WorldCat Identities

Regnard-Drouot, Céline

Overview
Works: 34 works in 59 publications in 3 languages and 510 library holdings
Genres: History  Conference papers and proceedings 
Roles: Author, Publishing director, Editor, Thesis advisor, Collector, Other, Opponent
Classifications: HV6970.M37, 944
Publication Timeline
.
Most widely held works by Céline Regnard-Drouot
Marseille la violente criminalité, industrialisation et société, 1851-1914 by Céline Regnard-Drouot( Book )

9 editions published in 2009 in French and Undetermined and held by 126 WorldCat member libraries worldwide

« Il monta jusqu'au premier étage et trouva la dame Chalvet assassinée dans son lit. Elle avait sur la bouche un mouchoir roulé en épais bâillon noué derrière la tête. Entre les deux yeux, elle portait une profonde blessure d'où le sang avait abondamment coulé. Le cou portait des traces de pression, les jambes pendaient en dehors du lit. Les bras portaient des ecchymoses indiquant une résistance. Le grand désordre qui régnait dans l'appartement indiquait que celui-ci avait été fouillé et que le vol était le mobile de l'assassinat », telle est la saisissante description que donne le procureur de la République de la découverte d'un cadavre à Saint-Louis, quartier de la périphérie marseillaise, en 1895 ; et telle est la matière de cet ouvrage. Issu d'une thèse de doctorat soutenue en 2006, fondé sur une enquête menée dans les sources judiciaires, il propose une étude des violences interpersonnelles (délits et crimes) dans la société marseillaise entre 1851 et 1914. Durant ce demi-siècle, Marseille est une ville en profondes mutations. La croissance économique est soutenue, principalement animée par le négoce et les industries de transformation. L'immigration, toujours plus intense, renforce le cosmopolitisme d'une population qui triple en une soixantaine d'années. La ville, enfin, s'étend au gré de l'industrialisation, et prend progressivement son visage actuel, aux 111 quartiers bigarrés. En croisant une approche statistique et des études de cas, Céline Regnard-Drouot pose la question des conséquences sociales et culturelles d'une telle croissance. Ce faisant, elle s'interroge sur les liens entre industrialisation, immigration, urbanisation et violence. Alors que la question des violences urbaines est plus que jamais d'actualité et que le débat sur la civilisation des mœurs anime l'historiographie, à travers une étude urbaine pionnière, ce livre entend contribuer aux réflexions sur la place de la violence dans les sociétés contemporaines à travers une plongée dans le quotidien de la société marseillaise
Violence(s) de la préhistoire à nos jours : les sources et leur interprétation : colloque du Centre de Recherches Historiques sur les Sociétés Méditerranéennes, [novembre 2009] by Emmanuel Berger( )

2 editions published in 2017 in French and held by 95 WorldCat member libraries worldwide

De nos jours, violences et insécurité occupent une place importante dans les médias et semblent la préoccupation majeure de la société. Qu'en était-il autrefois ? Les violences étaient-elles omniprésentes ? Une évolution des notions de normes sociales et d'infraction à celles-ci s'est-elle produite ?
Les batailles de Marseille immigration, violences et conflits : XIXe-XXe siècles( Book )

2 editions published in 2013 in French and held by 71 WorldCat member libraries worldwide

Les Chinois dans la Grande Guerre : des bras au service de la France by Laurent Dornel( Book )

5 editions published between 2018 and 2019 in French and held by 61 WorldCat member libraries worldwide

"La France est en état de siège depuis août 1914, ce qui a des effets directs sur les flux migratoires : les ressortissants des puissances ennemies sont tenus de quitter la France, tandis que ceux qui appartiennent à des États neutres rentrent chez eux. La guerre interrompt par conséquent l'immigration dite "libre" en France et provoque en plus le départ de milliers de travailleurs étrangers. Les entreprises, souvent durement atteintes par la mobilisation de leurs-effectifs, ne peuvent plus recruter de la main-d'oeuvre librement à l'étranger. C'est donc l'État qui prend en charge, pour la première fois, le recrutement massif de travailleurs, leur acheminement, leur placement dans les usines ou les campagnes, et même la gestion de leur vie quotidienne : Européens, habitants des colonies, auxquels il faut ajouter environ 37 000 Chinois, en théorie recrutés comme ouvriers civils mais en réalité traités et administrés comme des coloniaux. La Grande Guerre n'est pas qu'un conflit mondial du point de vue militaire, elle l'est égalementdu point de vue de la main-d'oeuvre et des auxiliaires des différentes armées. Ainsi l'armée britannique recrute de la main-d'oeuvre coloniale et, comme la France, chinoise : environ 100000 hommes, les Chinese Labour Corps (CLC) - littéralement le corps de travailleurs chinois - sont acheminés vers la France à partir de 1917. La présence chinoise en France durant la Première Guerre mondiale représente donc un épisode migratoire majeur, limité dans le temps - la quasi-totalité d'entre eux sont rapatriés après le conflit - résultant de la volonté de plusieurs États souverains et alliés, mais dont les conséquences en termes sociaux, culturels ou économiques se situent principalement sur le territoire hexagonal."--Page 4 of cover
Policer les mobilités : Europe - États-Unis, XVIIIe-XXIe siècle( Book )

3 editions published in 2018 in French and held by 41 WorldCat member libraries worldwide

La 4e de couverture indique : "L'accroissement des mobilités de passagers et des circulations marchandes constitue, à partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle, un véritable défi pour les forces de l'ordre chargées de leur contrôle. Cet ouvrage entend saisir les dynamiques historiques de ce contrôle en Europe et aux États-Unis, par une analyse des acteurs, des pratiques et des lieux où il s'exerce de New York à Naples, d'Anvers à Marseille. Cette régulation des trafics présente des configurations différentes selon les modes de transport (voiture à cheval ou automobile, chemin de fer, navigation à voile ou à vapeur), les échelles d'observation et les types de mobilités. Résolument inscrite dans les évolutions récentes de ce champ de recherche, la démarche est ici empirique, attentive à la façon dont les institutions évoluent sans cesse à travers leur action. Ce faisant, cette étude entend montrer en quoi les dynamiques territoriales propres aux mobilités contribuent depuis le XVIIIe siècle à former, modeler, reconfigurer les pratiques de leur discipline et de leur régulation."
Les logements de la mobilité (XVIIe-XXIe) by Eleonora Canepari( Book )

1 edition published in 2018 in French and held by 30 WorldCat member libraries worldwide

Empreintes italiennes : Marseille & sa région by Stéphane Mourlane( Book )

3 editions published in 2013 in French and held by 19 WorldCat member libraries worldwide

Les logements de la mobilité (XVIIe-XXIe siècle) by Eleonora Canepari( Book )

4 editions published in 2018 in French and held by 16 WorldCat member libraries worldwide

"La question du logement des populations mobiles du XVIIe siècle à nos jours est au centre de cet ouvrage. En portant la focale sur ces lieux-carrefours qui sont les "logements de la mobilité", ce livre entend étudier les modes d'habiter comme autant d'expressions de la mobilité. Les contributions réunies s'intéressent donc davantage à la production de ces lieux, à leurs formes et à leurs fonctions, qu'à une étude des structures d'accueil étatiques - ou municipales des populations mobiles. L'accent est mis sur le rôle des individus dans l'espace urbain ou rural, indépendamment de la durée de leur passage, dans une perspective au ras du sol. Ainsi, les garnis, les bidonvilles, les caravanes, les hôtels meublés, les gourbis, les camps de transit, les squats, les auberges, les fondouks, les tentes, les abris ou encore les bains-douches sont le produit d'une diversité de façons d'habiter la mobilité, de par leurs structures architecturales et les relations sociales qui s'y tissent. L'examen de ces lieux, formes et conditions de vie vient enrichir une histoire des populations mobiles dans la longue durée."--Page 4 de la couverture
Police ! : les Marseillais et les forces de l'ordre dans l'histoire( Book )

2 editions published in 2019 in French and held by 9 WorldCat member libraries worldwide

Nécessité et honneur : violences quotidiennes, violences criminelles à Marseille (1851-1914) by Céline Regnard-Drouot( )

3 editions published in 2006 in French and held by 5 WorldCat member libraries worldwide

L'exceptionnelle croissance de Marseille entre 1851 et 1914 entraîne de profonds bouleversements sociaux et culturels. Les comportements violents, fenêtres ouvertes sur le quotidien, dessinent une histoire sociale des brutalités. L'étude sérielle des crimes et délits contre les personnes, ainsi que l'analyse qualitative de situations de violence, mettent en lumière un progrès des violences physiques sous le Second Empire, un apogée des coups et des rixes sous la Troisième République, et une envolée des individus, des familles, ou des groupes sociaux, les périodes d'industrialisation et d'urbanisation intenses sont porteuses de violences dans les classes populaires des grandes métropoles européennes
La mosaïque des racines : pouvoirs, cultures et sociétés en France et en Méditerranée, XVIe-XXIe siècle : mélanges en l'honneur du professeur Gérard Chastagnaret( )

1 edition published in 2020 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

À l'image de la mosaïque qui lui donne son titre, cet ouvrage assemble les éléments d'un motif laissant à l'espace méditerranéen une place centrale. Combinant les approches, entrecroisant trajectoires individuelles et destins collectifs, il donne à voir le rôle structurant des villes dans la façon de concevoir et représenter l'espace, témoigne des réussites et des échecs du vivre ensemble. Dans une perspective d'anthropologie historique, il interroge la question de la souffrance des corps au travail et des corps asociaux. Il joue enfin sur les échelles de la mémoire, questionnant l'action des institutions et des hommes comme passeurs de culture, mettant en évidence l'importance du phénomène de la circulation au sein d'un espace marqué par un incessant va-et-vient de civilisations dont l'extrême enchevêtrement a fini par donner naissance à une certaine forme d'homogénéité
Les travailleurs chinois en France dans la Première Guerre mondiale by Li Ma( )

1 edition published in 2019 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Cent quarante mille Chinois ont travaillé en France pendant la Première Guerre mondiale. Cette histoire est restée longtemps méconnue du public. Que faisaient-ils dans cette « guerre européenne » ? Comment ont-ils été recrutés et transportés ? Où se trouvaient-ils, et pour quoi faire ? Que sont-ils devenus ? Quel est héritage de cette expérience ? L'ensemble de ces questions, par leurs multiples ramifications, touche non seulement à l'histoire de la Grande Guerre, mais aussi à l'histoire de la Chine. Cet épisode s'inscrit dans une période décisive de l'histoire mondiale : la Conférence de paix de Paris a déclenché le « Mouvement du 4 mai » (1919), soulèvement patriotique, considéré comme l'acte de naissance de la modernité chinoise. Cet ouvrage, le premier en langue française qui fait œuvre de synthèse, réunit les recherches les plus récentes sur le sujet, en s'appuyant sur des documents originaux, archives et sources primaires chinoises, et en présentant des témoignages inédits
La violence, regards croisés sur une réalité plurielle( )

1 edition published in 2019 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Qu'elle soit verbale. gestuelle ou intellectuelle, la violence interpelle. Hier comme aujourd'hui, elle reste un enjeu majeur et une préoccupation quotidienne de l'ensemble des acteurs sociaux et politiques tout comme des professionnels du droit. Pourtant, ce paradigme de violence, polysémique. d'une définition souvent floue, s'avère d'une analyse difficile et nécessite une approche plurielle, capable d'interroger à la fois la société, la religion, le droit et la politique, en Europe et dans le reste du monde, du Moyen Âge au xxe siècle. En adoptant cette méthode, qui autorise une lecture à variable multiple des formes de la violence, les vingt-neuf chercheurs ici réunis proposent des interprétations, des hypothèses et des résultats stimulants et fructueux, dans des champs aussi divers que ceux de l'histoire, de l'histoire de l'art, de la gender history, de la littérature, de l'histoire des idées et de l'anthropologie. Les études rassemblées dans ce volume prêtent une attention toute particulière aux cas singuliers et collectifs, ainsi qu'à l'acteur face au " système " existant (social, politique, religieux, économique), en mesure de saisir réellement ce phénomène pluriel sur un plan à la fois diachronique et synchronique. Aussi la violence, dans ses configurations multiples, dévoile-t-elle les réponses données par les autorités - religieuses et laïques -. la famille, la parenté, le voisinage, la communauté, les intellectuels, les artistes, les compositeurs entre le Moyen Age et l'époque contemporaine
Marseille la violente : criminalité, industrialisation et société, 1851-1914 by Céline Regnard-Drouot( )

1 edition published in 2019 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

"Il monta jusqu'au premier étage et trouva la dame Chalvet assassinée dans son lit. Elle avait sur la bouche un mouchoir roulé en épais bâillon noué derrière la tête. Entre les deux yeux, elle portait une profonde blessure d'où le sang avait abondamment coulé. Le cou portait des traces de pression, les jambes pendaient en dehors du lit. Les bras portaient des ecchymoses indiquant une résistance. Le grand désordre qui régnait dans l'appartement indiquait que celui-ci avait été fouillé et que le vol était le mobile de l'assassinat ", telle est la saisissante description que donne le procureur de la République de la découverte d'un cadavre à Saint-Louis, quartier de la périphérie marseillaise, en 1895 ; et telle est la matière de cet ouvrage. Issu d'une thèse de doctorat soutenue en 2006, fondé sur une enquête menée dans les sources judiciaires, il propose une étude des violences interpersonnelles (délits et crimes) dans la société marseillaise entre 1851 et 1914. Durant ce demi-siècle, Marseille est une ville en profondes mutations. La croissance économique est soutenue, principalement animée par le négoce et les industries de transformation. L'immigration, toujours plus intense, renforce le cosmopolitisme d'une population qui triple en une soixantaine d'années. La ville, enfin, s'étend au gré de l'industrialisation, et prend progressivement son visage actuel, aux 111 quartiers bigarrés. En croisant une approche statistique et des études de cas, Céline Regnard-Drouot pose la question des conséquences sociales et culturelles d'une telle croissance. Ce faisant, elle s'interroge sur les liens entre industrialisation, immigration, urbanisation et violence. Alors que la question des violences urbaines est plus que jamais d'actualité et que le débat sur la civilisation des mœurs anime l'historiographie, à travers une étude urbaine pionnière, ce livre entend contribuer aux réflexions sur la place de la violence dans les sociétés contemporaines à travers une plongée dans le quotidien de la société marseillaise
Les batailles de Marseille : immigration, violences et conflits : XIXe-XXe siècles by Stéphane Mourlane( )

1 edition published in 2020 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Marseille, ville d'immigration, est-elle une ville de batailles ? Ce livre a pour ambition de déconstruire les idées reçues sur les rapports qu'entretiennent les phénomènes migratoires et les affrontements conflictuels, porteurs de violence. Cette vision de la ville comme un terrain d'affrontement aborde la question de la migration comme facteur de violence en explorant la notion de xénophobie, et en quoi elle a été le théâtre de conflits venus d'ailleurs. Se départir d'une lecture stéréotypée de l'histoire marseillaise, c'est peut-être ne pas y voir le récit d'une cohabitation sans heurts, ni celui d'une xénophobie sans cesse renouvelée. Ce faisant, ce livre se veut un examen lucide du cosmopolitisme marseillais du XIXe au XXe siècle
Marseille : éclat(s) du mythe( )

1 edition published in 2020 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Le mythe de Marseille s'avère une construction du modernisme : c'est avec la révolution industrielle, les flux migratoires, l'empreinte coloniale et la violence des inégalités que s'est construit l'imaginaire si singulier de « la cité phocéenne ». Seule ville mythique de France avec Paris, Marseille, dans sa misère et sa gloire, continue à nourrir une mythologie populaire, anarchique et sujette à de nombreuses manipulations médiatiques. Les études historiques, littéraires et artistiques rassemblées dans cet ouvrage, illustrées par des documents iconographiques, se présentent comme des contributions à une histoire culturelle de Marseille. Elles sont complétées par des témoignages historiques et artistiques et par des échanges sur les développements actuels du mythe, héritiers d'un modernisme inachevé, illustrant ainsi l'enchevêtrement du passé et du présent propre à la culture - et à la politique culturelle ? - de Marseille
Violences juvéniles urbaines en Europe : histoire d'une construction sociale( )

in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

"De nos jours, dans les villes, la violence des jeunes alarme, inquiète." Ils sont de plus en plus violents, de plus en plus jeunes ", entend-on régulièrement de l'opinion publique. Pourtant, ces commentaires ne reposent sur aucune base scientifique fiable : ils relèvent d'un discours construit depuis près de deux cents ans sur des faits peu représentatifs et des impressions non critiquées. Jusqu'ici, ville et violence, jeunesse et violence, voire jeunesse et ville étaient analysées de manière séparée ; en revanche, la problématique de la violence des jeunes dans l'espace public urbain n'avait pas donné lieu à des recherches croisées. Par la confrontation systématique des sources (répressives, discursives) et selon une pluralité d'approches méthodologiques (travail sur archives, enquête orale), les auteurs de ce livre, historiens, criminologues ou sociologues, tentent de cerner l'écart existant entre perception et réalité du phénomène aux différentes périodes de l'histoire. Sur la base de recherches récentes, ils proposent de mieux comprendre quand, comment et pourquoi s'est construite dans la société européenne cette représentation de la jeunesse comme vecteur de violence associé à la vie urbaine."[Source : site de l'éditeur]
Food, migration, and mobility in historical perspective, nineteenth to twenty-first century( Book )

2 editions published in 2016 in Italian and English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Impossibles victimes, impossibles coupables : les femmes devant la justice, XIXe-XXe siècles( )

1 edition published in 2019 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Les femmes représentent moins de 15 % de l'ensemble des individus jugés au xixe et au xxe siècle. Elles sont globalement moins sanctionnées. Dans les « canards sanglants » du début du XIXe siècle, puis dans la presse populaire, la criminalité féminine est liée au sexe : femmes avorteuses et avortées, femmes infanticides, femmes prostituées, femmes adultères, femmes auteurs ou victimes d'un crime passionnel. De leur côté, la criminologie naissante et les discours savants ne disent guère autre chose et proposent une lecture proche du « sens commun » : la déviance et la criminalité féminine relèvent de l'intime et de la « nature des femmes ». L'activité des juridictions répressives, du tribunal de simple police à la cour d'assises, peut donner l'impression d'aller dans le même sens. Cet ouvrage se propose toutefois de mettre en évidence une déviance féminine plus diversifiée et délaissée par la recherche, évoquant le vol, l'escroquerie, ou la sédition politique autant que les crimes de mœurs. La petite délinquance, souvent oubliée, côtoie les gestes les plus spectaculaires et plus connus. Surtout, l'accent est mis ici sur l'ambivalence des femmes, à la fois victimes et coupables, ou coupables et victimes, devant la justice comme devant le jugement plus large de leurs contemporains ou de la postérité - pour les plus célèbres des « héroïnes de cour d'assises ». À travers des études qui se concentrent soit sur le processus judiciaire lui-même, soit sur sa médiatisation, ressort l'embarras que suscitent les femmes victimes ou déviantes, dans une période où la domination masculine pèse lourdement. Entre « éternelles coupables » et « éternelles victimes », les femmes en justice n'ont pas fini d'interroger les normes sociales et les pratiques répressives
Migrations et temporalités en Méditerranée : les migrations à l'épreuve du temps (XIXe-XXIe siècle)( Book )

1 edition published in 2017 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Prés. de l'éd.: Les temporalités constituent une entrée courante de l'approche des migrations internationales, tout en n'en demeurant bien souvent qu'une dimension implicite, voire impensée. Dans leur pluralité, les rythmes temporels scandent pourtant les transformations sociales à des échelles variables, et les historiens ne sont pas les seuls à pouvoir les intégrer à leur réflexion. À bien des égards, sociologues, géographes, anthropologues, et plus généralement l'ensemble des chercheurs en sciences sociales, incluent les temporalités dans leurs analyses des migrations et de leurs territoires. Pour en rendre compte, cet ouvrage propose d'observer des trajectoires collectives ou individuelles de migrants en Méditerranée, à différentes époques, en soulignant les jeux de temporalités dans lesquelles elles se déploient : celles des projets, de leur mise en oeuvre, des voyages et des traversées, des installations, des nostalgies et des retours réels ou fantasmés, des circulations et des visites familiales
 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.83 (from 0.71 for Violence(s ... to 0.95 for Les logeme ...)

Alternative Names
Drouot, Céline Regnard-

Drouot Céline Regnard- 1977-....

Regnard, Céline

Regnard Céline 1977-....

Languages