WorldCat Identities

Laval, Christian

Overview
Works: 130 works in 383 publications in 3 languages and 4,404 library holdings
Genres: History  Conference papers and proceedings  Criticism, interpretation, etc 
Roles: Author, Publishing director, Author of introduction, Editor, Contributor, Other, Redactor, Opponent, coo, 651, Interviewee, 070
Classifications: HB95, 330.122
Publication Timeline
.
Most widely held works by Christian Laval
The new way of the world : on neoliberal society by Pierre Dardot( Book )

42 editions published between 2009 and 2017 in 3 languages and held by 567 WorldCat member libraries worldwide

Exploring the genesis of neoliberalism, and the political and economic circumstances of its deployment, Pierre Dardot and Christian Laval dispel numerous common misconceptions. Neoliberalism is neither a return to classical liberalism nor the restoration of "pure" capitalism. To misinterpret neoliberalism is to fail to understand what is new about it: far from viewing the market as a natural given that limits state action, neoliberalism seeks to construct the market and make the firm a model for governments. Only once this is grasped will its opponents be able to meet the unprecedented political and intellectual challenge it poses"
Commun essai sur la révolution au XXIe siècle by Pierre Dardot( Book )

8 editions published between 2014 and 2015 in French and held by 223 WorldCat member libraries worldwide

La 4e de couv. indique : "Partout dans le monde, des mouvements contestent l'appropriation par une petite oligarchie des ressources naturelles, des espaces et des services publics, des connaissances et des réseaux de communication. Ces luttes élèvent toutes une même exigence, reposent toutes sur un même principe : le commun. Pierre Dardot et Christian Laval montrent pourquoi ce principe s'impose aujourd'hui comme le terme central de l'alternative politique pour le XXIe siècle : il noue la lutte anticapitaliste et l'écologie politique par la revendication des "communs" contre les nouvelles formes d'appropriation privée et étatique ; il articule les luttes pratiques aux recherches sur le gouvernement collectif des ressources naturelles ou informationnelles ; il désigne des formes démocratiques nouvelles qui ambitionnent de prendre la relève de la représentation politique et du monopole des partis. Cette émergence du commun dans l'action appelle un travail de clarification dans la pensée. Le sens actuel du commun se distingue des nombreux usages passés de cette notion, qu'ils soient philosophiques, juridiques ou théologiques : bien suprême de la cité, universalité d'essence, propriété inhérente à certaines choses, quand ce n'est pas la fin poursuivie par la création divine. Mais il est un autre fil qui rattache le commun, non à l'essence des hommes ou à la nature des choses, mais à l'activité des hommes eux-mêmes : seule une pratique de mise en commun peut décider de ce qui est "commun", réserver certaines choses à l'usage commun, produire les règles capables d'obliger les hommes. En ce sens, le commun appelle à une nouvelle institution de la société par elle-même : une révolution."
L'ambition sociologique : Saint-Simon, Comte, Tocqueville, Marx, Durkheim, Weber by Christian Laval( Book )

13 editions published between 2002 and 2012 in French and held by 215 WorldCat member libraries worldwide

L'homme économique : essai sur les racines du néolibéralisme by Christian Laval( Book )

11 editions published between 2007 and 2017 in French and held by 197 WorldCat member libraries worldwide

Le néolibéralisme entend triompher partout dans le monde comme la norme unique d'existence des êtres et des biens. Il n'est pourtant que la pointe émergée d'une conception anthropologique globale qu'au fil des siècles l'Occident a élaborée. Celle-ci pose que l'univers social est régi par la préférence que chacun s'accorde à lui-même, par l'intérêt qui l'anime à entretenir les relations avec autrui, voire l'utilité qu'il représente pour tous.La définition de l'homme comme "machine à calculer" s'étend bien au-delà de la sphère étroite de l'économie, elle fonde une conception complète, cohérente, de l'homme intéressé, ambitionnant même un temps de régir jusqu'aux formes correctes de la pensée, à l'expression juste du langage, à l'épanouissement droit des corps.Cette anthropologie utilitariste, fondement spécifique de la morale et de la politique en Occident, fait retour avec le néolibéralisme contemporain sous des formes nouvelles
L'école n'est pas une entreprise : le néo-libéralisme à l'assaut de l'enseignement public by Christian Laval( Book )

7 editions published between 2003 and 2004 in French and held by 174 WorldCat member libraries worldwide

Analyse le nouveau modèle du système éducatif français, la formation de capital humain nécessaire aux entreprises, dans le contexte de la mondialisation des économies. Montre que cette volonté de réforme de l'éducation et de l'enseignement est voulue et encouragée par les institutions supranationales comme l'Union européenne, l'OCDE ou encore l'OMC
Common : on revolution in the 21st century by Pierre Dardot( Book )

8 editions published in 2019 in English and held by 154 WorldCat member libraries worldwide

Around the globe, contemporary protest movements are contesting the oligarchic appropriation of natural resources, public services, and shared networks of knowledge and communication. These struggles raise the same fundamental demand and rest on the same irreducible principle: the common. In this exhaustive account, Pierre Dardot and Christian Laval show how the common has become the defining principle of alternative political movements in the 21st century. In societies deeply shaped by neoliberal rationality, the common is increasingly invoked as the operative concept of practical struggles creating new forms of democratic governance. In a feat of analytic clarity, Dardot and Laval dissect and synthesize a vast repository on the concept of the commons, from the fields of philosophy, political theory, economics, legal theory, history, theology, and sociology. Instead of conceptualizing the common as an essence of man or as inherent in nature, the thread developed by Dardot and Laval traces the active lives of human beings: only a practical activity of commoning can decide what will be shared in common and what rules will govern the common's citizen-subjects. This re-articulation of the common calls for nothing less than the institutional transformation of society by society: it calls for a revolution. --
Never-ending nightmare : the neoliberal assault on democracy by Pierre Dardot( Book )

8 editions published in 2019 in English and Undetermined and held by 127 WorldCat member libraries worldwide

How do we explain the strange survival of the forces responsible for the 2008 economic crisis, one of the worst since 1929? How do we explain the fact that neoliberalism has emerged from the crisis strengthened? When it broke, a number of the most prominent economists hastened to announce the 'death' of neoliberalism. They regarded the pursuit of neoliberal policy as the fruit of dogmatism. For Pierre Dardot and Christian Laval, neoliberalism is no mere dogma. Supported by powerful oligarchies, it is a veritable politico-institutional system that obeys a logic of self-reinforcement. Far from representing a break, crisis has become a formidably effective mode of government. In showing how this system crystallised and solidified, the book explains that the neoliberal straitjacket has succeeded in preventing any course correction by progressively deactivating democracy
Foucault, Bourdieu et la question néolibérale by Christian Laval( Book )

6 editions published in 2018 in French and held by 110 WorldCat member libraries worldwide

La 4e de couverture indique : "Deux des intellectuels français parmi les plus importants de la seconde moitié du XXe siècle, Michel Foucault et Pierre Bourdieu, ont choisi de caractériser - le premier à la fin des années 1970, le second dans les années 1990 - le moment historique qu'ils traversaient par le même concept : "néolibéralisme". Pour autant, leurs parcours théoriques et leurs styles de recherche se sont révélés très différents et, surtout, ils ont l'un et l'autre laissé inachevés leurs travaux sur cette question, rendant cet ouvrage, véritable enquête sur leurs enquêtes, indispensable. La grande force de ce livre est de faire comprendre, dans une démarche à la fois politique et pédagogique, l'originalité et la cohérence de chacune d'elles, sans oublier leurs points aveugles et leurs limites. L'ouvrage montre en quoi Foucault et Bourdieu éclairent de façon à la fois différente et complémentaire ce qu'est le néolibéralisme. Et comme celui-ci se prolonge d'une manière à la fois plus manifeste, plus radicale et plus violente, leurs analyses s'avèrent incontournables pour comprendre le mode de pouvoir actuel et pour rouvrir la question : quelle nouvelle politique faut-il inventer pour mener ce combat central du XXIe siècle ?"
Jeremy Bentham : le pouvoir des fictions by Christian Laval( Book )

9 editions published between 1994 and 2016 in French and held by 108 WorldCat member libraries worldwide

Cette édition numérique a été réalisée à partir d'un support physique, parfois ancien, conservé au sein du dépôt légal de la Bibliothèque nationale de France, conformément à la loi n° 2012-287 du 1er mars 2012 relative à l'exploitation des Livres indisponibles du XXe siècle
La nouvelle école capitaliste( Book )

5 editions published in 2011 in French and Undetermined and held by 101 WorldCat member libraries worldwide

"Dans ce livre de combat et de théorie, les auteurs cherchent à renouveler la sociologie critique de l'éducation en inscrivant les mutations de l'institution scolaire et universitaire dans celles du capitalisme contemporain. Ils entendent ainsi donner à tous ceux qui se sentent concernés par cette problématique éminemment politique les outils d'analyse pour construire une alternative convaincante et résolue." (4e de couv.)
Dominer : enquête sur la souveraineté de l'État en Occident by Pierre Dardot( Book )

4 editions published in 2020 in French and held by 87 WorldCat member libraries worldwide

Il est courant de déplorer le déclin de la souveraineté de l?État-nation, qui semble devoir être aujourd'hui supplantée par la puissance du capital mondial. Restaurer la verticalité de l?État et son autorité serait ainsi la seule voie pour contester le globalisme néolibéral. C'est contre cette illusion, encore trop répandue à gauche, que Pierre Dardot et Christian Laval ont entamé ce long parcours dans l'histoire complexe et singulière de l?État occidental moderne, depuis sa naissance à partir du modèle de l?Église médiévale jusqu'à son rôle actuel d'0état-stratège dans la concurrence mondiale.0Comprendre les aléas et les détours de cette construction, c'est mettre à nu les ressorts d'une domination sur la société et sur chacun de ses membres qui est fondamentalement de l'ordre de la croyance : les "mystères de l?État", le culte de sa continuité qui oblige ses représentants par-delà leur succession, la sacralité dont ces derniers aiment à s'entourer dans l'exercice de leurs fonctions, autant d'éléments qui ont pu changer de forme, mais qui demeurent au principe de sa puissance.0En retraçant cette généalogie, il s'agit pour les auteurs de montrer que l'on ne peut répondre aux défis de la mondialisation capitaliste et du changement climatique sans remettre en cause cet héritage. Car l'invocation de la souveraineté "nationale" est devenue l'alibi de l'inaction climatique et de la perpétration des écocides. Pour affronter ces enjeux globaux, il est indispensable de s'attaquer à un tel régime d'irresponsabilité politique qui dispense les gouvernants de rendre des comptes aux citoyens.0C'est dire qu'il faut ouvrir la voie à un au-delà de la souveraineté étatique
Sauver Marx? : empire, multitude, travail immatériel by Pierre Dardot( Book )

6 editions published in 2007 in French and held by 86 WorldCat member libraries worldwide

Le nom de Marx donne aujourd'hui lieu à d'étranges renversements. Tandis que certains libéraux rendent des hommages appuyés à l'auteur du Capital, nombreux sont ceux qui à gauche ne savent que faire d'un héritage jugé encombrant. L'indifférence feinte, le dogmatisme, tout comme la volonté d'ignorer, reconduisent les errements du passé et perpétuent l'impasse actuelle. C'est le mérite de Michael Hardt et de Antonio Negri que de refuser une telle attitude en entreprenant de réviser le marxisme d'une façon créatrice et originale. Empire et Multitude marquent en effet un moment important dans le réveil d'une pensée radicale. Ils frappent par leur ambition de repenser le passage au communisme à un moment où les mots de « révolution » ou de « communisme » paraissent frappés d'un discrédit irrémédiable. Sauver Marx ? restitue la cohérence théorique de ce nouveau marxisme, en remontant à ses sources et en mettant en évidence ses limites : difficulté de penser le sujet politique à l'ère de la mondialisation, reconduction de la thèse d'un « moteur » de l'histoire, conception unilatérale des mutations de l'ordre productif. De telles limites renvoient aux limites mêmes du marxisme : aussi est-il vain de vouloir sauver Marx des difficultés de sa propre pensée. Pour les auteurs de ce livre, qui entend renouer avec la meilleure tradition de la discussion théorique et politique, ce que désigne toujours le nom de Marx - la critique rigoureuse du capitalisme - ne saurait donc être confondu avec le marxisme comme discours sur l'Histoire
Marx, prénom Karl by Pierre Dardot( Book )

6 editions published in 2012 in French and held by 84 WorldCat member libraries worldwide

Jeremy Bentham, les artifices du capitalisme by Christian Laval( Book )

5 editions published in 2003 in French and held by 82 WorldCat member libraries worldwide

Marx & Foucault : lectures, usages, confrontations by Christian Laval( Book )

6 editions published in 2015 in French and held by 79 WorldCat member libraries worldwide

"Marx et Foucault : deux oeuvres, deux pensées sans lesquelles on ne peut saisir le sens de notre présent. Pas de théorie critique qui puisse se passer de leurs concepts et de leurs analyses. Et pas de luttes qui ne renvoient à tel moment ou à tel aspect de leur héritage. Pourtant, de l'un à l'autre le passage ne va pas de soi. Les époques, les intentions, les philosophies même ne sont pas superposables. Hétérogènes donc, ces pensées font, l'une et l'autre, obstacle à tout "foucaldo-marxisme". L'ouvrage vise à montrer des rapports mobiles et complexes, non des identités profondes ou des incompatibilités d'essence. Rapports de Foucault à Marx : il prend appui sur lui pour le déborder, l'envelopper, et parfois l'opposer à lui-même. Rapports de Foucault aux marxismes, sous leurs variantes les plus diverses, humaniste, existentialiste, althussérienne, qui n'ont cessé de composer les actualités changeantes de Foucault. Rapports des marxistes, d'hier et d'aujourd'hui, à Foucault : comment l'ont-ils lu ? Que lui ont-ils reproché, que lui ont-ils emprunté ? Qu'en font-ils aujourd'hui de neuf ? C'est donc l'actualité d'une lecture croisée de Marx et Foucault qui est au centre des contributions de cet ouvrage et qui ouvre sur un espace fécond pour l'avenir de la pensée critique."--Quatrième de couverture
Ce cauchemar qui n'en finit pas : comment le néolibéralisme défait la démocratie by Pierre Dardot( Book )

4 editions published in 2016 in French and held by 77 WorldCat member libraries worldwide

La 4e de couverture indique : "Comment expliquer l'étrange survie des forces pourtant responsables de la crise économique de 2008, l'une des pires depuis 1929? Comment expliquer que le néolibéralisme soit sorti renforcé de la crise? Au moment de son déclenchement, nombre d'économistes parmi les plus célèbres avaient hâtivement annoncé "sa mort". Ils n'ont vu dans la poursuite des politiques néolibérales que le résultat d'un entêtement doctrinal. Pour Pierre Dardot et Christian Laval, le néolibéralisme n'est pas un simple dogme. Soutenu par des oligarchies puissantes, il est un véritable système politico-institutionnel obéissant à une logique d'autorenforcement. Loin d'être une rupture, la crise est devenue un mode de gouvernement d'une redoutable efficaité. En montrant comment ce système s'est cristallisé et solidifié, le livre explique que le vérouillage néolibéral a réussi à entraver toute correction de trajectoire par la désactivation progressive de la démocratie. Accroissant le désarroi et la démobilisation, la gauche dite "gouvernementale" a contribué très activement au renforcement de la logique oligarchique. Ceci peut conduire à la sortie définitive de la démocratie au profit d'une gouvernance expertocratique soustraite à tout contrôle. Pourtant, rien n'est encore joué. Le réveil de l'activité démocratique, que l'on voit se dessiner dans les mouvements et expérimentations politiques des dernières années, est le signe que l'affrontement politique avec le système néolibéral et le bloc oligarchique a déjà commencé."
Común : ensayo sobre la revolución en el siglo XXI by Christian Laval( )

9 editions published between 2014 and 2015 in Spanish and held by 76 WorldCat member libraries worldwide

En todo el mundo, diferentes movimientos se oponen a la apropiación por parte de una pequeña oligarquía de los recursos naturales, los espacios y los servicios públicos, los conocimientos y las redes de comunicación. Estas luchas plantean todas ellas una misma exigencia, se basan en un mismo principio: lo común
Vulnérabilités sanitaires et sociales de l'histoire à la sociologie by Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes( Book )

3 editions published in 2014 in French and held by 73 WorldCat member libraries worldwide

Le terme de vulnérabilité est aujourd'hui devenu omniprésent dans les discours scientifiques, politiques et médiatiques, comme hier celui d'exclusion. Stigmatisé par certains sociologues comme " mot-valise " ou pour son emprunt aux politiques publiques, regardé avec méfiance par les historiens qui réfutent par principe l'anachronisme, il mérite pourtant d'être pris au sérieux : car les termes sont des analyseurs des temps, et celui-ci recèle de surcroît d'importantes potentialités. Réunissant principalement des historiens et sociologues, cet ouvrage invite donc à réfléchir au terme en articulant questions sanitaires et sociales. Trois thématiques sont en particulier abordées. D'une part, un questionnement sur l'opérationnalité du concept, avec des contributions de philosophes, historiens, sociologues et juristes. D'autre part, la reconstitution de parcours de grande vulnérabilité (maladie psychiatrique, Alzheimer, cancer, vie à la rue...) et l'analyse de leurs accompagnements, des aidants familiaux et professionnels aux thérapeutes. Enfin, l'évolution les politiques et dispositifs publics de traitement de la vulnérabilité sur un long XXe siècle, sous des prismes catégoriels : chômeurs, personnes âgées, adolescents difficiles, sans domicile fixe. En définitive, il s'agit moins de se faire les hérauts du terme de vulnérabilité que de tenter de le solidifier, ne serait-ce qu'a minima, au service de deux types d'usages opératoires : d'une part, aux niveaux micro- et méso-sociologiques, mieux comprendre les fragilités médico-sociales dans leur dimension processuelle et pluri-dimensionnelle, ainsi que les incertitudes inhérentes à l'accompagnement; d'autre part, au niveau macro-sociologique, permettre de (re)penser les renouvellements des politiques publiques et de la conception contemporaine du lien social
La grande mutation néolibéralisme et éducation en Europe by Isabelle Bruno( Book )

4 editions published in 2010 in French and held by 73 WorldCat member libraries worldwide

L'avenir de nos écoles et de nos universités se décide de plus en plus à l'échelle européenne. Encore mal connue, la politique de l'Europe en matière d'éducation reste peu visible alors même que son influence s'accroît. Connaître le sens de la stratégie de Lisbonne et du processus de Bologne, c'est se donner la possibilité de mieux comprendre la grande mutation de nos institutions d'enseignement. C'est aussi comprendre le projet de société que l'Union européenne met en oeuvre au travers des réformes nationales en se servant de relais multiples et parfois inattendus à l'intérieur de chaque pays. ... Le message de ce livre fortement documenté est clair: mieux connaître la politique européenne en matière d'éducation et de recherche, c'est se donner les moyens d'engager la lutte sur le terrain transnational où seule désormais elle peut être gagnée
L'aide aux "adolescents difficiles" : chroniques d'un problème public by Bertrand Ravon( Book )

6 editions published in 2015 in French and held by 71 WorldCat member libraries worldwide

« « Trimballés » entre les institutions de l’aide sociale à l’enfance, de la justice pour mineurs ou de la pédopsychiatrie, les adolescents dits « difficiles », c’est-à-dire sans solution de prise en charge, constituent un défi de taille pour l’action publique, ses organisations et ses professionnels. Ce livre retrace l’histoire de ce problème depuis les années 1980, en mettant l’accent sur le paradoxe d’une « action publique sur mesure », selon lequel plus l’aide est personnalisée, plus elle repose sur un réseau étendu d’intervenants issus d’horizons divers. »--
 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.79 (from 0.55 for Común : e ... to 0.90 for Ce cauchem ...)

WorldCat IdentitiesRelated Identities
The new way of the world : on neoliberal society
Covers
L'ambition sociologique : Saint-Simon, Comte, Tocqueville, Marx, Durkheim, WeberCommon : on revolution in the 21st centuryNever-ending nightmare : the neoliberal assault on democracy
Alternative Names
Christian Laval Frans socioloog

Christian Laval French sociologist

Christian Laval sociòleg francès

Christian Laval sociolog francez

Christian Laval sociólogo francés

Christian Laval sociólogu francés

Christian Laval sociologue et militant alter-mondialiste

Laval, Ch.

Laval, Christian.

Lavalʹ, Kristian

Laval', Kristian 1953-

Лаваль, Кристиан

クリスチャン・ラヴァル

ラヴァル, クリスチャン

Languages
French (116)

English (35)

Spanish (16)