WorldCat Identities

Reviers, Bruno de (1953- ...).

Overview
Works: 20 works in 43 publications in 3 languages and 318 library holdings
Genres: Field guides  Catalogs and collections  Juvenile works 
Roles: Author, Author of introduction, Thesis advisor, Contributor, Opponent, Degree grantor, Redactor, Editor, 956
Classifications: QK565, 579.8
Publication Timeline
.
Most widely held works by Bruno de Reviers
Biologie et phylogénie des algues by Bruno de Reviers( Book )

14 editions published between 2002 and 2003 in French and Undetermined and held by 106 WorldCat member libraries worldwide

Cet ouvrage très illustré est le 1er manuel d'enseignement sur les algues qui tienne compte des données récentes de biologie évolutive. Le tome 1 situe les diverses lignées d'"algues" parmi les autres êtres vivants, analyse leur nature composite, et expose les notions fondamentales de phycologie. Le second tome présente les onze grands ensembles d'algues comprenant, d'une part, un embranchement de procaryotes (les cyanobactéries) et, d'autre part, dix groupes d'eucaryotes
Biologie et phylogénie des algues by Bruno de Reviers( Book )

4 editions published in 2002 in French and held by 93 WorldCat member libraries worldwide

Non-geniculate coralline red algae and the Paris Muséum : systematics and scientific history by W. J Woelkerling( Book )

4 editions published in 1998 in English and held by 36 WorldCat member libraries worldwide

Algues by Isabelle Renaud( Book )

2 editions published in 1993 in French and held by 20 WorldCat member libraries worldwide

Un regard structuré sur un monde méconnu, tout au moins des citadins
Les algues du littoral : mer du Nord, Manche, Atlantique by Line Le Gall( Book )

1 edition published in 2011 in French and held by 19 WorldCat member libraries worldwide

Les secrets des algues by Véronique Leclerc( Book )

in French and held by 15 WorldCat member libraries worldwide

La 4e de couv. indique : "Les algues : à l'origine du premier oxygène biologique de notre planète, microscopiques ou géantes, souvent de moeurs peu communes, elles n'hésitent pas à vivre en symbiose avec d'autres organismes végétaux ou animaux. Nourricières, elles forment les premiers maillons de nombreuses chaînes alimentaires mais elles peuvent aussi être toxiques, voire mortelles en cas de déséquilibre de l'environnement. Cueillies à l'état sauvage ou cultivées à grande échelle, les algues entrent en force dans notre quotidien. Nous en consommons tous, souvent sans le savoir. Allant de surprise en surprise, le lecteur découvre tous les milieux ou vivent les algues (glaciers, déserts, plans d'eau, rivières, bords de mer, estran, forêts sous-marines, surfaces océaniques...). Cet ouvrage présente un large éventail d'algues d'eau douce et d'algues marines dans toute leur diversité. Des énigmes, des anecdotes, des balades sur le terrain ou des expériences dans sa cuisine accompagnent le lecteur à la découverte d'un monde fascinant et surprenant"
Etude biologique d'Adenocystis utricularis et d'Utriculidium Durvillei, phéophycées des îles Kerguelen by Bruno de Reviers( Book )

1 edition published in 1980 in French and held by 7 WorldCat member libraries worldwide

Étude in situ et en culture. Comparaison de la morphologie et de l'anatomie des 2 genres, de l'écologie et répartition des 2 espèces ainsi que leur phénologie afin de déterminer si Adenocystis et Utriculidium constituent ou non les 2 générations d'un même cycle
Étude de l'évolution des algues brunes au moyen de phylogénies moléculaires by Renaud Burrowes( Book )

1 edition published in 2003 in French and held by 4 WorldCat member libraries worldwide

L'étude des séquences d'acides nucléiques, a permis de résoudre certaines relations phylogénétiques au sein des algues brunes, en particulier les premières divergences. Les séquences d'ADN codant pour les ARNr 18S et 28S ainsi que celles du gène chloroplastique rbcL ont permis de construire les premières phylogénies complètes des Phaeophyceae qui ont montré que le genre Choristocarpus est le premier à diverger suivi successivement par l'ordre des Dictyotales, celui des Sphacelariales et celui des Syringodermatales. Les autres lignées constituent un large clade, nommé clade A, constitué des représentants des autres ordres (Fucales, Laminariales s.l., Ectocarpales, Desmarestiales, Cutleriales, Tilopteridales, Sporochnales, Scytothamnales, Ralfsiales). Ces gènes ont permis de confirmer le caractère monophylétique de la majorité des ordres et nous ont également permis de préciser la position du genre Microzonia au sein des Syringodermatales et qui était jusqu'à présent placé dans Dictyotales ou les Cutleriales. Ces résultats sont soutenus par des valeurs statistiques élevées ainsi que de nombreux caractères morphologiques. Cependant ces marqueurs moléculaires n'ont pas permis de résoudre les relations entre les ordres à l'intérieur du clade A. La recherche d'autres marqueurs s'est donc avérée nécessaire. Les gènes chloroplastiques codant le tufA et l' atpB ont été choisis et ajoutés à notre jeu de données pour résoudre les relations inter-ordinales au sein du clade A. Ces nouvelles séquences ont permis d'établir de nouvelles relations phylogénétiques au sein du clade A où trois groupes monophylétiques ont été mis en évidence
Etude et valorisation de polyosides anioniques extraits d'algues marines by Bruno de Reviers( )

2 editions published in 1987 in French and held by 4 WorldCat member libraries worldwide

Algas : uma abordagem filogenética, taxonômica e ecológica by Iara Maria Franceschini( )

2 editions published between 2000 and 2010 in Portuguese and English and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Phylogénie des Corallinales (Rhodophyta) et analyse de leur diversité génétique dans le Pacifique Sud by Lucie Bittner( Book )

2 editions published between 2009 and 2011 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Les Corallinales, algues rouges calcifiées, sont avec les coraux hermatypiques, des organismes fondateurs de l'écosystème corallien. Leur abondance et leur large répartition écologique et géographique en font un groupe d'intérêt particulier dans l'étude des milieux actuels et dans la reconstitution des paléo-environnements. Toutefois, leur étude est limitée par une [alpha]-taxonomie difficile et des techniques d'histologie lourdes. L'objectif de cette thèse a donc été de développer des outils moléculaires, d'une part pour réaliser des phylogénies moléculaires multi-marqueurs permettant de réévaluer les caractères morphologiques dans un contexte évolutif reposant sur des hypothèses testables, et d'autre part pour délimiter des 'espèces' par la désignation d'unités évolutives distinctes grâce à l'analyse de la diversité génétique d'un marqueur moléculaire, comme habituellement proposé dans les études de type code barre. Ces études ont bénéficié d'un large échantillonnage de Corallinales du Pacifique Sud (Vanuatu, îles Fidji, Polynésie Française (Mooréa) et Nouvelle-Calédonie). Dans une première partie, les résultats ont permis de redéfinir les frontières des Corallinales au sein des Corallinophycidae (Corallinales et Rhodogorgonales) à l'aide de séquences nucléaires (SSU, LSU, EF2). L'ordre des Sporolithales a été créé pour la famille des Sporolithaceae, constituant une troisième lignée au sein des Corallinophycidae, caractérisée par des tétraspores cruciées. Les relations phylogénétiques au sein des Corallinales ont ensuite été réévaluées à l'aide de quatre marqueurs moléculaires (SSU, LSU, CO1, psbA). La monophylie des deux familles actuellement reconnues au sein des Corallinales, les Corallinaceae et les Hapalidiaceae, a été confirmée, de même que la monophylie de trois des quatre sous-familles reconnues au sein Corallinaceae (les Corallinoideae, les Lithophylloideae et les Metagoniolithoideae). La quatrième sous-famille de Corallinaceae en revanche, les Mastophoroideae, est apparue formée de quatre lignées distinctes. Pour établir la monophylie des Mastophoroideae, celle-ci a été restreinte aux genres Mastophora, Metamastophora, et, peut-être Lithoporella. Le genre Hydrolithon est aussi apparu non monophylétique, constitué d'une lignée contenant l'espèce type du genre, H. reinboldii et d'une autre lignée comprenant H. onkodes qui était auparavant l'espèce type du genre Porolithon. Le genre Porolithon a été rétabli, et il comprend des corallines au thalle monomère ayant des trichocytes disposées en rangées horizontales. De plus, les analyses phylogénétiques réalisées dans cette étude révèlent de la diversité cryptique chez plusieurs taxons, en particulier les genres Mesophyllum et Neogoniolithon. Dans la deuxième partie, un grand nombre de Corallinales a été analysé (le nombre de Corallinales récoltées au cours de cette thèse s'élève à plus de 830 spécimens) dans l'optique d'essayer de trouver une méthode fiable pour en évaluer la diversité réelle. Ces aspects sont essentiels pour la gestion et la conservation des écosystèmes. Deux marqueurs (la partie du gène CO1 traditionnellement recommandée comme code barre ADN et le gène psbA) ont été amplifiés et séquencés puis des méthodes de délimitation d'unités évolutives génétiques ont été utilisées afin d'estimer le nombre d'espèces de l'ensemble de notre échantillonnage. Deux méthodes publiées ont été utilisées, ainsi que deux méthodes supplémentaires, développées dans le cadre de cette thèse. En outre, des jeux de données simulées, ainsi que d'autres jeux de données d'algues rouges disponibles sur GenBank ont été étudiés. Le nombre de d'unités évolutives désignées varie en fonction de la méthode utilisée, en fonction du marqueur moléculaire étudié, et en fonction de la localité échantillonnée. Dans les rares cas où le même nombre d'unités évolutives est trouvé aussi bien avec le marqueur CO1 qu'avec le marqueur psbA, seuls 27,5% de ces unités présentent une composition identique. Ces résultats révèlent des propriétés de coalescence différentes entre le génome plastidial et le génome mitochondrial chez les Corallinales et posent le problème du choix arbitraire du marqueur lors d'une étude exploratoire de délimitation d'unités évolutives. De plus, une incongruence forte a été détectée entre les arbres de CO1 et de psbA, suggérant ainsi un événement d'hybridation ou de recombinaison. Des analyses supplémentaires ont montré que sur les histogrammes de fréquence de diversité génétique il semble possible de délimiter des unités évolutives distinctes à une échelle locale, mais qu'il ne s'agit que d'un artefact d'échantillonnage. Enfin, nos données mettent en évidence la capacité de dispersion sur de longues distances des Corallinales dans le Pacifique Sud (à plus de 6 300 kilomètres de distance, entre les îles Fidji et les Philippines). Ce manuscrit de thèse s'achève par une réflexion générale sur la démarche des taxinomistes lors de leur exploration de la biodiversité en fonction des concepts espèces qu'ils emploient. De nouvelles perspectives de travail sont proposées pour les futures études sur les Corallinales, incluant notamment des efforts particuliers de recherche sur les processus évolutifs à l'origine de la diversité de cette lignée
Recherche sur les phéophycées des îles Kerguelen by Bruno de Reviers( Book )

in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Phylogénie moléculaire des fucales et tendances évolutives au sein des algues brunes by Florence Rousseau( Book )

1 edition published in 1999 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Ce travail conduit à une conception nouvelle des relations phylogénétiques au sein des algues brunes et, plus particulièrement, des fucales. Des phylogénies moléculaires ont été établies puis confrontées aux caractères morphologiques et biochimiques disponibles. Pour cela, une zone génétique adaptée à la problématique a d'abord été recherchée. Les domaines D1 et D2 du gène de l'ARN de la grande sous-unité ribosomale (LSU) ont été utilisés pour la première fois chez les algues brunes et sont apparus particulièrement adaptes pour les reconstructions phylogénétiques au sein des fucales. Pour les analyses concernant l'ensemble de la classe des phacophyceae, une combinaison des séquences de l'extrémité 5 de la LSU (environ 600 nucléotides) et de l'extrémité 3 du gène de l'ARN de la petite sous-unité ribosomale (SSU) (450 nucléotides) a été utilisée. Les résultats obtenus ont permis de présenter une synthèse cohérente entre les arbres phylogénétiques moléculaires et les caractères morphologiques et biochimiques. Ainsi, les caractères ultrastructuraux sont apparus comme les plus pertinents au plan systématique ; l'évolution des principaux caractères morphologiques a été discutée ; une hypothèse d'évolution du cycle de certaines ectocarpales a, notamment, été proposée. Ce travail a abouti à plusieurs remaniements de la classification. L'ordre des fucales a été redéfini pour y inclure les ordres des durvillaeales et des notheiales. Au sein des fucales, des relations phylogénétiques entre les familles ont pu être établies. Les seirococcaceae se situent à la base des fucales. Les autres familles constituent deux clades principaux au sein desquels la place des durvillaeaceae doit être confirmée. Le premier clade est constitué de la famille des durvillaeaceae, taxon frère de bifurcariopsis + hymanthalia, taxons frères de hormosira + xiphophora + les fucaceae ; le second est forme de notheia taxon frère des cystoseiraceae + sargassaceae. La famille des cystoseiraceae est apparue paraphylétique par rapport aux sargassaceae. La famille des cystoseiraceae a donc été incluse dans celle des sargassaceae sensu de toni 1895. Les familles des durvillaeaceae, fucaceae, himanthaliaceae, hormosiraceae, notheiaceae et seirococcaceae ont été confirmées. Les genres bifurcariopsis et xiphophora devraient constituer chacun une famille propre. A l'échelle de l'ensemble de la classe, l'ordre des ectocarpales a été redéfini, sur la base de la présence de pyrénoïdes exserts. Cet ordre regroupe donc les algues classiquement placées dans les chordariales, les dictyosiphonales, les ectocarpales sensu stricto et les scytosiphonales, tandis que les algues dépourvues de pyrénoïde exsert, parfois placées dans les ectocarpales sensu lato, comme les tilopteridales, les ralfsiales sensu nakamura 1972, les scytothamnales, asteronema, asterocladon et bachelotia, en ont été exclues. Les ordres des desmarestiales, des dictyotales, des fucales, des scytothamnales et des sphacelariales sont monophylétiques. Les dictyotales, les sphacelariales et syringoderma forment un ensemble monophylétique, cohérent avec les données morphologiques. Les laminariales et les tilopteridales sont polyphyletiques. Saccorhiza, chorda et halosiphon sont exclus des laminariales, aussi bien sur des bases morphologiques que moléculaires. Ascoseira, asterocladon, bachelotia, cutleria, nemoderma, phaeosiphoniella et sporochnus constituent des lignées séparées, mais les relations entre ces différentes lignées ne sont pas résolues par les analyses moléculaires
Récolte des algues de rive : guide de bonnes pratiques by Manuelle Philippe( Book )

1 edition published in 2011 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Quelles méthodes pour évaluer la biodiversité et ses services en milieu urbain ? : cas des pollinisateurs et de la pollinisation by Fabien Verfaillie( Book )

1 edition published in 2011 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

The purpose of this thesis is to identify, test and compare different methods studying the biodiversity in an urban area. Pollinators and their ecological service have been here hosen as reference, considering their key role in the ecosystems. Existing methods are much diversified. They can ask for best naturalists or average to make the sample. These methods also use devices, more or less attractive or even destructive for some animal families. Consequently, results are sometimes contradictory. This thesis valuates the opportunity to use each method to answer as best as possible to the questions asked, while taking into consideration the workforce available and concerned
Concevoir et mettre en oeuvre le suivi-évaluation des projets eau et assainissement : guide méthodologique by Agence régionale de l'environnement et des nouvelles énergies (Île-de-France)( Book )

1 edition published in 2011 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Biologia e filogenia das algas by Bruno de Reviers( Book )

1 edition published in 2006 in Portuguese and held by 1 WorldCat member library worldwide

Taxonomic position of the small brown algae Myrionema corunnae and unidentified Streblonema, using rbcl sequence analyses by Anne Sophie Coutan( Book )

1 edition published in 2001 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Contributions des phylogénies moléculaires à la systématique et à la compréhension de l'évolution des algues brunes (Ochrophyta, Phaeophyceae) by Thomas Silberfeld( Book )

1 edition published in 2010 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Systematics of brown algae (Ochrophyta, Phaeophyceae) has long remained a significant challenge. The goal of my PhD was to explore systematics within Phaeophyceae at various scales through molecular phylogenies. First, a 10,000+ nt data set was analysed to reassess interordinal relationships. Moreover, mean divergence times were estimated under a fossil-calibrated bayesian relaxed molecular clock model. Our estimates suggest that the evolutionary history of brown algae was marked by an increase in the cladogenetic rhythm for ca 30 Ma during Lower Cretaceous. Multi-locus data sets have also allowed us to clarify the systematic position of several poorly studied pyrenoid-bearing taxa (e.g. Chordariopsis, Spongonema), and noticeably resulted in the proposal of a new order Asterocladonales. Finally, the availability of a rich sampling for the genus Padina (Dictyotales) has allowed us to shed light upon speciation processes and biogeography in the genus
 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.88 (from 0.70 for Algas : um ... to 0.98 for Concevoir ...)

Alternative Names
Bruno de Reviers algenkundige

Bruno de Reviers phycologist

De Reviers Bruno

Languages