WorldCat Identities

Archambault, Philippe

Overview
Works: 20 works in 28 publications in 2 languages and 54 library holdings
Genres: Academic theses 
Roles: Author, Opponent, Other
Classifications: QH75, 333.9554614
Publication Timeline
.
Most widely held works about Philippe Archambault
 
Most widely held works by Philippe Archambault
La Terre, la vie et nous : parlons d'espoir et de solutions by Philippe Archambault( Book )

3 editions published in 2020 in French and held by 17 WorldCat member libraries worldwide

Impacts de la pêche au pétoncle sur les fonds marins et la faune associée : revue de littérature by Frédéric Hartog( Book )

3 editions published in 2002 in French and held by 9 WorldCat member libraries worldwide

"Les engins de pêche mobiles tels chaluts et les dragues sont largement utilisés pour la capture de nombreux poissons et invertébrés marins malgré des critiques quant à leur effets sur l'environnement. Ce rapport présente une revue des connaissances retrouvées dans la littérature sur les impacts de la pêche avec engins mobiles et plus spécifiquement sur le dragage du pétoncle. Le dragage pour les pétoncles et autres mollusques est connu comme le type de pêche causant le plus de dommages aux biotes benthiques. Des résultats d'étude sur les effets physiques du dragage sur le fond, sur les prises accessoires, sur les composantes biologiques de l'habitat et sur les communautés benthiques sont discutés."--Résumé
Le processus de création d'une revue d'entreprise : comment se construit la voix organisationnelle officielle by Philippe Archambault( )

3 editions published in 2008 in French and English and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Répercussions actuelles et futures du changement climatique sur les communautés benthiques dans l'Arctique Canadien by Marie Pierrejean( )

1 edition published in 2020 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

The Arctic Ocean is emerging as one of the regions that is most affected by climate change. A significant increase in precipitation and sea surface water temperatures are expected and will undeniably lead to a significant loss of sea ice cover. Because of their effects on physicochemical parameters, these changes are expected to directly impact the surface primary producers (sea ice algae and phytoplankton), thereby limiting organic matter input towards the seafloor. It is thus commonly accepted that climate change will affect the distribution, diversity and abundance of benthic communities, due to its impact on environmental parameters (pelagic-benthic coupling and physicochemical parameters), and on ecosystem services and functions (e.g., benthic remineralization). As a consequence, the decrease in sea ice cover, the desalination of the surface layer or the increase in shipping traffic in the Hudson Bay Complex and in the eastern Canadian Arctic will likely lead to major changes in benthic community structure and biogenic structural habitats. In this context and since the impacts of climate change on benthic arctic ecosystems were still poorly understood, the objectives of this thesis were to i) describe the diversity and distribution of epibenthic communities in the Hudson Bay Complex and ii) understand the effects of climate change on biodiversity and benthic ecosystem functioning. The outcomes of this thesis allowed us to i) provide the most recent survey on epibenthic organisms in the Hudson Bay Complex and their relationships with environmental variables; ii) identify diversity hotspots sensitive to climate change; and iii) document and compare benthic biodiversity and fluxes within biogenic structures and adjacent bare sediments in the Canadian Arctic. A total of 380 taxa have been identified from 46 stations sampled across the Hudson Bay Complex. Despite the relatively low spatial coverage of our sampling, we estimated that our survey represented 71% of the taxa present in the Hudson Bay Complex. We showed that biomass, abundance, diversity and spatial distribution of epibenthic communities were strongly influenced by substrate, salinity, food supply and sea ice cover. We also showed that freshwater inputs were responsible for the lowest biomass, abundance and diversity observed along the coasts. In contrast, data collected from polynyas, further offshore, showed strong pelagic-benthic coupling resulting in high productivity in terms of biomass, abundance and diversity. Moreover, hierarchical modelling of species communities highlighted the influence of sea ice and indirectly of sea ice algae on the epibenthic communities occupying the central Hudson Bay. Projections of the structure of epibenthic communities under a RCP4.5 climate scenario revealed that the central Hudson Bay emerges as the most vulnerable area to climate change with a future diversity loss related to the decrease of sea ice. On the contrary, it would appear that coastal areas will serve as refuges and increase the diversity. In addition, our study showed that the presence of biogenic structures in deep habitats improved the trapping of organic matter, leading to a higher density of infauna in these environments compared to bare sediments. Their presence has also been found to enhance sediment nutrient release in the form of nitrates and ammonium. However, our study could not demonstrate these effects in a shallower sponge habitat. By providing new knowledge on the current and future distribution of epibenthic communities in the Hudson Bay Complex and the benthic ecosystem functioning in habitats with biogenic structures, results obtained during this thesis will contribute to the designation of Ecologically and Biologically Significant Areas, as well as to the establishment of Marine Protected Areas and conservation strategies in the Arctic Ocean
A new species of Streptospinigera Kudenov, 1983 (Polychaeta, Syllidae, Anoplosyllinae) from the Arctic and north-western Atlantic with a key to all species of the genus by Frédéric Olivier( )

1 edition published in 2013 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Modélisation des communautés benthiques dans la région marine du Kitikmeot, Archipel Canadien by Philippe-Olivier Dumais( )

1 edition published in 2021 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Les impacts des changements climatiques en Arctique sont de plus en plus présents et affectent davantage les écosystèmes marins. De plus, la fonte des glaces ouvre de nouvelles routes maritimes telles que le passage du Nord-Ouest dans la région marine du Kitikmeot. Ces problématiques croissantes soulèvent des préoccupations quant à l’état des organismes benthiques vivant dans cette région où peu d’études ont été menées. Les invertébrés benthiques sont primordiaux dans le recyclage des nutriments, l’oxygénation et la décomposition dans les sédiments et sont de très bons indicateurs de changement. Ce projet a comme objectif d’explorer et d’évaluer quels sont les paramètres environnementaux influents et de modéliser les assemblages d’espèces benthiques dans la région du Kitikmeot et le chenal de Parry dans l’Arctique canadien. Pour ce faire, plusieurs échantillons provenant d’un chalut Agassiz (épibenthos) et d’un carottier à boîte (endobenthos) ont été récoltés à bord du NGCC Amundsen de 2010 à 2018. En outre, 19 variables environnementales ont été considérées lors des analyses statistiques. Nous avons observé que l’endofaune est dominée par les annélides (principalement les polychètes) tandis que l’épifaune par les arthropodes. Les résultats démontrent aussi que les différents types de communautés benthiques se succèdent un après l’autre formant ainsi une zone de transition (écotone) entre la mer de Beaufort et la baie de Baffin. Les eaux qui ont comme origine l’océan Pacifique ont une influence majeure sur la distribution et la composition des communautés. Il en est de même pour les apports d’eaux douces d’origine terrestre. Ce sont deux paramètres qui sont actuellement de plus en plus présents en Arctique, ce qui laisse présager d’importants changements dans la distribution des communautés dans l’Archipel canadien central pour les années à venir. De plus, deux autres facteurs explicatifs de la composition taxonomique sont la profondeur et la concentration de pigments associés à la production primaire locale. Cette étude a aussi démontré que la profondeur, l’oxygène ainsi que le ratio N/P sont les paramètres ayant le plus d’influence sur le nombre de taxons retrouvé. Elle a aussi permis de modéliser la répartition de la diversité benthique pour la première fois dans l’Archipel canadien. De tels modèles peuvent ensuite servir dans une optique de gestion d’aires marines
Indicateurs pour l'évaluation de la condition des communautés épibenthiques de l'estuaire et du golfe du Saint-Laurent by Laurie Isabel( )

1 edition published in 2020 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Évaluation des effets cumulatifs des changements globaux sur les écosystèmes : le cas de l'estuaire et du golfe du Saint-Laurent by David Beauchesne( Book )

1 edition published in 2020 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

« Les écosystèmes sont de plus en plus soumis aux effets cumulatifs d’une variété de stresseurs environnementaux en réponse à la demande croissante en ressources naturelles et à l’intensification des changements climatiques. Ces observations stimulent une demande croissante pour les approches de gestion écosystémique et les évaluations régionales des effets cumulatifs. Pourtant, une gestion environnementale par silos centrée sur les évaluations par espèces et stresseurs individuels demeure la norme. Cette absence d’approches holistiques est particulièrement inquiétante pour la gestion d’espèces exploitées ou en péril puisque leur dynamique, comme celle de toutes espèces, est régie par le réseau d’interactions liant les espèces entre elles au sein d’une communauté écologique et à travers lequel les effets des stresseurs peuvent se propager indirectement. Cette disparité entre les besoin d’approches holistiques et la pratique est partiellement expliquée par un manque généralisé de connaissances théoriques des effets de multiples stresseurs sur les communautés écologiques et par des contraintes logistiques et méthodologiques. Dans ce contexte, l’objectif général de ma thèse est d’évaluer les effets cumulatifs des changements climatiques et des activités humaines sur les communautés écologiques du Système du Saint-Laurent au Canada. Les hypothèses générales de la thèse sont que les interactions influencent la propagation indirecte et non-additive des effets de multiples stressors à travers les communautés et que, en tant que tel, les interactions et les stresseurs devraient être considérés conjointement au sein d’analyse d'effets cumulatifs communauté-centrée.La thèse est divisée en trois parties. Dans la première partie (chapitre 1), je conceptualise la propagation des stresseurs environnementaux à travers les réseaux trophiques et j’explore théoriquement comment des stresseurs simulés affectent des motifs à trois espèces et des communautés du Système du Saint-Laurent. Nous trouvons que négliger les interactions écologiques sous-estime systématiquement les effets des stresseurs et que les effets synergiques et antagonistes sont fréquents à travers les interactions. À l’échelle des réseaux, nous trouvons que les prédateurs apicaux sont négativement affectés, alors que les méso-prédateurs bénéficient des effets des stresseurs dans le Système du Saint-Laurent. Par contre, la sensibilité des espèces dépend de la structure des réseaux trophiques. Le travail théorique proposé au chapitre 1 permet de valider les hypothèses générale de la thèse et offre un cadre accessible et appuyé par la théorie écologique pour inclure les interactions écologiques à l’évaluation des effets cumulatifs.La deuxième partie de ma thèse aborde des défis logistiques et méthodologiques pour l’évaluation des effets cumulatifs des changements climatiques et des activités humaines sur les communautés du Système du Saint-Laurent. Au chapitre 2, j’aborde le défi de caractériser les interactions écologiques au sein de systèmes où peu de données sont disponibles. Je présente une nouvelle méthode d’apprentissage non supervisée pour prédire les interactions binaires à partir de la proximité taxonomique entre espèces et d'une collection d'interactions empiriques connues entre espèces marines. Les résultats suggèrent que les interactions écologiques peuvent être prédites avec précision, ce qui pourrait promouvoir leur utilisation pour la gestion environnementale. Au chapitre 3, j’identifie des enjeux environnementaux et suggère des priorités de recherche et de gestion pour promouvoir les évaluations d’effets cumulatifs et la gestion écosystémique dans le Système du Saint-Laurent. Au chapitre 4, je caractérise la distribution et l’intensité de stresseurs environnementaux issus des activités humaines et des changements climatiques dans le Système du Saint-Laurent. À partir de collaborations, d'initiatives environnementales existantes et de portails de données ouvertes, 22 stresseurs d’origine côtière, du climat, de la pêche et du trafic maritime ont été caractérisés. Les résultats du chapitre 4 démontrent que les stresseurs sont répandus partout dans le Système du Saint-Laurent et que l’estuaire, la gyre d’Anticosti, et les milieux côtiers sont particulièrement exposés aux stresseurs.Dans la troisième partie de la thèse (chapitre 5), je présente une évaluation des effets cumulatifs sur 193 espèces du Système du Saint-Laurent à partir d'une nouvelle approche communauté-centrée qui considère les interactions écologiques et les effets indirects. L’approche proposée s’appuie sur le cadre théorique présenté au chapitre 1 et utilise les résultats et méthodes des chapitres 2, 3 et 4. Je compare cette approche à une approche conventionnelle espèce-centrée pour exposer des propriétés émergentes provenant des interactions écologiques et des effets sur des espèces qui seraient normalement ignorés. Pour certaines espèces, considérer les interactions écologiques pourraient être l’unique moyen d’évaluer les effets des stresseurs environnementaux. Les poissons et les mammifères marins sont particulièrement susceptibles aux effets indirects de tous les types de stresseurs considérés; ceci est un contraste marqué avec le nombre limité de stresseurs qui les affectent directement.En alliant théorie, gestion environnementale et bio-informatique, ma thèse montre que les interactions écologiques sont un élément clé à considérer pour l’évaluation des effets de multiple stresseurs et propose une approche accessible pour les intégrer aux évaluations d'effets cumulatifs. Mes résultats sont particulièrement pertinents pour la gestion d’espèces exploitées et en péril, pour qui nous ignorons potentiellement des risques importants en négligeant les effets indirects provenant des interactions entre espèces. Développer ces capacités holistiques est essentiel en vue d'opérationnaliser un mode de gestion environnementale écosystémique. -- Mot(s) clé(s) en français : effets cumulatifs, stresseurs environnementaux, effets indirects, interactions biotiques, effets non-additifs, communautés écologiques, réseaux trophiques, Système du Saint-Laurent, activités humaines, changements climatiques. »--
Structure et dynamique temporelle des communautés hydrothermales inféodées à la dorsale Juan de Fuca : utilisation d'une approche observatoire fond de mer by Yann Lelièvre( )

1 edition published in 2018 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Hydrothermal vents are distributed along mid-ocean ridges and back-arc basins. These ecosystems harbour a specialized fauna supported by a local chemosynthetic microbial production, made possible through the oxidation of reduced elements present in the hydrothermal fluid. While the relationships between faunal assemblages and habitats have been relatively well described around the globe, our knowledge on the temporal dynamics of these environments is still limited, particularly at time scale relevant to organisms (from few minutes to several years). Based on hydrothermal vent communities occurring on the Juan de Fuca Ridge, located in the northeast Pacific Ocean, this thesis aims at understanding the functioning and temporal dynamics of macrofaunal communities associated with the Siboglinidae Ridgeia piscesae tubeworm assemblages through the coupling of sampling and seafloor observatory approach. This study first allowed the quantitative description (composition, diversity and biomass) of six siboglinid species assemblages on the Grotto hydrothermal edifice (Main Endeavour, Juan de Fuca Ridge) and the assessment of the trophic structure of these communities using stable isotopes. The results enabled the identification of 36 taxa. An elevated polychaete diversities and high densities of gastropods characterized all assemblages. The most developed R. piscesae assemblages exhibited greater diversity and more complex food webs. The species coexistence within the biogenic structures created by R. piscesae could be explained by a strong partitioning of ecological niches and nutritional resources. The analysis of video images gathered by the ecological observatory module TEMPO-mini, deployed on the Grotto edifice on the cabled observatory OceanNetworks Canada, provided information on the temporal dynamics of the assemblage. The abundance variations of four macrofaunal species were tracked at a daily frequency during one year and every 4 hours during one summer and two winter months. Our results highlighted a significant influence of the semi-diurnal tidal cycle and winter surface storms on the distribution of two mobile and non-symbiotic taxa (Sericosura sp. pycnogonids and Polynoidae polychaetes). The local ocean dynamics seemed to periodically affect the mixing between hydrothermal fluid inputs and surrounding seawater, therefore modifying environmental conditions in vent habitats. This study suggests that hydrothermal species respond to these habitat modifications by adjusting their behaviour. Finally, considering the increased importance of observational and imagery approaches in the study of deep-sea ecosystems, this thesis proposes a guideline and methodology in order to optimise video imagery methods both for the extraction of ecological data and the search of natural cycles. Overall, these results bring novel and valuable information to help understand the functioning and dynamics of deep-sea hydrothermal communities and opens new research avenues for deep-sea ecology in general
Cartographie de multistresseurs sur le fleuve Saint-Laurent entre Montréal et Tadoussac by Maude Couture( )

1 edition published in 2020 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Le fleuve Saint-Laurent est un milieu naturel qui évolue dans le temps à cause de pressions ou stress environnementaux découlant de processus d'origine naturelle ou anthropique et ayant pour effet de perturber un milieu au-dessus de ses limites de tolérance (Kappel et coll., 2009). La majorité de ces pressions ont une origine anthropique (Halpern et coll. 2007). À ce jour, aucune étude ne se concentre sur les sections fluviale et estuarienne moyenne du Saint-Laurent puisqu'elles comportent une section d'eau douce (le tronçon et l'estuaire fluvial) et une d'eau saumâtre (moyen estuaire). L'essai porte sur les secteurs ayant ces caractéristiques, soit de Montréal à Tadoussac. Cette étude a permis d'identifier les stresseurs présents, de les classer, soit en pressions physiques, chimiques, biologiques ou socio-économiques et de les cartographier. Il y a une plus grande quantité d'information sur le tronçon fluvial, soit près de la ville de Montréal ou au niveau du lac Saint-Pierre. Ce tronçon a une plus grande démographie et une plus grande proportion de terre agricole. L'estuaire moyen était la section avec le moins d'informations puisque c'est une zone de transition entre deux gouvernements. Néanmoins, il a été possible de trouver de l'information pour toutes les sections de la région d'étude excepté pour le taux d'oxygène dissous et les contaminants. De plus, il est possible d'intégrer différentes pressions ensemble comme pour les bassins versants et l'utilisation du sol afin de comprendre la concentration en nutriment à la sortie de différents tributaires
Valeur nutritive du réseau trophique benthique au Nunavik, Canada by Catherine Van Doorn( )

1 edition published in 2021 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

In Nunavik, Inuit communities depend greatly on country food that come from the ocean. In this study, the nutritional value of benthic organisms consumed by the human population in these communities were analysed. Scallops, mussels, urchins and seastars had their fatty acid, pigment and selenium quantities evaluated. The goals were to reveal if the nutrient quantities were influenced by the timing of ice withdrawal and if there was bioamplification according to species. Results show that no clear trend can be identified for ice withdrawal and the nutrient contents seem to be influenced by other factors because these trends are not generalized to all nutrients. EPA (C20:5 (cis-5,8,11,14,17)) and DHA (C22:6 (cis-4,7,10,13,16,19)) seem to exibit an increase as the trophic level gets higher. This tendency is not present for all the fatty acids analysed, however. These results help better understand the influence of ice dynamics on the nutrient quantities found in benthic organisms as well as the way they pass through the benthic food web in Nunavik, Canada
Influence des activités humaines sur les écosystèmes benthiques d'une zone industrialo-portuaire subarctique : application d'indicateurs de statut écologique et prédiction de la structure des communautés by Elliot Dreujou( Book )

1 edition published in 2021 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

« L’ensemble des environnements côtiers et océaniques de la planète est influencé par les activités humaines, dont les impacts peuvent modifier la structure et l’intégrité des écosystèmes de façon durable. Afin de protéger adéquatement le milieu naturel et de soutenir un développement durable, notamment dans des régions concentrant de multiples activités humaines, il est nécessaire de comprendre comment évoluent les écosystèmes marins sous influence anthropique. Les communautés benthiques sont un compartiment particulièrement intéressant pour étudier ces problématiques, car de nombreuses espèces possèdent des capacités d’évitement limitées de par leur mode de vie majoritairement sessile ainsi qu’une longue espérance de vie. Alors que plusieurs travaux évaluant l’impact anthropique ont été effectués sur une large gamme d’écosystèmes à travers le monde, peu ont considéré spécifiquement des écosystèmes subarctiques, dont l’utilisation par l’homme est prévue d’augmenter en lien avec le changement climatique. C’est dans ce contexte que s’inscrit ma thèse, où l’objectif principal est de comprendre comment les écosystèmes benthiques d’une zone industrialo-portuaire subarctique sont influencés par les activités humaines. La zone d’étude considérée se trouve dans la région de Sept-Îles (Québec, Canada), plateforme économique importante pour le Québec, située dans le Golfe du Saint-Laurent. Pour répondre à ces problématiques, cette thèse est divisée en trois chapitres.Le premier chapitre a pour but de caractériser la structure écologique des écosystèmes côtiers considérés. Lors de campagnes de terrain et d’analyses en laboratoire, un total de 289 taxons ont été échantillonnés, dont la majorité, présente dans le Golfe du Saint- Laurent, sont des nouvelles mentions dans cette région. Divers paramètres abiotiques du sédiment ont été évalués, tels que la concentration en matière organique, en métaux lourds et la distribution de fractions granulométriques. L’analyse de la similarité des assemblages d’invertébrés de taille supérieure à 0,5 mm a révélé des signes de perturbation dans certaines zones, avec un nombre accru d’espèces tolérant la pollution et d’espèces opportunistes. Des modèles de régression ont permis de mettre en évidence les variables de l’habitat qui impactent le plus la structure des communautés. Le deuxième chapitre s’intéresse au statut écologique des écosystèmes en se basant sur la composition des communautés benthiques. Seize indicateurs du statut écologique ont été sélectionnés au moyen d’une revue de littérature, puis divisés en trois catégories selon leur méthodologie : mesures d’abondance, diversité des communautés et espèces indicatrices. Ces indicateurs ont été appliqués en utilisant les listes d’espèces obtenues lors du chapitre précédent, et la majorité a détecté des communautés diversifiées sans signe évident de perturbation. De plus, plusieurs corrélations significatives ont été détectées entre les indicateurs et les paramètres de l’habitat, notamment avec les concentrations en métaux lourds. Chaque catégorie d’indicateur apporte des informations importantes sur l’état de l’écosystème tout en présentant des limitations, en particulier à propos des références utilisées pour définir le statut écologique.Le dernier chapitre a pris en compte les activités humaines influençant l’écosystème, afin de calculer une empreinte anthropique locale sur les communautés selon des gradients d’exposition. Un indice d’exposition pour chaque activité considérée (aquaculture, dragage, influence industrielle, influence municipale, pêcheries, rejets d’égouts, transport maritime) a été développé grâce à la distance depuis leur(s) source(s) et des données de pêche. Plusieurs liens ont été découverts entre les indices d’expositions obtenus et la distribution des invertébrés benthiques, au moyen de modèles prédictifs Hierarchical Modelling of Species Communities. L’indice d’exposition cumulée a mis en évidence des zones de superposition d’activité humaine. Le profil des communautés présentes dans ces régions n’est pas particulièrement perturbé, ce qui corrobore les résultats des chapitres précédents sur le statut des écosystèmes considérés. Cette thèse de doctorat contribue à l’amélioration des connaissances sur les écosystèmes côtiers subarctiques, notamment en présentant la première étude de biodiversité benthique dans la région de Sept-Îles. Des méthodes d’évaluation du statut écologique et de l’exposition anthropique ont été développées à l’échelle locale (< 100 km), ce qui constitue des outils particulièrement intéressants pour les gestionnaires afin de définir des objectifs de gestion et de soutenir des initiatives de conservation. -- Mot(s) clé(s) en français : écologie marine, écosystèmes côtiers subarctiques, invertébrés benthiques, biodiversité, prédiction des communautés, activités humaines, exposition anthropique, évaluation du statut écologique. »--
Bioturbation activity of three macrofaunal species and the presence of meiofauna affect the abundance and composition of benthic bacterial communities( )

1 edition published in 2018 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Abstract: Given concerns of increasing rates of species extinctions, the relationship between biodiversity and ecosystem functioning has become a major research focus over the past two decades. Many studies have shown that biodiversity per se (e.g. species richness) or species-specific traits may be good predictors of changes in ecosystem function. Although numerous studies on this subject have focused on terrestrial systems, few have evaluated benthic marine systems. We used the Limecola balthica community as a model to test whether the number or identity of three well-studied macrofaunal species influence the sediment bacterial compartment, which drives important biogeochemical processes and influence ecosystem functioning. We also investigated the poorly known role of meiofauna in the interactions between macrofauna and bacteria. Eight combinations of 0-3 species were maintained in microcosms for 34 days in the presence or absence of meiofauna. The abundance and composition of the bacterial community, defined by the relative percentage of cells with a high (HNA) vs low (LNA) nucleic acid content, were measured. Species identity of macrofauna was a better indicator of changes in the microbial compartment than was species richness per se . In particular, the gallery-diffuser behaviour of the polychaete Alitta virens likely induced strong changes in sediment physical and geochemical properties with a major impact on the bacterial compartment. Moreover, the presence of meiofauna modulated the influence of macrofauna on bacterial communities. This study provides evidence that species identity provides greater explanatory power than species richness to predict changes in the bacterial compartment. We propose that multi-compartment approaches to describe interactions amongst different size classes of organisms and their ecological roles should be further developed to improve our understanding of benthic ecosystem functioning. Highlights: Species identity provides greater explanatory power than species richness to predict bacterial communities changes. Meiofauna modulate the relationships between macrofauna and sedimentary bacterial communities. HNA and LNA bacteria respond differently to sediment reworking. Multi-compartment approaches are useful to improve our understanding of benthic ecosystem functioning
Influence de l'hétérogénéité cotière à grande échelle sur les communautés benthiques et planctoniques by Philippe Archambault( )

1 edition published in 1998 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Sclérochronologie à Saint-Pierre et Miquelon : de l'échelle sub-horaire aux reconstructions multi-décennales by Pierre Poitevin( )

1 edition published in 2018 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Coastal ecosystems are exposed to global climate change leading to modifications of their structure and functioning. However, little is known about their environmental variability before 1950. The hard parts of long-lived marine biota hold the potential to extend instrumentally derived observations, at different temporal and spatial resolutions, in order to enhance our understanding of past environmental processes. This PhD dissertation takes place on Saint-Pierre & Miquelon (SPM), a small archipelago at the confluence of major oceanic currents marking the boundary between the North Atlantic Ocean subtropical and subpolar gyres. In addition to its global key position, a local phenomenon, leads, during the stratified period, to the largest (up to 12°C amplitude) daily (25.8 h) temperature oscillations ever observed-at any frequency-on a stratified mid latitude continental shelf. This work is based on calcified structures of local marine organism analyses, to gain insights about past environmental variability at these two scales. The relationships observed between the sclerochronological records from these different marine biota and several environmental dataset, allowed us to highlight the relevant position of SPM for studying multiple scale oceanographic variability, biological responses of different benthic species and the dynamics of coastal ecosystems, at different time scales (from the tide to the last 165 years) and space scales (from SPM archipelago to North Atlantic Ocean)
Écologie de la reproduction de l'huître Crassostrea gigas en lagune méditerranéenne by Franck Lagarde( )

1 edition published in 2018 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

The Mediterranean lagoons host many anthropogenic uses including shellfish aquaculture since the beginning of the 20th century. Imported in 1970, the cupped oyster, Crassostrea gigas, has adapted perfectly and has allowed an important development of oyster's industry until 2008, the year of occurrence of spat outbreak related to the emergence of an Ostreid Herpes-virus µvar. The scarcity of spat and the speculation on this product changed regionally cultural practices and the supply of juveniles, with in particular the wish of developing a local activity of spat collection. However the cycle of reproduction of the species and the recruitment of juveniles were poorly known in lagoon environments. In this context, the objective of this thesis is to characterize the variability of the reproduction and the recruitment of the cupped oyster in Mediterranean lagoon. The lagoon configuration offers the advantages of productivity for the broodstock and hydrodynamic connectivity for the larvae. However, it appears that the ecological functioning of the system at the base of the primary production plays an essential role on the trophic resources for the success of oyster reproduction. This work takes place in the context of the ecological restoration under oligotrophication, which first effects we describe on the oyster's reproductive cycle
Sclérochronologie et géochimie des bivalves de l'Atlantique Nord-Ouest : exploration de traceurs environnementaux des changements globaux by Justine Doré( )

1 edition published in 2020 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Les changements globaux issus des activités anthropiques ont d'importantes répercussions sur les régions côtières notamment dans l'Atlantique Nord-Ouest et le système Saint-Laurent (Québec, Canada). Le développement d'outils d'analyse et d'enregistrement pour reconstruire les variations environnementales pré-instrumentales est nécessaire pour comprendre ces changements. Ce travail de doctorat utilise la sclérochronologie et la sclérochimie dans le but d'explorer la capacité de trois espèces de mollusques bivalves subarctiques (Arctica islandica, Cyrtodaria siliqua et Mactromeris polynyma) à archiver les variations de leur environnement sous forme physique (croissance) et géochimique (éléments traces et isotopes), et de développer des traceurs environnementaux robustes et fiables. Les espèces étudiées ont notamment permis de retracer la dynamique phytoplanctonique et le climat de l'Atlantique Nord-Ouest. Cette thèse démontre le potentiel des espèces, comme archives biogéniques et eulériennes haute-fréquence des variations de l'environnement côtier de l'estuaire maritime du Saint-Laurent et de l'Atlantique Nord-Ouest et souligne l'intérêt de favoriser une approche multi-archives et multi-traceurs
 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  General Special  
Audience level: 0.00 (from 0.00 for La Terre, ... to 0.00 for La Terre, ...)

Alternative Names
Philippe Archambault Canadian marine biologist

Philippe Archambault marinebioloog

Languages
French (19)

English (9)