WorldCat Identities

Centre Max Weber (Bron, Rhône / Saint-Étienne)

Overview
Works: 36 works in 40 publications in 1 language and 119 library holdings
Genres: Bibliographies  History  Exhibition catalogs  Conference papers and proceedings 
Roles: Editor, Other, Collector
Classifications: HV4555, 016.3
Publication Timeline
.
Most widely held works by Rhône / Saint-Étienne) Centre Max Weber (Bron
Les sciences sociales et le sans-abrisme : recension bibliographique de langue française, 1987-2012 by Rhône / Saint-Etienne) Centre Max Weber (Bron( Book )

2 editions published in 2013 in French and held by 41 WorldCat member libraries worldwide

Propose une recension complète des travaux de recherche en langue française produits depuis 30 ans en sociologie, anthropologie et histoire, traitant de cette forme extrême de l'exclusion qu'est le sans-abrisme. A travers une bibliographie exhaustive à plusieurs entrées (thématique, chronologique, nominative) et un glossaire du vocabulaire scientifique de ce domaine, cet ouvrage offre un outil indispensable aux étudiants, chercheurs, travailleurs sociaux, élus, journalistes, personnes sans-abri et précaires, et toutes les personnes intéressées par les thèmes de l'exclusion, de la pauvreté et par le problème du logement. (4e de couv.)
L'esprit du capitalisme selon Michelin : ethnologie d'un mythe industriel by Corine Védrine( Book )

2 editions published in 2015 in French and held by 30 WorldCat member libraries worldwide

4e de couv. : Michelin est l'une des entreprises françaises les plus connues dans le monde, qui reste intimement liée à la ville de Clermont-Ferrand. Ce lien s'appuie sur une réalité industrielle, sociale, économique, urbaine mais aussi sur un ensemble de récits qui constituent un véritable mythe visant à justifier son esprit d'entreprise. Depuis plus d'un siècle, celui-ci organise la vie de l'entreprise mais aussi l'univers quotidien local. Cependant, les transformations notables du capitalisme à partir des années quatre-vingts, avec la fin du paternalisme, la diminution des effectifs et la baisse du nombre d'ouvriers au profit des cadres, ont peu à peu dévoilé l'idéologie de " l'esprit Michelin ". L'émergence d'un sentiment d'abandon est ainsi à l'origine d'une déconstruction du mythe Michelin qui reste pourtant timide. De nombreux salariés et Clermontois ne sont, en effet, pas prêts à assister à sa chute symbolique qui entraînerait celle d'un système structurant. L'enquête ethnographique présentée dans cet ouvrage commence en 1999 avec la passation de pouvoir de François Michelin, patron charismatique de la période paternaliste, à son fils Édouard, représentant des évolutions du capitalisme néolibéral. Elle se termine en 2006, année de la mort accidentelle de ce dernier patron de la famille Michelin, faisant de cette recherche un témoignage des évolutions de " l'esprit du capitalisme " qui transforment en profondeur le rapport salarial et les relations des entreprises à leur territoire. Corine Védrine est ethnologue, chercheure au Centre Max Weber-CNRSUMR 5283 et au laboratoire EVS (Environnement Ville Société)-LAUREUMR 5600. Elle enseigne les Sciences de l'Homme et de la Société pour l'Architecture à l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Lyon
La recherche s'expose : espace public et sans domicile fixe : [exposition, Saint-Étienne, Cité du design, 4 avril-2 septembre 2011]( Book )

3 editions published in 2012 in French and held by 10 WorldCat member libraries worldwide

Réflexion sur la notion et le régime de la médiation au sein des modes amiables de résolution des différends à partir des expériences de médiation dans les ressorts des cours d'appel d'Aquitaine (Agen, Bordeaux, Pau), de Paris et de Lyon : rapport final by Virginie Larribau-Terneyre( Book )

1 edition published in 2017 in French and held by 4 WorldCat member libraries worldwide

La 4e de couverture indique : "Cette recherche, portée par le Centre de Recherche et d'Analyse Juridiques (C.R.A.J.) de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, a été menée par les auteurs suivants : Virginie Larribau-Terneyre professeur à l'UPPA et Arnaud Lecourt, maître de conférences à l'UPPA, porteurs du projet ; Florence Brus docteur avocate, Alexis Alvarez Elorza doctorant, Camille Drouiller doctorante, Claude Sane, doctorant. Le projet a pour objectif de proposer une réflexion globale sur la notion de médiation en général et de médiation judiciaire en particulier, son cadre juridique et sa place au sein des autres modes amiables de règlement des différends (conciliation et procédure participative essentiellement). Cette réflexion a été menée à partir de l'observation la plus complète et la plus précise possible du réel sur un ressort géographique déterminé, mais assez étendu, celui des trois cours d'appel d'Aquitaine (Agen, Bordeaux et Pau), celui de la Cour d'appel de Lyon et celui de la Cour d'appel de Paris. Il s'est agi d'étudier les pratiques de médiation judiciaire dans le ressort des Cours d'appel concernées (dossiers de médiation judiciaire d'une part, entretiens avec les principaux acteurs c'est-à-dire les magistrats, médiateurs, avocats et questionnaires adressés à ces mêmes acteurs, d'autre part). Cette observation du réel constituait le premier temps de la recherche puisqu'il s'agissait ensuite dans un second temps, de tenter la synthèse des éléments recueillis pour dresser un bilan des pratiques de médiation et des opinions des acteurs sur la place de la médiation au sein des modes alternatifs de règlement des différends afin d'en tirer des éléments de réflexion et de prospective. La réflexion porte ainsi sur la définition de la médiation par rapport aux autres modes de résolution amiable des différends et notamment la conciliation et sur l'efficacité du cadre juridique actuel de la médiation. La recherche met au jour plusieurs constats. Le nombre de médiations est relativement faible, faute d'institutionnalisation du processus dans les juridictions. Cette absence d'institutionnalisation favorise des développements anarchiques de la médiation, renforcés par le flou sémantique entourant la notion. Il n'existe pas en effet de définition légale précise de la médiation et il est aisé de profiter de ce flou notionnel pour dévier des caractères essentiels de la médiation et pour mettre en place des processus qui n'en sont pas ou plus. Il est ainsi important, sans doute, de prendre des positions plus claires. Ainsi, faut-il réellement vouloir développer la médiation judiciaire et conventionnelle au risque de sa dénaturation ? Nous ne le pensons pas. Il est sans doute plus opportun de la promouvoir dans le respect d'une spécificité reconnue par la majorité des acteurs sur le terrain (médiateurs, mais aussi magistrats et avocats), tout en développant en parallèle des mécanismes de conciliation sans doute moins exigeants mais aussi plus directifs au regard de la résolution amiable du litige, sans les qualifier de médiation lorsqu'ils n'en sont pas, en laissant ainsi croire qu'une justice citoyenne irrigue à l'identique tous les MARD."
La prescription de la médiation judiciaire : analyse socio-juridique des dispositifs de médiation dans trois cours d'appel, de la prescription à l'accord de médiation by Rhône : Saint-Étienne) Centre Max Weber (Bron( Book )

1 edition published in 2017 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Réhabiliter le bâti ancien et les cultures constructives : engagements, épreuves et attachements autour de la réhabilitation du bâti ancien en pisé en Isère by Léa Genis( )

1 edition published in 2018 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Le bâti ancien est aujourd'hui confronté à des enjeux normatifs, environnementaux et patrimoniaux qui favorisent sa réhabilitation et engagent une multiplicité d'acteurs dans cette activité. Ces engagements mettent en débat les savoirs, les mondes professionnels et les attachements que ces acteurs tissent autour des espaces édifiés. La thèse explore ces dynamiques autour du cas particulier du bâti ancien en pisé (bâtiments construits en terre crue damée dans des coffrages) dans le département de l'Isère. L'objectif de ce travail est de comprendre et de décrire comment et par qui ce bâti est mis en projet et réhabilité, dans un double sens d'amélioration physique et de revalorisation d'un objet aux significations multiples. Nous faisons l'hypothèse que les projets de réhabilitation, par les multiples formes d'engagement qu'ils construisent, participent à détacher l'expérience de ce bâti d'une expérience ordinaire. Ces projets mettent à l'épreuve les attachements que leurs porteurs développent autour du bâti existant et de la matière terre qui le constitue autant que les savoirs et les pratiques constructives qui s'y appliquent. Ces épreuves participent à l'émergence de collectifs qui tissent un maillage politique au sein duquel se composent des espaces de dialogue et d'appropriation des usages, de la pratique et du devenir du bâti existant.Pour explorer cette hypothèse, la recherche s'inscrit dans une perspective interdisciplinaire qui articule ressources théoriques et méthodes développées en architecture, en ethnologie et en sociologie. Elle développe une anthropologie pragmatique des cultures constructives qui compose une problématisation commune entre ces disciplines autour des questions soulevées par la réhabilitation du bâti ancien. L'exploration de ces questions se base sur un travail d'enquête qualitative multi-située. Il décrit les mondes de la réhabilitation en action, en suivant des parcours de projet portés par plusieurs catégories d'acteurs (habitants, professionnels, institutions). La thèse revient d'abord sur les différentes formes d'engagement qui participent à mettre le bâti ancien en projet, de l'intervention sur un bâtiment spécifique à sa mise en valeur de manière générale. Ces expériences de réhabilitation portent l'attention sur différentes qualités du bâti et contribuent à le faire sortir de l'ordinaire. Le bâti ancien en pisé est ainsi engagé - et engage lui-même - dans de multiples réalités. À la fois maison, lieu de vie, lieu de travail, patrimoine local ou architecture de terre, il fait agir, réagir et rentrer en relation les acteurs qui s'y intéressent. La deuxième partie de l'analyse décrit comment la difficulté d'appliquer des protocoles de réhabilitation entraine les porteurs de projet à s'engager dans des épreuves et à chercher des prises leurs permettant de mener à bien leurs projets. Ces épreuves entrainent les acteurs qui s'y investissent à ajuster leurs relations entre eux et avec le bâti au fur et à mesure du processus de projet. À mesure qu'ils s'approprient les savoirs de la réhabilitation, ils développent différentes formes d'attachement autour du bâti. Les projets de réhabilitation contribuent alors à l'émergence de collectifs plus ou moins pérennes qui se réapproprient les modalités d'intervention sur le bâti et les décisions qui le concernent. La thèse s'attache finalement à mieux comprendre les dimensions plurielles (matérielle, constructive, architecturale et interactionnelle) des cultures constructives du pisé et de sa réhabilitation et propose les éléments d'un dialogue à poursuivre avec les acteurs de terrain autour de l'intérêt et des conditions permettant de faire tenir un espace politique autour des usages et du devenir du bâti existant
Le traitement social de l'étranger : une épreuve "interculturelle : le travail social et l'expérience de l'immigration maghrébine by Farid Righi( )

1 edition published in 2020 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

This thesis takes a look on the intercultural ordeal into the social work of treatment of publics from Maghreb immigration or their descendants, starting from a founder ideology: the « living together ».Today, in a context of globality, of reconfiguration of migratory landmarks and taken in the history of its social treatment of foreigner, social workers of the "front" find themselves managing requests to take into account the cultural. They are often placed in a dilemma and a tension between, on the one hand, a requirement and an ethic of the recognition of thesingularities, including cultural, and on the other hand, an institutional deontology of common right, supported by universalist representations and a collective project of citizenship where everyone has their place.From the "exceptional social body" to "the intercultural", the social treatment of difference is a test of social workers' professionalism. The ordeals of immigration, diversity and interculturality not only reveal the fact that social work was based on the idea of a normative national cohesion of the society, but above all that it has "repressed" a fundamental questionin its history: the question of colonial and postcolonial immigration. Social work has inherited an "educational burden" of allowing "foreign-immigrants", and their descendants, to access to this vision of the national cohesion of society by freeing them from what we have imagined being their "cultural handicap". This vast program of emancipation has been written with an institutional grammar of "integration" that continues to test socialworkers through various and varied but not free of tensions in a world that has become "All World". Interculturality appears as a new domiciliation of social work in terms of paradigm and hybridization of postures and professional practices
Entre universalité des droits humains et importation/exportation d'outils juridiques et conceptuels "Occidentaux" en Afrique "Noire" : Cas du cadre Burkinabè de lutte contre les inégalités et les discriminations envers les femmes by Pabankba Ouedraogo( )

1 edition published in 2020 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Questionner l'universalité et l'exportabilité des Droits Humains implique le présupposé qu'ils ont été élaborés dans un certian contexte sociojuridique et qu'ils sont transposés ailleurs. Si l'on reste dans le cadre d'un universalisme posé en tant que dogme, les Droits Humains ne semblent connaître qu'une seule vérité : celle des rapports de domination masculine et "blanche" ; les particularités (être non "blanc.he.s"), ainsi que les différences (être femmes) sont alors gommées. des pays d'Afrique "noire" sont exposé à une hiérarchisation multidimensionnelle définie sur le plan international. Par voie de conséquence, les femmes "noires" africaines subissent une double domination, horizontale (pour leur couleur et pour leur sexe), et verticale (par les dominants et par les autres dominé.e.s de la chaîne). L'élément commun qui lie ces deux situations est le fait que la couleur "noire" assigne une position dans l'ordre juridique, social, économique, et intellectuel, établissant une relation de colonialité entretenue à la fois par les auteur.e.s et par les victimes. Les catégorisations coloniales discriminatoires supposent que l'aide au développement qui leur est soumise par les institutions internationales et des Etats "occidentaux" l'est dans une perspective de coconstruction de la domination assumée de part et d'autre. L'application de l'universalité des Droits Humains s'avère alors problématique dans la mesure où certaines spécificités tant culturelles et sociales que juridiques ne sont pas prises en compte comme le requièrent les droits humains
D'ici et de là-bas : Timezrit, Saint-Etienne, mémoires de mineurs : [exposition, Saint-Étienne, Puits Couriot, Parc-Musée de la Mine, juillet 2012-mars 2013] by Rhône : Saint-Étienne) Centre Max Weber (Bron( )

in Undetermined and held by 1 WorldCat member library worldwide

L'appropriation du manga en France : enquête sur la genèse d'un univers culturel spécifique, la constitution et l'expression des goûts et manières de lire, les parcours de lecteurs et lectrices adultes by Olivier Vanhée( )

1 edition published in 2019 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Ce travail de thèse porte sur le goût pour le manga et les pratiques de lecture de mangas en France sur une période qui s'étend des années 1970 aux années 2010. Fondé sur l'analyse d'entretiens approfondis réalisés auprès de 80 lecteurs et lectrices adultes (nés entre 1957 et 1990) et d'un corpus de documents imprimés, numériques et audiovisuels, il étudie de manière conjuguée l'émergence d'une catégorie d'imprimés et de contenu numérique (« le manga »), la mise en place d'un univers culturel spécifique autour des bandes dessinées japonaises (festivals, boutiques, fanzines, magazines, blogs, etc), la construction, l'expression et la transformation des goûts et des manières de lire. Cette approche sociohistorique et processuelle distingue plusieurs configurations de « l'offre » et met au jour les sollicitations en jeu dans la fabrique du goût pour le manga, en particulier les réseaux de sociabilité, les dispositifs de communication et les agencements de pratiques numériques et festivalières qui étayent ce type d'intérêt culturel. En raison de l'ancrage des mangas dans des constellations de biens symboliques, de médias et de produits dérivés (notamment l'animation et le jeu vidéo), l'enquête s'attache à restituer les formes historiques et les usages contrastés de ce « media mix » japonais, les sollicitations lectorales qui en procèdent, sans négliger les produits incorporés de la socialisation culturelle (familiale et scolaire, amicale et conjugale), les agendas de loisir des enquêtés, leur horizon d'attente en matière de culture visuelle et de fiction sérialisée. Elle prend en compte les transformations des supports de lecture, des réseaux de distribution des mangas et de l'offre éditoriale, des frontières symboliques et morales qui délimitent et traversent cet univers, et des formes de recommandation, de critique et de promotion (issues du secteur professionnel de l'édition, de la presse spécialisée et de la critique culturelle ou de l'expression d'amateurs). Les parcours de lecture, plus ou moins durables et intenses, sont resitués à la fois dans un paysage éditorial, médiatique et numérique en pleine transformation, et dans des trajectoires biographiques qui vont de l'enfance à la vie active. Ils attestent d'articulations variables entre vie professionnelle, vie familiale, loisirs et goûts culturels, et du poids des déterminations matérielles et biographiques d'une pratique culturelle.La constitution de la population interrogée, visant à représenter à parts égales les classes et fractions de classe, permet d'étudier la différenciation des préférences et des habitudes de lecture selon les propriétés sociales et les dispositions culturelles des enquêtés, et de tenir compte des lecteurs et lectrices issus (ou membres) des classes populaires ou vivant dans une situation précaire, souvent négligés dans les études sur les fans. L'enquête montre que les goûts et manières de lire dépendent aussi du degré et des modalités d'insertion dans les sociabilités spécialisées et les pratiques amateur propres à l'univers culturel du manga. Les lecteurs et lectrices façonnent en effet des catégories de perception, interviennent pour sélectionner, traduire, diffuser et recommander des mangas, et s'investissent dans des faisceaux de pratiques amateur (ou des activités professionnelles autour du manga). Ils donnent ainsi à voir les traces de leur appropriation des mangas (sous forme de fanfiction, de dessin, de billet de blogs, etc...) et de leurs luttes symboliques ordinaires, tout en forgeant des incitations à lire. Cette thèse met ainsi en lumière la constitution et la différenciation des portefeuilles de goût en matière de manga, la combinaison et la variation des manières de lire, ancrées dans des expériences vécues ou des savoirs spécialisés
Espaces et temps de la "production d'enfants" : sociologie des grossesses ordinaires by Elsa Boulet( )

1 edition published in 2020 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Esta tesis propone problematizar el embarazo como un trabajo de las mujeres enmarcado por las instituciones y moldeado por las relaciones sociales de género, clase y raza. El análisis se basa en una investigación mediante entrevistas a mujeres embarazadas y a sus cónyuges, y en observaciones realizadas en dos centros hospitalarios (Île-de-France, 2014-2017). La tesis muestra que la aparición de los embarazos se enmarca en una norma conyugal, la cual se declina en función de distintos guiones conyugales; asimismo, la tesis destaca que el “momento idóneo” (la norma procreativa) para tener un/a hijo/a varía según las trayectorias y las posiciones sociales de las mujeres y sus parejas. La tesis examina la forma en que la gestión estatal y médica de los embarazos define una temporalidad específica de la gestación y pone a las mujeres embarazadas en el trabajo de paciente. Los cuidados se extienden al espacio y al tiempo domésticos en la medida en que se incita a las mujeres embarazadas a modificar su vida cotidiana para prevenir riesgos. Mientras que el embarazo modifica sólo marginalmente la división sexual del trabajo doméstico, la preparación de la acogida del recién nacido se añade a las tareas habituales de las mujeres. En el marco del empleo asalariado, los embarazos surgen como clandestinos, a la par ilegítimos e ignorados. Estos juegan un papel revelador para el asalariado, destacando la extensión del tiempo de trabajo, la penosidad y los riesgos laborales
La civilisation du samba : Sociologie des ritmistas d'école de samba à Rio de Janeiro by Antoinette Kuijlaars( )

1 edition published in 2020 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

“The greatest show in the world”, the carioca samba schools' carnival parade is a cultural practice both associated with marginalized, black and popular population and constitutes a symbol of Brazilian national culture, transcending class and race identity. The ethnographical study of the daily life and practices of the ritmistas, who compose the baterias, percussive “heart” of the parades, aims at revealing what is at stake about this contradiction. Inherent to the samba schools since they appeared in the 1920's and 30's, this contradiction results into a legitimacy and respectability quest, from those institutions as well as the individuals who compose them, which leads to the implementation of a strong discipline, characterized by the euphemizing of race and class distinctions, such as by complex legitimacy relationships. The ethnographical material has been put into a sociohistorical, theoretical and political perspective, within the framework of a configurational sociology, applied to a domination sociology, in which the interdependence relationships at multiple levels and ongoing reconfigurations are revealed. The thesis aims at questioning the social, symbolical and practical materializations of a power relationship configuration in a postcolonial and postslavery context. The civilization quest in the samba schools, coming within the scope of the Brazilian civilization process, creates a multidimensional disciplinary dispositive, structuring the class, race and gender identities, and has concrete effects on the development of highly symbolical musical practices, such as on the ritmistas' representations and trajectories. The introductive part of the thesis brings a theoretical, historical and methodological framework, showing the stakes of the specificities of the samba schools' baterias field. The first part tackles the baterias as an institutional disciplinary dispositive, at a collective as well as individual level, through the study of the social conditions of the beginning of this practice, the configuration of the disciplinary dispositive inside the baterias, its bodily inscription, its temporal dimensions. The characteristics of this dispositive are the cause of the bateria seen as a space of reconfiguration of class, race and gender identities, because of the imbrication of the dynamics of civilization quest and process, which are studied in the second part. The third part questions the effects of this civilization process on the musical practices, through the analysis of the learning modes configurations, practices of musical listening, such as the manufacturing, the use and the reception of judging criteria of the baterias
Défense d'entrer : accès réservé aux femmes : Sociologie des salles de remise en forme "non mixtes by Cindy Louchet( )

1 edition published in 2020 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Si les salles de remise de forme ont déjà livré nombre de leurs secrets à la communauté scientifique, il en est autrement de celles imposant une ségrégation au regard du sexe. Pourtant depuis 2004, elles ne cessent de se développer et de se multiplier sur le territoire français, en revendiquant l'interdiction faite aux hommes - un affichage loin d'être anodin à l'heure où la coexistence des deux sexes dans l'ensemble de l'espace social est prônée - ; en vantant des propositions de services spécifiquement adaptées à leur clientèle : les femmes, toutes les femmes quels que soient leur âge, leur morphologie, leur condition physique, leur rapport au corps et au sport ; en se présentant comme des lieux préservés des regards, des jugements évaluatifs, des situations stigmatisantes. C'est en nous appuyant sur une enquête mêlant observations (non) participantes (350 heures), entretiens semi-directifs avec les gérant.e.s, encadrant.e.s (43) ainsi que leurs clientes (27) et analyse de supports communicationnels (3 235), que nous avons produit quelques savoirs sociologiques. Volontairement inclusifs dans des espaces qui se veulent exclusifs au regard de l'appartenance de sexe, tel est le paradoxe des salles de fitness d'un nouveau genre. Mais cette apparente inclusion ne doit pas masquer les pratiques mises en place par ces institutions qui consistent à évaluer les corps de leurs clientes à l'aune des normes dominantes pour mieux les faire maigrir, pour mieux les raffermir, pour mieux les dégraisser afin qu'ils se rapprochent des canons de beauté faisant la féminité
Les mondes de l'action théâtrale : dans les quartiers populaires en France et en Italie by Francesca Quercia( )

1 edition published in 2018 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

For the past 30 years, with a new definition of cultural policies and the urban environment, artists are being assigned social missions: reinforcing social connections, contributing to the opening up of low-income neighborhoods, and to the integration of marginalized populations. As a result, many theatre associations have moved into low-income neighborhoods with projects that involve the “direct participation” of the “residents”. New social worlds are arising in those areas at thecross roads of many universes : professional theater, politics, social movements and sociocultural activities.Based on an ethnographic survey in two low-income neighborhoods in France and in Italy, this thesis analyzes the emergence and the evolution of these new universes that we are calling the “worlds of theater actions”. On the one hand, the study focuses on the definition of policies that support the action of the theater in low-income neighborhoods and on the social role assigned to the artistic community in those neighborhoods. On the other hand, it analyses the effects of thosepolicies on the theater associations that act as intermediaries between the public authorities and the residents. The focus is on the way those policies are received by the artistic community working in those territories. The artistic community fulfills its role by making adjustments according to a personal set of aspirations and dispositions. Additionally, this thesis ponders theeffects of these projects on the participating “residents”. Many of these projects end up conveying a negative image of low-income classes, an outcome which constitutes an obstacle to the goals of empowerment theater directors claim to have
Pragmatique de la mémoire : une enquête villeurbannaise by Benjamin Tremblay( )

1 edition published in 2020 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Dans une perspective à la fois pragmatiste et ethnométhodologique, cette thèse s'intéresse à l'enquête sur la mémoire déployée dans la ville de Villeurbanne autour du Rize. Ce « Centre mémoires et société », inauguré en 2008 sous l'égide politique de Jean-Paul Bret (PS), avait pour mission de mettre au travail la proposition suivante : avec nos mémoires, faire société. Il s'agit alors de saisir, à l'aide notamment de la théorie de l'enquête de J. Dewey, ce travail d'exploration proprement sociogénétique du Rize. « La mémoire » et « la société », ici, ne sont plus ce que l'historien et le sociologue théorisent, définissent - et, le cas échéant, règlementent - : elles sont constituées comme thèmes et comme ressources par les acteurs eux-mêmes. Le Rize apparaît alors comme opérateur privilégié d'une enquête publique sur la mémoire, elle-même tenue de longue date à Villeurbanne. Fondée sur un travail de terrain en immersion, qui a duré plus de trois ans, cette thèse se propose de suivre, patiemment, les attachements que compose le Rize avec d'autres acteurs locaux (associations, chercheurs, passionnés, artistes). De ces attachements singuliers naissent autant d'enquêtes sur la catégorie de « mémoire », ainsi que des dispositifs qui font, littéralement, apparaître « la mémoire » à la vue du public (expositions, balades urbaines, médiations d'archives, brochures...). Hors de toute visée normative, cette thèse se propose en somme de décrire ce que la mémoire fait-faire, et plus précisément ce qu'elle « nous » fait-faire et « nous » fait devenir
Les braconneurs de la précarité rurbaine : pour une sociologie des limites by Michel Valle( )

1 edition published in 2014 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

This research which is at a crossroads of several socio\ogy areas questions the way the figures from the re-awakening of rural areas, which are at the same time different and close, in their relationship to the work, as weil as to the negative relationship to the city, succeed in a society in crisis in imaginating a new existence, by getting partially or permanently rid of the gainful employment which is no longer considered as the only way to have a successful life. Ther elationship to the work as well as the relationship to the territory is re-discussed, and kept in tension, futther illustrating this re-emerging duality between community and society, while it was believed thal modernity symbolized by urban spaces and the city had definitively taken everything away by changing in a near-irreversible way the nature of social connections. Our figures, unwitting heralds want to tell us in their own way, that the community spirit still exists in rural territories where they have settled and thal it favors a reactivation of the social supports regardless of our level of vulnerability. They act as a protective shield against the risks of social disaffiliation in redefining the conditions of a possible "living together" largely freed from the constraints of a community life of pre-modernity, without necessarily transforming the lives of individuals. The community members are behaving like deinstitutionalized, invisible third parties, who connect, bring closer and support those who are the most at risk in this experienced space, easing the re-entrechment of individuals in possible networks, thus reshaping the moving boundaries between the precariousness in the cities and the precariousness in the countrysides
Les réseaux de santé : espaces de cooperation entre professionnels et patients : étude comparative de deux reseaux de sante diabète by Nathalie Ponthier( )

1 edition published in 2012 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

The law of March 4th 2002 concerning patients' rights and the quality of the care system formalizes health networks and provides a single definition. They now account for an organizational form registered in regional politics of public health and are financially supported by the regional health agencies (RHA). The conducted research is about the sick's participation in a health network operation and activity. Indeed, if the legislation grants the user a thorough place in the health care system and if health policy proclaims his participation, what happens in the daily reality of practices within a health network? So this research deals more specifically with the interactions between professionals and users by considering the network as an area of cooperation. The comparative study of two Burgundy diabetes health networks shows how - facing a double constraint, those of public health policies and that of a dominant economic regulation - this device is subject to a managing logic leading to become an instrumental response to health system dysfunctions, such as multiple barriers of the health system, a demographic shortage of health professionals or even an increasing medical specialization of health activities. But even these networks constitute an experimental space favorable to the implementation of a community health practice.The data base has mainly been formed from 31 biographical interviews of diabetic people, thematic interviews of professionals employed in networks and observations of the patient's therapeutic education practices, a service offered by the two networks. This service examines the possible ways of working together in the management of chronic illness between professionals and the sick. According to the conceptions of health among professionals and logic of action involved, the study shows two trends: a sick person, either partner in patient care or in care giving.Moreover, the studied networks present two different organizational terms, a linear model and a satellite model where the coordination of actors plays a major role. Behind this term of coordination lies, in both cases, a principle of rationalization of health activities specific to the current health system. Networks are thus subject to an economic exploitation; they become providers of the offer of health care in a given territory. This instrumentation of health networks is mainly implemented by assessment procedures. It relies on epidemiological data and is based on a quantitative approach about health outcomes. In a managerial logic, the sick person should behave in accordance with health standards to enable the achievement of organizational goals planned as part of a public health policy.With the development of chronic diseases, the field of health has changed, but the French health system is still organized on a biomedical logic. The evaluation is based on normative biomedical knowledge, and professional practices are also very much imbued with biomedical logic. Nevertheless, the study shows that networks create a favorable space for a community health practice by creating a social proximity. Both networks put into perspective the idea that users have a hold on questions concerning their health. Patients and professionals become actors besides operational objectives displayed in a health network. Thus, networks are simultaneously democratic spaces of thought and a tool dedicated to the efficiency of health activities
Genre et expériences carcérales et/ou post-carcérales : processus de stigmatisation des femmes dans les prisons sénégalaises by Fatou Diop( )

1 edition published in 2019 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

This thesis analyses the process of stigmatization of women who have passed through Senegalese jails. It is part of a comprehensive and interactionist approach to attempt to understand, based on women's prison and post-prison experiences, the continuities and ruptures related to their biography. The analysis of their longitudinal pathways through a survey in and out of detention confirmed our hypothesis that all prisoners are stigmatized, but women are much more affected because of the social and cultural expectations concerning them.The ethnographic investigation, within the two women's prisons and two other correctional facilities, revealed the invisibility of women in these institutions, all inherited from the colonial era, designed by and for men. Women, "forgotten" in the prison system, live in full isolation and constant idleness (lack of real training) that hinders their social and economic reintegration. This lack of support is compounded by the weight of society's stigmatizing gaze.The quantitative survey on social representations showed the differentiated way Senegalese people view detainees in the face of prison ordeal. And interviews with about 50 ex-prisoners, in addition to women prisoners, revealed three types of stigmatization: previous mortification, moral dilemma and shame. This typology varies according to the moral relationship to the offence, the relationship to the family and the strongest moment of stigmatization. While some women manage to reverse their stigma, often through exile, others remain convicted of their prison past
Acclimater le conte sous nos latitudes : Une sociologie pragmatique du renouveau du conte by Anne Sophie Haeringer( )

1 edition published in 2011 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

From a pragmatic sociology point of view, this dissertation calls into questions what the revival of storytelling is about. It does not deal with defining the causes of this phenomenon which dates back to the 1970s, nor with drawing filiations - from a storytelling understood as “traditional” and to a “new-storytelling” - but it is about focusing on those storytellers or researchers attribute to it. As the approach is not interpretative, the dissertation does not focus on the text, nor on the articulation text/context, but on the tale-in-action. It tries to figure the revival of storytelling in terms of acclimatation rather than of context evolutions. Thus, it weaves the notion of milieu.Contemporary redefinitions of the practice of storytelling challenge this hypothesis of a storytelling connected to its milieu. A first probing test can be considered as crucial as it transforms tale's mode of existence: through collections initiated by folklorists and later on ethnologists, tale now exists not only in a graphic, but also bibliographic form. This probing test embraces the others.The two probing tests that are then explored are those of the persistence, in rural spaces as much as in cities, of an ethnologizing version of storytelling, which considers storytelling as tied to the community.The last two probing tests deal with the definition of an aestheticizing version of storytelling. The dissertation evinces then that the process of autonomization of storytelling - on the aesthetic level as much as on the political or institutional one - is never accomplished; especially since there is neither a flaw of storytelling or a failure of those who promote it. On the contrary, it is their quality: storytelling is stuttered speech, an art in a minor mode.Considering with attention the reflexivity actors of storytelling are showing, the dissertation also underlines, along its way, different regimes of crossed reflexivity between researchers and actors of storytelling
Une société pathogène ? : les hypersensibilités environnementales au prisme de la sociologie cognitive by Maël Dieudonne( )

1 edition published in 2017 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

For about two decades, the number of people claiming to suffer from multiple chemical sensitivity or electromagnetic hypersensitivity has been steadily increasing in France.T hese persons experience various and sometimes quite disabling somatic symptoms, which they attribute to exposure either to chemicals or to anthropogenic electromagnetic fields. The definition, and even the existence of these diseases are controversial. They are not legally recognized and their victims resort to self-diagnosis. However, this is not a cognitively easy task. Its implications are also far-reaching: it results in a radical change in their views of themselves, their environment and their community, as well as significant alterations in their daily lives and behaviour. It is thus an interesting phenomenon to explain for a cognitive sociology concerned with how mental representations evolve and influence conduct. Such is the purpose of this thesis. The analysis relies mostly on ethnographic materials and is conducted in a comprehensive and ecological perspective. It falls into three stages. The first one is devoted to an exploration of the controversies aroused by environmental sensitivities, so as to clarify their lack of legitimacy. The second one deals with the subjective experience and biographical trajectories of environmentally sensitive persons. The last one tries to explain the appearance and persistence of their conviction that they are hypersensitive with a utilitarian model in which emotions play a prominent role. To conclude, a comparison is outlined with other epidemics of medically unexplained symptoms
 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  General Special  
Audience level: 0.85 (from 0.77 for L'esprit d ... to 0.98 for Les scienc ...)

WorldCat IdentitiesRelated Identities
Alternative Names
Centre Max Weber facility in Lyon, France

Centre national de la recherche scientifique France Centre Max Weber

Centre national de la recherche scientifique France Unité mixte de recherche (5283)

Université Jean-Monnet Saint-Étienne Centre Max Weber

Université Lumière Lyon Centre Max Weber

Languages
French (23)