WorldCat Identities

Alliot, Josette (1944-....).

Overview
Works: 7 works in 14 publications in 2 languages and 32 library holdings
Roles: Author, Thesis advisor
Publication Timeline
.
Most widely held works by Josette Alliot
Let's speak biotechnology : enseignement technologique en langue vivante (ETVL) : 1re, Tle BAC STL by Fabien Cézard( Book )

2 editions published in 2014 in French and English and held by 10 WorldCat member libraries worldwide

Enseignement Technologique en anglais : première STL : Sciences et Technologies de Laboratoire : Let's speak biotechnology by Fabien Cézard( Book )

2 editions published in 2012 in English and held by 9 WorldCat member libraries worldwide

Contribution à l'étude du rôle des hormones sur la mémoire : analyse des effets de la vasopressine sur des apprentissages à renforcement positif by Josette Alliot( Book )

3 editions published in 1987 in French and held by 4 WorldCat member libraries worldwide

La vasopressine est une hormone largement étudiée pour son action sur la mémoire facilite la mémorisation apportons dans cette thèse Cependant le mécanisme par lequel elle est actuellement très discuté. Nous des éléments expérimentaux à ce débat, basés sur l'utilisation défensives d'épreuves comportementales non Les expériences présentées dans la première partie de ce mémoire montrent que l'injection en post-essai d'une faible dose de lysine-vasopressine par voie sous-cutanée perturbe les performances dans les épreuves à renforcement alimentaire et modifier le comportement spontané. L'analyse fine des résultats obtenus ne permet pas d'en faire une interprétation en termes d'effet mnésique spécifique. Elle suggère en fait l'existence d'un conflit entre l'action de la vasopressine et l'expression des réponses d'approche qui pourrait s'expliquer par l'instauration d'un état physiologique de stress après administration périphérique de cette hormone.Les expériences présentées dans la deuxième partie de ce mémoire montrent l'existence de réponses physiologiques et comportementales liées à un état de stress modéré(ou état d'alerte) après vasopressine. Elles montrent aussi que les effets comportementaux de cette hormone sont essentiellement dépendants de la dose injectée et des conditions expérimentales. Ces résultats permettent de comprendre la plupart des données, souvent contradictoires, de la littérature. Nous soulignons dans la discussion général l'apport d'information que constituent les modifications d'état interne entraînées par l'administration exogène périphérique de vasopressine lorsqu'elles sont associées à une situation d'apprentissage vasopressine, mémoire, apprentissages appétitifs, stress
EFFETS PERTURBATEURS DE LA LYSINE-VASOPRESSINE SUR DES CONDITIONNEMENTS A RENFORCEMENT ALIMENTAIRE by Josette Alliot( Book )

1 edition published in 1980 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Influence d'une altération neuroendocrinienne sur les capacités cognitives. Un modèle d'études : la rate vieillissante by Pascal Nauton( Book )

2 editions published in 1993 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

DANS LE CADRE GENERAL DE L'ETUDE DES INTERACTIONS ENTRE LES SYSTEMES ENDOCRINIENS ET LES COMPORTEMENTS ACQUIS, NOUS AVONS UTILISE COMME MODELE LA FEMELLE D'AGE MOYEN CHEZ LAQUELLE IL APPARAIT PRECOCEMENT UNE ALTERATION DU SYSTEME REPRODUCTEUR, DEBUTANT ENTRE 8 ET 12 MOIS. NOUS AVONS SOUMIS DES RATES DE SOUCHE LOU A DES EPREUVES D'APPRENTISSAGE A RENFORCEMENT ALIMENTAIRE. NOUS AVONS RETENU DES EPREUVES SUFFISAMMENT SIMPLES POUR PERMETTRE UNE ACQUISITION RAPIDE EN SUIVANT UN PROTOCOLE MAINTENU TOUT AU LONG DE NOS EXPERIMENTATIONS LE PLUS CONSTANT POSSIBLE. LES RESULTATS DE LA PREMIERE PARTIE EXPERIMENTALE METTENT CLAIREMENT EN EVIDENCE UNE EVOLUTION AVEC L'AGE DES CAPACITES D'APPRENTISSAGE ET DE MEMORISATION CHEZ LA FEMELLE D'AGE MOYEN. CEPENDANT CETTE EVOLUTION N'EST PAS LINEAIRE: UN DEFICIT APPARAIT A 16-17 MOIS, TANDIS QUE LES FEMELLES DE 12 MOIS REALISENT SYSTEMATIQUEMENT DE MEILLEURES PERFORMANCES. LA DEUXIEME PARTIE EXPERIMENTALE TENTE DE CERNER L'ORIGINE DE CETTE EVOLUTION COMPORTEMENTALE LIEE A L'AGE. NOUS MONTRONS QUE SEULE L'AMELIORATION A 12 MOIS EST SPECIFIQUE DE LA FEMELLE ET N'APPARAIT PAS CHEZ LES MALES DU MEME AGE. TOUTEFOIS CECI NE PEUT ETRE RELIE DIRECTEMENT A DES MODIFICATIONS DES TAUX D'HORMONES OVARIENNES, NI VRAISEMBLABLEMENT DES TAUX D'HORMONES HYPOPHYSAIRES. UN SIMPLE DEFICIT EN LHRH NE SEMBLE PAS NON PLUS ETRE A L'ORIGINE DES MODIFICATIONS COMPORTEMENTALES OBSERVEES. NOUS AVONS MONTRE EN OUTRE QUE L'EXPERIENCE ANTERIEURE DE LA GESTATION EST SUSCEPTIBLE DE MODULER L'EVOLUTION COMPORTEMENTALE AVEC L'AGE. ELLE SEMBLE EN PARTICULIER RETARDER L'APPARITION DU DEFICIT OBSERVE AUTOUR DE 17 MOIS. NOS RESULTATS METTENT AINSI EN EVIDENCE DES MODIFICATIONS DES PERFORMANCES PENDANT L'APPRENTISSAGE SPECIFIQUES DE LA FEMELLE D'AGE MOYEN, DONT LE MECANISME EXACT RESTE ENCORE A ELUCIDER
MISE EN EVIDENCE ET CARACTERISATION D'UNE EVOLUTION DES CHOIX ALIMENTAIRES AU COURS DU VIEILLISSEMENT CHEZ LE RAT. PREMIERE APPROCHE DU ROLE DE L'AXE SOMATOTROPE by Christelle Veyrat-Durebex( Book )

2 editions published in 1998 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

L'EVOLUTION DU COMPORTEMENT ALIMENTAIRE AU COURS DU VIEILLISSEMENT A ETE ETUDIEE CHEZ DES RATS MALES ET FEMELLES LOU/C, SOUCHE CONSANGUINE DE FAIBLE POIDS CORPOREL SANS D'OBESITE ET AYANT UNE LONGEVITE SUPERIEURE A D'AUTRES SOUCHES PLUS CONNUES. UNE ALIMENTATION DISSOCIEE (AD), QUI PERMET AU RAT DE COMPOSER LIBREMENT SON REGIME A PARTIR DES TROIS NUTRIMENTS PROTEINES, LIPIDES ET GLUCIDES A PERMIS DE DETERMINER L'EVOLUTION DES CHOIX NUTRITIONNELS. LA REPETITION DES PERIODES D'AD INDUIT UNE PREFERENCE POUR LES LIPIDES COMME SOURCE DE CALORIES. EN OUTRE AVEC L'AGE, LES RATS GLISSENT PROGRESSIVEMENT D'UN REGIME GLUCIDIQUE A UN REGIME LIPIDIQUE. LA PRISE DE PROTEINES EST SEULEMENT LIEE A L'AGE. APRES UNE STABILISATION CHEZ L'ADULTE VERS 15% DE L'APPORT CALORIQUE, LA PRISE PROTEIQUE DIMINUE NETTEMENT CHEZ LE MALE DES 16/18 MOIS ET CHEZ LA FEMELLE APRES 29 MOIS. ELLE EST CORRELEE AUX MARQUEURS DE LA SENESCENCE QUE SONT LA PERTE DE POIDS CORPOREL ET LA BAISSE DES TAUX SERIQUES D'IGF1. DEUX SOUS-POPULATIONS SONT OBSERVEES : DES GROS MANGEURS DE PROTEINES QUI CONSERVENT UNE CONSOMMATION SIMILAIRE AUX PLUS JEUNES ET DES PETITS MANGEURS QUI DES 12 MOIS DIMINUENT NETTEMENT LEUR PRISE DE PROTEINES, ONT UNE PERTE DE POIDS CORPOREL IMPORTANTE ET DES FAIBLES TAUX D'IGF1. L'ADMINISTRATION PERIPHERIQUE D'HORMONE DE CROISSANCE (GH) ET DE GH-RELEASING HORMONE (GHRH) PERMET DE RESTAURER CHEZ LES PETITS MANGEURS UNE CONSOMMATION PROTEIQUE PROCHE DES AUTRES GROUPES. DE PLUS, GHRH INJECTE EN PERIPHERIE ET AU NIVEAU DES VENTRICULES LATERAUX PROVOQUE UNE HYPOPHAGIE. CES RESULTATS MONTRENT QUE LA PRISE PROTEIQUE EST UN INDICATEUR DE L'AGE PHYSIOLOGIQUE (ET NON CHRONOLOGIQUE) DU RAT LOU/C ; LA DIMINUTION DE LA PRISE PROTEIQUE A PARTIR DE 16/18 MOIS EST LIEE A L'ARRET PROGRESSIF DE LA FONCTION DE L'AXE SOMATOTROPE ; GH ET GHRH INTERVIENNENT SUR LE CONTROLE DE LA PRISE PROTEIQUE ALORS QUE GHRH SEMBLE AUSSI JOUER SUR LE CONTROLE DE LA PRISE ALIMENTAIRE VIA D'AUTRES STRUCTURES HYPOTHALAMIQUES
Fonction adaptative du comportement alimentaire et vieillissement : étude de la perte d'appétit pour les protéines chez le rat LOU/cjall by Stéphane Boghossian( Book )

2 editions published in 2002 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Le travail expérimental est présenté sous forme de publications regroupées en 3 chapitres. Le 1er présente les caractéristiques du modèle animal que nous utilisons ainsi que les modifications de son comportement alimentaire au cours du vieillissement. Dans les publications présentées dans le second chapitre, nous avons soumis les animaux à un déséquilibre énergétique et/ou nutritionnel pour étudier le maintien, ou non des capacités d'adaptation du comportement alimentaire aux besoins. Un exercice modéré provoque une hypophagie et une modification du régime (en particulier une augmentation de la prise de protéine) chez les femelles et les jeunes mâles. L'absence de toute modification de régime chez les vieux mâles évoque une perte d'adaptation qui n'est pas confirmée par un autre type de modification des besoins. En effet, la capacité à sélectionner les nutriments pour répondre à un besoin spécifique crée par un jeûne ou une privation protéique est maintenue chez tous les animaux quel que soit l'âge et le sexe. Nous en concluons que la fonction adaptative du comportement alimentaire est convervée jusqu'à un âge avancé et que la perte d'appétit pour les protéines ne serait pas due à un dysfonctionnement des systèmes de contrôle centraux de la prise alimentaire mais peut être à une source de protéine devenue inadaptée pour les vieux animaux. Une première approche du rôle du GHRH et de la morphine sur la perte d'appétit pour les protéines avec l'âge, conduite parallèlement à l'étude comportementale, est présentée dans le 3e chapitre. Les résultats obtenus montrent que GHRG injecté dans le ventricule latéral n'a pas d'effet sur la prise protéique alors qu'il en a une lorsqu'il est administré en sous cutané. La morphine n'a pas d'effet sur la prise de macronutriments. Ces voies neurochimiques ne semblent pas impliquées dans les modifications de la prise de macronutriments avec l'âge chez les rats LOU/c/jall. D'autres voies de régulation restent à explorer, en particulier les voies de contrôle périphériques
 
Audience Level
0
Audience Level
1
  General Special  
Audience level: 0.00 (from 0.00 for Let's spea ... to 0.00 for Let's spea ...)

Languages
French (11)

English (3)