dix huit patients (12,5%) ont reçu une fluoroquinolone avec comme indication de ""prescription la survenue d'un effet indésirable, la résistance prouvée ou suspectée du bacille au traitement, des interactions médicamenteuses. En conclusion, nous pouvons faire quelques propositions: (i) diminuer la durée de traitement, souvent supérieure à celle recommandée (ii) améliorer le dépistage de la tuberculose chez les patients infectés par le VIH (iii) utiliser de façon /raisonnée la moxifloxacine alors qu'il s'agit du principal antituberculeux de réserve en cas de résistance. Toutefois, en cas d'impossibilité d'utiliser un antituberculeux de 1 ère ligne ayant la meilleure activité stérilisatrice, la moxifloxacine paraît une alternative efficace et bien tolérée
UTILISATION INHABITUELLE DES CORTICOIDES AU COURS DES GLOMERULONEPHRITES ASSOCIEES AUX ENDOCARDITES INFECTIEUSES by VINCENT LE MOING( Book )

1 edition published in 1995 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Les infections hématogènes de prothèses de hanche et de genou : description et analyse des facteurs associés à l'échec de la prise en charge by Nathalie Pansu( )

1 edition published in 2017 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Les infections de prothèses hématogènes sont une entité rarement individualisée dans la littérature. L'objectif de cette étude est de décrire les caractéristiques de ces infections et les facteurs associés à l'échec de leur prise en charge. Les dossiers de patients pris en charge pour une infection de prothèse de hanche ou de genou au CHU de Montpellier et à la clinique Beausoleil entre janvier 2004 et mai 2015 ont été analysés afin de sélectionner les infections acquises par voie hématogène, définies par une survenue des premiers symptômes plus d'un an après la pose. Quarante-sept patients présentant une infection de prothèse hématogène ont été inclus dont 33 arthrites sur prothèse de genou et 14 arthrites sur prothèse de hanche. Les agents infectieux isolés étaient des streptocoques (20 cas), Staphylococcus aureus (20 cas, dont 2 résistants à la méticilline), des bacilles gram négatif (6 cas) et Listeria monocytogenes (1 cas). Une porte d'entrée était retrouvée dans plus de la moitié des cas, le plus souvent cutanée. Trente-et-un patients ont été traités initialement par lavage avec conservation des implants et 15 par ablation de la prothèse (dont 3 suivie d'une repose en 1 temps, 10 d'une repose en 2 temps). La durée médiane d'antibiothérapie était de 66,5 jours (11-1020). Le taux d'échec était globalement de 52 %, 71% en cas de conservation des implants et 13% en cas d'ablation. En cas d'infection à Staphylococcus aureus, le taux d'échec était de 63%. Lorsque le traitement conservateur était conforme aux recommandations, le taux d'échec restait élevé à 69%. Les facteurs associés à l'échec étaient la reprise chirurgicale antérieure de la prothèse et le traitement chirurgical conservateur. Le risque élevé d'échec du traitement conservateur en cas d'infection de prothèse hématogène doit faire discuter l'ablation systématique des implants, lorsque le terrain le permet, notamment en cas de reprise antérieure et d'infection à Staphylococcus aureus
L'apport de l'évaluation pharmacocinétique dans le choix des antirétroviraux (nature et dose) chez la personne vivant avec le VIH by Minh Lê( )

1 edition published in 2019 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

En dépit des récentes avancées thérapeutiques, l'infection par le VIH pour être contrôlée nécessite le maintien à vie d'un traitement antirétroviral (ARV). De ce fait, des stratégies d'allègements destinées à réduire la « charge chimique » sont proposées afin de maintenir l'efficacité antivirale tout en améliorant le profil de tolérance. Les compartiments profonds tels que le compartiment central ou le tractus génital se révèlent des sanctuaires de réplication virale et nécessitent pour son contrôle, une pénétration optimisée des ARV depuis la circulation générale. Nous avons d'abord évalué la pénétration de maraviroc, raltégravir et rilpivirine dans les sécrétions génitales (liquide séminal et fluide cervico-vaginal) dans le cadre de stratégies antirétrovirales conventionnelles. Nous avons montré une bonne pénétration séminale de maraviroc et raltégravir et plus faible de rilpivirine. Ensuite, nous avons évalué, d'une part, l'exposition plasmatique de darunavir/ritonavir lors de l'allègement de dose quotidienne administrée de darunavir (essai ANRS-165 DARULIGHT), puis d'autre part, la pénétration séminale de darunavir avant et après allègement. Nous avons également pu caractériser une interaction réciproque complexe d'ordre pharmacocinétique entre darunavir et ritonavir. En effet, aucune différence significative d'exposition plasmatique et séminale n'a pu être démontrée malgré la réduction de moitié de la dose de darunavir. Ces résultats mettent en avant l'absence de linéarité des expositions plasmatiques respectives de darunavir et ritonavir dans l'explication de l'interaction. Enfin, nous avons évalué la pénétration séminale d'étravirine, raltégravir et son métabolite inactif glucuroconjugué, à partir d'une stratégie de maintenance en terme d'allègement du nombre d'ARV (essai ANRS-163 ETRAL). Si aucune interaction médicamenteuse métabolique n'était à redouter entre étravirine et raltégravir, nous avons montré qu'une interaction via les transporteurs d'efflux pouvait modifier la pénétration séminale de raltégravir et de son métabolite glucuroconjugué. Au final, les résultats de l'ensemble de ces travaux ont permis de préciser l'influence de la liaison aux protéines plasmatiques et aux protéines séminales (moindre) dans la pénétration et l'accumulation des ARV dans le tractus génital mâle et l'implication potentielle des transporteurs d'efflux
Traitement après exposition accidentelle au VIH : à propos de 151 personnes ayant reçu l'association antirétrovirale stavudine, didanosine et lamivudine by Isabelle Blard-Ah-Hong( Book )

1 edition published in 2002 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Lung Cancer Screening with Chest Computed Tomography in People Living with HIV: A Review by the Multidisciplinary CANCERVIH Working Group( )

1 edition published in 2016 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

ABSTRACT : N/A: A shift in mortality and morbidity has been observed in people living with human immunodeficiency virus (PLWHIV) from acquired immunodeficiency syndrome (AIDS) to non-AIDS diseases. Lung cancer has the highest incidence rates among all the non-AIDS-defining malignancies and is associated with mortality rates that exceed those of other cancers. Strategies to increase lung cancer survival in PLWHIV are needed. Lung cancer screening with chest LDCT has been shown to be efficient in the general population at risk. The objective of this review is to discuss lung cancer screening with chest computed tomography in PLWHIV. Lung cancer screening in PLWHIV is feasible. Whether PLWHIV could benefit from an age threshold for screening that is earlier than the minimum age of 55 years usually required in the general population still needs further investigation. Studies evaluating smoking cessation programs and how they could be articulated with lung cancer screening programs are also needed in PLWHIV
Facteurs bactériens impliqués dans la survenue de l'endocardite infectieuse au cours d'une bactériémie à Staphylococcus aureus by Coralie Bouchiat( )

1 edition published in 2015 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Infective endocarditis (IE) is a severe condition complicating 10-25% of Staphylococcus aureus bacteremia. Although host-related IE risk factors have been identified, the involvement of bacterial features in IE complication is still unclear. This PhD work aimed to characterize strictly defined IE and bacteremia isolates and searched for discriminant features. Phenotypic traits previously reported or hypothesized to be involved in staphylococcal IE pathogenesis were tested. In parallel, the genotypic profiles of all isolates, obtained by microarray, were analyzed. No significant difference was observed between IE and bacteremia strains, regarding either phenotypic or genotypic univariate analyses, suggesting a multifactorial process. However, the discriminant analysis of principal components (DAPC), applied on microarray data, segregated IE and bacteremia isolates. The performance of this model was confirmed with an independent collection of IE and bacteremia isolates. Finally, a simple linear discriminant function based on a subset of 8 genetic markers retained valuable performance both in study collection and in the independent validation collection. At last, IE and bacteremia isolates were compared based on whole genome sequence data from a subset of 40 isolates. When applied to this dataset, DAPC confirmed a possible segregation between the two groups of isolates. All in all, this PhD work provides the proof of concept that bacterial characteristics may contribute to the occurrence of IE in patients with S. aureus bacteremia
Les fièvres de durée intermédiaire inexpliquées : à propos de 59 cas au CHU de Montpellier by Elise Cordier( Book )

1 edition published in 2011 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Les fièvres de durée intermédiaire inexpliquée (FIDI) sont définies par une fièvre dont la durée d'évolution est comprise entre 5 jours et 3 semaines au jour de la prise en charge et dont rapproche initiale n'a pas permis d'établir un diagnostic. Il n'existe actuellement pas de recommandations concernant la prise en charge de ce type de fièvre. Un bilan biologique FIDI a été élaboré dans le service de maladies infectieuses du CHU de Montpellier afin de proposer un bilan élargi homogène et ainsi déterminer au mieux les étiologies de ces fièvres. Cette étude de type rétrospectif mono centrique avait pour but de décrire les FIDI et d'évaluer l'intérêt de ce bilan. Au total, 59 patients pris en charge entre juillet 2004 et mai 2008 dans le service de maladies infectieuses ont répondu aux critères d'inclusion, parmi lesquels 36 étaient des hommes. Le durée médiane de la fièvre avant la consultation dans le service de maladies infectieuses était de 8 jours [6-12]. , Une étiologie a été déterminée chez 32 patients (54%) avec pour diagnostics principaux la fièvre Q aiguë (9 patients) et la primo-infection à CMV (9 patients). Les autres causes sont très hétérogènes.Souvent le diagnostic ne peut être établi (46%), néanmoins le pronostic est excellent dans la grande majorité des cas et Une prise en charge ambulatoire pourrait être généralisée avec l'amélioration des connaissances sur les FIDI. La prescription probabiliste de doxycycline dans l'hypothèse d'une fièvre Q aiguë ou d'une rickettsiose semble une attitude raisonnable. Notre étude suggère que l'existence d'une hypertransaminasémie et d'un syndrome inflammatoire biologique pourraient être de bons critères pour débuter une telle antibiothérapie probabiliste
Facteurs de risque cardiovasculaire chez les patients avant et après initiation des antirétroviraux en Afrique Sub-Saharienne, expérience de l'Essai Temprano ANRS 12 136 by Calixte Haba Hebane Guehi( )

1 edition published in 2016 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

The international initiatives for promoting access to antiretroviral therapy (ART) have reduced HIV- related morbidity and mortality. Meanwhile, there are growing cardiovascular risk factors (CVRF) in developing countries, which are witnessing an epidemiological transition. Our objective was to assess the significance of CVRF before and after initiating antiretroviral therapy in HIV-infected people in Africa. Temprano trial aimed to assess the benefits and risks of early antiretroviral therapy and 6-month isoniazid preventive therapy (IPT) after 30-month follow-up. This study concluded that both interventions are effective to reduce severe morbidity, what led WHO, in 2015, to recommend starting ART immediately if CD4 count drop below 500 cells / mm3. In this study, we assessed the prevalence of CVRF and the significance of obesity and overweight at baseline and after 24 months of ART in particular. We then assess the cardiovascular risk score according to the Framingham equation, with and without lipids, at baseline and at the end of follow-up. There were: (i) a positive correlation between the 2 equations (ii) a sharper increase in cardiovascular risks among women and (iii) no difference in the risk increase according to treatment strategies. Finally, in the long-term follow-up of Temprano trial, we are showing the efficacy of IPT on the reduction of mortality, which brings hope in a context where, despite the on-going epidemiological transition, the causes of deaths are still dominated by Tuberculosis in sub- Saharan Africa
L'autosupervision dans la prescription d'une antibiothérapie : utilisation d'un questionnaire électronique pour améliorer l'usage des antibiotiques : exemple des carbapénèmes au CHU de Montpellier by Benjamin Viala( Book )

1 edition published in 2017 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Introduction : les carbapénèmes sont des antibiotiques indispensables dans le traitement de certaines infections à bactéries résistantes aux antibiotiques mais leur mésusage risque de les rendre moins efficaces. Nous avons évalué l'application des recommandations d'utilisation de ces antibiotiques au sein du CHU de Montpellier. Matériel et méthode : des recommandations locales de bon usage des carbapénèmes ont été diffusées fin 2015 et un questionnaire d'autosupervision lors de la prescription informatisée des carbapénèmes a été déployé début 2017. Nous avons évalué la conformité des prescriptions sur un semestre en 2015 et en 2017. L'étude a été réalisée dans des services à la fois forts prescripteurs de carbapénèmes et peu demandeurs d'avis infectiologiques. Résultats : respectivement 94 et 107 prescriptions de carbapénèmes ont été évaluées en 2015 et 2017. La conformité selon les recommandations locales est passée de 36 % à 47 % (+ 11 %, p = 0,13), et selon les recommandations nationales de 33 % à 46 % (+ 13 %, p = 0,06). La conformité pour la réévaluation à 72 heures est passée de 49 % à 62 % (+ 13 %, p = 0,1). Environ 40 % des prescriptions probabilistes non conformes étaient réalisées après une autre antibiothérapie à large spectre, situation non envisagée dans les recommandations. Conclusion : compte tenu de la complexité des situations, l'amélioration modeste observée semble encourageante. Les efforts pour optimiser les prescriptions d'antibiotiques doivent donc être maintenus. L'autosupervision sur dossier médical informatisé est un outil novateur qui permet à la fois d'évaluer et d'améliorer les prescriptions antibiotiques
Evaluation de l'activité de conseil en stratégies anti-infectieuses, intégrée au dossier médical informatisé du patient, au sein du Centre Hospitalier Régional Universitaire de Montpellier, sur la période 2013-2014 by Yatrika Asvin Koumar( Book )

1 edition published in 2014 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Objectif: la stratégie institutionnelle de contrôle de l' antibiothérapie est un des piliers de la lutte contre l'émergence de la résistance bactérienne et comporte la possibilité pour les prescripteurs, de faire appel à des référents en stratégie anti-infectieuse. L'objectif principal de l'étude est d'évaluer cette activité à l'heure du dossier médical informatisé, au CHRU de Montpellier. Les objectifs secondaires sont d'identifier les perspectives et les limites du système mis en place et d'évaluer la perception du service médical rendu pour les départements demandeurs. Matériels et méthodes : une étude observationnelle de cohorte menée au centre hospitalo-universitaire régional de Montpellier a permis de colliger tous les avis donnés par l'unité mobile d' infectiologie clinique (UMIC), notifiés dans le dossier médical informatisé grâce une observat ion électronique spécifique, à l'exception de l'hospitalisation à domicile et des consultations sur la période de février 201 3 à février 2014. Résultats : 1386 télé-évaluations ont été notifiées par 6 médecins spécialistes (63% d'évaluations initiales, 25% de réévaluations et 12% de réunions de concertations), et 87 % des avis étaient donnés sans évaluation clinique au lit du malade. L'orthopédie, l'ORL, la médecine interne, l'endocrinologie, la neurochirurgie et la cardiologie étaient les services les plus demandeurs d'avis UMIC. Les avis demandés concernaient pour 27% des cas des infections ostéoarticulaires et dans 12% des cas une infection du site opératoire. Les autres motifs de demandes étaient divers. La demande était dans 65% des cas d'une évaluation de la stratégie en place, seulement 12% des avis étaient à visée diagnostique. Le nombre d'appel et le nombre d'avis par mois étaient toujours en augmentation sur les 12 mois de l'étude, bien que celle-ci ait débuté 6 mois après la mise en place de ce système. Le taux d'adhésion pour une problématique définie (n=970) était de 87% pour l'avis thérapeutique, et de 79% pour l'avis diagnostique. Entre 3 et 5 jours après l'avis de l'UMIC l'évolution de la CRP, des globules blancs et de la température étaient favorables à la moyenne dans 40% des cas. L'adhésion à l'avis de l'UMIC était associée à une diminution significative du taux de polynucléaires à J3 (p=0.003). La notification de l'avis dans courrier de sortie du patient était présente dans 43% des cas. Une réunion de concertation pluridisciplinaire était proposée par le médecin de l'UMIC dans 25% des cas, témoignant d'un fort besoin de collégialité. L'exploitation en temps réel des données saisies grâce à un système de pilotage original a permis au département des maladies infectieuses de cibler leurs formation d'augmenter la collaboration en temps réel avec les départements d' hygiène, la pharmacie et le laboratoire. Les médecins coordonnateurs des départements demandeurs d'avis ont exprimé leur satisfaction du système actuellement en place et encouragé son développement. Conclusion: L'activité de conseil en stratégies anti-infectieuses est dense, hétérogène et répond à un réel besoin croissant au sein du CHRU de Montpellier. L'adhésion est forte et améliore l'évolution précoce du patient. La mise à disposition de l'avis dé taillé dans le dossier informatisé en temps réel améliore la collaboration entre les différents acteurs de la prise en charge du patient
Facteurs associés à la prescription excessive de céphalosporines de 3ème génération orales chez les médecins du Languedoc-Roussillon en 2013 by Mathilde Auge( Book )

1 edition published in 2014 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

La dernière décennie a été marquée, pour les entérobactéries, par un problème majeur de résistance aux antibiotiques avec l'émergence dans la communauté des béta-lactamases à spectre étendu (BLSE) qui posent actuellement un problème de santé publique. Les céphalosporines de 3ème génération orales, par leur pression de sélection, jouent un rôle dans le développement de ces résistances. Leur utilisation croissante est l'un des déterminants de l'augmentation d'incidence des BLSE et est facilement accessible à une action. Nous avons donc cherché à établir les facteurs pouvant expliquer cette surconsommation afin de cibler un profil de médecins pouvant bénéficier d'une campagne de formation sur le bon usage des antibiotiques. Nous avons réalisé une étude épidémiologique transversale, appuyée sur les données anonymisées de remboursement des C3G orales dans le Languedoc-Roussillon, recensées par l'assurance maladie en 2013. Nous avons défini les surprescripteurs comme étant les médecins se classant au-delà du 75ème percentile de l'ensemble de la population des généralistes de la région pour la proportion de patients ayant eu au moins une prescription de C3G au sein de leur patientèle. Nous avons recherché les facteurs associés au fait d'être surprescripteur de C3G par régression logistique multivariée. Nous avons inclus 2632 médecins, l'âge moyen était de 54 ans et 67% étaient des hommes. Parmi les risques associés au fait d'être surprescripteur, on retrouvait l'âge de moins de 45 ans : les médecins de moins de 45 ans ont en effet respectivement 2.3 fois plus de chances d'être surprescripteurs que les plus de 60 ans et 1.8 fois plus de chances que les 45-60 ans. Les médecins des départements du Gard (OR 2, P <0.0001), de l'Hérault (OR 2.4, p <0.0001) et de la Lozère (OR 3.3, p 0.0005) étaient plus surprescripteurs que ceux des Pyrénées Orientales. Les surprescripteurs de C3G avaient globalement une prescription d'antibiotiques plus élevée que les autres (p < 0.0001). En conclusion, le profil des médecins surprescripteurs de C3G orales en Languedoc-Roussillon en 2013 correspond principalement à des médecins de moins de 45 ans, installés en zone rurale et qui prescrivent plus d'antibiotiques que leurs confrères. L'amélioration de l'usage des antibiotiques passe sans doute plus par des campagnes générales que par des campagnes ciblant certains antibiotiques en particulier
Infections ostéo-articulaires à Staphylococcus aureus et Staphylococcus epidermidis : épidémiologie moléculaire et corrélation entre expression clinique et interactions hôte - bactérie by Florent Valour( )

1 edition published in 2014 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Pas de résumé en anglais
Antibiotic treatment for 6 weeks versus 12 weeks in patients with pyogenic vertebral osteomyelitis: an open-label, non-inferiority, randomised, controlled trial( )

1 edition published in 2015 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Background: Duration of treatment for patients with vertebral osteomyelitis is mainly based on expert recommendation rather than evidence. We aimed to establish whether 6 weeks of antibiotic treatment is non-inferior to 12 weeks in patients with pyogenic vertebral osteomyelitis. Methods: In this open-label, non-inferiority, randomised controlled trial, we enrolled patients aged 18 years or older with microbiologically confirmed pyogenic vertebral osteomyelitis and typical radiological features from 71 medical care centres across France. Patients were randomly assigned to either 6 weeks or 12 weeks of antibiotic treatment (physician's choice in accordance with French guidelines) by a computer-generated randomisation list of permuted blocks, stratified by centre. The primary endpoint was the proportion of patients who were classified as cured at 1 year by a masked independent validation committee, analysed by intention to treat. Non-inferiority would be declared if the proportion of cured patients assigned to 6 weeks of treatment was not less than the proportion of cured patients assigned to 12 weeks of treatment, within statistical variability, by an absolute margin of 10%. This trial is registered with EudraCT, number 2006-000951-18, and ClinicalTrials.gov, numberNCT00764114 . Findings: Between Nov 15, 2006, and March 15, 2011, 359 patients were randomly assigned, of whom six in the 6-week group and two in the 12-week group were excluded after randomisation. 176 patients assigned to the 6-week treatment regimen and 175 to the 12-week treatment regimen were analysed by intention to treat. 160 (90·9%) of 176 patients in the 6-week group and 159 (90·9%) of 175 of those in the 12-week group met the criteria for clinical cure. The difference between the groups (0·05%, 95% CI −6·2 to 6·3) showed the non-inferiority of the 6-week regimen when compared with the 12-week regimen. 50 patients in the 6-week group and 51 in the 12-week group had adverse events, the most common being death (14 [8%] in the 6-week group vs 12 [7%] in the 12-week group), antibiotic intolerance (12 [7%] vs 9 [5%]), cardiorespiratory failure (7 [4%] vs 12 [7%]), and neurological complications (7 [4%] vs 3 [2%]). Interpretation: 6 weeks of antibiotic treatment is not inferior to 12 weeks of antibiotic treatment with respect to the proportion of patients with pyogenic vertebral osteomyelitis cured at 1 year, which suggests that the standard antibiotic treatment duration for patients with this disease could be reduced to 6 weeks. Funding: French Ministry of Health
 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.95 (from 0.88 for Short- and ... to 0.99 for L'apport d ...)

Alternative Names
Vincent Le Moing wetenschapper

Languages
French (16)

English (5)